Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à Libreville

Auteur/Source: · Date: 9 Fév 2010
Catégorie(s): Politique

Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à Libreville

En clôturant les travaux du Congrès de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), déroulés ce lundi, à Libreville, Zacharie Myboto, Président-Fondateur de cette formation politique, a annoncé l’Assemblée constitutive du « Grand parti » de la coalition des anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, pour se tenir mercredi 10 février au siège de l’UGDD, sis au quartier « Ancienne Sobraga », a constaté GABONEWS.

« Le Congrès de l’UGDD, réuni ce mardi 9 février 2010, donne mandat à la Direction du Parti pour engager les démarches en vue de la fusion de l’UGDD avec le MAD et RNR, ainsi que toutes autres forces politiques s’associant à cette fusion, conformément aux dispositions de l’article 17 de la Loi 24/96 du 6 juin 1996, relative aux partis politiques et aux associations », telle est la quintessence de la résolution des assises du Congrès de l’UGDD, dont l’unique point inscrit à l’ordre du jour portait sur la fusion susmentionnée.

En réponse au « vœu exprimé » par les militants et sympathisants de son parti, Zacharie Myboto de déclarer : « La décision de procéder à la fusion n’est pas une décision banale. Mais, en raison de l’impératif de l’alternance, il est temps pour nous de le faire maintenant, n’en déplaise à ceux qui racontent n’importe quoi sur notre compte. Toujours est-il que nous les attendons au tournant. Nous adhérons librement à l’initiative de fusion, tout en précisant que pour ce faire, chacune des entités concernées doit mettre de côté son propre ego pour se consacrer à ligne de conduite que nous imposera le nouveau parti».

Quant à la date de la tenue de l’Assemblée constitutive et à la dénomination du parti qui sortira du moulage, réclamées, à cor et à cri par des militants hystériques à leur leader, celui-ci les a rassurés en déclarant que « le nom et le logo du nouveau parti vous seront fournis mercredi, ici à notre siège, à la faveur d’une Assemblée constitutive. Mais, je puis d’ores et déjà vous dire que le nom et l’emblème de ce parti sont significatifs et évocateurs. Vous connaissant pour votre engagement patriotique en faveur de l’alternance, je suis d’avance convaincu que chacun de vous se reconnaîtra dans la dénomination du nouveau parti, que je vous recommande de porter comme vous l’avez fait pour l’UGDD ».

Des inquiétudes relatives à la perte possible de leur mandat d’élus à différents niveaux, du fait de la fusion, il y en avait à flot dans les rangs des partis nouvellement alliés, et Zacharie Myboto de rasséréner les siens : « Il n’y aura pas de perte de mandat, d’autant plus que Paul Biyoghé Mba n’a pas perdu son mandat lorsqu’il a moulé son parti dans le PDG. C’est dire qu’il ne peut pas y avoir deux poids, deux mesures ».

Se prononçant sur « l’alliance contre-nature » qu’il a scellée avec André Mba Obame après plusieurs années de brouille, le président de l’UGDD dit avoir tourné cette page de concert avec ancien bourreau.

« Il y en a qui ne croient pas en l’aboutissement de la qualité actuelle de mes rapports avec André Mba Obame. Des choses lui ont été malhonnêtement dites sur mon compte et vice-versa. Mais, nous nous sommes concertés et avons décidé de tourner la page du passé, de faire fi des arguments de bas étage avancés çà et là. L’adhésion de Mba Obame à l’UGDD devrait rassurer les uns et les autres. Tous ceux qui racontent ces ragots sur nos relations apprendront à leur dépens », a-t-il martelé.

Entre autres leaders de l’opposition ayant rehaussé ce congrès de leur présence, figurent Jean Eyéghé Ndong, André Mba Obame, Casimir Oyé Mba, Paulette Missambo, Pierre Claver Nzeng Ebome (MAD), Jean Ntoutoume Ngouah, et Gérad (RNR).


