Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Naissance d’un nouveau parti de l’opposition

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2010
Catégorie(s): Photos,Politique

Le leader d’opinion Zacharie Myboto, ex-président de l’Union gabonaise pour le développement et la démocration (UGDD) a présenté, mercredi, l’Union nationale (UN), un nouveau parti issue de la fusion du Mouvement africain pour le développement (MAD), du Rassemblement national des républicains (RNR) et de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), en qualité de président de cette formation politique.

Le logo de ce parti et sa composition, ont été également dévoilé au public et le dossier déposé au ministère de l’Intérieur pour la délivrance d’un répicé.

Le logo de l’Union nationale comprend le chiffre un (1) de couleur bleu portant un écusson à bordure noir sur fond vert estampillé Union Nationale, illustré par une carte du Gabon à fond jaune dans laquelle est inscrit «UN » en bleu. Le nouveau parti a pour devise: « le Gabon pour tous».

Né des cendres du Mouvement africain pour le développement (MAD), du Rassemblement national des républicains (RNR) et de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), le nouveau parti est présidé par Zacharie Myboto. Casimir Oyé Mba, Jean Eyéghé Ndong, Pierre Claver Nzeng-Ebome, Jean Ntoutoume Ngoua et Bruno Ben Moubamba ont été portés aux postes de vice-présidents.

Les postes de secrétaire exécutif et de secrétaire exécutif adjoint ont échu respectivement à André Mba Obame et Gérard Ella-Nguéma.

Au cours de la brève cérémonie de présentation, le président de la nouvelle formation politique a, dans une allocution tout aussi laconique, fait observer que ‘’ pour la première fois dans notre pays, des partis politiques de l’opposition décident de fusionner en vue de l’alternance’’.

‘’Et ils trouvent un nom qui est tout un symbole, ‘‘Union Nationale’’. Ils trouvent une devise qui est tout aussi significative, ‘‘le Gabon pour tous’’. Ce sont des signes qui ne trompent pas», a martelé Zacharie Myboto, d’un un ton grave.

«Mes chers compatriotes, le moment est solennel, le moment est historique. Ce moment tant attendu est enfin arrivé. A ceux-là qui ont pensé qu’il s’agissait d’une chimère, ils ont en face d’eux la réalité’’, a-t-il déclaré.

Il a invité les anciens militants des formations politiques qui ont fusionné pour former l’union à adhérer, afin ‘’d’ accompagner cet enfant vers son affirmation et vers son idéal principal […] l’alternance au Gabon ».

Le président de l’Union Nationale a annoncé la tenue, dimanche prochain, d’une rencontre qui permettra de revenir en long et en large sur les implications et les destinées du nouveau parti politique.

La fusion du MAD, du RNR et de l’UGDD bat en brèches l’argument du repli identitaire largement mis en exergue par les analystes avant la dernière consultation électorale du 30 août dernier.

Mais la ‘‘fusion-renaissance’’ à laquelle on a assisté n’en est pas moins « une équation à plusieurs inconnues » pour paraphraser Ruth Eyang Na’a, secrétaire exécutif adjoint de l’UGDD, s’exprimant au cours du congrès de son ancien parti.

Entre autres inconnues, on peut noter la reconfiguration, sinon le partage des postes, donc la division du travail au sein du nouveau parti. En effet, si la répartition des rôles des ténors paraît aisée, nul n’est à même de prévoir les effets de la répartition des autres postes qui pourrait se faire au détriment des grosses pointures de l’ex-UGDD ou des gazelles des MAD et RNR au prorata du back ground de chacun des cadres auxquels il faut ajouter les personnes satellites d’André Mba Obame, Casimir Oyé Mba, Paulette Missambo, Jean Eyéghé Ndong, Samuel Ntoutoume Ngoua et Bruno Ben Moubamba.

L’autre inconnue est la procédure de mutualisation des biens prévue par la loi 24/96 en son article 18. Car, avec la personnification des partis politiques, il est difficile de distinguer les biens d’un parti à ceux de son fondateur.

