Socialisez

FacebookTwitterRSS

Nigeria: couvre-feu allégé à Jos, théâtre de violences

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique

Les autorités de la ville de Jos, au centre du Nigeria, théâtre de violences meurtrières entre musulmans et chrétiens durant plus de trois jours, ont allégé mercredi le couvre-feu, a annoncé un haut responsable gouvernemental.
“Le couvre-feu de 24 heures a maintenant été allégé. Il sera en vigueur entre 5 heures de l’après-midi (16H00 GMT) et 10 heures du matin (09H00 GMT)”, a déclaré à l’AFP par téléphone Ezekiel Dalyop, le directeur général du ministère de l’Information de l’Etat de Plateau, dont Jos est le chef-lieu.

“Le gouvernement a décidé d’alléger le couvre-feu en raison du calme et de la paix relatifs revenus à Jos et pour permettre à la population de se déplacer pour s’approvisionner en nourriture et en eau”, a-t-il ajouté.
Le gouvernement avait décrété à Jos et à Bukuru, une cité de banlieue, un couvre-feu de 24 heures après la reprise des violences dans certains de leurs secteurs, selon Gregory Yenlong, le responsable de l’Information de l’Etat du Plateau, dont Jos est le chef-lieu.
M. Dalyop a précisé que le gouvernement avait temporairement interdit la circulation des motos-taxis, plus connus localement sous le nom d'”okada”.
“L’interdiction des okada vise à réduire le taux de criminalité (…) en raison de l’implication de ces motocyclistes dans le crime”, a-t-il dit.
Les heurts avaient commencé dimanche, liés à la construction d’une mosquée dans un quartier majoritairement chrétien de la ville. Lundi matin, ils avaient fait 26 morts, selon l’imam de la mosquée centrale.
Après une brève accalmie, de nouveaux affrontements avaient éclaté dans la nuit. L’envoi de troupes supplémentaires mardi semblait avoir rétabli l’ordre au moins dans certains secteurs, selon des témoins.
Jusqu’à mardi soir, date du dernier bilan obtenu de sources religieuses et paramédicale, près de 300 personnes ont péri dans les violences qui ont déchiré cette ville d’un demi-million d’habitants située à la lisière du nord musulman et du sud chrétien animiste de la fédération nigériane.
Il y a également eu des milliers de blessés et de déplacés, selon des ONG, et d’importants dommages touchant des commerces, habitations, églises, mosquées et véhicules, ont indiqué les autorités.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement gabonais a annoncé, jeudi 14 janvier, la levée du couvre-feu en vigueur à Port-Gentil depuis début septembre, à la suite des violences postélectorales. Au cours du Conseil des ministres de jeudi, il a été "décidé la levée du couvre-feu dans toute la ville de Port-Gentil", la capitale économique du Gabon, déclare le communiqué lu par le porte-parole du gouvernement sur la chaîne de télévision publique RTG1. Le gouvernement a pris cette décision après avoir "noté avec satisfaction le comportement exemplaire dont les [habitants] de Port-Gentil ont fait montre" pendant les fêtes de fin d'année, d'après le communiqué. L'interdiction de ...
Lire l'article
Gabon: Levée du couvre-feu à Port-Gentil
Le gouvernement gabonais a annoncé jeudi, la levée du couvre-feu en vigueur depuis septembre dernier à Port-Gentil, dans la capitale économique du pays. La décision a été prise à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Selon le communiqué ayant sanctionné les travaux, le conseil a noté avec satisfaction, le comportement exemplaire dont les compatriotes résidant dans la ville de Port-Gentil, ont fait montre lors des deux périodes d’allègement du couvre-feu, à l’occasion des fêtes de la nativité et du nouvel an. En outre, le conseil des ministres a recommandé aux ministres concernés par les questions ...
Lire l'article
Le gouvernement a décidé de restreindre le couvre-feu décrété sur la ville de Port-Gentil depuis le 4 septembre dernier pour la fête du nouvel an. Les habitants de la capitale économique pourront ainsi librement circuler du mercredi 30 décembre à minuit au samedi 2 janvier à minuit. Comme pour la fête de Noël, les habitants de Port-Gentil pourront célébrer le nouvel an sans couvre-feu. Réuni en Conseil des ministres, le gouvernement a décidé le 29 décembre dernier de réitérer l'allègement du couvre-feu sur la capitale économique. «Au regard du comportement exemplaire observé par les compatriotes résidant à Port-Gentil à l’occasion des ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le gouvernement gabonais a décidé jeudi d’alléger le couvre-feu en vigueur à Port-Gentil, la capitale économique du pays, indique le communiqué final ayant sanctionné les travaux du conseil des ministres dont l’AGP a reçu copie. Le couvre-feu s’étendra désormais de 23h (22h GMT) à 6h (5h GMT) du matin, précise le communiqué. Le couvre-feu allant de 18h (17h GMT) à 6h (5h GMT) avait été décrété dans cette ville suite aux troubles qui ont éclaté lors de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel remporté par le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba. Par ...
