Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les étudiants de l’UOB en colère réclament l’application du système LMD

Auteur/Source: · Date: 3 fév 2010
Catégorie(s): Education,Photos

Les étudiants de l’Université Omar Bongo en colère sont de nouveau descendus dans la rue mardi à Libreville, au terme d’une assemblée générale tenue sous l’arbre à palabre, pour reclamer l’application stricte du système Licence Master Doctorat (LMD.

Conduit par le bureau de la Maison des étudiants, les intervenants après examen des points inscrits à l’ordre du jour, ont décidé d’exiger au rectorat, l’application du système Licence Master Doctorat (LMD) à l’UOB et le paiement régulier des bourses.

Les étudiants reclament également la construction des toilettes publiques, la réfection et l’équipement de la Bibliothèque, la rénovation du restaurant universitaire, du centre médical, des infrastructures sportives et l’amélioration de la vie au campus universitaire.

Selon ces étudiants, l’application stricte de ce système se ferait conformément au décret qui l’institue en République gabonaise. Ce décret stipule, en son Article 9, alinéa 2, que la compensation entre éléments constitutifs d’une unité d’enseignements, d’une part, et entre les unités d’enseignements, d’autre part, est la règle.

Ce qui pour les étudiants ne correspond pas au traitement auquel ils ont droit, constatant plutôt une application particulière propre à chaque département.

Face à cette situation, soulignenent-ils, de nombreux étudiants ont perdu leur bourse et repris les cours malgré ces désagrements.Néanmoins une lueur d’espoir reste du fait qu’ils attendent l’examen des procès verbaux qui ont dejà fait l’objet d’instructions fermes de la part du ministre de l’Enseignement supérieur envers les autorités rectorales et décanales, quant à la livraison au plus vite des résultats de ces recours.

S’agissant du versement de la bourse allouée, les étudiants ont déploré le manque de communication qui existe entre les autorités indiquées pour leur fournir des explications sur les aménagements opérés et eux, qui sont les intéressés. C’est pourquoi ils ont insisté sur les conditions d’octroi de celle-ci, qui les ont amenés à déduire que la bourse était désormais attribuée sur une période d’un an, au lieu de deux comme par le passé.

Ces deux points qui ont constitué les grands moments de l’assemblée générale, avaient amené les étudiants à initier une démarche efficace qui a réduit le bureau de la Maison des étudiants, chargé de conduire les dossiers depuis le début de la présente année académique, à rencontrer tour à tour les autorités rectorales et décanales, ainsi que les ministres de l’Enseignement supérieur, afin de résoudre par le biais du dialogue les revendications des étudiants.

Le rendu de ces rencontres a en effet guidé l’organisation de cette assemblée générale. Et les résultats, n’ont donné lieu qu’à de vagues promesses, toute considération faite de l’inexécution des instructions du ministre gabonais de l’Enseignement supérieur, arguaient les intervenants, sans oublier le mépris affiché des autorités universitaires quant à l’issue heureuse des réclamations des étudiants.

‘’C’est donc après avoir usé des civilités, que le langage de l’enlisement prend le dessus’’, ont-ils concluent peu avant d’investir la voie publique, malgré le souhait du bureau de la Maison des étudiants de ne pas y aller.

Les élèves des lycées et collèges, ainsi que des passants ont fait les frais de leur colère pour avoir été obligés de subir une brimade si quelques pièces ne renflouaient pas leurs poches. Une attitude blâmable qui est venu entacher l’élan responsable que les étudiants avaient entamé depuis la fin de l’année académique 2009.


