Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/procès contre L’Union: la validité de la procédure en cause

Auteur/Source: · Date: 22 Fév 2010
Catégorie(s): Société

La procédure contre le quotidien L’Union, accusé de diffamation dans un article sur l’assassinat du directeur du Conseil gabonais des chargeurs (CGC) devrait être déclarée nulle, estiment les deux parties lundi alors que la justice a mis sa décision en délibéré au 22 mars.
Les deux parties, les avocats du directeur du journal, Albert Yangari, et du journaliste Jonas Moulenda d’un côté, ainsi que de l’autre le plaignant Alfred Nguia-Banda, ancien patron de la CGC, ont souligné que l’huissier avait omis de citer à l’audience le procureur de la République, rendant “nulle la procédure”.
M. Nguia-Banda, aujourd’hui secrétaire général du Fonds national de l’habitat, a toutefois précisé à l’AFP: “la plainte reste d’actualité. J’irai jusqu’au bout”.
L’article de Jonas Moulenda portait sur la mort du successeur de M. Nguia-Banda, René Ziza, poignardé le 25 novembre au soir, à Libreville.
Dans son article, Jonas Moulenda a fait état de “menaces de mort depuis (la) prise de fonction” de M. Ziza, un des nouveaux hommes nommés par le président Ali Bongo Ondimba, investi mi-octobre et entré en guerre contre les privilèges indus et la corruption.
“Selon certaines indiscrétions, le technocrate rompu à la tâche (M. Ziza, NDLR) a commandité un audit, lequel aurait déjà mis en exergue des malversations financières de l’ordre de 1,6 milliard de francs (CFA, près de 2,44 millions d’euros). Son assassinat aurait-il donc été commandité par des gestionnaires gênés aux entournures?”, avait-t-il notamment écrit.
M. Moulenda s’est déclaré confiant sur la suite de l’affaire.
 


