Socialisez

FacebookTwitterRSS

« Les problématiques liées à la discussion actuelle (interdiction d’exportation des grumes) n’ont pas été abordées », Francis Rougier (Président de Rougier-Gabon)

Auteur/Source: · Date: 25 fév 2010
Catégorie(s): Economie

Après la visite des chefs d’Etat Français et Gabonais, effectué mercredi au sein de l’entreprise Rougier – Gabon implantée dans la commune d’Owendo, le Président du Groupe, Francis Rougier, a déclaré que « l’intérêt pour une société comme Rougier est de pouvoir présenter ses activités et le sens de son travail basé sur la bonne gestion forestière et la transformation ».

Francis Rougier a clairement indiqué que les problématiques liées à la discussion actuelle (interdiction d’exportation des grumes), ayant été largement débattues, la semaine dernière au forum, n’ont pas été abordées à cette visite.
« Nous n’avons pas eu l’occasion car nous n’avons pas souhaité parler d’autres sujets que de la mise en avant de ce qui était possible de faire au Gabon en terme d’aménagement durable, de certification et de transformation », a dit Francis Rougier.

S’agissant du choix spécifique de Rougier parmi tant d’autres entreprises forestières françaises, Francis Rougier a expliqué que: « Cela va du fait que Rougier est une très ancienne société implantée au Gabon (1952). C’était la première avant la loi à se lancer dans l’aménagement forestier en faisant en sorte que la gestion de l’environnement et de la biodiversité soit protégée » et que par ailleurs « la deuxième préoccupation était l’industrialisation qu’a commencé l’entreprise en 1968 dans l’usine de plaquage de Port – Gentil ».

Dans ce sens, il a indiqué que « Nous sommes certifiés. Et il n y a que trois sociétés au Gabon qui sont certifiés aujourd’hui par le Label le plus reconnu par les Ongs et qui fait que le Gabon peut se prévaloir d’avoir quelques millions d’hectares de gestion, des meilleurs que l’on puisse faire aujourd’hui sur le continent africain. Donc je pense que c’est la raison de cette visite qui est de prendre l’excellence de ce qui peut se faire aujourd’hui dans la gestion forestière et l’industrialisation ».

 