SUR LE MÊME SUJET
La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG), en collaboration avec la mairie de Libreville, lancent le 8 août prochain, une opération de ramassage d’ordures ménagères, dénommée « collecte porte à porte », dans certains quartiers de Libreville. Selon un communiqué de la mairie de Libreville, le passage des camions de la Sovog débutera selon un programme bien établi. Les mardis, jeudi, samedi et dimanche, ce seront les quartiers Louis et Batterie IV qui seront visité tandis que les lundis, mercredi, vendredi et dimanche ce seront les quartiers Sablière, Tahiti, Derrière l’hôtel Laîco (représentation de l’Union européenne), Lycée Léon Mba. Les ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Plusieurs figures importantes de l'opposition gabonaise ont accéléré la formation d'un "grand parti d'opposition" en rejoignant divers partis en vue de leur fusion, a rapporté mardi RFI. "L'adhésion d'André Mba Obame, Casimir Oyé Mba et Paulette Missambo à l'UGDD (l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement) est l'une des étapes pour aboutir à la création du grand parti de l'opposition", a affirmé un cadre de l'UGDD, le parti de Zacharie Myboto. L'UGDD avait été crée en 2004 afin de s'opposer au chef de l'État gabonais, Omar Bongo.
Lire l'article
Déclaré vainqueur au cours d’un long processus de contestation du scrutin présidentiel du 30 août 2009 au Gabon, Ali Bongo avait décidé de placer son mandat sous le signe de la rupture. Du côté de ses adversaires, si le Front du refus du coup d’Etat électoral a perdu quelques membres au passage, six anciens candidats ont décidé de créer un grand parti d’opposition. Pour eux, il s’agit de proposer une alternance politique crédible face au PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir. mais aussi, il s’agit de disposer d’une tribune légale pour faire entendre les voix de ceux qui continuent de ...
Lire l'article
Des opposants gabonais, dont six candidats à l'élection présidentielle du 30 août remportée par Ali Bongo, ont annoncé mercredi la création prochaine d'un "grand parti" rassemblant plusieurs formations et mouvances politiques. "Nous décidons solennellement de nous unir et d'unir nos forces, en procédant à la fusion de nos partis politiques afin de créer (...) un grand parti politique novateur", ont déclaré devant la presse ces opposants réunis à Libreville. Ils n'ont cependant pas donné le nom de cette nouvelle formation ni précisé la date prévue pour sa création. Les fondateurs annoncés de ce parti sont les ex-candidats à la présidentielle André Mba ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle. ’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville. Ex-ministre de l’Enseignement technique, le leader du PSD, autrefois ancré dans la majorité, n’était plus apparu en public depuis l’annonce des résultats. La déclaration de M. Maganga Moussavou intervient alors ...
Lire l'article
Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Le leader du Parti sociale démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, l’un des candidats malheureux à l’élection présidentielle du 30 août dernier, lors d’une conférence de presse ce mercredi à sa résidence privée du Bas de Gué – Gué ( 1er arrondissement de la commune de Libreville), a invité les autres prétendants battus à ce scrutin à faire « table rase sur le passé » afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergeant.
Lire l'article
Libreville, 9 septembre (GABONEWS) - Le Secrétaire général de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a félicité le peuple de la République du Gabon pour les résultats des élections présidentielles tenues le 30 août 2009, a également profité de l’occasion pour exhorté les candidats malheureux à la présidentielle à « serrer les rangs avec leur chef élu aux fins de faire avancer le pays ». Ihsanoglu s'est dit satisfait de l'engagement du peuple gabonais au processus démocratique, tout en exprimant ses félicitations au nom des États membres de l'OCI et en son nom ...
Lire l'article
La Commission médicale pour l’élection présidentielle anticipée 2009, par l’intermède de son président Dr Jean Emmanuel Ekey, s’est dite prête, samedi, à entamer dès lundi prochain à partir 8 heures jusqu’à mercredi à19 heures, au Centre hospitalier de Libreville (CHL), les examens médicaux susceptibles d’établir l’aptitude ou l’inaptitude des candidats à la fonction présidentielle par la délivrance d’un certificat médical qui sera remis à chaque candidat et à la CENAP. Les candidats seront respectivement soumis à l’examen somatique général, un examen cardiovasculaire avec un électrocardiogramme, un électroencéphalogramme, une radiographie pulmonaire et un bilan biologique qui comporte ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) a annoncé le recensement, jusqu'à samedi, de ses "candidats à la candidature" à l'élection présidentielle du Gabon à une date non encore fixée, à la suite du décès d'Omar Bongo Ondimba, selon son site internet. "En prélude à la prochaine élection présidentielle, le Secrétariat exécutif (...) a initié depuis le 1er juillet dernier et ce, jusqu'au 4 juillet, un processus de collecte des candidats à la candidature", indique le site du PDG consulté vendredi par l'AFP. Les postulants "devront déposer au siège leurs prétentions", qui seront examinées par différentes instances. Ensuite, un "congrès d'investiture" (...) déterminera ...
Lire l'article
L’opération de collecte des ordures « porte à porte » sera lancée la 8 août prochain à Libreville
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Gabon: Vers un “grand parti d’opposition”
Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, candidat malheureux contre Ali Bongo, parle du grand parti d’opposition
Gabon: des opposants annoncent la formation d’un “grand parti politique”
Présidentielle : Maganga Moussavou appelle les candidats malheureux à reconnaître le verdict des urnes
Gabon: Le leader du PSD invite les autres candidats malheureux à la présidentielle à faire table rase du passé
Gabon: L’OCI exhorte les candidats malheureux à la présidentielle à « serrer les rangs avec leur chef élu aux fins de faire avancer le pays
Gabon: Election présidentielle 2009: la Commission médicale examine les candidats dès lundi
Gabon/présidentielle: le parti au pouvoir recense ses candidats potentiels

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Fév 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*