Socialisez

FacebookTwitterRSS

Moyen Ogooué : Nouvelle hausse du prix du poisson à Lambaréné

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Plusieurs semaines après la période des fêtes du nouvel an, au cours de laquelle il avait déjà connu des fluctuations, le prix du poisson est de nouveau en hausse à Lambaréné (Moyen-Ogooué), au grand dam des consommateurs locaux, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Parmi les diverses espèces de ce produit alimentaire, celle communément appelée « sans nom », qui jadis faisait le bonheur des familles nombreuses, est désormais facturée, selon le poids, entre 2000 et 2500 francs CFA, une envolée par rapport au prix initial qui ne dépassait pas les 2000 francs.

Même constat pour le poisson le plus prisé, la Tilapia ou Carpe, actuellement vendu à 1500 francs CFA l’unité. Le produit, faut-il le rappeler, fait pourtant la fierté de la population locale. Le seul inconvénient étant, pour le consommateur, la nécessité de s’en procurer plusieurs kilogrammes pour satisfaire les besoins alimentaires de sa maisonnée.

Du côté de la Direction de la Consommation et de la Concurrence , force est de constater le non respect de la mercuriale des prix. « Les pêcheurs revendeurs se mettent hors la loi », a indiqué le directeur de l’Institution, Noël Ndong Engone.

Il poursuit : « Selon que les eaux montent ou descendent, le poisson se fait rare et les prix augmentent ou baissent, mais la réglementation en vigueur n’est pas toujours respectée. Et, c’est malheureusement les moins nantis qui en pâtissent ».

Cette nouvelle hausse du prix du poisson dans la localité intervient quelques temps après l’interdiction faite aux pêcheurs par l’inspection provinciale des pêches artisanales et de l’aquaculture, d’utiliser pour les besoins de leur activité des filets et trémails en crin.

En effet, ce matériau est accusé par les autorités de détruire la faune locale.