SUR LE MÊME SUJET
Suite à la condamnation à 3 mois de prison avec sursis et 500 000 francs CFA d’amende de Jonas Moulenda, Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ont réclament la relaxe du journaliste de l’Union. Le tribunal de Libreville va-t-il donner une suite favorable à l’appel conjoint de Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ? Les deux organismes demandent en effet une relaxe en appel, suite la condamnation de du journaliste de l’Union, Jonas Moulenda. Ce dernier a été condamné le 7 juin à 3 mois de prison ...
Lire l'article
Le journaliste de l’Union, Jonas Moulenda a été condamné pour « diffamation » le 7 juin dernier par le tribunal de Libreville à une peine de 3 mois de prison avec sursis et 500 000 francs CFA d’amende dans l’affaire qui l’oppose à l’ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, sur l’article traitant de l’assassinat de René Ziza, a-t-on appris ce vendredi. Selon notre source cette décision laisse la défense perplexe d’autant plus que le parquet avait requis la relaxe de Jonas Moulenda et de son directeur de la publication, Albert Yangari, en raison de la ...
Lire l'article
Le tribunal de Libreville a condamné le 7 juin le journaliste de L’Union, Jonas Moulenda, à une peine de 3 mois de prison avec sursis et 500 000 francs CFA d’amende dans l’affaire qui l’oppose à l’ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, sur l’article traitant de l’assassinat de René Ziza. Le verdict est tombé le 7 juin pour le journaliste de L’Union, Jonas Moulenda, condamné par le tribunal de Libreville à 3 mois de prison avec sursis et une amende de 500 000 francs CFA pour «diffamation» à l’encontre de l’ancien ...
Lire l'article
L’ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, a déposé une nouvelle plainte, la troisième, contre le journaliste de L’Union, Jonas Moulenda, dans le litige qui les oppose au sujet de l’article sur l’assassinat de René Ziza quelques jours après sa nomination à la tête du CGC. L’affaire «Nguia Banda contre Moulenda» n’a pas fini de faire des remous. Après deux coups d’arrêt au parquet de Libreville pour vices de procédure, l’ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, a déposé le 24 mars une nouvelle plainte à l’encontre du journaliste de L’Union, ...
Lire l'article
La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a demandé que la sécurité d'un journaliste du quotidien gabonais L'Union, menacé de mort à cause d'un article sur un assassinat, soit assurée, dans un communiqué obtenu jeudi par l'AFP à Libreville. La FIJ "condamne les menaces de mort" et demande que "toutes les dispositions (soient) prises pour assurer la sécurité" de Jonas Moulenda, dans le communiqué de son bureau Afrique, situé à Dakar. M. Moulenda a reçu des menaces dans un courrier déposé à son journal le 28 février et le lendemain par des SMS sur son téléphone portable. Ces menaces faisaient clairement référence à ...
Lire l'article
Accusé de diffamation dans un article sur l'assassinat de René Ziza, directeur du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Jonas Moulenda, journaliste du quotidien "L’union" qui a raté un procès le 22 février dernier du fait d’un vice de procédure de ses adversaires, est victime, depuis le week-end dernier, de menaces de mort par écrit. Le jeune homme vit un cauchemar depuis la fin du dernier processus électoral au Gabon. Sans doute assiste-t-on à la naissance des corbeaux au Gabon. Très répandu dans les pays occidentaux, les corbeaux sont des artisans de lettres anonymes portant accusation ou proférant ...
Lire l'article
un journaliste du quotidien gabonais L'Union a affirmé lundi à l'AFP avoir reçu plusieurs menaces de mort, liés à un article qu'il a écrit sur l'assassinat du directeur du Conseil gabonais des chargeurs. Jonas Moulenda, qui a porté plainte contre X lundi, a reçu ces menaces dans un courrier déposé à son journal, ainsi que par des SMS sur son téléphone portable. "Sache que tu es désormais un homme mort. Tu as osé t'attaquer à un puissant, attends-toi donc à le payer de ta vie", a notamment écrit un "corbeau" dans la lettre anonyme. "Ziza n'aura reçu qu'un coup de couteau mais ...
Lire l'article
Accusé de diffamation dans un article sur l'assassinat de René Ziza, directeur du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), le journaliste du quotidien "L’union", Jonas Moulenda, n’a pas été entendu. Du fait d’un «petit» manquements, la procédure de ses adversaires a été déclarée «nulle de plein droit». La justice a mis sa décision en délibéré au 22 mars alors que le plaignant annonce qu’il reviendra à la charge. On attendait, ce 22 février, une terrible joute en plaidoyers entre les avocats du journal "L’union" et ceux de l'ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, qui a assigné ...
Lire l'article
Le directeur et un journaliste du quotidien gabonais semi-officiel L'Union ont indiqué jeudi à l'AFP avoir été convoqués en justice sur plainte d'un homme qui s'est senti diffamé dans un article sur l'assassinat, en novembre, du patron du Conseil gabonais des chargeurs (CGC). Selon Albert Yangari, directeur de la publication et de la rédaction de L'Union, et Jonas Moulenda, journaliste et auteur de l'article, tous deux sont visés par "une citation directe à comparaître pour le 22 février", reçue par voie d'huissier, émanant d'Alfred Nguia Banda, ex-directeur général du CGC, établissement en charge de tout le trafic maritime gabonais. La citation directe ...
Lire l'article
L'ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, a assigné en justice le journaliste de L'Union Jonas Moulenda et le directeur de la publication de ce quotidien, Albert Yangari, pour l'article paru dans son édition du 28 novembre dernier sur l'assassinat du nouveau DG du CGC, René Ziza. Suite à l'article paru en page 7 de la livraison des 28 et 29 novembre 2009 du quotidien L'Union concernant l'assassinat du nouveau DG du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), René Ziza, le journaliste Jonas Moulenda et le directeur de publication du journal, Albert Yangari, ont ...
Lire l'article
Gabon : RSF demande la «relaxe» pour Jonas Moulenda
Le journaliste de l’Union Jonas Moulenda condamné à 500.000 francs CFA d’amende et 3 mois de prison
Gabon : 3 mois de prison et 500 000 FCFA d’amende pour Jonas Moulenda
Gabon : Nguia Banda relance sa plainte contre Moulenda
Gabon: la FIJ appelle à assurer la sécurité d’un journaliste menacé de mort
Gabon : Menaces de mort pour Jonas Moulenda
Gabon: menaces de mort contre un journaliste ayant écrit sur un assassinat
Gabon : Le procès contre Jonas Moulenda n’a pas eu lieu
Gabon: le directeur et un journaliste de L’Union convoqués en justice
Gabon : L’ex-DG du CGC porte plainte contre L’Union


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Fév 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon/procès contre L’Union: la validité de la procédure en cause

  1. NM

    22 Fév 2010 a 13:00

    Bonjour,
    je précise que, malgré des messages répétés auprès du webmaster, aucune réponse ne m’est parvenue à ce jour. Votre site est professionnel et à fort contenu, il est regretable pour votre mouvement que des posts intempestifs sans rapport avec votre mouvement restent archivés. Le problème sera résolu dès que j’aurai accès à votre modérateur. Merci de votre aide. Cordialement.

  2. NM

    22 Fév 2010 a 12:18

    Bonjour,
    Je vous contacte pour vous demander de retirer un commentaire de votre site daté du 12/09/2007 (aujourd’hui archivé).
    Ce « post », accessible par Google, porte atteinte d’une façon diffamatoire à ma vie privée et n’a aucun rapport avec votre mouvement.
    Pouvez me donner le moyen de joindre votre webmestre ou modérateur, ou lui transmettre mon message, afin que je lui donne l’ensemble des éléments de ma requête ?
    En vous remerciant de votre réponse et avec mes meilleures salutations.
    NM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*