Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 30 milliards de FCFA pour l’extension du port d’Owendo

Auteur/Source: · Date: 19 Fév 2010
Catégorie(s): Economie

Dans le cadre de l’augmentation des capacités du port d’Owendo, des travaux d’extension des infrastructures de ce pôle économique devraient débuter en juillet prochain. Cette initiative a été décidée le 12 février lors d’un échange entre le président Ali Bongo et le président Afrique du Groupe Bolloré, Antoine Horvath. Ces travaux, estimés à 30 milliards de francs CFA prévoient l’allongement du port de 300 mètres afin de s’arrimer aux standards internationaux.
Le port d’Owendo est devenu trop petit pour assurer le volume des transactions commerciales qui nécessitent la principale interface portuaire du pays. Pour s’arrimer aux nouveaux besoins infrastructurels des entrepreneurs et aux standards portuaires internationaux, des travaux d’extension devraient commencer dès juillet prochain sur le port.

Cette décision avait sanctionné l’entretien entre le président gabonais Ali Bongo et le président Afrique du Groupe Bolloré, Antoine Horvath, sur les perspectives de développement économique du pays.

Ces travaux dont les coûts s’élèvent à 30 milliards de francs CFA se concrétiseront par un allongement de 300 mètres qui devraient permettre d’augmenter le rendement du port.

«Pour répondre aux normes, il faudra l’étendre d’au moins 300 mètres. Il y a donc nécessité de lancer rapidement les études d’extension (…).Le port est complètement engorgé et il doit répondre à la demande économique», rapporte le communiqué de la présidence.

La société Gabon Port Management (GPM), qui cogère port d’Owendo avec l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG), s’est engagée à entreprendre des travaux d’extension de l’espace portuaire.

Les études techniques pour la réalisation de ce grand projet ont déjà débuté, et les études d’impact environnemental devraient suivre. Le lancement des travaux est prévu pour juillet, et le chantier devrait être livré en 2012, selon le directeur général de GPM, Philippe Gery.

Pour monsieur Gery, l’ambition de GPM, filiale du groupe Singapourien POREK, est d’offrir à ses clients des installations adéquates pour permettre un meilleur flux des navires au port d’Owendo.

Le port d’Owendo, long de 450 mètres, a été mis en service en 1974. Sa construction répondait au besoin d’accueillir trois navires de 150 mètres de long. A ce jour seul deux peuvent accoster à son quai en raison de l’engorgement permanent du port.
 


