Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les rideaux se sont refermés sur les travaux du 14ème Sommet de l’Union Africaine, ayant enregistré la présence active d’Ali Bongo Ondimba, en tournant la page Kadhafi

Auteur/Source: · Date: 2 Fév 2010
Catégorie(s): Afrique,Coopération

Ouverts depuis le 25 janvier dernier, les travaux des assises du 14ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, qui ont enregistré la présence remarquable du numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba, viennent d’être clos à Addis-Abeba, dans la capitale éthiopienne, siège de l’Institution panafricaine, avec à la clé la page Kadhafi entièrement tournée, du moins à en croire nos confrères de Radio France Internationale (RFI).

Selon la même source, les chefs d’Etat et de gouvernement des 53 Etats membres de l’UA ont affiché une position unanime sur la crise à Madagascar quant à la fermeté à l’endroit du président autoproclamé Andry Rajoelina, et adopté deux textes sur la justice internationale.

« En désignant à leur tête le président du Malawi, Bingu Wa Mutharika, pour un an, ils (Ndlr : chefs d’Etats et de gouvernement), ont également fermé la parenthèse Kadhafi et le changement n’a pas tardé à se faire sentir », précise RFI.

Concernant les projets de résolution importants, l’un portant sur la Cour Pénale Internationale (CPI) et l’autre sur le principe de la compétence universelle, le document fait « la part belle à l’avenir judiciaire du président soudanais, Omar El-Béchir ».

En fait, le projet de résolution regrette que le Conseil de Sécurité des Nations Unies ne se soit pas prononcé sur l’application de l’article16 de la convention de Rome, permettant de suspendre la procédure lancée contre Béchir.

Pour ce qui est de la crise secouant Madagascar, une résolution a été prise, confortant la médiation de la Communauté pour le Développement de l’Afrique Australe (SADC), non sans annoncer la fermeté qui sera de mise vis-vis d’Andry Rajoelina.

A préciser que ce Sommet qui prend fin avait pour thème central « Les Technologies de l’Information et de la Communication : défis et perspectives », et a été honoré de la présence du Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon.

« Le choix du thème central de ce Sommet, «Technologies de l’Information et de la Communication en Afrique : Défis et Perspectives pour le Développement » s’inscrit naturellement dans cette démarche, eu égard á la place qu’occupent désormais les Technologies de l’Information et de la Communication dans le développement de nos sociétés. En effet, tout comme l’imprimerie a bouleversé la transmission du savoir, Internet nous aide à franchir une nouvelle étape dans la diffusion des lumières du savoir humain », a déclaré le Président de la Commission de l’Union Africaine, le gabonais Jean Ping, à l’ouverture du Sommet, le 31 janvier.

Aussi, Jean Ping a-t-il notamment passé en revue l’ensemble des conflits armés et tensions politiques qui minent certains pays du continent, non sans se réjouir des avancées significatives à l’africaine qui s’observent désormais çà et là pour une résolution efficace et durable de toutes ses situations déplorables affectant le développement socioéconomique de l’Afrique.

Côté gabonais, une importante délégation gouvernementale, dirigée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, comprenant entre autres Madame le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, et son homologue des Affaire Etrangères, Monsieur Paul Toungui, a pris une part très honorable à ce rendez-vous d’Addis-Abeba, qui se tenait à deux semaines du lancement, au Gabon, des « Journées portes ouvertes sur l’Economie Numérique (17-20 février 2010) », initiées par le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, et adopté par le gouvernement en réuni en Conseil des ministres.


