- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Quand l’opération de contrôle des assurances des véhicules occasionne une perturbation pour les élèves et les travailleurs à Libreville

Suite à l’opération de contrôle des assurances des véhicules qui a débuté lundi dernier sur l’ensemble du territoire gabonais, une grande partie des véhicules à usage de transport en commun n’a pas été visible à Libreville. Les élèves et les travailleurs ont ainsi, eu du mal à rallier leurs établissements et leurs lieux de travail.

Notons que cette opération de contrôle des voitures, visant l’assainissement de l’environnement des assurances au Gabon, doit permettre aux transporteurs qui n’ont pas une assurance, d’avoir ce sésame. Un spot publicitaire invite depuis plusieurs semaines, les propriétaires dont les véhicules ne sont pas assurés de le faire dans les plus brefs délais. Car selon des sources concordantes, plusieurs véhicules notamment à usage de transport en commun, circulent à Libreville sans assurance. Nonobstant les contrôles routiers menés chaque jour par les forces de l’ordre.

La délivrance des agréments autorisant l’exercice des opérations de courtage d’assurance sur toute l’étendue du territoire national est momentanément suspendue


SUR LE MÊME SUJET
La direction régionale des Travaux publics du sud du Gabon en collaboration avec la subdivision de Tchibanga, a lancé ce lundi une opération de comptage des véhicules circulant sur les différents axes routiers de la province de la Nyanga (sud), a constaté l’AGP. ‘’ Cette opération nous permet à terme, de constater le trafic lourd ou léger, afin de faire une classification des routes pour une adaptation de l’entretien exécuter, du fait que la dégradation et la périodicité change par rapport à la classification des routes ‘’, a déclaré le chef de la subdivision des TP de Tchibanga, Marcellin Mba Obame. Par ...
Lire l'article [1]
Amener les propriétaires de véhicules (taxis et particuliers) à assurer leurs moyens de déplacement est l’objectif de l’opération coup de poing amorcée depuis le 1er février 2010 par la Mairie de Libreville. Il s’agit pour les éléments de police municipale de réquisitionner systématiquement tous véhicules dépourvus d’assurance en bon et dû forme en circulation dans la capitale gabonaise. Après avoir constaté l’absence d’assurance sur plusieurs véhicules lors des contrôles de routine dans la capitale gabonaise les autorités municipales de la ville de Libreville ont décidé d’entamé depuis le 1er février 2010 une vaste opération coup de poing contre les propriétaires ...
Lire l'article [2]
Une grande partie des véhicules à usage de transport en commun (Taxis et minibus) n’a pas été visible lundi matin à Libreville, en raison de l’opération de contrôle des assurances des véhicules qui devait en principe débuter ce jour sur l’ensemble du territoire national. L’absence des taxis et autres minibus a occasionné une perturbation pour les élèves et les travailleurs qui ont eu du mal à rallier leurs établissements et lieux de travail. Depuis plusieurs semaines, un spot télévisé indique qu’une opération de grande envergure de contrôle des assurances des voitures devait débuter ce lundi 1er février et que les véhicules n’ayant ...
Lire l'article [3]
Un important dispositif des forces de l’ordre a été déployés les 22 et 23 avril derniers à plusieurs points stratégiques de la capitale gabonaise pour des contrôles ciblés sur les véhicules administratifs. Si le but de l’opération n’a pas été clairement confirmé par le ministère de la Défense nationale, il a permis l’arrestation de plus de 300 véhicules, essentiellement ceux du ministère des Finances et du Développement dont certains ont été réquisitionnés. Des éléments de l’armée étaient déployés les 22 et 23 avril derniers au niveau de l’aéroport Léon Mba, au Camp Ntchoréré et près de l’Hôpital pédiatrique d’Owendo ...
Lire l'article [4]
166 véhicules administratifs ont été saisis en 48 heures (deux jours) par les militaires et gendarmes au cours d’une opération instruite depuis mercredi par le ministère de la Défense nationale visant à retirer de la circulation les voitures du patrimoine de l’Etat circulant dans l’illégalité, rapporte le service de presse du ministère de la Défense. Selon le journaliste de la presse du ministère de la Défense, ce contrôle s’inscrit dans le cadre la recherche de la sécurité des personnes et des biens effectuée régulièrement par les éléments des forces de Défense, tant à Libreville, Owendo qu’à l’intérieur du pays. Au terme de ...
