Socialisez

FacebookTwitterRSS

Afrique : La nouvelle stratégie de défense française s’organise

Auteur/Source: · Date: 23 Fév 2010
Catégorie(s): Françafrique

La France s’apprête à fermer sa base militaire au Sénégal, base qui constituait une de ses trois installations permanentes en Afrique avec 1.200 militaires français (terre, air, mer). « Les bases militaires françaises vont quitter Dakar pour être remplacées par une «plate-forme régionale de coopération» aux effectifs très réduits en vertu d’un accord qui sera signé avant le 4 avril (date de l’indépendance du Sénégal) par les deux parties» a déclaré le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade.

Paris va se défaire de sa base militaire de Dakar, cette annonce surprise de la part des autorités sénégalaises intervient juste après la visite du ministre français de la Défense Hervé Morin, consacrée notamment à la renégociation des accords de défense entre la France et le Sénégal. Le président sénégalais, Abdoulaye Wade a en effet lui-même présenté le départ des militaires français, non comme un choix de Paris, mais comme une décision de souveraineté prise par Dakar, en lui donnant une connotation anticolonialiste liée au cinquantenaire de l’indépendance du Sénégal. En vérité, la décision a été prise d’un commun accord et s’inscrit dans la nouvelle stratégie de défense de la France en Afrique.
La France et le Sénégal, sont liés par un accord de défense depuis 1974, et quelque 1.200 militaires français (terre, air, mer) sont « pré-positionnés » à Dakar dans le cadre des « Forces françaises du Cap Vert » (péninsule de la région dakaroise).
Or, d’après l’entourage du ministre de la Défense français, « le concept de base a vécu et on va vers autre chose, la mise en place d’un pôle de coopération régionale ». Sarkozy avait affirmé dans son discours du Cap en 2008 que « la France n’a pas vocation à maintenir indéfiniment des forces armées en Afrique ». Il souhaite donc faire de la fermeture de la base militaire française de Dakar un symbole de la «relation nouvelle » avec l’Afrique qu’il entend promouvoir.
Le Livre blanc sur la Défense adopté en 2008 prévoyait d’ailleurs explicitement de ne conserver que l’une des deux bases Libreville et Dakar qu’entretient la France en Afrique. Ce livre fixe le cadre général de cette politique à savoir : les renégociations des accords de défense signés par la France avec ses ex-colonies, la transparence, la prise en charge par l’Afrique de sa sécurité collective et l’européanisation des relations avec le continent en matière de sécurité.
Il s’agit également pour la France de répondre à des préoccupations budgétaires, tout comme le Sénégal qui récupère ainsi les 40 hectares du cantonnement français de Bel-Air qui surplombe la baie de Hann et qui font l’objet de nombreuses convoitises foncières.
La base française devrait au final être remplacée par une «plate-forme régionale de coopération» aux effectifs très réduits. Le 23e bataillon d’infanterie de marine (600 hommes) devrait quitter les lieux. Seule une unité de marine et la base aérienne devraient subsister. Le ministère de la Défense souhaite conserver avant tout « la possibilité pour ses bateaux et ses avions de faire escale à Dakar » et d’opérer depuis le Sénégal.
Un nouvel accord de partenariat de défense devrait être signé avec le Sénégal dans les semaines à venir.