SUR LE MÊME SUJET
Union africaine : duel au sommet entre Ping et Dlamini-Zuma
Des mois de suspense, de rumeurs et de démentis... Et finalement, le dénouement le 30 janvier. Réunis à Addis-Abeba pour le 18e sommet de l'UA, les chefs d'État du continent doivent y élire le futur président de la Commission. Ce sera le Gabonais Jean Ping (sortant) ou la candidate sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma. Première surprise, les deux candidats à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA) font deux campagnes très différentes. Jean Ping, le sortant, a sillonné le continent à bord d'un jet mis à sa disposition par son pays, le Gabon. Le 15 janvier, il était à un sommet ...
Lire l'article
Politique africaine - Le Gabon a exprimé son soutien sans faille à son ancien ministre des Affaires étrangères, Jean Ping, pour obtenir un second mandat à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA). 'La candidature de M. Ping, telle que soumise par le Gabon, bénéficie de l'appui des autorités gabonaises, au plus haut niveau', a déclaré à la presse l'ambassadeur du Gabon en Ethiopie et auprès de l'UA, André William Anguile. Il dément ainsi des informations selon lesquelles M. Ping ne pourrait pas être candidat à sa propre succession faute de soutien de son pays. «Je n'accuse aucun pays d'avoir ...
Lire l'article
Après avoir défendu, envers et contre tous, Gbagbo et Kaddafi, Pretoria avance ses pions au sein de l’Union africaine avec une candidature contre Jean Ping. Une ambition assumée, un volontarisme affiché… Mais la cohérence n’est pas toujours au rendez-vous. Desmond Tutu, qui ne décolère pas depuis que son invité vedette, le dalaï-lama, s’est vu privé de visa pour venir souffler avec lui au Cap les quatre-vingts bougies de son anniversaire, et Jean Ping, tout ébaubi encore de se retrouver face à une concurrente déclarée – qui n’est autre que l’ex-épouse de Jacob Zuma – à la présidence de la Commission de ...
Lire l'article
Union africaine : Ping en duel avec Dlamini-Zuma
Deux candidats déclarés, deux styles. Entre Jean Ping le consensuel et Nkosazana Dlamini-Zuma l’ambitieuse, la bataille diplomatique est déjà engagée pour remporter la présidence de la Commission de l'Union africaine. « Mais qu’on me dise ce qu’on me reproche ! » lance Jean Ping. Dans son grand bureau moquetté au dernier étage du siège de l’Union africaine (UA), à Addis-Abeba, le président de la Commission reçoit ses amis avec des accents d’homme blessé. Ping n’a fait qu’un mandat. Il ne comprend pas pourquoi, en vue du prochain sommet de l’UA, en janvier 2012, l’Afrique du Sud présente contre lui une candidate, et pas n’importe qui : Nkosazana Dlamini-Zuma, ex-ministre ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, prend part depuis le jeudi 30 juin dernier à Malabo en Guinée Equatoriale au 17ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union Africaine (UA). Les travaux de ce sommet, qui devrait examiner également les questions d’instabilité politique dans certains pays d’Afrique, sont placés sous le thème: « Accélérer l’autonomisation des jeunes pour le développement durable ». Lors du Conseil des ministres délocalisé du 27 juin dernier à Lambaréné dans la province du moyen Ogooué, le chef de l’Etat Gabonaise, répondant à une question des journalistes sur le sort du frère Guide de la ...
Lire l'article
Les travaux de la 28ème session du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES) se sont achevés vendredi à Libreville sur une note de satisfaction générale au regard des recommandations qui seront transmises aux gouvernements des états membres. Les travaux qui se sont déroulés cinq jours durant ont permis aux experts qui, eux, ont entamé leurs assises trois jours avant les ministres des états membres du CAMES, de passer au peigne fin tous les points inscrits à l’ordre du jour de cette réunion. Des échanges qui ont débouché sur une satisfaction générale quant à l’aboutissement favorable de tous ...
Lire l'article
l’épouse du président gabonais, SYLVIA Bongo Ondimba a été très active au cours de la visite qu’elle a effectuée aux côtés du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à Addis-Abeba, où s’est tenu le Sommet de l’Union Africaine. L’épouse du président gabonais a pris une part active au Sommet de l’Opdas qui a débouché sur la nécessité de relancer les activités de leur organisation, d’élargir le champ d’action à la lutte contre le trafic humain, la mortalité infantile, l’excision… En marge de ces importantes assises, la première Dame du Gabon a pris une part active au sommet de l’Organisation des Premières ...
Lire l'article
Libreville, 27 aout (GABONEWS) - Le candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle de dimanche, Ali Bongo Ondimba, a déclaré que les « projets retenus sont prêts, les financements bouclés » et que « la CAN se fera en 2012 ». Actualité du :27/08/2009 Monsieur Ali Bongo Ondimba, lors d’un meeting au quartier Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, ce jeudi en fin de matinée, a ainsi pris l’engagement d’organiser, en tant que président de la République, la Coupe d’Afrique des Nations de football en « dépit ...
Lire l'article
Le mandat de Jean Ping à l’Union africaine sera-t-il celui au cours duquel l’on comptabilisera le plus de coups de force ? Avec le récent passage en force d’Andry Rajoelina à Madagascar, il est fort à parier que ce sera le cas. Hier il en était ainsi aux Îles Comores, en Mauritanie, en Guinée-Conakry et en Guinée-Bissau. Aujourd’hui, c’est la Grande Île qui voit sa démocratie naissante stoppée dans son élan par un jeune homme qui doit sa victoire à la rue et à l’armée. Face à ce qui est arrivé, c’est le scénario habituel : condamnation sans appel de l’Union ...
Lire l'article
Union africaine : duel au sommet entre Ping et Dlamini-Zuma
Union Africaine: Le Gabon soutient Jean Ping pour un 2nd mandat
Union africaine : l’OPA de Jacob Zuma
Union africaine : Ping en duel avec Dlamini-Zuma
Ali Bongo Ondimba prend part au Sommet de l’Union Africaine à Malabo
Les travaux de la 28ème session ordinaire du CAMES se sont achevés sur la recherche d’une université africaine de qualité
Bongo Doit Partir
Politique : Sylvia Bongo Ondimba très active dans la capitale éthiopienne Lin-Joël NDEMBET envoyé spécial AGP à Addis-Abeba
Gabon: « Les projets sont prêts, les financements sont bouclés, la CAN se fera », Ali Bongo Ondimba
Union africaine et instabilité politique: Les voies de Ping sont insondables

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Fév 2010
Catégorie(s): Afrique,Coopération
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*