SUR LE MÊME SUJET
La colère des étudiants gabonais tourne à l’affrontement
La grogne des étudiants se poursuit à Libreville. Des incidents ont eu lieu le jeudi 12 janvier 2012 à l'université Omar-Bongo. Les étudiants bloquent l’accès au campus pour protester contre la limitation d’âge pour obtenir la bourse et être admis en master. Il faut moins de 23 ans pour être boursier et moins de 28 ans en master II. Protestations à l’université de Libreville: "La tension très vive depuis mercredi a dégénéré jeudi lorsque les étudiants ont érigé une barricade."
Lire l'article
Les étudiants de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont érigé des barricades samedi à l’entrée de l’institution, pour exprimer leur colère suite au décès d’un des leurs, fauché par un véhicule, non loin de l’entrée principale de l’Université. Alors qu’il rentrait d’une promenade à bord de sa moto, l’étudiant Sérège Ditengou Maganga, inscrit en master professionnel en aménagement du territoire, au département de géographie, a été fauché, aux environs de 2H00 du matin (1h00 GMT), par un véhicule qui roulait à vive allure dans le sens "derrière la prison/carrefour ancien Sobraga". Le véhicule de marque Mitsubishi de ...
Lire l'article
Les étudiants de l'Institut Supérieur de Technologies (IST) de Libreville ont été instruits, vendredi dernier sur les réalités du monde du travail par les responsables de cet établissement, lors de la 9ème édition du forum sur l'emploi organisé autour du thème « promotion de l'intégration des étudiants dans le monde professionnel ». Selon Blaise Pascal Obame, directeur des études de l'IST, ce genre d'initiatives vise plusieurs objectifs notamment les échanges entre les étudiants (futurs travailleurs) avec les opérateurs économiques pour leur permettre de mieux appréhender les réalités et difficultés du monde professionnel souvent liées à leur insertion dans le monde du ...
Lire l'article
Grève à l’UOB : Irrités par la mauvaise application du système LMD et le non paiement des bourses d’études, les étudiants entament une grève
Les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) ont de nouveau barricadé le grand portail qui donne accès à la plus ancienne institution universitaire du Gabon, ce mardi, parmi les raisons évoquées y figurent la mauvaise application du système Licence, Master, Doctorat (L.M.D) et le non paiement de la bourse d'étude. « On ne comprend pas qu’un système qui exige certaines normes en l’occurrence la disponibilité des salles, la révision des modes d’enseignement, la règlementation des crédits pour le passage en classe supérieure, mais surtout la mise en place d’une mobilité des enseignants et des étudiants, puisse être appliqué à l’U.O.B, ...
Lire l'article
A l’issue d’une Assemblée générale (AG) tenue ce jeudi sous « l’Arbre à palabre » à l’Université Omar Bongo (UOB), les étudiants ont emboîté le pas aux membres du Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC), en grève depuis le 11 mai dernier, fustigeant le comportement de ces derniers qui voudraient, selon eux, les « prendre en otage ». Réunis en Assemblée générale ce matin, les étudiants ont fustigé la grève soutenue par le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC) qui paralyse les Universités et Grandes écoles gabonaises depuis près de quatre semaines. Les étudiants battent en brèche les causes qualifiées d’« ...
Lire l'article
Les étudiants de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville sont entrés mercredi en grève pour réclamer le paiement de leurs bourses, a constaté un journaliste de l'AGP. Mercredi matin, les étudiants ont posé des barricades et brûlé des pneus sur la voix publique, a-t-on constaté. ''On nous a dit que la bourse sera à nouveau payée par trimestre. Nous ne voulons pas de ça'', a indiqué à l'AGP un étudiant ayant exigé l'anonymat. Une rencontre avec les autorités rectorales n'avait pas abouti à des solutions concrètes pouvant satisfaire les doléances des étudiants, selon les grévistes. Les grévistes réclament aussi que le nombre des repas ...
Lire l'article
Le président de la République Omar Bongo Ondimba a exprimé sa profonde déception et son vif mécontentement face à la non application par plusieurs ministres de la feuille de route édictée au gouvernement. Le chef de l’Etat a une nouvelle fois demandé au gouvernement de faire preuve de dynamisme et de solidarité afin de répondre par l’action concrète, aux nombreuses et légitimes attentes des gabonaises et gabonais.
Lire l'article
Les handicapés ont lancé mercredi à Libreville, devant le ministère gabonais des Affaires sociales, des cris de révolte pour réclamer des revenus qui leur permettront de réaliser des micros projets, mais aussi, ils demandent du matériel roulant pour leur déplacement. Ces derniers ont barricadé l'entrée principale du ministère faisant un tapage assourdissant pour attirer l’attention et décrier leur situation et leurs conditions de vie qu’ils jugent « chaotiques ». « Nous réclamons tout simplement nos droits », a lancé le président du syndicat des handicapés, Julien Nyaret. S'agissant du matériel, le président du syndicat fait savoir que les retards sont toujours observés dans ...
Lire l'article
L'Institut des techniques avancées (ITA), établissement supérieur d’enseignement privé, en partenariat avec les ministères gabonais de l’Enseignement supérieur et de l’Enseignement technique, organise les 7 et 8 avril prochains à Libreville, une rencontre sur le système Licence-Master-Doctorat (LMD), en vue d'« Identifier les formations à mettre en place au niveau de la licence professionnelle et de déterminer les programmes de formations appropriés » à dispenser au étudiants. Entré en vigueur dans les grandes écoles et universités du Gabon au début de l’année académique 2007-2008, le système LMD qui est déjà convenablement appliqué dans bon nombres d’universités sur le continent sera examiné ...
Lire l'article
Les étudiants de troisième cycle de l’Université Omar Bongo (UOB) qui n’ont toujours pas commencé les cours suite au quiproquo né de l’Arrêté rectoral qui rend désormais payantes toutes les formations post-maîtrise, se sont réunis en fin de matinée dans l’une des salles de classe du campus afin de définir les points à présenter, lors d’une éventuelle rencontre au ministre de l’enseignement supérieur. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour lors de cette concertation: la future rencontre avec le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo. Pour ces étudiants, comme l’a confié Patrick Abagha, « il fallait d’abord se concerter ...
Lire l'article
La colère des étudiants gabonais tourne à l’affrontement
Colère des étudiants de l’université Omar Bongo suite au décès accidentel d’un des leurs
Les étudiants de l’IST imprégnés des réalités du monde du travail
Grève à l’UOB : Irrités par la mauvaise application du système LMD et le non paiement des bourses d’études, les étudiants entament une grève
Gabon: Grève à l’UOB: les étudiants emboîtent le pas aux enseignants du SNEC
Gabon: Les étudiants de l’UOB en grève pour exiger le paiement des bourses
Gabon: Omar Bongo tance la non application de la feuille de route édictée au gouvernement
Gabon: Les handicapés en colère, réclament des financements et du matériel roulant
Gabon: Enseignement supérieur: le système LMD au centre d’un séminaire du 7 au 8 avril à Libreville
Gabon: Enseignement supérieur / Les étudiants de troisième cycle préparent une rencontre avec le ministre de tutelle

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1, 00 sur 5)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 fév 2010
Catégorie(s): Education,Photos
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Les étudiants de l’UOB en colère réclament l’application du système LMD

  1. lia

    4 fév 2010 a 04:21

    la métropole, la françafrique et l’émergent ali9 n’avaient pas prévu ça.
    espérons qu’ils ne tueront pas ces enfants comme à l’ile mandji.

    video manhitoo à voir et faire voir sur le site http://www.livinginafrica.net

    time is coming, time is coming.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>