Publié le 23-02-2010 Source : Affaires-stratégiques.info Auteur : Gaboneco
 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal: affrontements à l’université de Dakar, l’opposition promet une nouvelle stratégie
Des affrontements ont éclaté mercredi sur le campus de l'université de Dakar pour protester contre la mort d'un étudiant lors de la dispersion d'un rassemblement de l'opposition qui a promis une "nouvelle stratégie" face au président Abdoulaye Wade. La France a par ailleurs adressé un message aux autorités sénégalaises exprimant le souhait d'un renouvellement de génération à la tête de l'Etat lors du scrutin présidentiel du 26 février, auquel le chef de l'Etat sortant, 85 ans et au pouvoir depuis 12 ans, est candidat à sa propre succession. A l'appel du Mouvement du 23 juin (M23), coalition qui regroupe des représentants de ...
Lire l'article
Un détachement des parachutistes des Forces françaises au Gabon (FFG) a honoré ce mercredi le défilé militaire commémorant le cinquante et unième anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale en présence du président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, chef suprême des Armées. Cette année, ce détachement des FFG est la seule troupe venue d’un pays ami du Gabon. Le déploiement de ces FFG est l’illustration parfaite d’un partenariat qui lie les deux pays d’autant que des officiers gabonais sont formés en France. La France déploie des forces armées au Gabon depuis l'indépendance de ce pays en 1960 et ...
Lire l'article
Par Olivier Fourt Avec la réorganisation des bases militaires françaises, et notamment les fortes réductions d'effectifs à Dakar au Sénégal, il y a aura bientôt moins de 5 000 millitaires français en Afrique contre 30 000 en 1960. Toutefois, l'armée française reste bien présente, dans le domaine du conseil et de la formation avec un objectif affiché: renforcer les capacités africaines de maintien de la paix....
Lire l'article
Le ministre de la Défense doit présenter cet après-midi les évolutions du dispositif militaire français en Afrique aux députés de la commission des affaires étrangères. Au terme des évolutions en cours, liées à la rénégociation des accords de défense, on devrait compter moins de 5000 militaires sur le continent, contre 30.000 au moment des indépendances, dont on fête cette année le cinquantenaire. Concernant les forces de présence, trois pays sont concernés : Djibouti, Gabon et Sénégal. Au Sénégal, les forces françaises, en très forte diminution (de 1200 à 300) pourraient voir leur statut évoluer, avec la disparition programmée du 23ème ...
Lire l'article
A l’occasion du 25e sommet France-Afrique à Nice (France), le président français, Nicolas Sarkozy, a dévoilé ce 1er juin une nouvelle stratégie pour maintenir ses positions commerciales et en gagner sur le continent africain, de plus en plus convoité par les firmes chinoises et indiennes. Face à la concurrence accrue des investisseurs indiens et chinois en Afrique, le président Nicolas Sarkozy a présenté ce 1er juin à l’occasion du 25e sommet France-Afrique de Nice, son plan d’action pour préserver les positions commerciales française et en gagner sur le continent africain. La place de l'Afrique dans les échanges commerciaux de la France ...
Lire l'article
Un nouvel accord de défense France-Gabon signé mercredi
Nicolas Sarkozy signera mercredi à Libreville un nouvel accord de défense qui, à l'inverse des traités historiques liant la France à ses anciennes colonies africaines, ne prévoit plus d'intervention automatique de Paris pour défendre des gouvernements menacés. Après le Cameroun et le Togo, le Gabon sera le troisième pays africain à réviser ainsi des accords militaires qui, pour certains, remontaient à leur indépendance en 1960. A l'inverse des précédents, le président français a décidé que chaque nouvel accord devrait être ratifié par le Parlement et que ses termes seraient rendus publics. "On sort de la logique initiale qui était celle de 1960", explique-t-on ...
Lire l'article
Les bases militaires françaises devraient quitter Dakar à la suite d'un accord qui doit être signé le 4 avril, mais devrait conserver une présence au avec un "pôle de coopération militaire". Cet accord pourrait signifier pérennisation de celle de Libreville. La France s'apprête à fermer ses bases militaires au Sénégal mais entend y conserver un "pôle de coopération militaire à vocation régionale", a-t-on appris vendredi soir auprès du ministère de la Défense. 1 200 soldats français concernés "Le concept de base a vécu et on va vers autre chose, la mise en place d'un pôle de coopération régionale", a-t-on déclaré dans l'entourage ...
Lire l'article
Sur présentation du ministre de tutelle, le gouvernement réuni, jeudi dernier, en Conseil des ministres au tour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a entériné la période du 11 au 13 février prochain pour la célébration de la 9ème édition de la ‘‘Journée de la Défense Nationale’’. Le programme élaboré à cet effet se présente comme suit : Jeudi, 11 février : Cérémonie œcuménique à la Base aérienne 01. Vendredi, 12 février : Défilé militaire des Forces de Défense. Samedi, 13 février : Journées portes ouvertes à la Base aériennes 01. En s’ouvrant au public, les ...
Lire l'article
Chers compatriotes, Bienvenue sur la page de la Nouvelle Constitution Gabonaise Sur cette page, nous attendons, dès le 12 juin, vos réactions et propositions sur la mouture de nouvelle Constitution gabonaise que vos frères et sœurs de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National ont produite à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009. Nous voulons vos suggestions d’amélioration en amont de la Tournée Internationale de la Réforme que nous planifions, tournée au cours de laquelle nous nous rendrons dans vos villes et pays de résidences aux fins de venir discuter de la Réforme constitutionnelle que nous avons commencée avec vous. ...
Lire l'article
Après la visite de Ségolène Royal au Sénégal où elle a présenté ses excuses pour le discours de Dakar du chef de l’Etat français qui affirmait que l’africain n’est jamais entré dans l’Histoire, un élu de l’Union pour la majorité présidentielle (UMP) a tenu des propos méprisants sur Ségolène Royal habillée à l'africaine, en déclarant qu’elle lui faisait penser à sa femme de ménage. Depuis le maladroit discours de Dakar du président Sarkozy, jusqu’aux expulsions arbitraires des Africains de France et les conditions précaires de rétentions dont ils sont victimes, la droite française au pouvoir se dessine les traits d’un ...
Lire l'article
Sénégal: affrontements à l’université de Dakar, l’opposition promet une nouvelle stratégie
Un détachement des parachutistes de l’Armée Française invité d’honneur de la fête nationale gabonaise
« Gabon, Cameroun, Centrafrique : l’armée française au cœur de l’ Afrique »
Secret Défense: Il y aura bientôt moins de 5000 militaires français en Afrique
Afrique : La stratégie de Sarkozy pour consolider ses parts de marché
Un nouvel accord de défense France-Gabon signé mercredi
Sénégal: La France s’apprête à fermer ses bases militaires
Défense Nationale : Célébration du 11 au 13 février prochain de la 9ème édition de la ‘‘ Journée de la Défense Nationale’’
Nouvelle Constitution du Gabon
France-Afrique : Les “bons petits nègres” de la droite française


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Fév 2010
Catégorie(s): Françafrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*