Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: 15 milliards de FCFA pour améliorer l’adduction d’eau dans la partie nord de Libreville

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Le gouvernement gabonais a décidé de financer 15 milliards de FCFA pour améliorer la distribution de l’eau dans la partie nord de Libreville, au terme d’une convention signé lundi à au palais présidentiel, en présence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondiimba.

Une partie du financement soit 9 milliards de FCFA sera injectée grâce à un prêt contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD).

L’accord pour cet apport a été paraphé entre le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Roisin, représentant l’AFD.

Le remboursement de prêt sera fait par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), maître d’œuvre.

Selon les termes de cet accord, les travaux dureront 20 mois et seront exécutés par deux entreprises opérant au Gabon.

Depuis plusieurs semaines, la SEEG éprouve d’énormes difficultés dans l’alimentation de l’eau et de l’électricité dans plusieurs quartiers de Libreville.

En fin décembre dernier, le gouvernement avait sommé cette entreprise de rétablir l’eau dans les plus brefs délais au risque de dénoncer la concession qui les lie.

La SEEG a été privatisée en 1997 au détriment de la société française Véolia water qui détient 51 pour cent du capital.


SUR LE MÊME SUJET
L’agglomération d’Avormbam située au nord de Libreville, à la lisière du département du Cap Estérias, est privée d’eau potable depuis bientôt deux semaines. "Les robinets sont à sec. Cela fait plus de deux semaines que mon mari et moi n’avons pris aucun bain", s’est plaint une sexagénaire, ajoutant que son âge ne lui permet plus de descendre sur Libreville pour transporter des seaux d’eau sur la tête. Les nantis de la localité achètent de l’eau à Libreville et la font transporter par des camionnettes, alors que ceux ne possédant pas les moyens de le faire utilisent des brouettes. Les habitants d’Avorbam accusent ...
Lire l'article
La direction générale de la société d’énergie et d’eau du Gabon, (SEEG) a souhaité une nouvelle fois, que l’Etat gabonais s’acquitte de sa dette de 18 milliards de francs CFA. Une somme qui représenterait les consommations 2009 et 2010 entre autres, a appris Afriscoop à Libreville. Fort de cette dette, la SEEG a dressé une nouvelle mise en demeure au gouvernement au début du mois d’Avril. Pour rappel, le pic du désamour avait été atteint lorsqu’en février dernier la société avait publié les résultats de son audit. Il en ressortait que la société aurait rempli ses engagements et obligations contractuels principaux en ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l’AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, le ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l'AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) s’est engagée à financer à hauteur de 35 milliards de FCFA des projets agricoles et d’infrastructures rurales dans la province du Woleu-Ntem (nord), rapporte mercredi le quotidien L’Union. Pour le chef de mission des experts de la Bad, Ayachi Mouldi, il s’agit d’un projet d’appui aux infrastructures rurales du Woleu-Ntem, notamment pour la commercialisation des produits de la terre, qui est de nature à stimuler la production des paysans. ‘’C’est un projet qui va coûter dans les 36 milliards de francs. Il serait souhaitable que les premiers travaux y relatifs commencent vers fin 2011 et début ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais s’est engagé à payer 6,5 milliards de FCFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), le distributeur exclusif de ces produits dans le pays au titre d’une dette qu’il doit à cette entreprise, selon un communique parvenu jeudi à l’AGP. Cet engagement de l’Etat fait suite à un article paru dans le quotidien l’Union, un journal gabonais. Dans cet article, l’entreprise a déclaré que l’Etat gabonais lui devrait une somme de 15,5 milliards de FCFA. Selon le communiqué du gouvernement gabonais, cette dette s’élève actuellement de 8,4 milliards de FCFA au lieu de 15,5 milliards de FCFA ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé le 17 juin à Libreville avec la société française DTP Terrassement un contrat de 58 milliards de francs CFA pour la réhabilitation de la route nationale 2 entre Ndjolé et Médoumane, dernier tronçon non restauré de cet axe qui relie Libreville à Yaoundé au Cameroun. La Route nationale 2 qui relie Libreville à Yaoundé en desservant la province Nord du Woleu-Ntem verra-t-elle enfin son dernier tronçon réhabilité entre Ndjolé et Médoumane ? Après plusieurs projets de réhabilitation avortés sur ce tronçon, c’est la société française DTP Terrassement qui a signé hier, 17 juin, avec le ...
Lire l'article
Le ministre de l’Economie, du commerce, de l’industrie et du tourisme, Magloire Ngambia et le représentant résident de la BAD au Gabon Boubacar Sidiki Traoré ont signé, jeudi au cours d’une audience à laquelle prenaient part le premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, le ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur Séraphin Moundounga et celui de l’enseignement technique Léon Nzouba, une convention pour le financement dans le secteur de l’enseignement supérieur de l’ordre de81 milliards de F CFA. Cet accord rentre dans le cadre de la mise en œuvre des réformes des ministères de l’enseignement supérieur et de ...
Lire l'article
Le gouvernement a signé le 11 janvier dernier au Palais présidentiel à Libreville une convention de financement à hauteur de 15 milliards de francs CFA avec la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) pour l'amélioration de ses services dans les quartiers Nord de Libreville. «Les Gabonais ne peuvent plus attendre», avait déclaré le chef de l'Etat lors de la cérémonie de vœux du Nouvel An le 3 janvier dernier. On lisait bien entre les lignes de ce discours l'exaspération pesante des populations quant à certaines défaillances patentes du service public, en tête desquelles la fourniture ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé le 16 décembre à Libreville une convention avec l’entreprise chinoise SinoHydro pour le renforcement et la sécurisation du réseau de transport en énergie électrique à Libreville. Ce projet entièrement financé par la Banque chinoise d’import-export à hauteur de 63, 838 milliards de francs CFA, doit permettre renforcer les capacités énergétiques du réseau existant afin de mettre un terme aux délestages récurrents dans la capitale gabonaise. 63,838 milliards de francs CFA ont été débloqués par la Banque chinoise d’import-export pour un projet de sécurisation du réseau de transport d’électricité à Libreville, dont les travaux ont été confiés ...
Lire l'article
Une bonne partie du nord de Libreville au régime sec depuis deux semaines
Gabon : La SEEG somme l’Etat à s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
La BAD va financer pour 36 milliards de FCFA les infrastructures rurales au nord du Gabon
L’Etat gabonais s’engage à payer 6,5 milliards de FCFA à la société de distribution d’eau et d’électricité au titre d’une dette
Gabon : 58 milliards FCFA pour l’axe routier Ndjolé-Médoumane
La BAD accorde 81 milliards de F CFA à l’Etat gabonais pour améliorer le secteur de l’enseignement supérieur
Gabon : 15 milliards FCFA pour les travaux de la SEEG au Nord de Libreville
Gabon : 63 milliards FCFA pour le réseau électrique de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*