Socialisez

FacebookTwitterRSS

«Invictus», de la fiction à la réalité

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2010
Catégorie(s): Monde

Mandela a voulu souder une nation grâce au sport. Cette entreprise a moins bien réussi que celle décrite dans le film de Clint Eastwood.

Clint Eastwood n’est pas homme à aimer les choses simples. Avec Invictus, il a donc choisi d’ouvrir une page d’histoire, ces journées où Nelson Mandela, le premier président noir d’Afrique du Sud, choisit de s’appuyer sur le rugby, sport de Blancs, pour unifier la nation. C’est la réussite de cet audacieux pari que raconte le film, « un épisode si beau, que, s’il n’était pas vrai, il serait incroyable », comme le soulignent les analystes sud-africains.

En ce printemps 1995, Nelson Mandela, alors dans sa première année de pouvoir, est loin d’être l’icône qu’il est aujourd’hui. Libéré en 1990 après vingt-sept ans de prison, le chef de l’African National Congress (ANC) doit faire face à une sévère opposition. Celle de Blancs méfiants – Afrikaners comme Anglo-Saxons -, mais aussi d’une partie des Noirs. L’ANC est miné par de profondes divisions. Les Zoulous, l’ethnie principale du pays, se méfient volontiers de ce président d’origine xhosa.

Le sport des élites

Mandela cherche donc à convaincre de sa bonne volonté à l’intérieur mais aussi à l’extérieur, en particulier auprès des investisseurs étrangers inquiets des risques de voir Mandela, que l’on dit proche de la gauche, démonter la première économie d’Afrique.

La Coupe de monde de rugby lui offre une chance en or que ce politicien madré ne laissera pas passer. Le rugby – le film le souligne largement – est le sport des élites par excellence, le jeu des high schools réservées aux Blancs quand les Noirs se concentrent sur le football. Pour unir son nom à celui des Springboks et faire vivre son ambition de réconcilier derrière l’équipe, Mandela met au point une tactique simple. Il s’oppose à ce que le nom et le maillot du XV soient changés au nom de l’antiapartheid.

C’est une façon encore une fois de rassurer et se rapprocher de François Pienaar, le capitaine des Boks. Là non plus, ce n’est pas un hasard. Le jeune Pienaar est un pur produit de l’apartheid. Il est issu de cette classe ouvrière afrikaner, celle qui a le plus bénéficié des emplois réservés, des programmes sociaux et des aides fournis aux Blancs par le régime.

La réelle amitié qui va naître entre Pienaar et Mandela – le président est le parrain de l’un des enfants du rugbyman – contribuera à construire un symbole de la Rainbow Nation, une nation arc-en-ciel en paix avec elle-même. Le happy-end proposé par Clint Eastwood n’est hélas que du cinéma. Tout comme le rêve de la France « black-blanc-beur » de 1998, l’engouement de la victoire des Springboks à la Coupe du monde va vite laisser place aux réalités d’un pays déchiré par les inégalités et une méfiance profonde. Le successeur de Nelson Mandela, Thabo Mbeki, s’y attaquera en mettant en place des programmes de discrimination positive, une façon inavouée de critiquer la méthode Mandela.

Une méfiance encore présente

Quinze ans plus tard, les relations intercommunautaires sont en effet toujours tendues. Selon une étude de l’Institute for Justice and Reconciliation publiée en décembre, 24 % des Sud-Africains « ne parlent jamais à quelqu’un d’une autre race dans une journée type » et 39 % trouvent les personnes d’une autre race « peu fiables ». Au printemps, Jacob Zuma, le nouveau président, élu lui aussi depuis à peine un an, recevra à son tour un événement sportif mondial : la Coupe du monde de football. Le parallèle s’arrête là. En Afrique du Sud, personne n’entend rejouer 1995. Il est vrai qu’une victoire finale des Bafana Bafana, l’équipe nationale, est cette fois plus hypothétique.


