Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Sarkozy à la rescousse des forestiers français ?

Auteur/Source: · Date: 22 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Françafrique

Attendu à Libreville le 24 février 2010, pour sa première visite officielle depuis le changement intervenu à la tête de l’Etat, suite à l’élection anticipée du 30 aout 2009, le président français Nicolas Sarkozy va tenter de jouer serré pour obtenir d’Ali Bongo Ondimba des aménagements sur la mesure d’interdiction d’exportation des grumes qui pénalise lourdement nombre de forestiers français.

La visite du président français sur le sol gabonais du 24 au 25 février est la première du genre depuis l’accession du président Ali Bongo au pouvoir. Cette visite qui débutera le 24 février par le dépôt de gerbe de fleurs au mausolée du président Omar Bongo Ondimba à Franceville sera l’occasion de réactiver l’axe de coopération Paris-Libreville corrodé depuis peu par certaines prises de positions françaises qui ont souvent irritées Libreville.

Le passage par le mausolée du « vieux » marque sans doute une volonté d’enterrer les « incompréhensions » nées depuis le discours de Dakar et surchauffées au rythme de la respiration de la justice française sur certaines « affaires », notamment celles des biens mal acquis.

Le président français qui ne manquera pas, au cours de cette visite, de justifier « son réalisme politique », en professant les vertus de la bonne gouvernance, sans avoir enterré la « France-Afrique », vient surtout à la rescousse des industriels français de la filière bois. Ceux-ci sont fortement frappés par la mesure de l’interdiction d’exportation des grumes entrée en vigueur le premier janvier 2010.

En effet, lors de leur première rencontre à l’Elysée, au lendemain de l’investiture d’Ali Bongo Ondimba, Nicolas Sarkozy avait obtenu de son homologue gabonais que certains aménagements, en termes de mesures d’accompagnement, soient accordés aux industriels français de la filière. Le choix de la visite de l’usine Rougier par les deux présidents prévue le 24 février à 13h00 n’est pas anodin. Il s’agit de toucher du doigt les réalités de l’impact de cette mesure sur l’industrie forestière.

« C’est un symbole: Sarkozy va voir Rougier, un groupe industriel français de transformation et négoce des bois tropicaux et exotiques, pour montrer son soutien aux forestiers français qui jouent le jeu », assure un observateur français installé au Gabon.

« C’était surtout un effet d’annonce avant le sommet de Copenhague » sur le climat. « Ali (Bongo) a voulu secouer le cocotier, virer ceux qui ne respectent pas les règles », analyse un consultant.

Si la possibilité d’un assouplissement de cette mesure, souhaité par l’Elysée et réaffirmé par le gouvernement gabonais est acquise, « Il n’est pas question de revenir sur le principe. La première bille de bois a été exportée il y a plus d’un siècle », souligne une source proche de la présidence à Libreville. Une telle fermeté n’étonnerait d’ailleurs personne, surtout pas les tenants du discours de Dakar.

Toute fois, les industriels français ne sont pas les seuls à souffrir des impacts négatifs de cette mesure, le gouvernement doit accorder à tous les mêmes mesures d’accompagnement sinon, donner plus aux entrepreneurs nationaux qui n’ont personnes pour faire 6000 kilomètres pour les soutenir.


