Socialisez

FacebookTwitterRSS

« L’intensification écologique » au menu du Salon international de l’agriculture

Auteur/Source: · Date: 6 Fév 2010
Catégorie(s): Monde

A la faveur de sa participation au Salon International de l’Agriculture, du 27 février au 7 mars prochain à Paris (France), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) présentera ses travaux sur « l’intensification écologique », a-t-on appris ce samedi par communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS.

Après que les experts de l’environnement aient constaté l’aspect néfaste de l’agriculture artificielle, qui recoure intensivement aux pesticides, à des quantités d’eau importantes, qui privilégie la monoculture et nécessite des moyens d’exécution que ne possèdent pas les pays les moins nantis, le besoin de penser une agriculture « écologiquement intensive » est désormais au centre de toutes les attentions.

Ce thème de l’agriculture durable, qui peut nourrir neuf milliards d’êtres humains d’ici à 2050, fournir énergie, biomatériaux et préserver l’environnement et les ressources naturelles, est un des axes prioritaires du CIRAD.
Au Salon International de l’Agriculture, ces chercheurs ont souhaité présenter quelques uns de leurs travaux et voies de recherche sur cet agriculture « écologique et intensive à la fois ».

Ainsi, le CIRAD proposera un stand articulé autour de trois pôles.

Le premier, la prospective Agrimonde Cirad/Inra brossera les grands traits des défis alimentaires futurs en intégrant notamment l’intensification écologique, basée sur « l’inventivité locale, les complémentarités biologiques entre espèces, le moindre recours aux ressources épuisables et le respect de l’environnement ».

Le deuxième pôle, dédié aux semis direct sur couverture végétale s’appesantira sur cette technologie qui entend

concilier l’activité biologique du sol avec une production agricole élevée et de qualité. Enfin, le pôle consacré à la réduction des pesticides sera illustrée par le cas de la banane avec des résultats concrets dans les bananeraies des Antilles, notamment « l’étude et modélisation du fonctionnement global de l’agrosystème pour des solutions innovantes de culture ».

Par ailleurs, afin d’entretenir l’émulation scientifique et d’informer au mieux les professionnels, le CIRAD prévoit également une journée de tables rondes intitulée « L’agriculture écologiquement intensive, est-ce une utopie ?»

Enfin, une rencontre entre les experts du et Cirad de l’Institut National de la Recherche Agronomique de France (INRA) sous le thème « les biotechnologies vertes, enjeux et perspectives » est également annoncée.

Rappelons qu’en ce début de mois de février, l’INRA et le CIRAD initiait à Bordeaux la conférence internationale sur la « modélisation intégrée des paysages LandMod20.

Etablissement œuvrant dans la recherche agricole au niveau international, le CIRAD procède de la double tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère des Affaires étrangères Français, et Européen.

Depuis de nombreuses années, le Gabon s’active dans la préservation de l’environnement, en développant des stratégies y relatives. Sur le plan agricole, les autorités, en recourant à l’expertise nationale et internationale, se sont engagées à créer une production locale compétitive, pouvant à la fois subvenir aux besoins de la population locale, et tenir la distance hors des frontières nationales.