SUR LE MÊME SUJET
Le 18ème sommet de l’UA est en phase avec la réalité, selon Anaclet Bissiélo, Président du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs
Le 18ème sommet de l’Union Africaine qui se tient du 23 au 30 janvier, à Addis-Abéba, en Ethiopie, sous le thème de: « Promouvoir le commerce intra-africain », est en phase avec la réalité selon Anaclet Bissielo, sociologue et Président du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs. Notre rédaction s’est entretenue avec M. Bissielo, qui nous a livré son analyse sur les enjeux du Sommet et les chances de la réélection de Jean Ping, à la Présidence de l’UA. Pour Anaclet Bissiélo, le thème du 18ème sommet de l’Union Africaine, à savoir la promotion du commerce intra-africain, « touche un problème ...
Lire l'article
Réponse fraternelle du Dr. Daniel Mengara au pédégiste anonyme « PDGiste-A-Mort »: Pourquoi refusez-vous de regarder la réalité en face?
Cher compatriote du PDG, quoiqu'anonyme. Quoique déplorant qu'un pédégiste se déclarant « pédégiste à mort » ne puisse pas ouvertement assumer son pédégisme par la révélation de sa vraie identité, à l'image de moi-même qui assume mon bédépisme, je ne me précipiterai point, à l'image de certains, dans le rejet en bloc de votre analyse du 16 septembre portant sur la diaspora gabonaise qui, selon vous, aboierait pendant que la caravane passe. Je veux bien que votre caravane puisse passer, mais pour aller où? Vous n'irez nulle part. Cependant, laissant de côté ces débats sur les caravanes brinquebalantes qui passent (ce sera pour une ...
Lire l'article
Plus de réseaux, plus de pré carré… de la rupture, rien que de la rupture, nous a rejoué Sarkozy pour son troisième voyage en trois ans au Gabon. Décorum 100% françafricain, recueillement sur la tombe de feu Bongo-père et blanc-seing donné au fiston, présence remarquée de Robert Bourgi, réaffirmation de la présence militaire française, visite aux industriels français du bois (qui ont finalement pu exporter leur bois coupé avant 2010, première entorse à la promesse d’Ali Bongo de le faire transformer intégralement sur place)… Rarement le discours aura été aussi grossièrement en décalage avec la réalité. En solo ou en ...
Lire l'article
Nelson Mandela, le premier président noir sud-africain, fêtait samedi ses 91 ans, entouré de proches et de fidèles chez lui à Johannesburg, tandis que des milliers d'inconnus lui rendaient hommage et que des concerts en son honneur étaient organisés dans son pays et à New York. M. Mandela, symbole de la réconciliation dans un pays marqué par des années de ségrégation entre Noirs et Blancs, a réuni dans sa maison du quartier de Houghton (dans le nord de Johannesburg) des amis et des fidèles de la lutte anti-apartheid, dont son compagnon de lutte devenu président, Jacob Zuma. De santé fragile, les déplacements ...
Lire l'article
Edith Lucie Bongo Ondimba est morte, mais elle a laissé derrière elle un Gabon malade. Elle a laissé un Gabon malade d’une maladie mortelle que, de son vivant et en compagnie de son mari, elle a contribué à empirer. Cette maladie qui ronge notre pays , je l’ai baptisée en 1998 du nom de « bongoïsme », c’est-à-dire la somme de toutes les tares mentales et culturelles qui font aujourd’hui l’état d’esprit d’une certaine classe de Gabonais, Gabonais qui, pendant 42 ans, ont été conditionnés à voir le crime et les comportements déviants introduits au sein de notre société par ...
Lire l'article
L'Ambassadeur d'Afrique du Sud au Gabon, Jomo Khasu, a offert à 20 élèves lauréats d'un concours de poésie organisé par le Lycée Nelson Mandela, une visite touristique, tous frais payés, du 24 au 29 septembre prochains à la fondation Nelson Mandela en Afrique du sud. Cette visite de cinq jours entre dans le cadre des manifestations de la célébration du 90ème anniversaire de Nelson Mandela, ancien président sud-africain (1994-1998). Pour sélectionner les élèves devant effectuer le pèlerinage de la nation arc-en-ciel, le diplomate sud-africain à Libreville a organisé en début d'année une complétion de dissertation et de poésie. Seuls les élèves du ...
