Socialisez

FacebookTwitterRSS

A Haïti, la distribution des vivres et des soins s’organise

Auteur/Source: · Date: 19 Jan 2010
Catégorie(s): Monde

Une semaine après le séisme qui a ravagé Haïti, l’aide commençait progressivement à s’organiser mardi 19 janvier. Des troupes héliportées américaines ont notamment pris position à des endroits stratégiques de Port-au-Prince pour sécuriser les opérations humanitaires destinées à répondre à une population aux abois.

Les Américains aux commandes. Les Américains ont renforcé leur présence en Haïti, mardi 19 janvier, comme ils l’avaient annoncé lundi (lire le point de vue de Barack Obama : Dans les moments tragiques, les Etats-Unis réagissent et apportent leur aide). Des troupes héliportées américaines ont pris position à des endroits stratégiques de la capitale pour sécuriser les opérations humanitaires. Parallèlement, les premiers marines sont arrivés à 16 km au sud-ouest de Port-au-Prince. Le porte-avions nucléaire américain Carl Vinson a commencé à distribuer aux sinistrés de l’eau potable dessalée à son bord. Quelque 7 500 GI’s sont désormais sur place (lire Les Etats-Unis en Haïti, une question de leadership, et la note du blog La présence américaine en Haïti ou les démons d’Obama).
Sécurité. Selon la Mission de stabilisation des Nations unies en Haïti (Minustah), la sécurité à Port-au-Prince “reste stable, avec des violences et des pillages limités et localisés”. Le Conseil de sécurité des Nations unies a également approuvé à l’unanimité la demande du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, d’envoyer 3 500 casques bleus de plus en Haïti afin de renforcer la Minustah. Celle-ci dispose déjà de 11 000 hommes dans le pays.

L’aide s’organise. Malgré des débuts difficiles dans la distribution de l’aide dus à des problèmes de coordination, la porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), Emilia Casella, a précisé qu’il avait jusqu’à présent pu porter assistance à “au moins 270 000 personnes” (lire l’article Malgré les problèmes logistiques, l’aide s’organise en Haïti). Sur le front des secours, l’urgence est désormais d’éviter une catastrophe sanitaire : sans accès à l’eau potable et à des sanitaires, les risques d’épidémie augmentent à chaque instant.

Soins médicaux. Les médecins estiment que le grand défi des jours à venir portera sur les soins à apporter aux dizaines de milliers de personnes blessées et privées de toit par la catastrophe, comme l’explique Hans Van Dillen, chef de mission de Médecins sans frontières : “C’est la gangrène partout, on ampute à la chaîne. Au sixième jour, on entre dans la chirurgie radicale car on ne peut plus rien faire.” (Voir le portfolio Dans les hôpitaux de Port-au-Prince, on ampute à la chaîne). A Port-au-Prince, huit hôpitaux, dont la moitié sont des structures de campagne, sont opérationnels, et six autres devraient bientôt être l’être. Le navire-hôpital américain Comfort, avec 1 000 lits à bord, est attendu dans les prochains jours.

Deuil national. Haïti a décrété un deuil national de 30 jours. 70 000 cadavres ont déjà été enterrés dans des fosses communes, selon le secrétaire d’Etat à l’alphabétisation (lire le post de blog Redonner aux morts leur dignité). Les forces américaines estiment que le nombre de morts pourrait atteindre 200 000, mais le bilan reste très vague (Lire la note de blog 70 000, 100 000, 200 000… L’impossible bilan des victimes). La secousse a également fait au moins 250 000 blessés et 1,5 million de sans-abri. Depuis mardi dernier, jour du séisme, “au moins 90 survivants” ont été tirés des décombres, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU. La population, désemparée, prie pour retrouver des “miraculés”, trouve refuge dans la religion (voir le portfolio Au milieu des ruines, les Haïtiens se réfugient dans la foi). Le gouvernement haïtien a lui annoncé dans la soirée que le séisme avait fait 75 000 morts, 250 000 blessés et un million de sans-abri.

Dons importants. A Saint-Domingue, une première réunion internationale sur la reconstruction a estimé qu’Haïti avait besoin de dix milliards de dollars sur cinq ans pour se rétablir (lire l’article Dix milliards de dollards pour reconstruire Haïti). L’ONU, qui a lancé un appel d’urgence de 575 millions de dollars, a indiqué avoir déjà reçu 105 millions de dollars à la date du 18 janvier. Les promesses de dons battent des records (lire Haïti : plus de 1,2 milliard de dollars de promesses de dons). Le Canada a offert mardi une aide de 78 millions de dollars.

