Socialisez

FacebookTwitterRSS

Municipalité de Libreville: Vers la réduction de la masse salariale

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2010
Catégorie(s): Société

Le président du Conseil municipal de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane préside un conseil municipal, ce matin mercredi à l’hôtel de ville de Libreville, qui se planchera certainement sur la réduction des effectifs de la mairie.

M Ntoutoume Emane avait indiqué lors des vœux au chef d’Etat Ali Bongo Ondimba que ’’certains traitements y compris ceux des maires de la maire centrale seront revus à la baisse et certaines fonctions comme celles de conseillers politiques que certaines personnes occupent depuis 15 ans, voire plus, vont être supprimées. Tout comme seront débusqués des agents municipaux fantômes’’.

Le maire avait promis dans son allocution lors de la présentation de vœux de nouvel an au président de la république, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, d’engager cette année et de façon irréversible, son institution sur la voie d’une gestion plus rigoureuse de ses deniers et de la réduction drastique de son train de vie. ‘’Une grande rationalisation du fonctionnement des services devrait intervenir, car il n’est pas toujours bon d’occuper pendant 8 ou 10 ans certains postes techniques sensibles’’ a-t-il précisé.

En effet, l’édile de la commune de Libreville avait, à l’occasion de ces vœux au nouveau président, émis le souhait de voir les nouvelles autorités nationales faire de la décentralisation une réalité palpable. L’orateur avait avec justesse, indiqué que cette demande était plus que pressante car 77 % de nos populations vivent dans nos villes, principalement à Libreville qui en abrite la moitié.

Le maire de Libreville avait pris les devants en indiquant qu’il allait ‘’instaurer au sein de l’institution, une gestion plus rigoureuse, rationnelle et efficiente, avec le peu de moyens dont ‘’ il dispose. C’est sans aucun doute, avait-il insisté, le gage d’un meilleur appui de l’Etat en termes de dotations budgétaires conséquentes. C’est pourquoi, dès cette année 2010, nous allons réduire considérablement, de 2 à 2,5 milliards la masse salariale.

