Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire/Gabon : Gbagbo et Bongo s’engagent dans une coopération Sud-Sud

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique

Le Président ivoirien et son homologue gabonais, Laurent Gbagbo et Ali Bongo, se sont engagés à aller au-delà des relations amicales et politiques qui lient les deux pays. Désormais, l’accent sera mis sur les relations économiques et culturelles, dans le cadre d’une coopération sud-sud. Des instructions et consignes seront données à cet effet aux différents gouvernements et ambassadeurs accrédités dans ces pays respectifs.

« Notre génération ne va pas seulement s’arrêter aux relations politiques. Nous n’allons pas nous contenter des relations amicales et fraternelles. Il faut avoir d’autres relations ; notamment économiques, culturelles et autres. Les deux ambassadeurs vont travailler là-dessus. Nous pouvons faire beaucoup pour l’Afrique,» a déclaré Laurent Gbagbo. C’était dans la nuit du mardi, à l’occasion d’un gala qu’il a offert à son hôte.

Pour le Chef d’Etat ivoirien, l’Afrique et particulièrement le Gabon et la Côte d’Ivoire disposent d’assez ressources dont ils peuvent profiter. Par exemple dans le domaine de l’énergie. « Ce ne sont pas les sources qui manquent. Mais les Africains sont assis. Ali et moi sommes engagés », a-t-il dit, en citant en exemple le cas de la Sotra qui a livré des bus au Gabon.

Aussi, Laurent Gbagbo a profité de cette tribune pour féliciter son homologue, pour son accession à la magistrature suprême par voie d’élections.

Se félicitant de l’excellence des relations qui se renforcent davantage entre le Gabon et la Côte d’Ivoire, le président Ali Bongo a indiqué que rien ne sera insurmontable. « Nous allons réussir. Nous avons un continent qui est capable d’assumer sa place », a-t-il promis.
Les deux hommes d’Etat qui se connaissent depuis plus d’une vingtaine d’années, à travers des témoignages ont tenu en haleine les convives.

Notons que ce gala a réuni tous les membres du gouvernement, des présidents d’institutions et autres invités de marque. Les artistes, dont la diva Aïcha Koné, Antoinette Konan, Bailly Spinto et Espoir 2000, tous soutenus par l’orchestre de la RTI, ont fait montre de leur talent. La soirée fut simplement très belle.

