Socialisez

FacebookTwitterRSS

Coopération Gabon – France: Des actions concrètes et significatives

Auteur/Source: · Date: 23 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération

La coopération entre le Gabon et la France est marquée, depuis la fin des années 1990, par un ensemble d’actions concrètes qui, sur les plans financier, sanitaire, environnemental ou agricole, met en relief la relation d’entente bilatérale qui caractérise les deux pays amis.

Concernant la plan stratégique, la France a financé avec le Gabon le séminaire politico-militaire “Gabon 2000” qui a eu lieu à Libreville les 16 et 18 juin 1999. Plus tard, en janvier 2000, la manœuvre militaire “Gabon 2000” s’est déroulée  dans le cadre de la matérialisation du concept de Renforcement des Capacités Africaines de Maintien de la Paix (RECAMP).

S’agissant de la coopération financière (FAC),  à la faveur de la réalisation du FSD, un protocole d’accord a été signé en juillet 1999 et a permis l’attribution d’une enveloppe de 300 000 000 francs CFA destinés à financer des micro projets. Depuis lors, un comité de suivi se réunissant tous les deux mois a d’ores et déjà intégré une vingtaine de dossiers dont seize ont bénéficié du financement escompté.
Le 11 mars 2002, le même protocole a été reconduit à hauteur de 200 000 000 FCFA, tandis qu’en 2006, une troisième enveloppe (en cours d’exécution) a été fixée à 325 000 000 FCFA.

Autre accord, cette fois-ci dans le cadre du suivi des recommandations de la Grande Commission Mixte (GCM), la Commission ad hoc sur la sécurité sociale, qui s’est réuni à Paris les 3 et 4 avril 2000 a examiné les points qui avaient été occultés en octobre 1999 en terre gabonaise.

Concernant la coopération en pêche et aquaculture, une convention de financement en appui structurel du secteur a été ratifié entre les deux parties le 24 février 2000. Le projet entendait moderniser le secteur dela pêche artisanales au Gabon, soutenir le service qualité de l’inspection sanitaire (SQIS) et la materialisation d’actions sectorielles. Les coûts de ce projets ont été estimé à 300 000 0000 de FCFA.

L’Etat français est également à l’origine d’une subvention de 500 000 000 FCFA au ministère de l’Enseignement supérieur dans le cadre de l’appui institutionnel (programmation, carte scolaire) et l’aide à la professionalisation de l’enseignement supérieur dans trois établissements (IST INGS et ESP de Masuku).

Au tire de la coopération décentralisée, le Département de la Seine St Denis, situé en région parisienne, et la “cité pétrolière” de Port-Gentil ont signé un jumelage, tout comme la ville des Trois Cantons, dans les Ardennes, et la ville de Fougamou.

La lutte contre le Sida, autre chantier d’action de la coopération entre le Gabon et la France, la partie gabonaise, à la faveur de l’action de la Croix Rouge française a bénéficié du financement d’un centre de Traitement Ambulatoire (CTA) devant accueillir les malades séropositifs.

Le prolongement des recommandations de la Grande commission mixte (GCM), la commission had hoc sur la sécurité sociale s’est une nouvelle fois réuni les 3 et 5 avril 2000 dans la capitale française. Ces assises ont donné lieu à la signature, le 7 juillet 2000, de l’Avenant n°1 à la convention franco-gabonaise de sécurité sociale du 2 octobre 1980 et de l’Arrangement administratif n°2 relatif aux modalités d’application de la Convention.

Au chapitre de la coopération financière judiciaire l’Etat français, via le Fonds d’Aide et de coopération (FAC), s’est employé à mettre en place le projet de construction de l’Ecole Nationale de la Magistrature, à la faveur d’une contribution financière de l’ordre de 150 à 200 000 000 FCFA. Aussi, la France se charge-t-elle du suivi de la formation des greffiers, des magistrats et de l’équipement des juridictions.

Concernant la coopération sanitaire, et plus précisément, la médecine d’urgence, la France et le Gabon ont signé en juillet 2002 un protocole de financement pour la mise en place du SAMU Gabon, qui devrait assurer les interventions médicalisées sur la voie publique dans la zone de Libreville, ainsi que les transferts hospitaliers sur la capitale et en provenance de l’intérieur du pays.

De même le service de coopération  technique internationale de police (SCTIP), indique t-on, s’inscrit dans le cadre de la coopération institutionnelle française au Gabon. En effet, un nombre important d’officiers de police français, bénéficiant d’un statut d’assistant technique ont oeuvré en tant que conseillers auprès des plus hautes autorités gabonaises, en s’illustrant dans la formation ou en s’investissant dans l’École de police de Libreville.