Reste à savoir si le maire de Libreville réussira à passer de la parole aux actes tant les pesanteurs et autres pressions ne manqueront pas de se dresser sur son chemin. C’est dire que le conseil municipal qui se tient aujourd’hui va certainement plancher sur cette question qui devra montrer que l’actuelle équipe municipale a décidé de s’inscrire dans la rupture voulue par le chef de l’Etat, pour que la mairie de Libreville émerge, elle aussi à son tour. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil des ministres qui s’est tenue jeudi à Libreville a adopté le projet de décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de la plate forme nationale pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes (PNPRRC), sous présentation du Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de l'Immigration et de la Décentralisation, François Ndongou. Le PNPRRC est ainsi un mécanisme de coordination et d’orientation regroupant divers acteurs impliqués dans la réduction de risques de catastrophes, notamment les administrations publiques sectorielles, les organes de gestion des catastrophes, des associations et organisations non gouvernementales, la société Nationale de ...
Lire l'article
Le conseil municipal du Cap Estérias (nord de Libreville) a menacé, vendredi, de poursuites judiciaires les opérateurs de téléphonie ‘’Moov’’ et ‘’Libertis’’ pour non-paiement des taxes depuis 2009, a appris l’AGP. Selon le conseil municipal, les deux opérateurs refusent de s’acquitter des taxes liées à l’implantation de leurs pilonnes dans la localité et doivent chacun près de 9 millions de FCFA à la municipalité du Cap Estérias au titre de 2009, 2010 et 2011. Crée en 2001, Moov est le 3ème opérateur du Gabon avec 8% des parts de marché, derrière Libertis (1999) avec 34% .
Lire l'article
En véritable « Père » noël cette année, le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, entreprend depuis vendredi une caravane de « noël » dans plusieurs quartiers sous-intégrés de sa commune « avec des cadeaux par milliers » en vue d’offrir des jouets aux nombreux enfants issus des familles défavorisées ou limitées financièrement. Le lancement de cette initiative « louable », a été effectué jeudi, à l’hôtel de ville par le « Père » noël, Jean François Ntoutoume Emane. Se sont au total 2433 jouets dont 2033 offert aux enfants du personnel municipal répartis en six tranches d’âge de 0 à ...
Lire l'article
Augmentation de la masse salariale de l’Etat gabonais en 2010
La masse salariale de l'Etat gabonais a augmenté de 6,749 milliards de francs CFA en 2010 pour s'élever à 327,54 milliards, suite à l'intégration dans la Fonction publique de 1.772 enseignants, a révélé, jeudi, à la télévision nationale, le porte-parole du gouvernement, Séraphin Moundounga. En 2009, la masse salariale s'élevait à 320,8 milliards de francs CFA, contre 312,3 milliards de FCFA en 2008. Le Gabon compte 600.000 fonctionnaires pour une population de 1,5 million d'habitants.
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a visité mardi les travaux de réhabilitation et de construction des nouveaux marchés de Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP. M. Ntoutoume Emane, qui était accompagné de ses deux adjoints : Eloi Nzondo et Léandre Nzué ainsi que des techniciens municipaux, a débuté ce tour du prioritaire par le marché de la Peyrie (1er arrondissements) avant de terminer par celui d’Ambowé situés dans le 3e arrondissement. A la Peyrie où le maire de Libreville s’est rendu, M. Ntoutoume a promis que ce marché deviendra l’un des ...
Lire l'article
Quelques 94 conseillers municipaux sur 98 sont réunis en session extraordinaire depuis ce mercredi à l’hôtel de ville de Libreville où ils planchent, jusqu’à vendredi, sur les modifications des dispositions de la Direction générale des ressources humaines de la mairie (DGRH). Les conseillers réunis autour du maire central de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, examineront l’ensemble des modifications des textes inhérents à la réorganisation des missions de tous les services de l’hôtel de ville. Ainsi, la Direction générale des ressources humaines mettra en œuvre la politique de gestion des ressources humaines, des actions sociales, scolaires et sanitaires définie ...
Lire l'article
La masse salariale au Gabon atteindra 320,8 milliards de francs CFA en 2009 contre 312,3 milliards de F CFA dans la loi de finances 2008. Arrêtées à 185 milliards de F CFA dans le budget initial, les dépenses relatives aux « biens et services » connaîtront une hausse de 7,5 milliards de F CFA pour s’établir à 192,5 milliards de F CFA. Rappelons que le gouvernement avait estimé récemment les dépenses de fonctionnement à 726,3 milliards de F CFA dans le budget initial mais l’a réévalué à 817, 5 milliards de F CFA dans le budget rectifié de l’année 2008. Ces dépenses ...
Lire l'article
La masse salariale au Gabon atteindra 320,8 milliards de FCFA (environ 660 millions de dollars US) en 2009 contre 312,3 milliards de FCFA en 2008, a appris la PANA mardi de source officielle. Arrêtées à 185 milliards de FCFA dans le budget initial de 2008, les dépenses relatives aux "biens et services" connaîtront une hausse de 7,5 milliards de FCFA pour s'établir à 192,5 milliards de FCFA. Rappelons que le gouvernement gabonais avait estimé récemment les dépenses de fonctionnament à 726,3 milliards de FCFA dans le budget initial mais l'a réévalué à 817,5 milliards de FCFA dans le budget rectifié de l'année ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé mardi soir à l'issue du conseil des ministres, que la masse salariale 2009 a été fixée à 336 de francs CFA contre 312,2 milliards en 2008. Cette augmentation s'expliquerait essentiellement par le renforcement des capacités en ressources humaines du fait de l'harmonisation et de l'élargissement de la taille de l'administration. Les dépenses relatives aux biens et service, arrêtées à 185 milliards de francs CFA en 2008 connaissent une hausse de 23,7 milliards de francs CFA pour s'établir à 212,8 milliards de francs CFA. Cette majoration permettrait de financer de nouveaux lycées, des collèges d'enseignement secondaire ...
Lire l'article
Les agents municipaux, bénéficiant de l’appui des forces de sécurité, ont démoli dix nouveaux box commerciaux vendredi à l’ex gare – routière de Libreville. L’opération coup de poing s’est déroulée devant les regards impuissants des propriétaires. La mairie de Libreville, reproche aux commerçants d’occuper illégalement les espaces publics placés sous son autorité. La construction desdits box n’a pas obtenu l’approbation de la maire qui veille à la gestion et l’organisation des espaces commerciaux de Libreville. « L’exploitation illicite des espaces publics entraîne un désordre que la mairie ne peut plus accepter », a déclaré l’un des agents municipaux pendant l’opération. Le 19 juin dernier, en ...
Lire l'article
Vers la création d’une Plate forme nationale pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes
Deux opérateurs de téléphonie mobile menacés de poursuites judiciaires par une municipalité
Société / Fête de Noel / municipalité: Le Maire de Libreville en « Père » noël dans plusieurs quartiers de sa commune
Augmentation de la masse salariale de l’Etat gabonais en 2010
Municipalité : Ntoutoume Emane visite les travaux des nouveaux marchés de Libreville
Gabon: Municipalité: les conseillers municipaux planchent sur les modifications des dispositions de la DGRH
Gabon : Augmentation de la masse salariale en 2009
Augmentation de la masse salariale du Gabon en 2009
Gabon: La masse salariale de 2009 plafonnée à 336 milliards contre 312,3 milliards de FCFA en 2008
Gabon: Municipalité : Dix box commerciaux démolis par la mairie de Libreville à l’ex gare routière


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*