KOFFI KOUAME

Agence de Yamoussoukro

Auteur de cet article: Koffi Kouamé  


SUR LE MÊME SUJET
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
ABIDJAN — Deux proches de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ont été inculpés pour des "crimes économiques" commis durant la crise post-électorale, portant à 39 le nombre de figures du camp Gbagbo détenues dans le nord du pays, a annoncé samedi le parquet d'Abidjan. "Deux nouvelles personnes ont été inculpées cette semaine et placées en détention préventive dans les Maisons d'arrêt et de correction de Bouna (nord-est) et de Katiola (centre-nord)", indique dans un communiqué la porte-parole du parquet, Habiba Coulibaly. L'identité des inculpés n'a pas été révélée. Douze personnes qui étaient en résidence surveillée dans ces deux villes depuis avril ont été inculpées ...
Lire l'article
“Il faut panser les plaies de la Côte d’Ivoire”, dit Gbagbo selon Mgr Tutu
L’ancien président Laurent Gbagbo a reçu sa première visite officielle à Korhogo. Desmond Tutu, qui l’a rencontré avec deux autres membres des Elders, l’a trouvé détendu et visiblement prêt à œuvrer pour que le pays "retrouve sa situation normale". De passage en Côte d’Ivoire, l'archevêque sud-africain Desmond Tutu a livré à la presse l’impression que lui a faite l’ex-président Laurent Gbagbo, qu’il a pu rencontrer pendant quarante-cinq minutes dans sa résidence surveillée de Korhogo (nord). L'archevêque était avec l'ex-secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, ainsi que l'ancienne présidente d'Irlande et ex-Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Mary Robinson, dans le cadre ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
En Côte d'Ivoire, des « enquêtes préliminaires » ont été ouvertes contre le président déchu, Laurent Gbagbo, son épouse, et une soixantaine de personnes parmi ses proches. C’est ce qu’a annoncé Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement, à la télévision ivoirienne TCI , le 26 avril, à l'issue du conseil des ministres du gouvernement d'Alassane Ouattara. Les enquêtes qui sont en cours concernent « les crimes et délits commis » par Laurent Gbagbo et son clan. Près de 1 000 personnes ont été tuées dans des violences lors de la crise post électorale. « Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Simone Gbagbo, épouse du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, retenue depuis le 11 avril au QG du chef de l'Etat Alassane Ouattara à Abidjan, a été placée en résidence surveillée dans le nord-ouest du pays, a indiqué samedi le ministre de la Justice. Mme Gbagbo "est partie à Odienné, en résidence surveillée, hier (vendredi), très tôt le matin", a déclaré à l'AFP Jeannot Ahoussou Kouadio. L'ancienne "dame de fer" et pasionaria du régime défait avait été arrêtée avec son mari et une centaine d'autres personnes à la résidence présidentielle à Abidjan, après une offensive des forces du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara, ...
Lire l'article
Le président sortant Laurent Gbagbo est toujours retranché dans sa résidence d'Abidjan défendue par des centaines d'hommes. Il ne cède pas un pouce de terrain. Par ailleurs, l'ONU qualifie d'"horrifiantes" les informations sur la situation dans l'ouest du pays. Après avoir lancé la veille un appel solennel à l'unité, Alassane Ouattara, le président internationalement reconnu, est confronté, après l'offensive éclair de ses troupes jusqu'à la capitale, à l'immense défi de rétablir la sécurité. A Abidjan, l'ambassade de France a affirmé que la résidence de l'ambassadeur avait été attaquée, pour la deuxième fois en moins de 48 heures, par des forces loyales à ...
Lire l'article
Les trois chefs d'Etat ouest-africains envoyés à Abidjan pour demander à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir, ont entamé mardi leur entretien avec lui peu avant 14H00 au palais présidentiel. Les présidents béninois Boni Yayi, sierra-léonais Ernest Koroma et capverdien Pedro Pires, sont arrivés dans des voitures séparées qui se suivaient au palais présidentiel du Plateau, quartier administratif d'Abidjan. Laurent Gbagbo les attendait à la sortie de leurs véhicules et a donné l'accolade à chacun d'eux, avant de les faire entrer dans un salon de la présidence. Les trois émissaires venaient de rencontrer Choï Young-jin, patron de l'Opération des Nations unies en Côte ...
Lire l'article
La demande par Laurent Gbagbo du départ de la mission onusienne et de la force française Licorne est "ridicule" car Laurent Gbagbo "n'est plus président", a affirmé ce soir Guillaume Soro, premier ministre d'Alassane Ouattara, l'autre président proclamé de Côte d'Ivoire. "Cette décision ne peut pas être (appliquée) puisque M. Gbagbo n'est plus président", a déclaré Guillaume Soro. "Nous trouvons tout à fait ridicule et ubuesque cette démarche d'un président vaincu". "Tout le monde sait que M. Gbagbo n'a aucune qualité pour prétendre demander le départ de la force Licorne et de la force onusienne", l'Onuci, a-t-il insisté. Guillaume Soro a souhaité ...
Lire l'article
Le chef de l`Etat sortant de la Côte d`Ivoire et candidat à la présidentielle de dimanche, Laurent Gbagbo, se dit certain de l`emporter et affirme craindre des "violences" de la part des mauvais perdants, dans un entretien au Journal du Dimanche paru samedi. Interrogé pour savoir s`il redoutait des violences liées à un scrutin qui doit clore une décennie de crise dans un pays coupé en deux depuis le putsch manqué d`une rébellion en 2002, Laurent Gbagbo a répondu: "Oui, je le crains". "Ces violences viendront de ceux qui perdront. Et comme ce n`est pas moi qui vais perdre...", dit-il, sans toutefois ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
“Il faut panser les plaies de la Côte d’Ivoire”, dit Gbagbo selon Mgr Tutu
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Côte d’Ivoire : Gbagbo tient bon à Abidjan, la situation dans l’ouest est “horrifiante”
Côte d’Ivoire: début des entretiens entre Gbagbo et les émissaires africains
Côte d’Ivoire: Gbagbo “ridicule” (Soro)
Côte d’Ivoire: Gbagbo, sûr de gagner, craint des “violences” post-électorales
Bongo Doit Partir


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*