Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un nouvel accord de défense France-Gabon signé mercredi

Auteur/Source: · Date: 22 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Françafrique,Photos

Nicolas Sarkozy signera mercredi à Libreville un nouvel accord de défense qui, à l’inverse des traités historiques liant la France à ses anciennes colonies africaines, ne prévoit plus d’intervention automatique de Paris pour défendre des gouvernements menacés.

Après le Cameroun et le Togo, le Gabon sera le troisième pays africain à réviser ainsi des accords militaires qui, pour certains, remontaient à leur indépendance en 1960.

A l’inverse des précédents, le président français a décidé que chaque nouvel accord devrait être ratifié par le Parlement et que ses termes seraient rendus publics.

“On sort de la logique initiale qui était celle de 1960”, explique-t-on à l’Elysée.

“On avait des accords qui donnaient à la France des privilèges très importants, qui avaient une conception très large de la défense, qui accordaient notamment à la France un monopole dans l’approvisionnement des forces armées nationales et qui lui donnaient un droit de préemption sur l’exploitation des ressources dites stratégiques”.

“En contrepartie, la France garantissaient la défense de ces Etats”, ajoute-t-on.

La logique qui prévaut aujourd’hui est de centrer des relations militaires “sur la coopération entre les armées, sur la formation des armées nationales et aussi sur l’utilisation des dispositifs français au service des organisations régionales”, souligne la présidence.

Dans la pratique, les forces françaises basées au Gabon contribuent ainsi aujourd’hui à la formation et au soutien des forces africaines déployées en Centrafrique.

En prélude à la visite de Nicolas Sarkozy au Gabon, la France vient d’annoncer la fermeture d’un accord commun avec les autorités sénégalaises de sa base de Dakar, où elle ne conservera qu’une “plate-forme régionale de coopération”.

Cette décision signifie par contraste le maintien de la base de Libreville, le livre blanc de la défense adopté en 2008 prônant le maintien d’une seule base française sur le littoral d’Afrique de l’Ouest.

Le contingent français du Gabon est d’un millier d’hommes. L’évolution de ses effectifs sera un des sujets au menu des entretiens entre les présidents Ali Bongo et Nicolas Sarkozy. 


