Socialisez

FacebookTwitterRSS

Politique : Les forestiers édifiés sur la décision du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba s d’évacuer le bois.

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2010
Catégorie(s): Economie

Les opérateurs économiques exerçant dans la filière bois se sont retrouvés en réunion lundi au ministère des eaux et forets, de l’environnement et du développement durable, avec le patron de ce département ministériel, M. Martin Mabala qui a expliqué à l’assistance le bien fondé sur la décision prise par le chef de l’état, Ali Bongo Ondimba, de tolérer l’évacuation des grumes, dans un délai de trois mois, stockés dans les différents ports et parcs sur l’ensemble du territoire national.

Pour le ministre des eaux et forets, cette autorisation de sortie répond à un souci du gouvernement, de faire face à l’impossibilité pour le marché intérieur d’absorber, au 31 décembre 2009, plus de 500 000 mètres cube de grumes existantes. Toutefois, a réitéré M. Mabala, elle n’annule pas la décision prise en son temps par le gouvernement d’interdire l’exportation du bois sous forme de grumes dès 2010.

Parlant des modalités pratiques, le ministre des eaux et forets a instruit les différents responsables des services concernés par la mesure de veiller à la stricte application de celle-ci qui ne prend pas en compte le bois coupé après le 31 décembre.

Pour dissiper les inquiétudes des uns et des autres qui se sont dit fragilisés par la décision, M. Mabala a parlé de la tenue très prochaine à Libreville du forum de la foret. ‘’ Nous avons le forum de la foret dans une semaine. A cette occasion nous allons faire le bilan de la gestion forestière et relancer le débat afin qu’ensemble, nous trouvions un terrain d’entende qui nous permettra de regarder l’avenir en confiance’’,

Au sortir de cette rencontre, le ministre des eaux et forets, de l’environnement et du développement durable a dit avoir été compris par ses interlocuteurs. ‘’ Je pense qu’ils ont compris qu’il faut aller vers la décision qui a été prise par le chef de l’état Ali Bongo Ondimba et par le gouvernement : celle de valoriser les produits forestiers au Gabon.’’
 