Lire l'article
Plus de soucis pour les manuels scolaires à l'école primaire au Gabon. Pour ce qui est de l'année scolaire 2008-2009, l'opération de distribution gratuite de ces documents didactiques a été lancée le 28 août à Libreville. Cette annonce a été faite mardi à Libreville, par le ministre de l'éducation nationale Michel Menga, au cours d'un point de presse. Le gouvernement a débloqué une subvention d'1 milliard de francs CFA pour assurer l'achat des rames de papiers et la coopérative scolaire que supportaient les parents d'élèves. Michel Menga a tenu à rassurer que d'ores et déjà, toutes les mesures sont prises pour que les ...
Lire l'article
Au cours d’une interview exclusive accordée vendredi à GABONEWS au Centre Culturel Français, la jeune étoile montante du cinéma gabonais âgée de 24 ans, master en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université de Michel de Montaigne Bordeaux 3 en France, et des stages de perfectionnement aux Etats-Unis, a déclaré s’être investi dans la réalisation d’un court métrage intitulé « Le Divorce », fait pour être visionné en salle, et dans les festivals, dont la production est assurée par le ministère français des affaires étrangères, le centre national de la cinématographie du Gabon (CENACI), et SLOGF Pictures, dans le but de ...
Lire l'article
"Aujourd'hui, les Etats-Unis ont enfin franchi une nouvelle étape pour effacer cette grande honte qui déshonore ce grand leader", a déclaré, samedi 28 juin, le sénateur John Kerry. Il était en effet temps de retirer l'ancien président sud-africain Nelson Mandela et son parti, le Congrès national africain (ANC) au pouvoir, de la liste noire américaine du terrorisme. C'est désormais presque chose faite. Après la Chambre des représentants en mai, le Sénat a adopté, samedi, une loi en ce sens qui va être transmise à la Maison Blanche. Elle devrait être signée par le président George W. Bush avant les 90 ...
Lire l'article
Une insurrection est-elle possible au Gabon. Certains observateurs étrangers à Libreville et des collaborateurs du chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, s'inquiètent de l'activisme de l'Armée gabonaise de libération nationale. Cette structure qui se présente comme le « bras armé » du BDP (Bongo doit partir) a revendiqué le sabotage le 29 décembre dernier d' un transformateur d'électricité de la zone de Kinguélé/Belle Vue II, quartiers de Libreville.   Rien de bien spectaculaire certes mais cette action est, d'après ses auteurs, un « test » avant le début proprement dit d' « opérations insurrectionnelles soutenues visant à établir au Gabon un climat ...
Lire l'article
Le 18ème sommet de l’UA est en phase avec la réalité, selon Anaclet Bissiélo, Président du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs
Réponse fraternelle du Dr. Daniel Mengara au pédégiste anonyme « PDGiste-A-Mort »: Pourquoi refusez-vous de regarder la réalité en face?
Sarkozy au Gabon: discours en décalage avec la réalité
Le monde célèbre les 91 ans de Nelson Mandela, “héros de l’humanité”
Gabon: Après le deuil, la réalité et les crimes: Quelles leçons tirer de la mort d’Edith Lucie Bongo Ondimba ?
Gabon: 20 élèves gabonais en visite touristique en Afrique du Sud du 24 au 29 septembre prochains
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009: la gratuité des manuels scolaires, une réalité
Gabon: Art / Cinéma: Manouchka Kelly Labouba première femme gabonaise à s’investir dans la réalisation d’un film de fiction
Nelson Mandela et l’ANC vont être retirés de la liste noire américaine du terrorisme
Le Mamba : bluff ou réalité ?

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2010
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*