Socialisez

FacebookTwitterRSS

Mea-culpa des agents du ministère de la Culture et des Sports pour les manquements observés en 2009

Auteur/Source: · Date: 3 Fév 2010
Catégorie(s): Politique

Les agents du ministère de la Culture et des Sports, par l’entremise du Secrétaire général, Alexandre Désiré Tapoyo, ont fait leur mea-culpa au siège de l’institution, au ministre, René Ndemezo’o Obiang, et au peuple gabonais pour n’avoir pas adhéré à la vision d’une administration cohérente, unie et compétente, durant l’année 2009, ce mardi à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux au ministre.

« Mea-culpa, Mea-culpa ! Pardonnez-moi, car j’ai péché ! Oui monsieur le ministre, notre administration dont nous avons la charge, a péché. Et pour être conforme à notre culture d’africains, nous ne pouvons pas envisager sereinement l’avenir, sans toutefois soulager notre conscience », a déclaré Alexandre Désiré Tapoyo.

Poursuivant son propos, il a ajouté que, « l’administration de la Culture, de la Jeunesse des Sports et des Loisirs reconnaît, à travers ces dernières paroles, ses fautes. Nous avons déçu le peuple gabonais, nous vous avons déçu en n’adhérant pas à la vision d’une administration cohérente, car malgré la confiance et les moyens, certes modestes, mis à notre disposition en 2009, nous n’avons pas atteint la moitié des objectifs que nous nous étions fixés, en matière de progression et de développement durable ».

Pour les agents de cette institution, les services ne sont pas correctement organisés, le manque de respect de la hiérarchie est le maître-mot, manque d’unité entre les services, ce qui est à l’origine de la lenteur administrative constatée, mais aussi dans l’élaboration des différents projets du ministère.

« Nous n’avons pas été unis et solidaires, car nous avons eu la maladresse de considérer et de dire par exemple : « je ne dépends pas du cabinet » ou alors « je n’ai d’ordres à recevoir que du ministre » après donc une remise en question général, cette administration a pris la résolution pour l’année 2010 de ne « pas trahir l’Etat, pas trahir le peuple » encore moins le ministre.

Dans sa réaction, le ministre a précisé que « le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs est un ministère clef, voire fondamental, dans la mise en œuvre de la politique d’émergence. Nous devons non pas nous tenir au milieu ou à la queue, dans la mise en œuvre de cette politique, mais nous devons chercher à en prendre la tête. C’est à nous d’inculquer l’instruction civique, de développer l’éducation populaire, de mettre en valeur toutes les vertus qu’un citoyen du 21ème siècle doit avoir pour tirer vers le haut son pays. C’est donc une tâche exaltante qui est confiée à notre ministère ».

Aussi, n’a-t-il pas hésité de dire au secrétaire général d’avoir été trop dur avec lui-même et les autres agents de l’institution, vu que quelques choses à tout de même été faite. Mais adhère aisément aux propos de celui-ci lorsqu’il prend l’engagement de ne ménager aucun effort dans l’accomplissement des défis de cette année.

« Au cours de cette année 2010, monsieur le secrétaire général, nous allons donc devoir faire en sorte que ce rôle phare qui doit être celui de notre ministère soit correctement tenu et entièrement », a-t-il indiqué.

A ce sujet, le ministre a rappelé les défis immédiats qui attendent cette institution et qui doivent être tenus et organisés avec professionnalisme parmi lesquels, la fête des cultures, qui se tiendra la même année que celle prévue pour le cinquantenaire du pays c’est-à-dire 2010.

Sur le plan sportif, les politiques permettant que la CAN 2012 soit une grande fête pour la jeunesse et l’Afrique sont plus que primordiales pour le ministre et l’ensemble du gouvernement et bien entendu le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, qui a pris personnellement l’engagement de l’organisation, par le Gabon et la Guinée Equatoriale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012.