SUR LE MÊME SUJET
Le bureau de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) s’est réuni en assemblée plénière ce jeudi afin de régulariser la situation des commissions électorales locales en vue des élections législatives du 17 décembre prochain. Concernée au premier chef par la décision prise par la Cour constitutionnelle portant annulation d’une décision antérieure de ladite commission relative à la nomination des présidents des commissions électorales locales, la commission électorale s’est réunie ce jour pour tirer les conséquences de la décision de la haute juridiction. De même qu’elle a procédé, à nouveau, à la nomination des présidents des commissions électorales ...
Lire l'article
La Société chinoise de développement des bois du Gabon (SDBG) vient d’être prise en flagrant délit par les autorités des ministères des Eaux et Forêts et de l’Industrie. L’entité économique exportait du bois scié sous forme de plots au lieu de produits finis tel que stipulé par les autorités gabonaises, violant ainsi la mesure d’interdiction d’exportation de bois brut en vigueur depuis janvier 2010. Fin des haricots pour la Société chinoise de développement des bois du Gabon (SDBG). A la suite d’une mission de contrôle inopinée sur le site d’exploitation de cette entreprise, située à Nkok à 27 kilomètres de ...
Lire l'article
La première réunion relative à la mise sur pied de l’industrialisation de la filière bois s’est tenue le 23 septembre. Présidée par les ministres des Eaux et Forêts, Martin Mabala, et du Travail, Maxime Ngozo Issoundou, cette rencontre visait la mise en place des stratégies de lancement de la phase d’industrialisation, ainsi que les moyens de régulation de celle-ci dans le pays. Dans le cadre l’industrialisation de la filière bois, le ministre des Eaux et Forêts, Martin Mabala, et son collègue du Travail, Maxime Ngozo Issoundou, ont tenu le 23 septembre à Libreville avec les opérateurs de cette filière, la ...
Lire l'article
Le comité de mise en œuvre et de suivi des mesures d'accompagnement à l'industrialisation de la filière bois au Gabon a tenu sa première réunion mercredi à Libreville, pour définir notamment la méthodologie de fonctionnement de la structure et son programme de travail pour 2010, a constaté un journaliste de l'AGP. Au cours de la réunion, qui a regroupé le ministre des eaux et forêts, Martin Mabala, le ministre du Travail, Maxime Ngozo Issondou, les représentants de la société civile, des administrations et les opérateurs de la filière bois, devaient aussi être examinés le plan d'action 2010-2015 pour l'accélération du processus ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a confirmé l'interdiction d'exporter le bois en grumes, tout en promettant des mesures d'accompagnement lors d'un forum sur la gestion forestière à Libreville. "Nous devons engager immédiatement l'industrialisation de la filière du bois", et l'interdiction d'exporter le bois en grumes (arbre abattu, mais resté brut avec son écorce, ndlr), décidée en novembre, en "est le moyen", a affirmé à l'AFP le Premier ministre en quittant le forum lundi 15 février à Libreville.. "Il y a aura des mesures d'accompagnement sur le plan législatif, fiscal, douanier, économique. Il faudra aider les opérateurs économiques de la ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a confirmé l'interdiction d'exporter le bois en grumes, tout en promettant des mesures d'accompagnement lors d'un forum sur la gestion forestière lundi à Libreville. "Nous devons engager immédiatement l'industrialisation de la filière du bois", et l'interdiction d'exporter le bois en grumes, décidée en novembre, en "est le moyen", a affirmé à l'AFP le Premier ministre en quittant le forum. "Il y a aura des mesures d'accompagnement sur le plan législatif, fiscal, douanier, économique. Il faudra aider les opérateurs économiques de la filière", a-t-il ajouté. Dans son discours aux participants, M. Biyoghé Mba a reconnu que la ...
Lire l'article
Un délai de trois mois a finalement été accordé aux exploitants forestiers gabonais pour évacuer les stocks de grumes qui faisaient déjà l’objet d’une commande par un importateur étranger. Ce sursis doit permettre aux opérateurs économiques du secteur bois d’atténuer la brutalité de l’interdiction de l’exportation des grumes entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Le gouvernement gabonais a du concéder aux exploitants forestiers un délai de trois mois supplémentaires pour pouvoir honorer les commandes de grumes dont les taxes et redevances douanières avaient déjà été payées. Réunis le 1er février dernier autour du ministre de tutelle, ...
Lire l'article
Le ministre des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement Durable, Martin Mabala, a accordé ce lundi, aux exploitants forestiers un délai de trois mois pour évacuer les stocks de grumes entassés dans les parcs à bois et ports du Gabon, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a pris à titre exceptionnel, les mesures dérogatoires autorisant la sortie des bois présents dans les parcs et ports disposant de bons à embarquer délivrés par les services douaniers. Concernant les stocks actuels de grumes accumulés dans les parcs, le long du chemin de fer et dans les chantiers forestiers, la Société ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a discuté, jeudi au palais présidentiel, avec le chef de l’Etat gabonais par intérim, Rose Francine Rogombé, sur les grands dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période intérimaire, a appris l’AGP de source proche de la présidence. Madame Rogombé et Ali Bongo Ondimba ont examiné ensemble les principaux dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période de transition. Parmi les dossiers qui attendent le nouveau président, il y a celui relatif à la forte demande sociale (grève) dans le secteur public, puis celui de la relecture de certains articles de ...
Lire l'article
Politique / Décision Cour constitutionnelle : La CENAP se met à jour
Gabon : Une société chinoise épinglée pour exportation de bois brut
Gabon : Comment industrialiser la filière bois ?
Gabon – Bois: Première réunion du comité de mise en œuvre des mesures d’accompagnement
Gabon: Vers l’industrialisation de la filière bois ?
Le Gabon confirme l’interdiction d’export de bois en grumes, avec des compensations
Bongo Doit Partir
Gabon : Trois mois de sursis pour évacuer les grumes
Le gouvernement somme les exploitants forestiers d’évacuer les stocks de grumes présents dans les ports et parcs à bois du Gabon
Politique : Le président élu Ali Bongo Ondimba discute avec le Chef de l’Etat Rose Francine Rogombé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*