SUR LE MÊME SUJET
Le M. 23 appelle à une intensification des manifestations
par Denise ZAROUR MEDANG Le mouvement des forces vives du 23juin (M.23) a appelé le peuple sénégalais à intensifier le combat sur le terrain et à dénoncer la validation de la candidature du président Wade à la présidentielle de février 2012. C'était hier, dimanche 29 janvier à Dakar, lors d'une conférence de presse. «Le temps de la parole est révolu, il faut passer à l'acte». C'est qu'ont déclaré les leaders du mouvement des forces vives du 23 juin suite à la validation par le Conseil Constitutionnel de la candidature du président de la République, le vendredi dernier. En conférence de presse ...
Lire l'article
Le ministre gabonais délégué à l’Equipement, Jean-Richard Sylong à ouvert jeudi, à Libreville, le 1er salon du bâtiment et de l’industrie du Gabon, organisé par l’entreprise Bernabé Pro, spécialisée dans la commercialisation des matériaux de construction. M. Sylong a indiqué voire derrière la maitrise des techniques, une mise en œuvre des solutions adaptées aux projets et ouvrages à réaliser, soulignant que la maîtrise des coûts augure de l’optimisation des coûts de projets et de la connaissance de la gestion et de la programmation des opérations. Près d’une soixantaine des entreprises de BTP étrangères et 40 entreprises locales prennent une part active ...
Lire l'article
Un salon international de la médecine traditionnelle, le premier du genre organisé au Gabon, se tiendra à Libreville du 5 au 15 juin 2011, afin notamment de développer et promouvoir cette médecine et présenter à la communauté internationale le savoir-faire du pays en la matière. Organisé par le gouvernement gabonais, le salon doit également favoriser les échanged d’expériences entre praticiens, souligne un communiqué officiel publié à l’issue d’un l’atelier de normalisation de la médecine traditionnelle tenu du 29 au 31 mars dans la commune du Cap Estérias, au nord-ouest de Libreville. Organisé par l’association gabonaise des tradi-praticiens avec ...
Lire l'article
Le Gabon est à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture, afin d'augmenter la production agricole nationale qui ne couvre pour le moment que 40% des besoins alimentaires de la population, réduire les importations alimentaires, qui ont atteint plus de 138 milliards de FCFA en 2008 et lutter contre l’exode rural. Une étude sur la situation actuelle de la mécanisation de l’agriculture a été menée dans les provinces de l’Estuaire (ouest), du Woleu-Ntem (nord), de la Ngounié (sud) et du Haut-Ogooué (sud-est). L’étude a démontré que la mécanisation et l’ensemble des technologies (outils utilisant la ...
Lire l'article
La valeur inestimable du patrimoine naturel africain en passant par les valeurs écologiques, économiques, inexploitées de notre biodiversité, ont été abordées, lundi matin , à la cité de la Démocratie de Libreville, par le ministre en charge de l’environnement, Ruffin Pacôme Ondzounga, dans son discours d’ouverture (voir texte intégral), de la réunion du segment technique dont les conclusions seront soumises avant la fin de la semaine à la première conférence panafricaine sur la biodiversité sur le thème : « Biodiversité et lutte contre la pauvreté : quelles opportunités pour l’Afrique ? ». TEXTE INTEGRAL « Aux noms ...
Lire l'article
Un rapport préparatoire de la prochaine réunion du G8 sur l’agriculture paru le 7 avril dernier appelle à des mesures immédiates pour renforcer la sécurité alimentaire qui pourrait rapidement menacer la stabilité sociale et politique de certains pays. Alors que les émeutes contre la faim d’il y a tout juste un avaient déjà mis en lumière l’imbrication inéluctable de la sécurité alimentaire et de la paix sociale, les grandes réformes agricoles tardent encore à être mises en œuvre, étouffées par la crise économique qui semble faire occulter aux dirigeants le lien étroit entre ces crises et leurs portées. Il y ...
Lire l'article
Le changement climatique, la hausse des prix du pétrole et le ralentissement économique seraient les trois facteurs qui devraient inciter les dirigeants du monde à mettre en place un modèle économique adapté aux impératifs écologiques et économiques du 21e siècle. Un groupe d'experts indépendants britanniques, la New économics foundation (NEF), ont publié le 28 juillet dernier un rapport baptisé "A New Green Deal", proposant des stratégies économiques idoines. L’économie du 21e siècle ne pourra occulter l’écologie. Crise alimentaire, changements climatiques, flambée du cours du pétrole, un groupe de réflexion indépendant britannique a publié le 28 juillet dernier un rapport préconisant ...
Lire l'article
A l’occasion du 7ème salon international du Livre de Libreville, organisé par les Editions l’Harmattan- Gabon et l’Institut Cheikh Anta Diop, le président de l’Assemblée nationale, président d’honneur de ce salon, Guy Nzouba-Ndama a rappelé que son engagement et celle de l’Institution dont il a la charge est une « façon de féliciter tous les auteurs des nouvelles publications parues » et de montrer qu’il est « particulièrement sensible à l’effort des compatriotes qui travaillent dans des conditions pas toujours adaptées et qui, cependant, parviennent à produire des œuvres de bonne facture ». « Lorsque des citoyens viennent à se lire ...
Lire l'article
Le VII è salon international du livre de Libreville s’est ouvert jeudi en présence du premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, accompagné du président d’honneur de cet événement, vice-premier ministre en charge de la Culture, de la Refondation, et des Droits de l’homme, Paul Mba Abessole, et du hôte, président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba-Ndama, du directeur de l’Institut Cheikh Anta Diop et des Edition l’Harmattan-Gabon, Pr. Grégoire Biyogho, avec pour but de vulgariser la culture du livre, puissant moyen de développement, mais aussi avec un dessein avoué de faire de Libreville, la nouvelle capitale africaine des lettres et ...
Lire l'article
Le vice Premier ministre, chargé de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature, Georgette Koko, a envisagé jeudi, au cours de la Journée mondiale de la l’Environnement l’intention du gouvernement gabonais de produire des sachets écologique à Libreville, et a cet effet, elle entend travailler avec des opérateurs économiques écologiques, dans cette tache dont le but est de réduire l’insalubrité et les émissions de gaz polluant dans la capitale, plus encore, sur le territoire national. C’est en effet, dans le souci de réduire l’insalubrité et la pollution dans le pays que le sachet plastique pourrait être recyclé ...
Lire l'article
Le M. 23 appelle à une intensification des manifestations
Ouverture du 1er salon du bâtiment et de l’industrie du Gabon
Premier salon international de la médecine traditionnelle au Gabon en juin prochain
Le Gabon à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture
Gabon: « Notre patrimoine naturel est inestimable, Il a d’abord une valeur écologique, il pourrait servir nos objectifs de développement », ministre de l’Environnement
Agriculture : Quand la crise alimentaire menace la paix
Environnement : Un New Deal écologique pour le 21e siècle
Gabon: 7ème Salon international du livre: prime à “l’effort”
Gabon: 7ème salon international du livre: Libreville, nouvelle capitale des Lettres et Arts
Gabon: Le sachet plastique écologique en perspective au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Fév 2010
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*