Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Discours intégral du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, à la presse à l’occasion des vœux des communicateurs

Auteur/Source: · Date: 15 Jan 2010
Catégorie(s): Médias,Politique

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Mesdames et Messieurs les producteurs,
Mesdames et Messieurs les animateurs,
Mesdames et Messieurs les techniciens,
Mesdames et Messieurs les éditeurs,
Mesdames et Messieurs les communicateurs,

En cette nouvelle année 2010, je tenais à vous présenter mes vœux de bonheur, de santé, de prospérité et de réussite. Je forme les mêmes vœux à l’endroit de vos familles respectives.

Comme vous le savez, l’année qui vient de s’achever a été marquée par une somme d’épreuves difficiles. Nous les avons affrontées grâce au concours des uns et des autres mais surtout avec le vôtre.

En effet, pendant tous les deuils qui ont frappé notre pays, vous avez su mettre votre sens du patriotisme et votre professionnalisme pour rassembler le peuple gabonais dans un remarquable élan de solidarité et de recueillement.

J’ai particulièrement relevé tout l’attachement que vous portez à votre rôle d’éducateur. C’est l’occasion, pour moi, de vous en rendre un hommage bien mérité.
Au-delà de vos positionnements idéologiques et religieux, je n’ai jamais fait mystère, toute mesure faite, de ma conviction que, malgré l’étroitesse de vos moyens, vous êtes une presse de référence en Afrique et même au-delà de notre continent.

Mesdames et Messieurs les Communicateurs,

Les lois de notre pays protègent la liberté d’expression.

Cette liberté se trouve garantie non seulement par la loi 12/2001 portant code de la communication mais aussi, dans la pratique même de notre démocratie. Depuis 1990, la presse est apparue comme un point essentiel de lecture de l’évolution de notre société.

Aujourd’hui, elle est le lieu d’échange des idées et des opinions, de contrôle et critique de tous les pouvoirs. Nous convenons donc que sans elle, il ne peut y avoir de véritable démocratie.

Mon expérience de la vie publique m’a permis d’apprécier et de comprendre l’univers de la presse dans notre pays.

Je suis attaché à la liberté d’expression dont vous jouissez dans le traitement des évènements. Cette liberté est garantie notamment par l’article 94 de la constitution et par la loi organique sur le Conseil National de la Communication.

Mais je reste tout à fait conscient des difficultés de tous genres que vous rencontrez dans l’exercice de vos métiers respectifs.

Ces difficultés vont de l’absence de structures au manque de moyens techniques, en passant par la formation. C’est pourquoi votre organisation en Groupe de presse est aujourd’hui plus que nécessaire. Accepter de mutualiser vos efforts et votre volonté constitue une partie des solutions que nous devons ensemble prospecter.

D’ores et déjà, j’instruis le Gouvernement et le CNC à se mettre rapidement au travail pour voir dans quelle mesure le secteur des médias peut être rapidement restructuré.

Votre souhait de vous impliquer dans la régulation de votre profession est légitime, puisque, autant que je m’en souvienne, elle constitue l’une des fondations du Conseil National de la Communication. Il est donc normal que nous examinions à temps opportun votre requête.

Mesdames et Messieurs de la Presse ,

Agir ensemble, c’est mettre en œuvre nos méthodes. Plus que jamais, il faut remettre l’ouvrage sur le métier, repartir à la recherche de nouvelles clés de compréhension pour bien habiter l’espace politique et vous approprier les valeurs d’émergence.

L’émergence pour moi, c’est cette vision d’ensemble qui doit renforcer la nécessité d’une approche pratique, la définition des chronogrammes d’activités par priorités, la définition des contrats d’objectifs, la nécessité d’aider les citoyens à accéder à une information juste et équitable.

Alors, plus qu’une orientation, la presse doit offrir des indications pragmatiques sur le que faire, le comment faire et pour quel résultat ?

Elle doit aider les citoyens et les pouvoirs publics à rechercher l’efficacité de l’action à travers le réalisme de l’analyse et de la méthode parce que l’une des tâches de la presse est d’aider l’opinion à mieux comprendre les mécanismes et les vrais ressorts de notre politique.

L’exercice de cette clairvoyance vous permet de trouver chaque fois, la liberté d’écrire et de parler, mais aussi le ton juste et le point d’équilibre.