Les domaines d’actions réservés à la jeunesse et au sport gabonais ne sont pas  en reste, puisque la coopération bilatérale entend faciliter la formation dans les secteurs de l’animation culturelle, le sport de proximité dans les quartiers défavorisés, le sport scolaire et universitaire.

Parallèlement, on note également un ensemble d’actions concrètes et chiffrés dans le domaine de la forêt et de l’environnement, avec l’extension de la dynamique de l’aménagement durable aux petits permis forestiers et son assistance technique (9,2 millions d’euros), ainsi que l’attribution de quatre subventions du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) pour un total de 3,35 millions d’euros. Cette somme comprenait l’appui à l’aménagement forestier durable, la valorisation de la biodiversité, la gestion de l’information environnementale et de l’écotourisme.

Le secteur de la formation professionnelle a, pour sa part, bénéficié d’un financement de l’assistance technique pour la préparation d’un projet d’appui à la modernisation du système nationale de formation professionnelle. Le secteur de la santé quant à lui, est attributaire de l’appui au Programme national de Développement sanitaire (PNDS) d’un montant de 7 millions d’euros, à la lutte contre le Sida (2 millions d’euros) et son assistance technique (1,5 millions d’euros).

L’on note aussi l’appui au maraîchage mis en œuvre et assisté techniquement par l’Institution Gabonais d’Appui au Développement (IGAD), à hauteur de 5,9 millions d’euros, la mise en place de deux lignes de crédit Proparco en vigueur avec deux des principales Banques gabonaises pour des projets productifs ou industriels, ainsi que plusieurs garanties apportées par Proparco à une institution financière et à un groupe privé gabonais.

Enfin sur le plan des visites officielles 2009-2010, l’on retiendra la première sortie parisienne du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, du 18 au 23 novembre 2009, ainsi que la visite de travail à Paris du Chef de l’Etat en vue de la préparation du Sommet de Copenhague, le mercredi 16 décembre 2009.

Source: Secrétariat du ministère des Affaires Étrangères du Gabon.


