Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sarkozy à Djibouti : projet de nouvel accord de défense

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde

Le président français Nicolas Sarkozy et son homologue djiboutien Ismaël Omar Guelleh ont évoqué un projet de nouvel accord de partenariat de défense, à l’occasion d’une escale du chef d’Etat français à Djibouti mardi, a-t-on appris de sources officielles.

Il s’agit “des différents volets de la relation bilatérale entre la France et Djibouti, et notamment le projet de nouvel accord de partenariat de défense, destiné à remplacer l’accord conclu en 1977”, indique un communiqué de l’Elysée publié mercredi.

Arrivé de La Réunion, M. Sarkozy a effectué mardi soir une brève escale à Djibouti, où il a eu une rencontre avec son homologue djiboutien, Ismail Omar Guelleh, et “a réaffirmé l’attachement de la France à la sécurité et à la souveraineté de Djibouti”, selon ce communiqué.

Les deux chefs d’Etat ont évoqué “la coopération” entre les deux pays “pour soutenir le Gouvernement Fédéral de Transition somalien, la lutte contre la piraterie au large de la Corne de l’Afrique et le soutien au gouvernement du Yémen dans sa lutte contre le terrorisme”.

“Soutien ferme et indéfectible” de la France

Au cours d’une brève conférence de presse, M. Sarkozy, qui s’est dit “heureux de cette étape” djiboutienne, a renouvelé le “soutien ferme et indéfectible” de la France à la République de Djibouti.

“J’ai exprimé au président Ismail Omar Guelleh la volonté de la France de rester le meilleur ami de Djibouti”, a déclaré le président français à l’issue d’une entrevue de 45 minutes avec le chef d’Etat djiboutien à sa résidence privée de Haramous.

“Nous sommes en train de renégocier nos accords de défense”, a ajouté M. Sarkozy, soulignant que “la France est engagée dans la sécurité et le développement de Djibouti”.

Le président français a par ailleurs “condamné l’agression érythréenne” sur Djibouti, rappelant notamment que “la France a voté la résolution dénonçant l’agression et l’occupation illégale de l’Erythrée d’une partie du territoire djiboutien”.

Lutte contre la piraterie

“J’ai dit au président Guelleh combien nous le soutenions et combien il est important pour nous que Djibouti reste à la tête du combat contre la piraterie dans une région qui a besoin de stabilité et de sécurité”, a conclu M. Sarkozy.

Au terme de sa visite, le président français a été raccompagné à l’aéroport par son homologue djiboutien.

Les deux chefs d’Etat s’étaient déjà rencontrés en décembre 2007 à Paris, six mois après l’élection de Nicolas Sarkozy.

Les relations entre leurs deux pays sont perturbées depuis des années par l’affaire Bernard Borrel, un magistrat français détaché à Djibouti retrouvé mort en 1995, le corps en partie carbonisé.

L’enquête de la justice française a longtemps privilégié la thèse du suicide avant de retenir celle d’un assassinat après de nouvelles expertises.

La France dispose à Djibouti de sa plus importante base militaire à l’étranger avec près de 3. 000 hommes.
 