SUR LE MÊME SUJET
La France s’apprête à fermer sa base militaire au Sénégal, base qui constituait une de ses trois installations permanentes en Afrique avec 1.200 militaires français (terre, air, mer). « Les bases militaires françaises vont quitter Dakar pour être remplacées par une «plate-forme régionale de coopération» aux effectifs très réduits en vertu d’un accord qui sera signé avant le 4 avril (date de l’indépendance du Sénégal) par les deux parties» a déclaré le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade. Paris va se défaire de sa base militaire de Dakar, cette annonce surprise de la part des autorités sénégalaises ...
Lire l'article
Les 9èmes journées de la défense nationale ont été marqués vendredi matin par un défilé militaire qui s’est déroulé sur le boulevard du front de mer, en présence du Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, M. Ali Bongo Ondimba. On a noté au cours de ce défilé militaire spectaculaire la présence d’un détachement des forces armées royales (FAR) du Maroc prendre part à la parade militaire, signe de l’excellence des relations entre le Gabon et le Maroc. L’hymne nationale, la concorde, a sonné le début des manifestations qui ont démarré vers 10H30, juste après que le président Ali Bongo Ondimba ...
Lire l'article
Sur présentation du ministre de tutelle, le gouvernement réuni, jeudi dernier, en Conseil des ministres au tour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a entériné la période du 11 au 13 février prochain pour la célébration de la 9ème édition de la ‘‘Journée de la Défense Nationale’’. Le programme élaboré à cet effet se présente comme suit : Jeudi, 11 février : Cérémonie œcuménique à la Base aérienne 01. Vendredi, 12 février : Défilé militaire des Forces de Défense. Samedi, 13 février : Journées portes ouvertes à la Base aériennes 01. En s’ouvrant au public, les ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy et son homologue djiboutien Ismaël Omar Guelleh ont évoqué un projet de nouvel accord de partenariat de défense, à l'occasion d'une escale du chef d'Etat français à Djibouti mardi, a-t-on appris de sources officielles. Il s'agit "des différents volets de la relation bilatérale entre la France et Djibouti, et notamment le projet de nouvel accord de partenariat de défense, destiné à remplacer l'accord conclu en 1977", indique un communiqué de l'Elysée publié mercredi. Arrivé de La Réunion, M. Sarkozy a effectué mardi soir une brève escale à Djibouti, où il a eu une rencontre avec son ...
Lire l'article
Pour la 8e Journée nationale de la Défense nationale, les différents corps des forces armées gabonaises ont organisé le 25 avril dernier à la base aérienne 01 de Libreville des démonstrations d’exercices militaires sur le thème retenu cette année des manœuvres médico militaires. Des stands d’information sur les métiers de la Défense nationale étaient également ouverts au public pour sensibiliser les jeunes générations aux carrières militaires et informer les populations sur les rôles et les missions des forces armées du pays. «Les manœuvres médico militaires, véritable soutien à la politique sanitaire du gouvernement», c’est le thème retenu cette année pour célébrer ...
Lire l'article
Les manifestations commémorant la 8ème édition des journées porte ouvertes de la défense nationale se dérouleront samedi prochain à la Base Aérienne 01 de Libreville, selon le communiqué officiel parvenu jeudi au desk de l'AGP. Selon le communiqué, cette journée dont les manifestations seront présidées par le ministre gabonais de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, aura pour principal objectif la vulgarisation des missions des Forces Armées gabonaises. Le public gabonais, invité à cet effet, aura à s'imprégner des missions des Forces Armées gabonaises auprès des différents stands qui seront érigés par chaque corps militaire, notamment l'Armée de l'air, l'Armée ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur Bertrand Mbatchi et le Président de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne Khaled Bouabdallah ont signé ce lundi, un accord cadre pour un Master « Génie industriel », au bénéfice de leur pays respectif, a constaté ce lundi un journaliste de GABONEWS. La signature a eu lieu en présence de l’Ambassadeur de France accrédité au Gabon, Jean-Didier Roisin. Le document a été paraphé par les recteurs de l’école normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET) de Libreville, de l’université des sciences et technologie de Masuku (USTM) de Franceville et par le président de l’université Jean ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, Bertrand Mbatchi et le Président de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne, M. Khaled Bouabdallah signeront lundi prochain, un accord cadre pour un Master « Génie industriel », au bénéfice de leur pays respectif, rapporte ce samedi une source de l’ambassade de France au Gabon. Le projet comporte également la création à terme d'une école doctorale en Génie Industriel, de la première année de licence au doctorat, à l'Ecole normale de l’enseignement technique (ENSET) de Libreville. « L’Université des Sciences et Techniques de Masuku, l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique de ...
Lire l'article
La Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a récemment signé une convention avec le ministère de la défense nationale pour permettre aux assurés de la CNAMGS de bénéficier quasi gratuitement des soins qu'offrent les hôpitaux militaires, notamment l'hôpital d'instruction des armées Omar Bongo Ondimba. Apres les premières structures sanitaires agrées pour recevoir ses ayants droit, la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) et le ministère de la défense nationale viennent de signer une convention pour que les assurés de la toute nouvelle caisse soient pris en charge par les services médicaux des armées. C'est le ...
Lire l'article
Une convention relative à la construction d’une école d’application de santé militaire à Libreville a été paraphée au ministère de la Défense gabonais, ce mercredi entre le ministre, Ali Bongo Ondimba et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon. L’aboutissement de ce projet a pour objectif de mettre à la disposition des experts en santé militaire du continent africain une structure de formation de pointe. « Ce projet vient encore renforcer les relations déjà très dynamiques entre la France et le Gabon dans le domaine de la défense », a déclaré, Ali Bongo Ondimba. Pour le diplomate Français, cela témoigne des grandes ...
Lire l'article
Afrique : La nouvelle stratégie de défense française s’organise
La 9éme édition sous le signe de l’amitié Gabon-Maroc
Défense Nationale : Célébration du 11 au 13 février prochain de la 9ème édition de la ‘‘ Journée de la Défense Nationale’’
Sarkozy à Djibouti : projet de nouvel accord de défense
Gabon : La Défense nationale s’exhibe à Libreville
Gabon: Célébration samedi de la 8ème édition des journées portes ouvertes de la défense nationale
Gabon: Un accord Cadre pour un Master Génie industriel signé ce lundi entre le Gabon et la France
Gabon: Un accord cadre pour un Master « Génie industriel » sera signé lundi prochain entre le Gabon et la France
Gabon: la CNAMGS signe une convention avec le ministère de la défense
Gabon: Le Gabon et la France signe une convention relative à la construction d’une école de santé militaire à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 2,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Françafrique,Photos
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à Un nouvel accord de défense France-Gabon signé mercredi

  1. Comparatif mutuelle

    30 Août 2011 a 06:31

    Vos promesses Mr le président

  2. dumont

    19 Juin 2010 a 18:05

    ATENTION A VOUS LES GABONAI SARKOZY ET 1 PARASITE SIL PEU VOUS CASS2 IL VAS LE FAIRE JE VOUS LE DIS MOI EN TEMP QUE FRANCAIS J’EN ET PAS CONFIENCE ME VOUS LAISS2 PAS FAIRE PROTEGE VOUS VOS PAYE SONT MANIFIQUE PROTEGE LE BONNE CONTINUATION JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOUS

  3. FALL FRETT

    12 Avr 2010 a 18:56

    Ce qui me fait le plus vomir, c’est l’attitude de nos intellos qui passent le plus clair de leur temps à nous parler de la “bravoure” de nos ancêtres, de la soi-disant lutte des anciens contre la pénétration coloniale, que les pharaons étaient nègre.
    Mais ont ne parle pas de nos rois nègres d’aujourd’hui qui à l’exemple de leur ancêtres vendent l’Afrique pour un plat de lentille.
    Que fait l’armée Française en Afrique ?
    Combien de militaires Français que l’on trouve au Viet-nam, au Laos, en Algérie, en Tunisie, à Madagascar, en Haïti ?
    Les Africains ne mesure pas la HONTE de la présence militaire Française en Afrique noire Francophone.
    Les Africains se comportent comme des enfants qui ont toujours besoin du papa blanc pour éviter qu’ils fassent des bêtises.

  4. Mutuelle

    12 Avr 2010 a 10:54

    Malgré ses précédents discours et le ton donné à cette visite, la volonté de Nicolas Sarkozy de débarrasser les liens de la France avec l’Afrique des “soupçons du passé” tarde encore à se concrétiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*