Un présent (sculpture en bois représentant un Pangolin) a été offert au ministre au nom de tous les agents de l’institution afin de réaffirmer leur total engament pour cette année 2010.

Parmi les structures sous tutelle du département que dirige René Ndemezo’o Obiang, figurent 17 fédérations sportives, l’Institut National de la Jeunes et des Sports (INJS), l’Ecole Nationale d’Arts et Manufactures (ENAM), l’Agence Nationale de la Promotion Artistique et Culturelle (ANPAC), le Musée d’Arts et Traditions.


SUR LE MÊME SUJET
Sur décision du président de la République lors du conseil des ministres du 1er juin à Koulamoutou, les responsables et le personnel du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme ont été révoqués et remis à la disposition de la Fonction Publique. Ali Bongo entend ainsi démanteler la lourdeur administrative et l’institution du bakchich pour l’attribution des titres de propriété qui freinent la politique du logement pour laquelle 58 milliards de francs CFA ont été débloqués en 2010. En vue de remettre de l’ordre au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme, de l’Ecologie et du Développement durable qui devait ...
Lire l'article
Comme partout au Gabon, ce mardi 8 juin, au ministère de la communication, de la Poste et de l’Economie numérique, à Libreville, à la mémoire de feu le président Omar Bongo, décédé cette même date, l’année dernière à la clinique Quiron de Barcelone, en Espagne, les Agents ont observé une minute de silence en son hommage. A la cours du ministère, ce mardi à 13 h 50 minutes, tous les agents, des secrétaires généraux en passant par les chefs de services jusqu’aux simples agents, se sont mobilisés pour se souvenir de cet illustre homme, homme d’exception, disparu après quarante ans sans ...
Lire l'article
Le Syndicat des agents du ministère du Contrôle d’Etat (SAMCE)a entamé une grève ce mercredi, à Libreville, afin de protester contre des « inégalités et des injustices » à leur encontre et revendiquer « de meilleurs conditions de travail », a constaté GABONEWS. Depuis ce mercredi matin, indique-t-on, les bannières de protestation du SAMCE ornent la devanture du ministère du Contrôle d’Etat situé en face du ministère des Affaires Etrangères. « Nous avons écrit au Premier Ministre, à notre ministre de tutelle, au conseil d’Etat et à la Présidence de la République », déclare le président du SAMCE, Jean-Claude Awouloungoungou. « La correspondance ...
Lire l'article
Les employés du ministère l’Energie des ressources hydraulique et des nouvelles Energies ont suspendu vendredi leur mouvement de grève d’avertissement de trois jours, a constaté un journaliste de GABONEWS. Les agents du ministère de l’Energie ont obtenu gain de cause pour les deux points inscrits dans leur cahier des charges, à savoir le droit à la formation et la prime d’incitation. Cette suspension de grève a été faite en l'unanimité par tous les agents constituant la base à qui revenait la décision finale. En effet, selon Joël Nkegna, délégué du personnel, la fin de ce conflit fait suite à une correspondance du premier ...
Lire l'article
Les agents du ministère gabonais de l'Energie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies ont entamé mercredi à Libreville, une grève d'avertissement de trois jours pour protester contre la ''perte brutale de leurs acquis sociaux'', a constaté sur place l'AGP. '' C'est justement une grève d'avertissement, le portail de notre ministère n'a pas encore été barricadé et nous attendons jusqu'à vendredi prochain, date butoir que nous avons fixée à la tutelle'', s'est expliqué le président du Collectif des agents grévistes, Joël Nkegna. De même, a-t-il dit, cette grève d'avertissement se transformera en un véritable débrayage au cas où aucune solution ne serait ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres a adopté jeudi à Libreville un nouveau décret portant attributions et organisation du ministère gabonais de la Jeunesse, des sports et des loisirs, chargé de la vie associative, des organismes et des établissements sous tutelle, indique le communiqué final qui a sanctionné les travaux. Le Conseil des ministres a également marqué son accord total avec la réaction du gouvernement dénonçant la campagne médiatique des Français contre Omar Bongo Ondimba. Réorganisation du ministère de la jeunesse et des sports Au titre des innovations, la déconcentration de l'ancienne et unique direction générale de la jeunesse et des Sports en ...