SUR LE MÊME SUJET
A cinq mois de la péremption de l’accord de pêche en cours avec le Gabon, l’Union européenne préconise déjà de nouvelles négociations visant à une reconduction, à quelque chose près, d’un nouvel accord qui autoriserait la prise de poisson dans les eaux territoriales gabonaises. Selon un communiqué des services de la Commission européenne, l’Union européenne (UE) va ouvrir des négociations avec le Gabon en vue de la conclusion d'un nouvel accord de pêche, celui en cours depuis le 3 décembre 2005 devant expirer le 2 décembre 2011. Le communiqué rappelle qu'en vertu de l'accord de pêche en cours, l'Union européenne ...
Lire l'article
Selon l’association, en plein « dictateur-gate », Paris continue de soutenir les régimes autocratiques en Afrique. Réagissant à la réception du président gabonais Ali Bongo par son homologue français Nicolas Sarkozy aujourd'hui (21/2/11), l’association Survie a souligné dans un communiqué émis ce lundi que cette réception officielle disqualifiait une fois de plus la politique étrangère de la France : "En plein 'dictateur-gate' pour Michèle Alliot Marie et François Fillon, Nicolas Sarkozy maintient le cap d'un soutien fidèle et assumé aux régimes autocratiques en Afrique en recevant, ce lundi 21 février 2011, le président gabonais, Ali Bongo. Cette réception officielle disqualifie une ...
Lire l'article
Le ministre de la Défense doit présenter cet après-midi les évolutions du dispositif militaire français en Afrique aux députés de la commission des affaires étrangères. Au terme des évolutions en cours, liées à la rénégociation des accords de défense, on devrait compter moins de 5000 militaires sur le continent, contre 30.000 au moment des indépendances, dont on fête cette année le cinquantenaire. Concernant les forces de présence, trois pays sont concernés : Djibouti, Gabon et Sénégal. Au Sénégal, les forces françaises, en très forte diminution (de 1200 à 300) pourraient voir leur statut évoluer, avec la disparition programmée du 23ème ...
Lire l'article
Par Elise Colette, envoyée spéciale à Nice. Le premier sommet Afrique-France de Nicolas Sarkozy s'ouvre à 14 heures, ce lundi 31 mai, à Nice. Le président français y accueille 38 chefs d'Etat et de gouvernement. « Trente-huit chefs d'Etat et de gouvernement seront présents. C'est exactement le même nombre que lors du dernier sommet de Cannes, en 2007 », tient-on à préciser à l'Élysée. Sous-entendu : Nicolas Sarkozy ne fait pas moins bien que son prédécesseur, Jacques Chirac, que l'on disait pourtant plus proche des Africains. Alors que, depuis plusieurs années, la perte d'influence de la France en Afrique est constatée et commentée, ...
Lire l'article
De Emmanuel GOUJON (AFP) DJIBOUTI — Le scénario est loin d'être irréaliste: un pays voisin envahit la petite République de Djibouti, située dans une zone stratégique aux portes de la Mer Rouge, et progresse vers la capitale. Acculé, Djibouti demande à la France l'application des accords de défense de 1977. La plupart des participants à l'exercice militaire baptisé "Amitié Djibouti 2010" ont en tête "l'agression" lancée en juin 2008 par l'Erythrée contre la région de Ras Doumeira (nord) à la suite d'un conflit frontalier. La zone est toujours occupée par l'armée érythréenne. A l'époque, la France avait immédiatement "apporté un soutien logistique, médical ...
Lire l'article
Gabon - Mercredi 24 février, Nicolas Sarkozy s'est rendu au Gabon où il a visité une usine du groupe forestier français Rougier. Pour l'association écologiste Greenpeace, en effectuant cette visite, le président a agi comme un représentant de commerce "de l'exploitation des forêts tropicales". "Cette visite trahit la vision qu’a Nicolas Sarkozy des forêts tropicales et la manière dont il entend les protéger, affichant le soutien unilatéral de la France aux industriels du bois. Le président français semble encore considérer les forêts comme une simple matière première" a déploré Grégoire Lejonc, chargé de campagne forêts pour Greenpeace France. En novembre dernier, le ...
Lire l'article
En signant avec le Gabon, mercredi 24 février, un nouvel accord de défense, la France avance dans la redéfinition de sa coopération militaire avec l'Afrique, telle que l'avait définie Nicolas Sarkozy, en février 2008, au Cap, en Afrique du Sud. Deux accords ont déjà été renouvelés : avec le Togo (le 12 mars 2009) et le Cameroun (le 21 mai). Les discussions ont été finalisées le 19 février 2010 avec le Sénégal. Restent les Comores, la République centrafricaine, Djibouti et la Côte d'Ivoire. Le président français a promis mercredi "une totale transparence" : "Comme tous les accords conclus par la France ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy est arrivé mercredi au Gabon pour apporter son soutien au nouveau chef de l'Etat du pays, Ali Bongo Ondimba, et réaffirmer sa volonté d'en finir avec les relations troubles de la "Françafrique". C'est la deuxième visite de M. Sarkozy au Gabon, après celle qu'il avait faite en juillet 2007 au père de l'actuel chef de l'Etat, Omar Bongo, allié historique de la France qui a tenu le pays d'une main de fer pendant plus de 40 ans, jusqu'à sa mort en juin 2009 à l'âge de 73 ans. Le président français a été l'un des premiers ...
Lire l'article
Un nouvel accord de défense France-Gabon signé mercredi
Nicolas Sarkozy signera mercredi à Libreville un nouvel accord de défense qui, à l'inverse des traités historiques liant la France à ses anciennes colonies africaines, ne prévoit plus d'intervention automatique de Paris pour défendre des gouvernements menacés. Après le Cameroun et le Togo, le Gabon sera le troisième pays africain à réviser ainsi des accords militaires qui, pour certains, remontaient à leur indépendance en 1960. A l'inverse des précédents, le président français a décidé que chaque nouvel accord devrait être ratifié par le Parlement et que ses termes seraient rendus publics. "On sort de la logique initiale qui était celle de 1960", explique-t-on ...
Lire l'article
Le Gabon se prépare pour la visite de Nicolas Sarkozy et des affiches "Amitié franco-gabonaise" à l'effigie des présidents gabonais Ali Bongo et français ont été apposées aujourd'hui à Libreville, a constaté un journaliste de l'AFP. Sur la route du bord de mer, des ouvriers travaillaient à repeindre en blanc des murs et des palissades défraîchies. Le président français doit arriver mercredi à Franceville (sud-est) où il doit se se rendre notamment sur la tombe du président Omar Bongo - décédé en juin - avant de rejoindre Libreville dans la journée. Le président Sarkozy doit se rendre le lendemain à Kigali, ...
Lire l'article
Gabon : Négociations avec l’Union européenne pour un nouvel accord de pêche
L’association ”Survie” critique la réception d’Ali Bongo par Nicolas Sarkozy
Secret Défense: Il y aura bientôt moins de 5000 militaires français en Afrique
Sommet Afrique-France : la toute première fois pour Sarkozy
Djibouti: grandes manoeuvres de la France pour conforter sa présence
Greenpeace décrit Nicolas Sarkozy comme un “VRP de l’exploitation des forêts”
Gabon: Paris promet la transparence des accords de défense
Sarkozy au Gabon pour tourner la page de la “Françafrique”
Un nouvel accord de défense France-Gabon signé mercredi
Le Gabon prépare la visite de Sarkozy


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*