SUR LE MÊME SUJET
Bois : le Gabon s’offre une part de Rougier
Par Frédéric Maury L'usine de déroulage et contreplaqué de Rougier Gabon à Owendo, près de Libreville. © Witt/Sipa Via la Caisse des Dépôts et Consignation, le Gabon acquiert 35% de Rougier Afrique International, qui exploite plus de deux millions d'hectares de concessions forestières dans le Bassin du Congo. Un peu plus d'un an après avoir obtenu un renforcement au capital de la Comilog, le Gabon prouve une nouvelle fois sa volonté d'être actif dans la gestion des ressources naturelles nationales. Après les mines, l'État d'Afrique centrale vise cette fois les forêts et s'offre, via sa ...
Lire l'article
Le vice-président de Rougier SA, Francis Rougier, et le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, Alain Ditona Moussavou, ont signé un accord qui autorise le Gabon à acquérir 35% des parts dans le capital social de Rougier International a rapporté ce vendredi le quotidien L’Union sur sa page économie. La prise de participation du Gabon dans Rougier Afrique international permettra au groupe de poursuivre son développement dans le domaine des forêts naturelles. D’autre part, Rougier Afrique International est installée dans trois pays du Bassin du Congo ( Gabon, Cameroun et Congo) sur 2,1 millions d’hectares de forêts gérés et ...
Lire l'article
Le sénateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de la commune d’Oyem (nord), François Owono Nguema a été élu jeudi 5ème vice-président du bureau du Sénat, à l’issue d’une séance plénière de la haute chambre du Parlement gabonais. M. Owono Nguema remplace à ce poste, son collègue du PDG de la commune de Minvoul (nord), Me Francis Nkéa Ndzigué qui a rendu son tablier, sans que toutefois indiqué les raisons de cette démission. Ce réaménagement du bureau du Sénat intervient 15 jours après la constatation de la vacance de poste par une requête du président du Sénat auprès de la Cour ...
Lire l'article
L'interdiction de l'exportation de grumes brutes du Gabon en 2010 sera discuté entre les présidents gabonais Ali Bongo et français Nicolas Sarkozy, dont le programme serré dans ce pays mercredi comprend une visite chez un groupe phare du secteur du bois. "C'est un symbole: Sarkozy va voir Rougier pour montrer son soutien aux forestiers français qui jouent le jeu", assure un observateur français installé au Gabon. Rougier est un groupe industriel français de transformation et négoce des bois tropicaux et exotiques. Son directeur général adjoint Jean-Louis Santos se garde de toute interprétation: "C'est un honneur pour nous de recevoir le président (Sarkozy). ...
Lire l'article
Le chiffre d’affaires de Rougier Gabon S.A. en 2009 a avoisiné les 40 milliards de francs CFA alors que celui du Groupe Rougier a été de 124,9 millions d’Euros, soit plus de 82 milliards de F CFA pour la même année .La décision du gouvernement gabonais d’interdire à compter de janvier 2010 l’exportation de grumes pourrait bénéficier à la production des grumes de Rougier au Cameroun et au Congo. En effet, la stratégie de Rougier est de rester un acteur majeur de l’industrie forestière au Gabon. Au-delà de l’interdiction d’exporter du bois en grumes, Rougier considère que la seule mesure permettant de ...
Lire l'article
Le géant français du bois, Rougier, vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2009 en chute de 21% par rapport à l’exercice 2008, avec une reprise prononcée sur le dernier trimestre de l’année. Malgré ces résultats moroses, Rougier Gabon mise sur la reprise et compte bien rebondir sur l’interdiction d’exportation des grumes décrétée par le gouvernement grâce à ses capacités préexistantes de transformation locale du bois. La société française d’exploitation du bois Rougier vient de présenter son bilan 2009, avec un chiffre d'affaires de 124,9 millions d’euros, soit une baisse de 21,2% par rapport à l’exercice 2008. Toutefois, le bilan indique ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a réaffirmé le jeudi dernier la volonté du gouvernement « de poursuivre son développement en compatibilité avec les efforts engagés en matière de protection de l’environnement et de la préservation des forêts ». Dès 2010, le bois en grumes sera interdit à l’exportation. « Je reste convaincu que c’est en maîtrisant la chaîne de valeur du bois que nous pourrons en tirer le maximum de profits et nous positionner comme un pays phare sur les marchés internationaux », avait déclaré le chef de l’Etat lors de son premier discours à la nation à l’occasion de la ...
Lire l'article
Avec deux millions d'hectares de forêt à travers le Gabon, le Cameroun et le Congo, le producteur de bois tropicaux français Rougier s’est construit une place de précurseur dans la politique environnementale du secteur, prélevant moins de 2 arbres par hectare tous les 25 à 30 ans. Couronné de la certification environnementale FSC à la fin de l’exercice 2008, le groupe Rougier avait entrepris sa politique de gestion durable des forêts qu’elle exploite depuis 1995, garantissant ainsi la pérennité et la stabilité de son activité, et s’ouvrant de nouveaux marchés en Europe où les importateurs exigent aujourd’hui ces standards écologiques. ...
Lire l'article
Le groupe, fort de deux millions d'hectares de forêts, ne prélève pas plus d'un à deux arbres par hectare, tous les vingt-cinq à trente ans. Un producteur de bois tropicaux qui fait du respect de l'environnement l'un de ses chevaux de bataille, voilà qui semble quelque peu paradoxal. Dès 1995, pourtant, c'est-à-dire avant l'apparition de toute réglementation en matière de développement durable, le groupe français Rougier, qui produit et commercialise du bois africain, s'est ingénié à protéger la biodiversité sur ses deux millions d'hectares de concessions forestières, au Gabon, au Cameroun et au Congo. Non pas par simple philan- thropie ...
Lire l'article
La société Rougier, spécialiste du bois tropical africain avec 2 millions d’hectares de concessions forestières gérés au Cameroun, au Gabon et au Congo, a annoncé le 14 octobre à Paris l’obtention de la certification Forest Stewardship Council (FSC) pour sa chaîne de contrôle et pour la majeure partie des concessions forestières de sa filiale Rougier Gabon. Cette certification reconnue par les ONG environnementales atteste d’efforts probants de la société pour l’optimisation et la préservation des ressources, la protection de la biodiversité et le développement socio économique des populations des populations locales.Rougier Gabon vient d’obtenir le certificat Forest Stewardship Council (FSC) ...
Lire l'article
Bois : le Gabon s’offre une part de Rougier
Gabon : Le Gabon acquiert 35% des parts de Rougier Afrique International
François Owono Nguema succède à Francis Nkéa Ndzigué au poste de 5ème vice-président du Sénat
Gabon/interdiction des grumes: les forestiers comptent sur Sarkozy
Gabon : Le chiffre d’affaires de Rougier Gabon SA a atteint 40 milliards de F CFA en 2009
Gabon : Rougier rebondit sur l’interdiction d’exportation des grumes
Le Gabon réaffirme son interdiction d’exporter le bois en grumes
Gabon : Rougier ou l’écologie au service de la croissance
Rougier, le producteur de bois tropicaux écolo
Gabon : Rougier obtient la certification FSC


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 25 fév 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>