Mesdames et Messieurs les communicateurs,

Tout en vous réitérant mes vœux les meilleurs pour la nouvelle année, je sais pouvoir compter sur vous pour le rayonnement de votre noble métier. Le Gabon a besoin de vous.

J’ai voulu inaugurer cette cérémonie de vœux en incluant aussi la presse car nous sommes condamnés à nous entendre, nous avons besoin de vous et vous avez besoin de nous. C’est un couple qui ne peut se séparer et qui ne peut divorcer, alors bien sûr dans toute relation, il y a des hauts et des bas. Mais il est important pour votre pays, que vous puissiez faire votre travail correctement, il est important pour vous de rendre correctement aussi, ce que nous faisons.

La liberté, c’est clair, nous la souhaitons, nous la voulons et vous l’avez. La liberté c’est donc d’analyser, critiquer ce que nous faisons. Bien travailler et rendre aux lecteurs ou pour celui qui regarde la télévision, un devoir vis-à-vis d’eux. C’est donc relayer l’information telle que vous vous l’êtes appropriés et la commentez. Il est aussi bon de dire ce que nous faisons, de l’apprécier, comme il est aussi bon de critiquer. Ce que nous faisons bien, il faut le dire ce que nous faisons mal également, il faut le dire c’est votre rôle. Je rappelle simplement que pour votre crédibilité, il est bon que le lecteur puisse suivre le mécanisme d’analyse que vous allez pouvoir adapter par rapport à toutes les informations que vous avez. En d’autres termes celui qui perd la crédibilité perdra les lecteurs, les auditeurs et téléspectateurs.

Nous voulons une presse digne d’un pays émergent et vous pouvez le faire, vous en a avez les capacités, c’est une question de volonté et d’ambition. Ce qui caractérise l’émergence c’est d’être le meilleur là où on est, là où on travaille et c’est d’avoir l’ambition d’être le meilleur. Je veux être la meilleure plume, le meilleur présentateur, communicateur. Vous devriez vous retrouver aussi entre vous, pour désigner chaque année, celui d’entre vous, que vous pensez avoir été le meilleur. C’est quelque chose qui est importante, car il est important d’être reconnu par ces pairs.

Loin de moi, l’envie de vouloir vous apprendre votre métier, vous avez été formés pour, donc vous le connaissez, je voulais juste donner une appréciation pour dire simplement que l’émergence c’est simplement l’état d’esprit de vouloir faire mieux et plus, de vouloir être le meilleur, si c’est un monteur, il doit être le meilleur des monteurs.

Comme la médecine, le journalisme doit avoir également des spécialistes et dans certains domaines on doit pouvoir retrouver des spécialistes d’économie, de politique ou de sport. Ceci doit ressortir encore plus, et pour çà, nous sommes là pour vous aider car nous avons aussi besoin d’une presse écrite. Donc notre ambition est aussi de voir la presse gabonaise reconnue comme une des meilleures du continent.

Vous êtes déjà réputés à l’étranger, il n’est donc pas question de revenir en arrière.

Et c’est pourquoi je vous demande d’aller méditer sur cet appel lancé par le feu Hubert BEUVE MERY, fondateur du journal « Le Monde », je cite : « Ne laissons pas nos moyens de vivre compromettre nos raisons de vivre ».

Bonne et heureuse année 2010 !

Je vous remercie.


