Socialisez

FacebookTwitterRSS

Conflit entre l’Etat gabonais et la SEEG

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2010
Catégorie(s): Société

Le courant passe de plus en plus difficilement entre la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), filiale à 51% du groupe français Véolia, et le gouvernement gabonais. Ce dernier reproche à la société en charge de la distribution d’eau et d’éléctricité au Gabon de ne pas satisfaire comme il se doit à son cahier des charges.


SUR LE MÊME SUJET
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) direction sud, couvrant les provinces de la Ngounié et de la Nyanga (sud) dans une note circulaire, intimant les clients de payer leurs factures de consommation d’électricité et d’eau entre le 8 et le 22 du mois, dépassé ce délai, ils se verront suspendre les fournitures en eau et en électricité. Cette ‘’imposition’’ a provoqué l’ire de certains consommateurs qui dénoncent une dérive autoritariste de la SEEG qui ne tient pas compte des dates de paie de plusieurs consommateurs d’électricité et de l’eau dans ces deux provinces. La majorité des fonctionnaires gabonais perçoivent ...
Lire l'article
Un conflit oppose, depuis près de deux semaines, la société MCE BTP, spécialisée dans l’exploitation du sable, à ses concurrentes à Malibé, localité à une vingtaine de km au nord de Libreville, a propos de l’exploitation d’une route. Le propriétaire de l’entreprise MCE BTP, M. Vincent Ndong, a érigé des barricades sur la voie pour empêcher les entreprises concurrentes de l’emprunter, sur la base d’une décision de justice lui reconnaissant la propriété de cette route. M. Ndong a affirmé être détenteur d’un permis d’exploitation d’une carrière de sable dans la zone du Cap Estérias, délivré par le ministère des Mines alors ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi lâché par Moscou, le conflit entre dans une nouvelle phase
Le conflit en Libye a connu vendredi un développement politique majeur, avec la décision de la Russie de lâcher Mouammar Kadhafi, et pourrait entrer dans "une nouvelle phase" militaire avec le déploiement d'hélicoptères d'attaque britanniques au côté des français. Sur le terrain, le régime libyen ne semblait pourtant prêt à aucune concession. L'Otan l'a accusé d'avoir posé "un champ de mines" autour de Misrata, une ville que Kadhafi cherche à reprendre. Ahmed Omar Bani, porte-parole militaire de la rébellion à Benghazi (est), a affirmé que les forces de Kadhafi avaient posé les mines juste avant de partir "quand elles ont senti qu'elles ...
Lire l'article
L’Etat gabonais doit 18 milliards de FCFA à la SEEG
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a demandé à l’Etat gabonais de s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA, représentant notamment les consommations de 2009 et 2010. Le gouvernement n’a pas encore réagi à la nouvelle mise en demeure qui lui a été adressée, au début de ce mois, par la SEEG qui exigeait une réponse dans les 15 jours, délai largement dépassé aujourd’hui. Par ailleurs, dans un audit dont les résultats ont été publiés en février dernier, la SEEG a indiqué avoir rempli ses engagements et obligations, en termes d’investissements ou encore d’augmentation ...
Lire l'article
Consécutivement au point de presse animé, le 5 février, au siège de l’Union du Gabon pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition) par le maire adjoint de Mounana, accusant de pollution chimique la Compagnie des Mines d’Uranium de Franceville (COMUF) via le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) et une société sous-traitante dénommée GEOFOR, le gouvernement gabonais, a fait une déclaration officielle, lundi soir, dont GABONEWS publie l’intégralité. TEXTE INTEGRAL « En novembre 2009, le gouvernement, par le biais du ministère en charge de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a été saisi par le Directeur Général du ...
Lire l'article