source: AFP et reuters 


SUR LE MÊME SUJET
Des perturbations sont enregistrées depuis le début de la semaine sur le réseau de distribution d’électricité à Port-Gentil, la capitale économique (ouest). Dans un communiqué publié mardi, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a mis ces dysfonctionnements sur le compte de l’une de ses deux turbines de 21 MV qui est à l’arrêt depuis lundi 11 avril à 13H45, suite à des problèmes techniques. L’indisponibilité de cette turbine provoque une baisse de 47% de la capacité de production de la centrale thermique de Port-Gentil, engendrant ainsi des délestages tournants au réseau de distribution, explique le communiqué. Les ...
Lire l'article
La mairie de Port-Gentil et la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) procèdent depuis jeudi à la distribution des bouteilles d’eau minérale dans la cité pétrolière. Cette première opération vise principalement les unités sanitaires et les populations des quartiers les plus touchés par la perturbation de fournitures en eau. Jeudi, les deux parties se sont accordées sur les modalités pratiques de distribution de ce précieux liquide qui s’est raréfié suite à une interruption volontaire des fournitures après avoir constaté une montée de la salinité à la station de pompage d’eau de Mandorové sur le fleuve Ogooué. ‘’Nous allons mettre les quatre centenaires ...
Lire l'article
La compagnie pétrolière libyenne Oil Libya a annoncé qu’elle allait investir 2 milliards de dollars, pour le rachat des activités de distribution des hydrocarbures de la compagnie Shell en Afrique. L’offre concerne 21 pays africains et ne prend pas en compte les activités de Shell en Afrique du Sud. C’est Oil Libya qui pourrait bien rafler le marché de la distribution des produits de Shell sur le continent africain. Le conseiller juridique de Shell, Faiçal Werfelli, a annoncé que l'offre de vente concerne 21 pays africains et ne prend pas en compte les activités de Shell en Afrique du Sud. Oil ...
Lire l'article
En Haïti, l’arrivée de la saison des pluies fait craindre de nouveaux désastres
Port-au-Prince Envoyé spécial Dans deux mois, les pluies tropicales, annonciatrices de la saison des cyclones, s'abattront sur Haïti. L'urgence de la communauté internationale venue à son chevet est claire : donner avant mai un abri au 1,2 million de personnes que le séisme du 12 janvier a jetées dans la rue. Ce défi sera-t-il relevé ? "Je l'espère mais je n'en suis pas sûr", admet Edmond Mulet qui supervise la coordination de l'aide. Ce diplomate guatémaltèque dirige depuis le 15 janvier la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah). A des médias brésiliens et au Monde, il a confié ...
Lire l'article
L'ONU va lancer à un programme consistant à remettre à ses frais les Haïtiens au travail pour reconstruire leur pays dévasté par un séisme le 12 janvier. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a reçu jeudi l'appui de l'ex-président américain Bill Clinton, son émissaire spécial pour Haïti, pour ce dispositif. "J'ai demandé au président Clinton s'il pouvait oeuvrer en faveur de ce programme appelé +argent contre travail+ (cash-for-work)," a dit M. Ban lors d'une conférence de presse commune. "Je suis heureux qu'il se soit engagé à travailler avec l'ONU là-dessus". Ce programme, doté jusqu'ici de cinq millions de dollars provenant du ...
Lire l'article
Neuf jours après, l’aide afflue à Haïti, les sauveteurs refluent
Les secouristes accourus à Haïti après le séisme meurtrier du 12 janvier commencent à plier bagage, tandis que l'aide humanitaire internationale afflue, bien qu'encore insuffisante par rapport aux besoins criants des survivants. La puissante secousse qui a frappé Port-au-Prince il y a neuf jours a fait entre 100.000 et 200.000 morts, des dizaines de milliers de blessés et plus d'un million de sans-abri dans le pays le plus pauvre de l'hémisphère Nord, plus que jamais dépendant de l'aide étrangère. "Sommes nous satisfaits du travail que nous accomplissons? Assurément non. Mais on fait des progrès. Songez à ce qu'on a trouvé quand tout ...
Lire l'article
Suite au drame humanitaire en Haïti après le séisme qui a ravagé la petite île des Caraïbes, le gouvernement gabonais a annoncé le 14 janvier l'octroi une aide d'urgence d'un million de dollars, soit environ 467 millions de francs CFA. Trois jours après le drame, le Gabon reste le seul pays d'Afrique subsaharienne à avoir répondu à l'appel à la solidarité internationale pour venir en aide aux populations haïtiennes affligées. Après le drame humanitaire du séisme qui a ravagé la petite île d'Haïti, dans les Caraïbes, le gouvernement gabonais a manifester son soutien le 14 janvier dernier aux populations ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé jeudi d’octroyer un million de dollars américain à la République d’Haïti frappée par un séisme particulièrement meutrier, selon le communiqué final du conseil des ministres présidé jeudi par le président, Ali Bongo Ondimba. ‘’Particulièrement touché par l’effroyable séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter qui a ravagé l’Etat de Haïti et lourdement endeuillé le peuple haïtien et la communauté onusienne, le conseil des ministres, au nom du peuple gabonais, exprime sa profonde compassion au peuple frère si dramatiquement affecté’’, précise le document. Anis poursuit, le communiqué, le président, Ali Bongo Ondimba a instruit le gouvernement de ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Le gouvernement a rendu public le 17 février dernier un communiqué faisant état de la dégradation du climat social au sein du service public, paralysé par des grèves des agents dans plusieurs secteurs. Le gouvernement a rappelé l’obligation pour les grévistes d’observer un service minimum, de surcroît dans le secteur sensible de la santé, et de laisser les non-grévistes accéder à leur lieu de travail. Brandissant les nombreuses concessions accordées par le gouvernement depuis le début des négociations avec les centrales syndicales des différents secteurs en grève, le gouvernement a décidé de priver de salaires les agents grévistes et de ...
Lire l'article
Perturbations sur le réseau de distribution d’électricité à Port-Gentil
La mairie de Port-Gentil et la SEEG procèdent à la distribution d’eau minérale dans la ville pétrolière
Pétrole : Oil Lybia lorgne la branche distribution de Shell Afrique
En Haïti, l’arrivée de la saison des pluies fait craindre de nouveaux désastres
L’ONU lance un programme +argent contre travail+ pour reconstruire Haïti
Neuf jours après, l’aide afflue à Haïti, les sauveteurs refluent
Gabon : 467 millions de FCFA pour Haïti
1 millions de dollars du Gabon pour aider Haïti frappé par un séisme
Plan de Paix
Gabon : Le gouvernement coupe les vivres aux grévistes


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Jan 2010
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*