Socialisez

FacebookTwitterRSS

Guinée – Confidentiel: Dadis, aller simple pour Ouaga

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique

Lorsqu’il a quitté Rabat, où il était hospitalisé, le chef de l’Etat guinéen pensait atterrir à Conakry. Quelle ne fut pas sa surprise, et sa colère, quand il a compris qu’il se trouvait en fait dans la capitale burkinabè…

Quand il a débarqué sur le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou, le 12 janvier à 22 h 30, en provenance de Rabat, Moussa Dadis Camara n’a pas tout de suite réalisé qu’il ne se trouvait pas à Conakry. Apercevant le colonel Gilbert Dienderé, le chef d’état-major particulier du président Compaoré, au bas de l’échelle de coupée, il a commencé par le remercier de s’être déplacé en Guinée pour l’accueillir, avant de comprendre qu’il avait été dupé. Très en colère, il s’en est alors pris aux pilotes marocains, lesquels l’ont convaincu d’aller parlementer dans le salon d’honneur, avant de regagner précipitamment leur avion et de décoller.

Recherche terre d’asile désespérement

De leur côté, les Burkinabè ont été pris de court par l’arrivée intempestive du chef de la junte guinéenne. Le roi Mohammed VI avait certes téléphoné, la veille, à Blaise Compaoré pour lui demander d’accueillir le capitaine Camara, mais le président burkinabè avait demandé un délai et pensait l’avoir obtenu. Le nouvel homme fort de Conakry, le général Sékouba Konaté, était en effet attendu à Ouaga le lendemain et le président burkinabè avait encore bien des détails à régler. Ce n’est qu’une heure après le décollage de Rabat que le Burkina a été prévenu.

Depuis, la France et les États-Unis, qui veulent à tout prix éviter un retour de Dadis en Guinée, s’efforcent de lui trouver une terre d’accueil. Plusieurs pays ont été approchés, parmi lesquels la Centrafrique, le Gabon, la Côte d’Ivoire, la Libye et l’Afrique du Sud. En vain, pour l’instant. D’autant que cette hypothèse s’est provisoirement éloignée depuis la signature, le 15 janvier, d’un accord entre celui qui demeure le président en titre et son remplaçant par intérim, sous la houlette de Blaise Compaoré.