SUR LE MÊME SUJET
Procédant ce mercredi à l’ouverture du 1er forum national sur le foncier, le Premier Ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a déclaré attendre, des participants, des propositions concrètes et aptes à sortir rapidement notre pays du tableau sombre actuel. Dans ce sens, le Premier Ministre a exhorté les experts à aller au bout de leurs pensées et réflexions en étalant tous les maux qui minent le foncier en vue de trouver des solutions durables et définitives. Au fin des de ces problèmes, Paul Biyoghé Mba a décri de nombreux scénarios complexes au sujet de la mise en valeur des espaces. Au titre ...
Lire l'article
Le Ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, est arrivé ce samedi après-midi à Libreville, la capitale gabonaise, où il a devisé avec le président de la République Ali Bongo Ondimba, avant la séance de travail avec son homologue, Paul Toungui en vue de la consolidation de la coopération gagnant-gagnant entre les deux nations. Cette visite du ministre chinois entre dans le cadre du renforcement de la relation bilatérale, trentenaire, qui lie les deux pays, axée sur un partenariat gagnant matérialisé par de nombreux projets exécutés ou en cours de réalisation. A son arrivée dans la capitale gabonaise où sa visite ...
Lire l'article
Les fédérations de Full contact, de Handball, de Basket-ball et l’Association gabonaise des sports de proximité (AGASPRO), ont reçu du diplomate français accrédité au Gabon, Jean Didier Roisin, du matériel sportif destiné, en présence du ministre des Sports et des loisirs, René Ndemezo’o Obiang. Cet important lot de matériel sportif d’une valeur de 3.000.000 de francs CFA est composé essentiellement de ballons, maillots, gants, chaussures, entre autres. Ainsi, dans son allocution circonstancielle, l’ambassadeur français a déclaré que « ce lots de matériels est destiné aux fédérations que nous jugeons actives. Nous parlons notamment du Basket-ball, Full contact, de Handball, de Basket-ball et ...
Lire l'article
Dans le cadre de la visite d’Etat au Maroc du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, la partie gabonaise et le Royaume chérifien ont procédé mardi à Tanger, au paraphe d’une série d’accords bilatéraux portant sur la formation professionnelle, les secteurs des mines, énergie et des ressources hydrauliques, de l’environnement  et du tourisme, rapporte ce mercredi le quotidien Gabon Matin. En présence du Chef de l’Etat gabonais, du souverain marocain, Mohamed VI, et du Prince  Moulay Rachid, le ministre de la formation professionnelle, Léon Nzouba et le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, ont ...
Lire l'article
Le Gabon et la France ont mercredi quatre conventions de financement de l’agence française de développement (AFD) à hauteur de 86,5 millions d’euro soit 56,7milliards de FCFA entre les autorités gabonaises et françaises en présence des chefs d’Etat. Ces contrats ont été paraphés par les ministres gabonais des Affaires Etrangères, Paul Ntoungui et le ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme Magloire Gambia. La France, quant à elle, était représentée par son ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner et Jean Michel Debrat, directeur général adjoint de l’AFD. En effet ces conventions signées hier qui dénote d’une refondation se voulant ...
Lire l'article
Le Président de la République Ali Bongo Ondimba, a reçu ce jeudi à Libreville, l’émissaire de son homologue, l’Emir du Kuweit, qui espère voir le Chef de l’Etat gabonais effectuer un voyage officiel sur ses terres du Koweït en vue du renforcement de la coopération entre les deux pays. Au sortir de l’entretien, l’émissaire Mohammed Abdallah a déclaré que, « c’est dans le but du renforcement de nos relations bilatérale, c'est-à-dire entre le Gabon et le Koweït, et le deuxième point de cet entretien n’a été autre que le renforcement de cette coopération afin qu’elle soit plus solide », avant ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de la commune de Libreville étaient réunis mercredi dans l’une des salles de l’hôtel ville Libreville autour de leur président, Jean François Ntoutoume Emane, pour entériner les décisions annoncées dernièrement lors de la présentation des vœux de nouvel an au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Pour s’occuper réellement des préoccupations de ses concitoyens, le maire avait décidé d’instaurer une gestion plus orthodoxe au sein de son institution. Dans le même temps, pour réaliser les économies substantielles, l’édile de Libreville avait décidé de revoir à la baisse le traitement du maire et de ses différents adjoints de ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba a discuté, mercredi à Libreville, avec certains de ses ministres des nouvelles propositions que la partie gabonaise compte intégrer dans le document cadre de partenariat entre le Gabon et la France pour la période 2006-2010. Les nouvelles propositions, que le gouvernement arrêtées, seront soumises à l’attention du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba pour appréciation, a-t-on appris au sortir de l’audience que le chef du gouvernement a accordé aux ministres concernés par ce dossier. La coopération entre ces deux pays est très largement marquée par d’étroite relation depuis l’indépendance du Gabon en ...
Lire l'article
Un accord cadre pour la création d’un master «Génie industriel» a été signé le 26 janvier à Libreville entre le secrétaire général du ministère gabonais de l’Enseignement supérieur, Bertrand Mbatchi, et le président de l’Université française Jean Monnet de Saint-Etienne, Khaled Bouabdallah. Cet accord entre dans le cadre du renforcement de la coopération pédagogique et scientifique entre l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), l’Ecole normale supérieure d’enseignement technique de Libreville (ENSET) et l’Université Jean Monnet de Saint Etienne, pour aider le Gabon à s’arrimer aux nouveaux standards internationaux de l’enseignement supérieure. La coopération franco-gabonaise dans le domaine de ...
Lire l'article
Le président du groupe de travail « Elaboration des projets d’Etablissement », Daniel Franck Idiata, a confié que les travaux en atelier ont permis des avancées significatives au sortir de la première journée de travail. « Nous avons fait un pas de géant aujourd’hui, car nous pouvons proposer un chronogramme au sortir de cette première journée de travail. De novembre 2008 à novembre 2009 et si tout se déroule comme nous le souhaitons, la rentrée pourrait avoir lieu entre novembre 2009 et 2010 », a-t-il déclaré. Durant l’année 2009 plusieurs actes seront posés notamment en Mars avec l’habilitation de l’offre de ...
Lire l'article
1er forum national sur le foncier: le Premier Ministre attend des propositions concrètes
Coopération Gabon -Chine: Le ministre Chinois des Affaires Etrangères, à Libreville, renforce la coopération entre les deux pays
Coopération Gabon / France: Les fédérations sportives gabonaises dotées de matériels par le diplomate français à Libreville
Cinq accords de coopération paraphés entre le Gabon et le Maroc
Gabon – France: Des conventions prometteuses pour une coopération transparente
Coopération: Ali Bongo Ondimba, invité au Koweït par l’Emir
Municipalité : Les Librevillois attendent des actions concrètes
Coopération: Le gouvernement finalise les nouvelles propositions à intégrer dans le document cadre partenariat Gabon-France
Gabon : La France renforce sa coopération universitaire
Gabon: Atelier de validation de l’Institut de formation aux métiers de la communication: des avancées significatives pour la première journée

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*