Les associations de protections des droits des consommateurs sont montées au créneau suite aux nouvelles perturbations du réseau de la Société d'eau et d'électricité du Gabon survenues les 14 et 15 février derniers à Libreville. Le Réseau gabonais pour la protection des consommateurs (RGPC) organiseront une marche pacifique à cet effet le 20 février prochain pour protester contre la hausse constante des prix de l'électricité ainsi que les délestages intempestifs qu'ils attribuent à un abus de monopole de la société de fourniture d’électricité. Malgré les explications fournies par la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) sur les incidents qui ...
Lire l'article
Accusé d'avoir facturé des rapports à des pays africains, au nom d'une société dirigée par un de ses proches, il dénonce une "vraie calomnie". Marianne2.fr publie ce lundi des extraits du livre du journaliste d'investigation Pierre Péan -auteur de plusieurs ouvrages sur des scandales politiques- consacré à Bernard Kouchner. Un conflit d'intérêt pour Bernard Kouchner? Dans cet ouvrage, Pierre Péan accuse le ministre des Affaires étrangères d'un présumé conflit d'intérêts. D'après le journaliste, avant son entrée en fonctions, Bernard Kouchner aurait facturé plusieurs rapports à certains africains, dont le Gabon d'Omar Bongo, au nom de la société IMEDA dirigée par un de ...
Lire l'article
Hier lundi, les abonnés de la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG), forcés de consommer une eau colorée, ont dénoncé la qualité de cette eau et le « silence coupable observé par l’entreprise ». « Nous avons bu hier lundi une eau sale, bourrée de graine de sable sans savoir pourquoi », a indiqué Henriette Menié, mère d’une importante famille et cliente de la SEEG. Pour cette dernière, la mauvaise qualité de l’eau serait à l’origine de la diarrhée chez ses bambins. « Que se passe –t-il au juste ? Pourquoi on ne nous dit rien sur les coupures d’eau et d’électricité ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais, réuni en Conseil des ministres vendredi 6 juin dernier autour du président de la République, suite à « la situation préoccupante du service public de l’eau potable et de l’énergie électrique », a autorisé le ministre des mines, du pétrole, des hydrocarbures, de l’énergie, des ressources hydrauliques et de la promotion des énergies nouvelles « à renégocier la convention de concession signée le 13 juin 1997 entre l’Etat et VEOLIA-SEEG » ; une décision jugée, aux yeux de nombreux gabonais, opportune au regard de leur insatisfaction face à la qualité des prestations et services qui leur sont ...
Lire l'article
L’audition à l’Assemblée nationale, par la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité Publique, mercredi, du ministre délégué à l’Economie, aux Finances, au Budget et à la Privatisation, Charles Mba, en lieu et place du titulaire de ce département ministériel, en la personne du ministre d’Etat Paul Toungui en mission au Japon (TICAD IV), sur l’Ordonnance portant modification de certaines dispositions de la loi créatrice du Code des Participations, à cause desquelles le Patronat a longtemps attaqué ce texte jugé désuet par les opérateurs économiques depuis l’entrée en vigueur, en janvier 1995, du Traité relatif à l’Harmonisation du ...
Lire l'article
La SEEG Somme sa clientèle de s’acquitter des factures entre le 8 et le 22 du mois dans le sud du Gabon
Conflit au nord de Libreville entre exploitants des carrières de sable
Libye: Kadhafi lâché par Moscou, le conflit entre dans une nouvelle phase
L’Etat gabonais doit 18 milliards de FCFA à la SEEG
Conflit entre la Mairie de Mounana et la COMUF : Le gouvernement réagit à travers une déclaration officielle
Gabon : La société civile entre en guerre contre la SEEG
Franec – Afrique: Kouchner en plein conflit d’intérêts?
Gabon: Les Gabonais boudent la qualité de l’eau et dénoncent le silence de la SEEG
Gabon: Etat gabonais VEOLIA-SEEG: les raisons d’une renégociation de la convention de concession
Gabon: Code des Participations : l’opération vérité du gouvernement à l’Assemblée nationale, fin du long conflit entre l’Etat et le Patronat

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*