Dadis très affaibli

Dadis, qui, en sus de sa blessure par balle, a été victime, fin décembre, d’une embolie pulmonaire, se déplace avec difficulté, parfois seul, parfois avec de l’aide. Il semble avoir recouvré la plupart de ses fonctions essentielles, mais son état requiert encore plusieurs mois de convalescence. Une équipe médicale marocaine est restée avec lui à Ouagadougou, ainsi que son médecin personnel, un Guinéen d’origine libanaise. Ironie de l’histoire, c’est dans une villa du quartier de Ouaga 2000, habituellement affectée à l’opposant guinéen Alpha Condé lors de ses fréquents passages dans la capitale burkinabè, que Dadis est logé.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le candidat à la présidentielle en Guinée Cellou Dalein Diallo, le 27 juin 2010 à Conakry
De retour de Ouagadougou, où il a signé un accord de bonne conduite avec son rival, Cellou Dalein Diallo a appelé ses suporteurs au calme. Le candidat à la présidentielle en Guinée Cellou Dalein Diallo a appelé, samedi 4 septembre à Conakry, à la "plus grande discipline" au second tour de la présidentielle du 19 septembre, à son retour de Ouagadougou où il avait signé vendredi un accord avec son rival Alpha Condé. MM. Diallo et Condé se sont engagés à mener une "campagne politique apaisée" et à se conformer "scrupuleusement" au verdict des urnes, dans cet accord signé à Ouagadougou sous ...
Lire l'article
Guinée: Comment l’accord de Ouaga a été conclu
Malgré de nombreuses interrogations, l’accord signé le 15 janvier par le capitaine Dadis et le général Konaté sous l’égide du président Compaoré semble satisfaire tout le monde. Pour l’instant ? Jusque tard dans la nuit, le 18 janvier, le général Sékouba Konaté et son staff préparaient, depuis leur hôtel à Ouagadougou, le retour au pays. Par téléphone, ils donnaient des ordres afin que leur arrivée soit parfaitement sécurisée. L’entourage du chef de l’État par intérim avait beau assurer que, sur place, tout était sous contrôle, l’effervescence trahissait une certaine inquiétude. Pendant tout son séjour dans la capitale burkinabè, le général a tenté ...
Lire l'article
L'opposition en Guinée occupe pour la première fois un poste de ministre depuis l'indépendance du pays. La sortie de crise se fera grâce à une transition tripartite selon l'accord passé à Ouagadougou au Burkina entre le capitaine Dadis Camara et le général Konaté. Dans l'impasse... Depuis les massacres et viols du 28 septembre à Conakry, le capitaine Moussa Dadis Camara ne dispose plus assez de marge de manœuvre pour revenir à la tête du gouvernement. La Cour Pénale Internationale pourrait lancer un mandat d'arrêt contre lui et les partis politiques d'opposition gagnent du terrain depuis qu'ils ont rejoint les Forces ...
Lire l'article
L'opposant Jean-Marie Doré a été désigné mardi comme Premier ministre d'une délicate transition en Guinée, une étape importante peu après la signature d'un accord de sortie de crise prévoyant une élection présidentielle «dans six mois» pour un retour des civils au pouvoir. La leader syndicale et figure de proue de la contestation Rabiatou Sérah Diallo ainsi que le premier vice-président de la junte et ministre de la Sécurité dans le gouvernement sortant, le général Mamadouba «Toto» Camara, ont été nommés vice-Premier ministre. Âgé de 71 ans, Jean-Marie Doré est président de l'Union pour le progrès de la Guinée (UPG, opposition) et porte-parole ...
Lire l'article
Par Frédéric Couteau Après Dadis, c’est le général Konaté qui est arrivé hier soir à Ouagadougou. L’actuel numéro un guinéen et le président Compaoré, facilitateur de la crise guinéenne, ont ou vont sans doute tenter d’expliquer à l’ex-chef de la junte que la partie, pour lui, est terminée. D’ailleurs, il y a des signes qui ne trompent pas. Comme le souligne le site d’information Guinée Conakry Infos, « le président par intérim, le général Konaté, est arrivé hier soir dans la capitale du Burkina Faso, à bord de l'avion présidentiel ivoirien où il a été accueilli par les ministres burkinabé des ...
Lire l'article
A l’heure où tous les regards sont tournés vers l’Angola, au moment où la CAN est dans tous les esprits, alors que le football est roi, Moussa Dadis Camara revient au grand jour ! Celui qui était donné pour mort par certains médias est donc bien vivant. Le chef de la junte guinéenne a quitté l’hôpital militaire de Rabat hier pour… Ouagadougou, où il est arrivé tard dans la soirée. C’est peu dire que la nouvelle a surpris tout le monde. Et ce mercredi, la presse bruisse de questions… A commencer bien sûr par les médias guinéens. Que va faire Dadis ...
Lire l'article
L'opposition guinéenne a exigé mardi 6 octobre le "départ du chef de la junte", le capitaine Moussa Dadis Camara, comme préalable à toute discussion. Le Forum des forces vives de Guinée – partis d'opposition, syndicats, organisations de la société civile – a également exigé "la dissolution du Conseil national pour la démocratie et le développement – junte – et la mise en place d'un organe de transition qui désignera un gouvernement d'union nationale". Le président burkinabé, Blaise Compaoré, médiateur dans la crise guinéenne, avait proposé, lundi à Conakry, à la junte et à l'opposition de se rencontrer dans les jours à ...
Lire l'article
Leurs déclarations contredisent celles du chef de la junte au pouvoir, le capitaine Moussa Dadis Camara, qui a imputé la mort de dizaines de manifestants à des éléments incontrôlables de l'armée guinéenne. "Parmi ceux qui ont tiré sur les gens, il y avait des individus qui ne portaient pas l'uniforme de l'armée régulière. Ils parlaient une langue que je ne comprends pas", a déclaré Mouctar Diallo, un dirigeant de l'opposition qui a été battu au cours du rassemblement. Un responsable guinéen de l'Onu qui a souhaité garder l'anonymat a dit avoir été battu par des hommes armés parlant anglais avec l'accent libérien. ...
Lire l'article
Après la répression sanglante en Guinée, l'ère de la mansuétude est révolue. Le carnage de Conakry sonne en France l'heure d'un réveil brutal. D'autant que l'ancienne puissance coloniale a longtemps fait preuve d'une excessive mansuétude envers Moussa Dadis Camara et sa clique. "La chronique d'une catastrophe annoncée". Voilà comment un diplomate français familier du continent africain décrit le cauchemar que traverse la Guinée-Conakry, théâtre le 28 septembre d'un épouvantable carnage (a minima 157 tués et plus de 1200 blessés selon des sources locales fiables). A Paris, on redoute même que l'équipée barbare des "bérets rouges" dans le stade de la capitale où ...
Lire l'article
Libreville, 7 septembre (GABONEWS) – Le ministre Guinéen de la Défense, le Général de brigade Sékouba Konaté, a effectué ce lundi soir une visite éclair à Libreville, pour porter le message de félicitation du chef de l’Etat de la République de Guinée, Moussa Dadis Camara, à l’adresse d’Ali Bongo Ondimba pour sa « brillante » élection à la magistrature suprême, à l’issue du scrutin du 30 août dernier, a constaté GABONEWS. Actualité du :07/09/2009 A la tête d’une importante délégation gouvernementale Guinéenne, comprenant le ministre d’Etat Chargé de l’Aménagement du Territoire, Boubacar ...
Lire l'article
Guinée: Cellou Dalein Diallo appelle ses partisans à “la plus grande discipline”
Guinée: Comment l’accord de Ouaga a été conclu
Guinée – Le dosage de la démocratie est en marche
Guinée: «Le principal défi de Doré sera de tenir tête à la junte»
Revue de presse Afrique: A la Une: L’avenir politique de Dadis Camara compromis
A la Une : la réapparition du capitaine Dadis Camara
Guinée : l’opposition exige le départ de Dadis Camara comme préalable à tout dialogue
Des étrangers auraient participé à la tuerie de lundi en Guinée
Les embarras de Paris en Guinée
Gabon: Le ministre Guinéen de la Défense à Libreville transmet un message de félicitation du Président Moussa Dadis Camara à Ali Bongo Ondimba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*