SUR LE MÊME SUJET
Bolloré prêt à investir 70 milliards de FCFA pour le port d’Owendo
Vincent Bolloré, PDG du groupe éponyme, a présenté, mardi à Libreville, un plan d'investissement de 70 milliards de F CFA pour améliorer les performances du port d’Owendo situé au sud de Libreville. M. Bolloré a présenté le plan d’investissement au président Ali Bongo Ondimba, lors d’une audience que lui a accordée le chef de l’Etat gabonais. Le port d’Owendo, le plus grand du Gabon, dispose d’un quai de 445 m qui a besoin d’être rallongé de 300 m pour répondre aux normes internationales. Bolloré intervient dans les terminaux portuaires et port sec, les ports à bois, la manutention portuaire, les agences maritimes, ...
Lire l'article
La société pétrolière Total Gabon va débloquer 20 milliards de FCFA pour financer les travaux de réhabilitation de l’aéroport de Port-Gentil, la capitale économique, par le biais de la Provision pour investissement diversifié (PID). Le chantier, qui doit démarrer incessamment, consiste à transformer l’actuel aérodrome en un aéroport de classe internationale pouvant accueillir des avions gros porteurs de type Boeing 777, selon la convention de financement signée par le directeur général de Total Gabon, Jean-Philippe Magnan, et le ministre gabonais des Transports, Julien Nkoghé Bekalé. Les travaux vont porter sur l’agrandissement de la piste d’atterrissage, de l’aérogare et ...
Lire l'article
Le projet d'assainissement de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, va coûter globalement 37 milliards de FCFA, a appris l’AGP mardi de source proche du ministère gabonais de l’Equipement, des infrastructures et de l’aménagement du territoire. Le directeur général de la construction et de l équipement, M. Alex Marie Koumba Moussadji, a expliqué que le projet comprend deux volets, dont le volet "eaux fluviales", d un coût estimé à 27,5 milliards de FCFA, financé par l Agence française de développement (AFD), et celui des "eaux usées", évalué à quelque 10,5 milliards de FCFA, dont deux milliards doivent être débloqués par l ...
Lire l'article
La commission d’attribution des marchés publics a attribué le 14 juin à Libreville une nouvelle enveloppe de 53 milliards de FCFA pour le financement de 52 projets concernant huit départements ministériels différents. 53 milliards de francs CFA ont été débloqués le 14 juin derniers pour le financement de 52 marchés publics dans les domaines de la Défense nationale, de l’Intérieur, de l’Equipement, du Logement, des Transports, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Santé. Trois autres marchés ont été approuvés pour le compte de la Primature pour un montant de 91 millions de FCFA. C’est le ministère des Transports qui ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, et le Directeur général des marchés publics viennent de signer une convention de 31 milliards de francs CFA pour financer 106 projets, repartis entre les dix départements ministériels et la présidence de la République. 31 milliards de francs CFA, c’est l’enveloppe qui sera repartie entre dix ministères et le Palais du Bord de mer, selon les termes d’une convention signée le 2 juin entre le Chef du gouvernement, Paul Biyoghe Mba, et le Directeur général des marchés publics. Il s’agit au total de 106 projets concernant l’aménagement, les travaux d’électrification et d’adduction ...
Lire l'article
La Compagnie de navigation intérieure (CNI) a annoncé le 25 mars à Libreville qu’elle investira plus de 5 milliards de francs CFA, dont 3,8 milliards cette année, pour optimiser sa flotte navale et améliorer son rendement. Pas assez de bateaux ! Le constat reste le même à la Compagnie de navigation intérieure et internationale (CNI) malgré plusieurs tentatives de relance du gouvernement. Pour pallier ce déficit, la direction générale de la compagnie a affirmé le 25 mars qu’elle injectera 5,3 milliards de francs CFA dans le cadre d’un plan de relance en vue de moderniser et accroître ses équipements. «Actuellement, la ...
Lire l'article
Dans le cadre du programme national d’électrification rurale, une convention de financement de plus de 23 milliards de francs CFA a été signée le 25 février entre le ministre gabonais de l’Energie, Régis Immongault, et le directeur général délégué de la société ETDE, filiale du groupe français Bouygues électricité, Patrick Eveillard, pour l’électrification de la province du Woleu-Ntem, dans le Nord du pays. La lutte contre l’exode rural devrait connaître une étape significative dans la partie septentrionale du pays, avec le projet d’électrification du Woleu-Ntem dont la convention de financement a été signée le 25 février dernier ...
Lire l'article
A l’occasion des cérémonies de présentation des vœux au chef de l’Etat le 7 janvier à Libreville, le président Ali Bongo a annoncé l'inscription de 35 milliards de francs CFA dans la loi de finances 2010 pour les commune de Libreville et Owendo. Cette enveloppe doit notamment servir aux travaux de réhabilitation des voiries de ces communes pour les festivités du 50e anniversaire de l’accession du pays à l’indépendance le 17 août prochain. 35 milliards de francs CFA ont été inscrits dans la loi de finances 2010 pour les communes de Libreville et d’Owendo, a annoncé le 7 janvier dernier le ...
Lire l'article
Le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a officiellement lancé le 9 février les travaux de réaménagement de la Nationale 1 et la construction de la voie de contournement Sud de Libreville, reliant le PK15 à Owendo. Ces importants travaux d’aménagements routiers sont entièrement financés par la Deutch Bank Espagnola dans le cadre d’une ligne de crédits mise à la disposition du gouvernement gabonais à hauteur de près de 240 milliards de francs CFA pour des travaux qui devraient s’étendre sur 40 mois. L’engorgement des principales voies d’entrée au Sud Est de la capitale gabonaise pourraient être pallié par les ...
Lire l'article
Le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Insertion professionnelle des jeunes a récemment annoncé le lancement du projet d’appui à la formation professionnelle qui vise à mettre en place des formations courtes et qualifiantes pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes déscolarisés. Ce programme qui s’étend sur quatre ans est financé par la Commission européenne à hauteur de 3 milliards de francs CFA et devrait commencer par une phase pilote à Ntoum, avec l’ouverture d’un centre de formation aux activités agricoles. Un plan de sauvetage pour les jeunes naufragés du système éducatif gabonais est en train de ...
Lire l'article
Bolloré prêt à investir 70 milliards de FCFA pour le port d’Owendo
Total Gabon va débloquer 20 milliards de FCFA pour réhabiliter l’aéroport de Port-Gentil
Le projet d’assainissement de Port-Gentil va coûter 37 milliards de FCFA
Gabon : Encore 50 milliards FCFA pour les marchés public
Gabon : 31 milliards de FCFA pour 106 marchés publics
Gabon : Un plan de relance à 5,3 milliards de FCFA pour la CNI
Gabon : 23,7 milliards FCFA pour électrifier le Woleu-Ntem
Gabon : 35 milliards de FCFA pour les mairies de Libreville et Owendo
Gabon : 240 milliards F.CFA pour fluidifier les axes routiers Sud-Est de Libreville
Gabon : 3 milliards de FCFA de l’UE pour la formation professionnelle des jeunes


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Fév 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*