SUR LE MÊME SUJET
Le prix du poisson frais a plus que grimpé ces derniers temps à Lambaréné, capitale provinciale du Moyen-Ogoué, où le kilogramme de carpe est passé de 700 à environ 2500 francs CFA, pénalisant énormément les consommateurs qui ne savent plus à quel saint se vouer, a-t-on appris. A l’origine de cette situation , la forte pluviométrie de ces derniers temps qui provoque la montée des eaux; toute chose qui empêche les pêcheurs de faire de bonnes parties de pêche. Ainsi, pour la carpe fraîche, poisson très prisé et le moins coûteux, le kilogramme passe de 700 à 2500 FCFA, et les autres ...
Lire l'article
L'Organisation non gouvernementale (ONG) Sos Consommateurs a dénoncé, vendredi à Libreville, la décision unilatérale prise par les boulangers d'augmenter de dix francs le prix de la baguette de pain de 200 grammes. Les boulangers ont justifié la hausse du prix de la baguette de pain, de 125 à 135 francs CFA, par celle du prix de la farine de blé, argument rejeté par le gouvernement. Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, a indiqué que le prix du pain est réglementé vu que la farine de blé est subventionnée à raison de 17 milliards de FCFA par l’Etat ...
Lire l'article
La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a déploré mercredi l'augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l'ensemble du territoire national, malgré les dispositions prises par le gouvernement pour faire respecter les prix. Le directeur général-adjoint de la Consommation, Fidèle Angoué Mba, a accusé "les commerçants véreux", tout en appelant les consommateurs à la vigilance. Le carton de 10 poulets en provenance du Brésil est passé de 11.000 francs CFA à 12.000 FCFA, alors que le carton 20 kg de viande de b?uf a augmenté de plus de 30 pour cent. Selon l'Indice harmonisé ...
Lire l'article
La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a dénoncé ce 20 octobre l'augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l'ensemble du territoire national. Une situation déplorable en dépit des mesures gouvernementales visant à stabiliser les prix. Les prix semblent avoir pris un malin plaisir à grimper au Gabon, où on enregistre des hausses allant jusqu’à 30% dans les produits de grande consommation. Une situation généralisée aussi bien à Libreville que dans l’arrière pays. La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) est justement montée au créneau ...
Lire l'article
L’Inspecteur provincial de Pêche et de l’Aquaculture dans la province du Moyen-Ogooué (centre du Gabon), Aymard Koumba Mounanga, a déclaré au sujet de l’Hétoritis Niloticus très prisé et connu à Lambaréné sous l’appellation du ‘‘ Sans nom’’, autrefois négligé dans le ‘‘ grand’’ fleuve Ogooué (1200km), que ce poisson serait subitement devenu « le poisson famille ». « On l’appelle ‘‘ sans nom’’ parce qu’il n’a pas de nom. Son nom scientifique est l’Hétoritis Niloticus parce qu’il est difficile à déterminer. C’est un poisson particulier qu’on n’avait pas saisi au départ », a expliqué l’Inspecteur provincial des pêches. Le ...
Lire l'article
Certains jeunes de la commune de Lambaréné (chef-lieu provincial du Moyen-Ogooué, centre), ont choisi d’embrasser le métier d’écailleur de poisson pour lutter contre l’oisiveté et la délinquance juvénile, a constaté GABONEWS. Surpris sur la berge du quartier commercial d’Isaac (2ème arrondissement) de la commune de Lambaréné, où ils passent presque toute la journée, deux écailleurs de poissons nous ont renseignés sur cette nouvelle activité en pleine expansion. « Je suis arrivé dans ce métier parce que j’ai vu les autres gagner de l’argent », explique Koumba Ngadi qui a dû cesser de travailler dans la livraison de boisson pour devenir ...
Lire l'article
L’opération de recensement des fonctionnaires et assimilés (administration publique) a débuté mardi à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centres), a constaté l’AGP. Le recensement a commencé en présence du gouverneur de la province du Moyen-ogooué, Jacques Denis Tsanga et du coordonnateur de l’opération, Daniel Tchibinda. En lançant l’opération, M Jacques Denis Tsanga a rappelé aux agents publics que depuis quelque semaines, ils ont eu suffisamment d’informations, mais c’est dommage de constater que les agents publics qui vont être recenser continu d’agir en dilettante, les dossiers ne sont pas complets, vous verrez cela avec les agents recenseurs, a-t-il indiqué. Et au de ...
Lire l'article
Chers compatriotes, Bienvenue sur la page de la Nouvelle Constitution Gabonaise Sur cette page, nous attendons, dès le 12 juin, vos réactions et propositions sur la mouture de nouvelle Constitution gabonaise que vos frères et sœurs de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National ont produite à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009. Nous voulons vos suggestions d’amélioration en amont de la Tournée Internationale de la Réforme que nous planifions, tournée au cours de laquelle nous nous rendrons dans vos villes et pays de résidences aux fins de venir discuter de la Réforme constitutionnelle que nous avons commencée avec vous. ...
Lire l'article
Le prix du kilogramme de la viande de bœuf connaît ces derniers temps à Libreville une augmentation, passant de 1800 francs CFA à 2000 francs CFA, remettant sur la table la grande question de la hausse des prix des produits de première nécessité. Cette augmentation de prix, selon plusieurs bouchers interrogés est due à l'augmentation des prix d’achat des bœufs qui sont passés de 600.000 francs CFA à 700.000 francs CFA voire 800.00 francs CFA selon les corpulences des animaux. Par contre certains grossistes expliquent que le transport de ce bétail est devenu en plus cher, de même que les tracasseries policières n’épargnent ...
Lire l'article
Le prix du poisson salé connaît une hausse dans les campements des pêcheurs et au marché municipal de Cocobeach, à plus de 120 km au nord de Libreville, a constaté lundi le correspondant de l'AGP. Vendu habituellement à 1800 FCFA, le kg de Thon et du Mâchoiron est passé à 2300 FCFA, alors que celui du Bar, de la carpe noire, du Capitaine et du poisson rouge est passé de 1900 à 2500 FCFA le kg. Ces prix sont fixés unilatéralement par les commerçants, qui, non seulement ne tiennent pas compte de la mercuriale municipale mais ne donnent aucune raison justificative. Ces derniers ...
Lire l'article
Société / Le prix du poisson frais connaît une hausse vertigineuse à Lambaréné
Une ONG gabonaise dénonce la hausse du prix du pain
Hausse des prix des produits alimentaires au Gabon
Gabon : Haro sur la hausse des prix
Le “sans nom”, considéré comme le poisson de la “famille” à Lambaréné
Débrouillardise : Les jeunes de Lambaréné écaillent du poisson pour lutter contre l’oisiveté et la délinquance juvénile
Gabon: Moyen-Ogooué : Début de l’opération de recensement des agents publics à Lambaréné, mardi
Nouvelle Constitution du Gabon
Gabon: Le prix du kilogramme de viande de bœuf à la hausse à Libreville
Consommation : Le prix du poisson salé en hausse à Cocobeach

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*