Lire l'article
Les agents du ministère de la Fonction publique ont entamé ce mardi à Libreville, une grève d'avertissement de 72 heures, pour réclamer la revalorisation des primes de logement, d'incitation, de transport et de risque. « Après ces trois jours s'il n'y a pas de satisfaction, nous allons entamer une grève illimitée », a déclaré le porte parole des agents Bernard Mabika. Selon lui, la reprise du travail est conditionnée par la satisfaction de toutes ces revendications. L'entrée principale du ministère est restée fermée toute la matinée. Le cahier de charge serait déjà sur la table du gouvernement qui réunira cet après midi ...
Lire l'article
Le Centre culturel français Saint-Exupéry de Libreville (CCF) a repris ses activités mardi dernier au bonheur des élèves, étudiants, universitaires, cadres et amoureux de la culture qui ont dès lors pris d’assaut la médiathèque qui offre à la consultation, près de 30 000 volumes dans tous les domaines. Selon Yann Boussougou, nouveau bachelier, 18 ans, « le CCF offre une médiathèque de 30 000 volumes, un espace de travail et de recherche privilégié. Un cybercafé ouvert toute l’année proposant un accès au numérique à des tarifs compétitifs. C’est donc un grand plaisir pour nous de constater que le CCF a repris ...
Lire l'article
Le secrétaire général adjoint du syndicat des agents du ministère gabonais de l'agriculture, Mesmin Kombila, a affirmé mercredi dernier qu'il n y a aucune avancée jusqu'à ce jour de la part du chef de leur département ministeriel Faustin Boukoubi, qui reste dans un mutisme total. L’ensemble du personnel en grève souhaitent que leurs doléances soient prises en compte par le chef de ce département ministériel, à savoir : le paiement de leurs primes de travail, ou ''fonds communs'', la réorganisation du ministère de l'agriculture, la mise en place d'une coopérative agricole pour mieux encadrer les paysans, l'établissement de la carte professionnelle ...
Lire l'article
C’est dans une salle archicomble que les agents du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de la Lutte contre la pauvreté promus lors du Conseil des ministres du 16 avril dernier, ont été officiellement installées mardi dans leur fonction par le ministre de tutelle, Vincent Essone Mengue, a constaté GABONEWS. " Je tiens à vous pour rappeler que l’Etat, ou l’administration obéit à des règles fondées sur les lois de la République, d’où la nécessité du strict respect de la déontologie, cadre dans lequel vous devez travailler. Sur ce, je vous envoie à l’exercice de ...
Lire l'article
Gabon : Révocation collective des agents du ministère de l’Habitat
Les Agents du ministère de la Communication observent une minute se silence pour se souvenir d’Omar Bongo Ondimba
Gabon: Début de la Grève des agents du Ministère du Contrôle d’Etat
Gabon: Les agents du ministère de l’Energie suspendent leur grève d’avertissement de trois jours
Gabon: Les agents du ministère de l’énergie en grève d’avertissement de trois jours.
Conseil des ministres: Réorganisation du ministère de la jeunesse et des sports et dénonciation de la campagne médiatique contre Bongo Ondimba
Gabon: Les agents du ministère de la fonction publique en grève
Gabon: Culture / Le Centre culturel français Saint-Exupéry de Libreville lance ses activités pour 2008-2009
Gabon: Les agents du ministère de l’Agriculture poursuivent leur mouvement de grève face au mutisme de la tutelle
Gabon: Les agents promus du ministère des PME et de l’Economie Sociale installés dans leur fonction

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Fév 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*