Socialisez

FacebookTwitterRSS

« Les problématiques liées à la discussion actuelle (interdiction d’exportation des grumes) n’ont pas été abordées », Francis Rougier (Président de Rougier-Gabon)

Auteur/Source: · Date: 25 fév 2010
Catégorie(s): Non classé

Après la visite des chefs d’Etat Français et Gabonais, effectué mercredi au sein de l’entreprise Rougier – Gabon implantée dans la commune d’Owendo, le Président du Groupe, Francis Rougier, a déclaré que « l’intérêt pour une société comme Rougier est de pouvoir présenter ses activités et le sens de son travail basé sur la bonne gestion forestière et la transformation ».

Francis Rougier a clairement indiqué que les problématiques liées à la discussion actuelle (interdiction d’exportation des grumes), ayant été largement débattues, la semaine dernière au forum, n’ont pas été abordées à cette visite.
« Nous n’avons pas eu l’occasion car nous n’avons pas souhaité parler d’autres sujets que de la mise en avant de ce qui était possible de faire au Gabon en terme d’aménagement durable, de certification et de transformation », a dit Francis Rougier.

S’agissant du choix spécifique de Rougier parmi tant d’autres entreprises forestières françaises, Francis Rougier a expliqué que: « Cela va du fait que Rougier est une très ancienne société implantée au Gabon (1952). C’était la première avant la loi à se lancer dans l’aménagement forestier en faisant en sorte que la gestion de l’environnement et de la biodiversité soit protégée » et que par ailleurs « la deuxième préoccupation était l’industrialisation qu’a commencé l’entreprise en 1968 dans l’usine de plaquage de Port – Gentil ».

Dans ce sens, il a indiqué que « Nous sommes certifiés. Et il n y a que trois sociétés au Gabon qui sont certifiés aujourd’hui par le Label le plus reconnu par les Ongs et qui fait que le Gabon peut se prévaloir d’avoir quelques millions d’hectares de gestion, des meilleurs que l’on puisse faire aujourd’hui sur le continent africain. Donc je pense que c’est la raison de cette visite qui est de prendre l’excellence de ce qui peut se faire aujourd’hui dans la gestion forestière et l’industrialisation ».


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 fév 2010
Catégorie(s): Non classé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>