Lire l'article
Libreville, 17 septembre (GABONEWS) – Le Conseil des ministres présidé ce jeudi par le chef de l’Etat, Rose Francine Rogombé, ayant constaté l’ « évolution positive de la situation » à Port-Gentil a « décidé d’alléger le couvre –feu » qui avait cours dans la capitale économique après l’annonce des résultats de la présidentielle du 30 août dernier, suites aux violences enregistrées dans la cité pétrolière. Dans le Communiqué final, le gouvernement rappelle que « Constant l’évolution positive de la situation, le Conseil tout en préconisant de maintenir une vigilance de tout les instants, a décidé d’alléger le ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - La France a estimé lundi que les violences de ces derniers jours au Gabon ont été exagérées, tout en continuant d'appeler les ressortissants français à la prudence, rapporte l’AFP. "Les événements ont été un peu grossis (…), à Libreville la situation est normale et à Port-Gentil, à quoi a-t-on à faire? A des pillages", a-t-on souligné à l'Elysée. "Un peu de confusion" n'est pas surprenant "dans un pays qui depuis quarante ans n'a pas connu une élection aussi libre que celle-ci", ajoute la même source. "Le plus inquiétant, ce n'est pas les quelques incidents qu'il y a eu mais plutôt ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – La situation revenait progressivement à la normale lundi matin à Port-Gentil (sud-ouest), après des violences post-électorales qui ont fait officiellement trois morts à la suite de la proclamation des résultats de la présidentielle, selon des sources concordantes sur place. ’’Les taxis et autres véhicules ont commencé à circuler dans la ville. Tout semble calme ici’’, a affirmé Marlyse, une habitante de Bac aviation, quartier populaire ayant été touché par ces violences qui ont duré 3 jours. ’’Certains magasins ont rouvert leurs portes, mais la plupart d’entre eux sont restés fermés aujourd’hui (lundi)’’, a ajouté Marlyse jointe par téléphone par ...
Lire l'article
De nouvelles violences ont éclaté samedi soir pour la troisième nuit consécutive à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon. Dans cette ville où un couvre feu a été instauré de 20 heures à 6 heures, l'armée a dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser des pillards à Matanda, un quartier populaire situé au sud de la cité. D'autres pillards, ont été signalés à Salsa, un quartier à l'est de la ville. Ces groupes très mobiles ont installé des barricades sur les principales voies de Port-Gentil pour empêcher les véhicules des forces de l'ordre de circuler. Des affrontements ont aussi ...
Lire l'article
LIBREVILLE, (AGP) - Le gouvernement gabonais réuni en Conseil des ministres jeudi à Libreville, a décidé du renforcement des mesures de sécurité sur toute l'étendue du territoire national et de 'instauration d'un couvre-feu à Port-Gentil, selon le communiqué final qui a sanctionné les travaux. ''Tout en s'abstenant de violences et en protégeant la vie de tous les compatriotes, les forces de sécurité doivent réagir avec fermeté et promptitude pour mettre fin aux désordres et garantir la sécurité de tous. Dans cet esprit, le Conseil a décidé de l'instauration, à compter de ce jour, d'un couvre-feu à Port-Gentil'', indique le même communiqué. ...
Lire l'article
Port-Gentil, 4 Septembre (GABONEWS) - Routes barrées, surfaces de commerce pillés, stations service saccagées,…c’est le triste visage que la capitale économique, Port-Gentil, présente après les actes de violence et de vandalisme enregistrés dans l’après-midi et toute la nuit de jeudi à vendredi, dans l’ensemble des quatre arrondissements de la commune. Actualité du :04/09/2009 Ce qui était à craindre s’est ainsi produit dans la nuit de jeudi à vendredi à Port-Gentil: des actes de violences inouïs qui ont, en l’espace de quelques temps, transformés la ville de Port-Gentil en un théâtre de chaos, ...
Lire l'article
Levée du couvre-feu dans l’ouest du Gabon
Gabon: Levée du couvre-feu à Port-Gentil
Gabon : Le nouvel an sans couvre-feu à Port-Gentil
Politique : Le gouvernement allège le couvre-feu à Port-Gentil
Gabon: Le couvre-feu allégé à Port-Gentil de 23 à 6 heures
Gabon-France-violences : Paris minimise les violences tout en appelant à la prudence
Présidentielle/violences : Retour progressif lundi des activités à Port-Gentil après des violences post-électorales
Gabon: troisième nuit de violences à Port-Gentil
Gabon : renforcement des mesures de sécurité et couvre-feu à Port-gentil
Gabon: Port-Gentil, théâtre de violences depuis l’annonce des résultats de la présidentielle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*