Socialisez

FacebookTwitterRSS

GABON: Le grand parti d’opposition se dessine

Auteur/Source: · Date: 9 Fév 2010
Catégorie(s): Politique

Mba Obame a rejoint le mouvement, l’ambition de création d’un grand parti d’opposition au Gabon, prend plus que jamais forme
L’univers politique gabonais est sérieusement secoué depuis le week end dernier, avec la détermination affichée par les acteurs de la coalition des partis et groupes politiques pour l’alternance, qui ont vraisemblablement contre toute attente, décidé d’une reconfiguration de la classe politique, avec les adhésions des leaders des groupes politiques de cette coalition, aux partis officiellement légalisés, membres de cette même famille politique encore informelle, allusion à la coalition pour l’alternance.
C’est ainsi que les gabonais découvrent les adhésions à l’union gabonaise pour la démocratie et le développement, UGDD, dirigé par Zacharie Myboto, de trois candidats indépendants à la présidentielle du 30 août dernier, citons, le leader des organisations libres de la société gabonaise, Bruno Ben Moubamba, et les anciens hiérarques du parti démocratique gabonais au pouvoir , André Mba Obame, ancien ministre de l’intérieur, et Casimir Oyé Mba, ancien ministre des hydrocarbures, auxquels se joint également une ancienne vice présidente du parti au pouvoir, Paulette Missambo.
Le porte parole de la coalition des partis et groupes politiques pour l’alternance, et dernier premier ministre de feu président, Omar Bongo Ondimba, Jean Eyeghe Ndong, rejoint pour sa part le mouvement africain pour le développement, MAD, de Pierre Claver Nzeng Ebone, alors que l’homme d’affaire Jean Ntoutoume Ngoua, candidat indépendant à la dernier présidentielle, embarque au sein du rassemblement nationale des républicains, RNR, de Gerald Ella Nguema.
En toile de fond de ces derniers mouvements politiques ; contourner la difficulté qui pourrait résulter de la légalisation du grand parti en construction qui devait initialement résulter de la mise en commun des efforts de l’ensemble de ces acteurs politiques, par la création d’un nouveau parti. Comme dirait l’autre, l’homme prudent voit le mal de loin.
La bataille pour les élections législatives prévues l’année prochaine au Gabon s’annonce de fait, on ne plus rude, certains osant déjà envisager la majorité à l’assemblée nationale, prochainement basculer en faveur de la nouvelle dynamique politique mise en place, ce qui est de bonne guerre.