Lire l'article [5]
Le commissaire de la ville de Tchibanga, le lieutenant de police Thierry Pierre Moussavou Kery a déclaré ‘’la guerre’’ aux véhicules en mauvais état circulant dans le périmètre urbain de cette commune, a constaté le chef de bureau de l’AGP. L’opération a été déclenchée au lendemain des fêtes de fin d’année. Les éléments de la police procèdent à un contrôle systématique de toutes voitures notamment celles à usage de transport en commun (Taxis) qui sont pour la plupart des cercueils roulants polluant l’environnement par la fumée qu’elles dégagent. ‘’Tout véhicule verbalisé dans cet état ou sans visite technique sera mis systématiquement en ...
Lire l'article [6]
Le syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTTEG), a lancé lundi à Libreville, une campagne de sensibilisation en matière de sécurité routière dénommée « Transport correct». Cette campagne de sensibilisation d'une semaine vise à inviter l'ensemble des adhérents de cette structure à se mettre en conformité par rapport aux lois et règlements en vigueur en matière de transport terrestre dans le pays. Les transporteurs terrestres sont donc ainsi former sur des règles de bonne conduite automobile ainsi que sur d'autres aspects relatifs à l'utilisation des équipements de secours, gage d'une bonne conscience professionnelle dans ce secteur crucial du développement d’une ...
Lire l'article [7]
L’opération de contrôle des gaz à effet de serre émis par les véhicules en circulation se poursuit à Libreville, et suscite un vif intérêt chez les particuliers et les transporteurs en communs, a constaté GABONEWS. Depuis le début de cette opération il y a deux semaines, environ 905 véhicules ont été contrôlés. Soit 100 véhicules par jour lors du lancement de l’opération et 41 véhicules par jour depuis la 2ème semaine. Aussi, parmi les gaz à contrôler il y a : le monoxyde de carbone (CO) dont la valeur requise est de 3.5, le dioxyde de carbone (CO2) dont la ...
Lire l'article [8]
Un poste de contrôle d’émissions de CO2 a été installé à Libreville sur le boulevard du bord de mer, face à l’immeuble Air France, depuis le 3 juin dernier pour mesurer le taux de gaz rejeté par les véhicules en circulation dans la capitale. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la semaine nationale de l’environnement initiée par le ministère de l’Environnement vise à évaluer la pollution automobile en vue du lancement imminent de la vignette verte. Pour lutter contre le réchauffement climatique, une étude sur la qualité des gaz de pot d’échappement a été initiée dans la capitale gabonaise ...
Lire l'article [9]
Le phénomène est devenu récurrent depuis quelques temps à Libreville où on remarque de plus en plus en circulation sur les différentes artères de la capitale gabonaise, des véhicules présentant un défaut, ou absence totale de plaque d’immatriculation, une situation qui préoccupe au plus haut les riverains, sachant que nombre de ces véhicules difficilement identifiables, ont très souvent été utilisés pour de basses besognes, d’où l’inquiétude des populations. Au nombre de ces véhicules, plusieurs sont à usage de transport urbain, toute chose qui laisse un peu perplexe les populations qui condamnent tout de même, l’attitude laxiste des autorités compétentes en la ...
Lire l'article [10]
Début d’une opération de comptage routier dans la province de la Nyanga
La Mairie de Libreville déclare la guerre aux véhicules non assurés
Société : Les transporteurs se terrent suite au déclenchement de l’opération de contrôle des assurances des véhicules
Gabon : Haro sur le détournement des véhicules administratifs
Gabon: Contrôle des véhicules administratifs: 166 voitures saisies en 48 heures à Libreville et Owendo
Gabon: Société : La police déclare ‘’la guerre’’ aux véhicules en mauvais état de circuler dans la ville de Tchibanga
Gabon: Une opération dénommée « Transport correct » lancée à Libreville
Gabon: Poursuite à Libreville de l’opération de contrôle d’émission de gaz à effet de serre émis par les véhicules
Gabon : Libreville contrôle ses émissions de gaz à effet de serre
Gabon: Des véhicules hors la loi de plus en plus visible dans les rues de Libreville