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de la République gabonaise, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a prononcé le 22 septembre dernier, devant la communauté internationale, un discours mémorable dans lequel il a invité les uns et les autres à prendre chacun, ses responsabilités face aux changements planétaires actuels qui mettent en mouvement le monde entier, tout en réaffirmant la position de son pays depuis son avènement à la magistrature suprême. Texte intégral Monsieur le Président, Majestés, Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat, de Gouvernement, et de délégation, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames, Messieurs, Permettez-moi d’abord de vous adresser mes plus vives félicitations pour votre élection. Vos qualités humaines ...
Lire l'article
A son premier jour de la visite qui lui permettra de présider un Conseil des ministres décentralisé, le troisième d’une série de neuf, dans la province de la Nyanga (sud), le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours dont GABONEWS livre l’intégralité et dans lequel il s’engage à « œuvrer sans relâche à la satisfaction (des) besoins d’infrastructures et d’équipements collectifs de la population du pays en général ». Monsieur le premier ministre, Monsieur le président du Conseil économique et social, Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur, Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le ...
Lire l'article
« Gabonaises, gabonais, Mes chers compatriotes, Le 16 octobre 2009, en présence du parlement et de la Cour constitutionnelle, j’ai juré de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais. Ce serment en même temps qu’il consacrait mon entrée en fonction, mettait aussi un terme à la transition ouverte le 8 juin 2009 avec la disparition du président Omar Bongo Ondimba. En ce jour particulier marquant la fin de la première année du mandat que vous m’avez confié, j’ai voulu m’adresser à vous non pas pour dresser un bilan, mais pour faire un point d’étape sans complaisance d’actions entreprises depuis lors au ...
Lire l'article
A l’occasion de la Conférence des plénipotentiaires de l’Union internationale des télécommunications (UIT) qui se tient depuis le 4 octobre dernier et ce, jusqu’au 20 de ce même mois, le ministre gabonais de la Communication, de la Poste et de l’Economie numérique, Laure Olga Gondjout qui prend une part active à cette rencontre a prononcé un discours dans lequel elle présente, entre autres, la vision du Gabon en matière de services et surtout de développement des technologies de l’information et de la communication. GABONEWS vous livre in extenso, cette allocution prononcée par Madame Laure Olga Gndjout « Monsieur le Président de ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, à l’instar de plusieurs de ses homologues venus du monde entier, a prononcé, mardi, devant la 65ème Assemblée générale de l’ONU, un discours dans lequel il aborde de « réelles avancées » enregistrées notamment au Gabon dans la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le développement (ODM) mais aussi lance un appel à la mobilisation des ressources suffisantes avant l’échéance de 2015, qui, pour « beaucoup de pays, dont le Gabon, demeure un défi difficile à relever dans un environnement économique et financier défavorable ...
Lire l'article
A l’occasion du premier anniversaire de la disparition du président Omar Bongo Ondimba, la république toute entière lui a rendu un hommage mérité avec de nombreuses cérémonies organisées sur le territoire nationale, la minute de silence républicaine et un message à la nation du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, dans lequel il a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, Omar Bongo Onimba, décédé le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, tout en revenant sur les étapes qui ont marqué l’histoire du pays après cette disparition. GABONEWS livre ici, in extenso le discours livré sur les ...
Lire l'article
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba recevra vendredi les vœux du nouvel an de la presse gabonaise et internationale, ce vendredi au palais de la Présidence de la République, après ceux du gouvernement et des Institutions Constitutionnelles, indique un communiqué parvenu ce jeudi à la rédaction de GABONEWS. Cette cérémonie verra plusieurs allocutions entre autre, celle du porte parole de la presse qui, pourrait saisir l’occasion de cette cérémonie pour faire état des difficultés et réalités rencontrées, au quotidien, dans l’exercice de leur fonction et la réponse du Président de la République. Le président de la République Ali ...
Lire l'article
Plusieurs médias internationaux, venant de divers pays étrangers pour la couverture médiatique des obsèques du défunt président de la République gabonaise, Omar Bongo Ondimba, décédé lundi dernier à Barcelone en Espagne, se signalent sur tous les fronts de l’actualité depuis leur arrivée à Libreville. Une dizaine de ces médias (TV, presse écrite, presse en ligne, radio) sont déjà à Libreville. Il s’agit notamment du journal le Monde, France 24, RFI, AFP, TF1, le FIGARO, le Journal du dimanche, Associated – press, Jeune Afrique, Reuters TV entre autres. Selon des sources sûres, d’autres médias seraient attendus à Libreville, la capitale gabonaise, qui ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
Discours intégral du président Ali Bongo Ondimba à la 66ème Assemblée générale des Nations Unies
Discours intégral prononcé par le Président Ali Bongo Ondimba à Tchibanga
Politique / Discours intégral du chef de l’Etat à l’occasion de son premier anniversaire à la magistrature suprême
Discours intégral du Ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie numérique à la Conférence des plénipotentiaires de l’UIT
Discours du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à l’ONU (TEXTE INTEGRAL)
Anniversaire du décès du président Omar Bongo: discours intégral du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba
Bongo Doit Partir
Le Président de la République Ali Bongo Ondimba reçoit vendredi les vœux la presse
Gabon: Décès du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba: la presse internationale sur tous les fronts à Libreville
Commentaires

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Jan 2010
Catégorie(s): Médias,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*