source: togosite


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS. Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes ...
Lire l'article
Le grand parti de l’opposition gabonaise, appelé l’union nationale (UN), est né mercredi à Libreville. Il procède de la fusion de trois partis dont l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UDGG) de Zacharie Myboto, le Mouvement africain pour le développement (MAD) de Pierre Claver Nzeng Ebome et le Rassemblement national des républicains (RNR) de Gérard Nguema L’opposition gabonaise a vu la naissance d’un nouveau parti. L’Union nationale (UN), créé hier à Libreville, a pour président Zacharie Myboto. L’ex-premier ministre Jean Eyeghé Ndong, Casimir Oyé Mba, Bruno Ben Moubamba, Pierre Claver Nzeng Ebome et Jean Ntoutoume Ngoua sont les vice-présidents ...
Lire l'article
Le grand parti de l’opposition annoncé depuis plusieurs semaines, a finalement été porté sur les fonts baptismaux. Dirigé par Zacharie Myboto, il se nomme Union Nationale (UN) et compte de grands acteurs politiques de la période de transition. Ses textes fondateurs et son organisation ont été présentés au ministère de l’Intérieur ce 10 février. L’éclatement, il y a quelques jours, de la Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance, peut enfin s’expliquer : Il s’est d’abord agit d’intégrer et de renforcer les structures que sont le Mouvement Africain de Développement (MAD), le Rassemblement National des Républicains (RNR) et l’Union ...
Lire l'article
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à Libreville En clôturant les travaux du Congrès de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), déroulés ce lundi, à Libreville, Zacharie Myboto, Président-Fondateur de cette formation politique, a annoncé l’Assemblée constitutive du « Grand parti » de la coalition des anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, pour se tenir mercredi 10 février au siège de l’UGDD, sis au quartier « Ancienne Sobraga », a constaté GABONEWS. « ...
Lire l'article
Plusieurs figures importantes de l'opposition gabonaise ont accéléré la formation d'un "grand parti d'opposition" en rejoignant divers partis en vue de leur fusion, a rapporté mardi RFI. "L'adhésion d'André Mba Obame, Casimir Oyé Mba et Paulette Missambo à l'UGDD (l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement) est l'une des étapes pour aboutir à la création du grand parti de l'opposition", a affirmé un cadre de l'UGDD, le parti de Zacharie Myboto. L'UGDD avait été crée en 2004 afin de s'opposer au chef de l'État gabonais, Omar Bongo.
Lire l'article
Déclaré vainqueur au cours d’un long processus de contestation du scrutin présidentiel du 30 août 2009 au Gabon, Ali Bongo avait décidé de placer son mandat sous le signe de la rupture. Du côté de ses adversaires, si le Front du refus du coup d’Etat électoral a perdu quelques membres au passage, six anciens candidats ont décidé de créer un grand parti d’opposition. Pour eux, il s’agit de proposer une alternance politique crédible face au PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir. mais aussi, il s’agit de disposer d’une tribune légale pour faire entendre les voix de ceux qui continuent de ...
Lire l'article
Réunis ce 30 décembre au siège de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), 8 des membres du Front de refus du coup de force électoral, dont six étaient candidats à l'élection présidentielle d'août dernier, ont annoncé la création d'un nouveau parti de l'opposition. Regroupant plusieurs anciens barons du parti au pouvoir, leaders politiques dans leurs circonscriptions respectives, ce «grand parti» est appelé à créer un contre pouvoir crédible au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), qui s'est maintenu au pouvoir en août dernier face à une opposition éparse. Après quatre mois de guerre lasse, ponctuée par une série ...
Lire l'article
Des opposants gabonais, dont six candidats à l'élection présidentielle du 30 août remportée par Ali Bongo, ont annoncé mercredi la création prochaine d'un "grand parti" rassemblant plusieurs formations et mouvances politiques. "Nous décidons solennellement de nous unir et d'unir nos forces, en procédant à la fusion de nos partis politiques afin de créer (...) un grand parti politique novateur", ont déclaré devant la presse ces opposants réunis à Libreville. Ils n'ont cependant pas donné le nom de cette nouvelle formation ni précisé la date prévue pour sa création. Les fondateurs annoncés de ce parti sont les ex-candidats à la présidentielle André Mba ...
Lire l'article
Des leaders issus de plusieurs formations et mouvances politiques opposées à l’actuel président gabonais, Ali Ben Bongo, se réuniront prochainement au sein d’un « grand parti novateur », a appris mercredi, AfriSCOOP de sources concordantes à Libreville. « Nous décidons solennellement de nous unir et d’unir nos forces, en procédant à la fusion de nos partis politiques afin de créer (...) un grand parti politique novateur », ont déclaré des opposants gabonais, parmi lesquels, six candidats malheureux à l’élection présidentielle du 30 août, au cours d’un point de presse à Libreville. L’ex-ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, l’ancien Premier ministre Jean Eyéghé ...
Lire l'article
Les leaders de l'opposition et malheureux candidats l'élection présidentielle du 30 août regroupés au sein du Front de refus du coup de force électoral vont annoncer avant le 31 décembre la création d'un grand parti politique capable de ratisser large et de s'imposer comme une force crédible d'alternance politique. Selon des sources proches de cette coalition des partis de l'opposition qui intègre plusieurs candidats indépendants, toutes les modalités pratiques pour la création de ce vaste rassemblement politique sont définies, même s'il reste quelques points à régler d'ici à sa présentation au public. Créé au lendemain de la proclamation des résultats de ...
Lire l'article
Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti
Naissance d’un grand parti de l’opposition au Gabon
Gabon : Naissance du grand parti de l’opposition
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à
Gabon: Vers un “grand parti d’opposition”
Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, candidat malheureux contre Ali Bongo, parle du grand parti d’opposition
Gabon : Le grand parti de l’opposition «est né»
Gabon: des opposants annoncent la formation d’un “grand parti politique”
Gabon : le front anti-Ali Bongo se mute en un « grand parti politique »
Gabon : L’opposition se cherche un grand parti politique pour contrer le PDG

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Fév 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*