En dehors du parti lui-même, la grande inconnue est aussi la réceptivité de l’élan fédérateur de ce nouveau parti chez les populations par-delà les bastions et chez les autres membres de l’opposition, surtout ceux qui, pour l’instant semblent faire cavalier seul.


SUR LE MÊME SUJET
Communiqué: Lancement officiel cette semaine du nouveau parti politique gabonais, le BDP-Modwoam
Annoncé le 15 janvier dernier par son Président le Dr. Daniel Mengara, le nouveau parti politique gabonais, BDP-Modwoam (Bongo Doit Partir / Mouvement des Descendants de Wongo, Okwêrêt, Akoma Mba et Mumbin(a), sera officiellement lancé sur Internet cette semaine, notamment avec la livraison au public de la nouvelle version du site du parti, qui adapte ainsi ce médium à sa nouvelle identité et à son nouveau positionnement idéologique. Le BDP-Modwoam est le résultat de la transformation de l'ancien mouvement activiste "Bongo Doit Partir, pour la construction d'un Gabon Nouveau (BDP-Gabon Nouveau)" en parti politique avec pour mission d'ajouter à son activisme ...
Lire l'article
Le Secrétaire Exécutif du BDP-MODWOAM confirme les objectifs citoyens du nouveau parti
Le Secrétaire Exécutif intérimaire du BDP-MODWOAM, Monsieur Aymar IBONDZY-PANDZOU, qui était l’invité de l'émission du « Dr Mouketou Reçoit » ce dimanche 29 janvier 2012, a réaffirmé les objectifs citoyens du nouveau parti politique gabonais dont la création fut annoncée le 15 janvier 2012 par le président du nouveau parti, le Dr. Daniel Mengara. M. Ibondzy-Pandzou a ainsi expliqué la notion de Troisième Voie qui est au centre de l'action citoyenne du mouvement, une voie par laquelle le Gabonais, se reconnaissant désormais citoyen, donc libre, se refuse à se soumettre un jour de plus au dictat du régime des Bongo et se proclame ...
Lire l'article
Le Dr. Daniel Mengara annonce la naissance du parti politique BDP-MODWOAM (+ Vidéo)
C'est sur les ondes de l'émission "Le Dr. Mouketou reçoit" annimée par le Dr. Jean-Aimé Mouketou sur le "Jacques Roger Show" que le Dr. Daniel Mengara a annoncé non seulement la transformation du mouvement activiste "Bongo Doit Partir" en parti politique. Le mouvement s'appellera désormais "Bongo Doit Partir - Mouvement des Descendants de Wongo, Okweret, Akoma Mba et Mumbina", en abrégé BDP-MODWOAM. Le Dr. Daniel Mengara a également révélé son intention de se porter candidat à l'élection présidentielle de 2016 si Ali Bongo survivait au pouvoir jusqu'à cette époque. Le nouveau parti tiendra son Premier congrès à Libreville en décembre ...
Lire l'article
Brice Ikamba Maloko a procédé, ce vendredi, à Libreville, à l’ouverture des travaux du congrès constitutif d’un nouveau parti politique dénommé les Sept Merveilles du Peuple (7MP) gabonais, a constaté un reporter de GABONEWS. Pour les initiateurs de ce congrès, il n’est pas question de se liguer à un quelconque bord politique. L’objectif recherché à travers cette initiative, n’est autre que la participation à la concertation politique du pays sans verser dans l’agitation. C’est ainsi, que le président du bureau d’organisation de ces assises Ngoueneni Ndzengouma, a précisé : « Nous avons simplement l’ambition de prôner ‘‘Gabon ...
Lire l'article
L'Union Nationale a organisé dimanche 14 février son premier meeting à Libreville. Le nouveau parti gabonais d'opposition s'est constituté, notamment, autour du leader de l'UGDD, Zacharie Myboto, et de André Mba Obame, ex-pilier du PDG (le parti au pouvoir), arrivé troisième à la dernière élection présidentielle. Fondé le 10 février, l'Union nationale (UN) rassemble plusieurs figures de la vie politique gabonaise, qui ont longtemps été des adversaires... et qui, potentiellement, le restent encore. Zacharie Myboto, ancien Premier ministre et leader du parti d'opposition Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) préside le nouveau parti, tandis que André Mba Obame, ...