SUR LE MÊME SUJET
L’Agence française de développement (AFD) a débloqué 10,5 millions d’euros pour la préservation des écosystèmes forestiers au Gabon, pays du bassin du Congo, 2ème poumon vert de la planète après l’Amazonie, a appris l’AGP. Sur la somme, 1 million d’euros seront consacrés à la création d’un fonds d’étude et de préparation de projet, 9 millions pour la mise en place d’une antenne de réception d’images satellitaires et d’un centre de compétence et de télédétection et 500.000 euros pour appuyer l’élaboration de la stratégie climat au Gabon. Trois conventions de financement ont été signées dans ce cadre, mardi à ...
Lire l'article
Gabon - Mercredi 24 février, Nicolas Sarkozy s'est rendu au Gabon où il a visité une usine du groupe forestier français Rougier. Pour l'association écologiste Greenpeace, en effectuant cette visite, le président a agi comme un représentant de commerce "de l'exploitation des forêts tropicales". "Cette visite trahit la vision qu’a Nicolas Sarkozy des forêts tropicales et la manière dont il entend les protéger, affichant le soutien unilatéral de la France aux industriels du bois. Le président français semble encore considérer les forêts comme une simple matière première" a déploré Grégoire Lejonc, chargé de campagne forêts pour Greenpeace France. En novembre dernier, le ...
Lire l'article
L’actualité nationale est largement dominée ce jeudi, dans les quotidien nationaux, par la visite de travail du chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, qui est arrivée mercredi par la ville de Franceville, dans la province du Haut Ogooué (Sud-est) avant de poursuivre à Libreville, la capitale politique du Gabon, située dans la province de l’Estuaire. Les deux principaux quotidiens du pays, notamment l’Union et Gabon Matin ont en effet fait la part belle aux analyses des divers angles de la visite de travail du numéro un français en terre gabonaise. Gabon Matin a d’ailleurs conçu un dossier spécial qui tient ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy est venu mercredi apporter son soutien au "nouveau" Gabon du fils d'Omar Bongo, élu il y a moins de six mois à l'issue d'un scrutin contesté, avec l'ambition d'en faire la vitrine d'un nouveau partenariat entre la France et l'Afrique. Nicolas Sarkozy a d'autre part annoncé qu'il se rendrait dans la soirée à Bamako pour rencontrer l'ex-otage français Pierre Camatte, relâché mardi au Mali par un groupe d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), et remercier le président malien Amadi Toumani Touré. M. Sarkozy se rendra ensuite jeudi à Kigali pour sceller la réconciliation entre la France et le ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba est à Franceville (capitale provinciale du Haut – Ogooué, sud – est) depuis ce mardi, en début d’après – midi, où il va accueillir, mercredi en matinée, son homologue Français, Nicolas Sarkozy, en mini tournée africaine. Le Gabon par Franceville et Libreville, sa capitale, vont constituer la première étape de la tournée africaine de Nicolas Sarkozy qui va ensuite se rendre à Kigali, au Rwanda. La visite de 48 heures du chef de l’Etat français au Gabon sera marquée de symboles du point de vue des relations qu’entretiennent Paris et Libreville. Car de ...
Lire l'article
Le président français, Nicolas Sarkozy arrive mercredi à Franceville (650 km au sud-est de Libreville), pour une visite d’amitié et de travail de 24 heures. Selon des sources autorisées, le président français sera reçu par son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba qui devrait quitter Libreville ce mardi pour le chef-lieu de la province du Haut-Ogooué. Le numéro un français, au cours de son séjour à Franceville visitera le Centre internationale de recherches médicales de Franceville (CIRMF). Ce centre dont la renommée scientifique dépasse largement les frontières nationales est en partie financé par la société TOTAL GABON, filiale du groupe pétrolier français TOTAL. Selon les ...
Lire l'article
L’entreprise française Rougier – Gabon, acteur majeur sur le marché de grume, de sciage et donc le chiffre d’affaires en 2009 serait en chute de 21% par rapport à 2008 attend beaucoup de la visite du chef de l’Etat Français, Nicolas Sarkozy, en séjours au Gabon les 24 au 25 février en vue de redynamiser les accords entre Libreville et Paris. Rougier – Gabon, le spécialiste du bois tropical ayant acquis dès 1952 ses premiers permis d’exploitation forestière au Gabon, fait face aujourd’hui à un déclin de son chiffre d’affaire grippé par la décision gouvernementale visant à interdire, à partir ...
Lire l'article
A quelques heures l’arrivée, au Gabon du chef de l’Etat Français, Nicolas Sarkozy, pour une visite de travail, les 24 et 25 février 2010, l’Agence de presse en ligne GABONEWS publie, in extenso, le programme intégral de ce séjour du n°1 français en terre gabonaise. Franceville Journée du mercredi 24 février 2010 : 08h00 (heure locale) Atterrissage de l’Airbus présidentiel à l’Aéroport de Mvengué – Franceville. Accueil de Son Excellence Monsieur le Président de la République Française par Son Excellence EL HADJ ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise. -         Monsieur le Gouverneur de la Province du Haut – Ogooué. -    ...
Lire l'article
L'interdiction de l'exportation de grumes brutes du Gabon en 2010 sera discuté entre les présidents gabonais Ali Bongo et français Nicolas Sarkozy, dont le programme serré dans ce pays mercredi comprend une visite chez un groupe phare du secteur du bois. "C'est un symbole: Sarkozy va voir Rougier pour montrer son soutien aux forestiers français qui jouent le jeu", assure un observateur français installé au Gabon. Rougier est un groupe industriel français de transformation et négoce des bois tropicaux et exotiques. Son directeur général adjoint Jean-Louis Santos se garde de toute interprétation: "C'est un honneur pour nous de recevoir le président (Sarkozy). ...
Lire l'article
Le ministre gabonais du Commerce, Patrice Tonda, coordonateur national du Fonds européen de développement (FED), a ouvert le 4 mars dernier à Libreville le séminaire de restitution et de validation du programme d’appui du FED au secteur gabonais du Commerce. Ces travaux doivent permettre de valider le programme d’appui élaboré par les consultants qui doit permettre de diversifier l’économie nationale, de réduire la dépendance au secteur pétrolier et de renforcer la compétitivité du secteur privé gabonais sur la marché international. Dans le cadre du 10e Fonds européen de développement (FED), les acteurs du secteur gabonais du Commerce ont été conviés ...
Lire l'article
Financement français de 10,5 millions d’euros pour la préservation des écosystèmes forestiers au Gabon
Greenpeace décrit Nicolas Sarkozy comme un “VRP de l’exploitation des forêts”
Revue quotidienne de la presse nationale: Actualité dominée par la visite du chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy
Sarkozy au Gabon pour soutenir le fils Bongo, détour au Mali pour voir l’ex-otage français
Ali Bongo Ondimba à Franceville pour accueillir mercredi son homologue français, Nicolas Sarkozy
Arrivée de Nicolas Sarkozy mercredi au Gabon
Les Exploitants forestiers français misent beaucoup sur la visite de Nicolas Sarkozy au Gabon
Programme de la visite officielle de travail en République Gabonaise du président français Nicolas Sarkozy les 24 et 25 février 2010
Gabon/interdiction des grumes: les forestiers comptent sur Sarkozy
Gabon : L’UE à la rescousse du secteur de Commerce

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Françafrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*