Lire l'article
L'Union nationale (UN), nouveau parti gabonais d'opposition formé par trois partis et six anciens candidats à la dernière élection présidentielle, a organisé son premier meeting dimanche à Libreville, a-t-on appris auprès de ses membres. La rencontre a rassemblé le président de la formation, Zacharie Myboto, et "tous ses dirigeants" à l'exception de Bruno Ben Moubamba, établi en France, a expliqué à l'AFP un de ses responsables. "Il y avait plus de 2.000 personnes, la salle était pleine et il y avait des gens dehors. (...) Il n'y a pas eu de perturbation, à l'exception de coupures de courant", a-t-il dit. L'Union nationale est ...
Lire l'article
Le grand parti de l’opposition gabonaise, appelé l’union nationale (UN), est né mercredi à Libreville. Il procède de la fusion de trois partis dont l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UDGG) de Zacharie Myboto, le Mouvement africain pour le développement (MAD) de Pierre Claver Nzeng Ebome et le Rassemblement national des républicains (RNR) de Gérard Nguema L’opposition gabonaise a vu la naissance d’un nouveau parti. L’Union nationale (UN), créé hier à Libreville, a pour président Zacharie Myboto. L’ex-premier ministre Jean Eyeghé Ndong, Casimir Oyé Mba, Bruno Ben Moubamba, Pierre Claver Nzeng Ebome et Jean Ntoutoume Ngoua sont les vice-présidents ...
Lire l'article
Le grand parti de l’opposition annoncé depuis plusieurs semaines, a finalement été porté sur les fonts baptismaux. Dirigé par Zacharie Myboto, il se nomme Union Nationale (UN) et compte de grands acteurs politiques de la période de transition. Ses textes fondateurs et son organisation ont été présentés au ministère de l’Intérieur ce 10 février. L’éclatement, il y a quelques jours, de la Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance, peut enfin s’expliquer : Il s’est d’abord agit d’intégrer et de renforcer les structures que sont le Mouvement Africain de Développement (MAD), le Rassemblement National des Républicains (RNR) et l’Union ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Gabon : Le Parti Démocratique Gabonais s’offre un nouveau siège
Après avoir occupé l’immeuble de l’ancienne Pétro Gabon, au centre ville, suite à la destruction de ses locaux d’Akébé ville au début des années 90, le Parti Démocratique Gabonais sera bientôt pourvu d’un nouveau siège sis sur l’avenue Jean Paul II dont la première pierre a été solennellement posée le 25 avril dernier par le chef de l’Etat Bongo Ondimba. La première pierre d’un immeuble de sept étages a été solennellement posée le 25 avril dernier par le chef de l’Etat pour lancer les travaux de construction du nouveau siège du Parti Démocratique Gabonais (PDG) qui sera érigé sur ...
Lire l'article
Communiqué: Lancement officiel cette semaine du nouveau parti politique gabonais, le BDP-Modwoam
Le Secrétaire Exécutif du BDP-MODWOAM confirme les objectifs citoyens du nouveau parti
Le Dr. Daniel Mengara annonce la naissance du parti politique BDP-MODWOAM (+ Vidéo)
Vers la création d’un nouveau parti politique au Gabon
Gabon: Le nouveau parti d’opposition fait ses premiers pas
Gabon: premier meeting de l’Union nationale, nouveau parti de l’opposition
Naissance d’un grand parti de l’opposition au Gabon
Gabon : Naissance du grand parti de l’opposition
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Gabon : Le Parti Démocratique Gabonais s’offre un nouveau siège

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2010
Catégorie(s): Photos,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Naissance d’un nouveau parti de l’opposition

  1. bilolou nkoghe

    26 Fév 2010 a 02:54

    MERCI LE PEUPLE VOUS SOUTIEN, GABON OSSOU ,GABON BILOLOU OHOOOOOOOOO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*