Socialisez

FacebookTwitterRSS

Alain Joyandet débouté par la société civile gabonaise

Auteur/Source: · Date: 25 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Société

Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat français à la Coopération ne s’entretiendra pas avec le collectif des organisations Libres de la société Civile gabonaise, Marc Ona et le siens ont décliné l’offre de rencontre que le Premier Secrétaire d’Ambassade de France au Gabon leur a faite mardi,arguant ne vouloir comme seul interlocuteur que le président Nicolas Sarkozy . C’est un niet catégorique que Marc Ona a donné mardi après –midi au Premier Secrétaire de l’Ambassade de France au Gabon. Au téléphone, puis par courriel.

Non,le Collectif des organisations Libres de la société civile gabonaise ne souhaite pas rencontrer le Secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet en marge de la visite que le président Nicolas Sarkozy effectue au Gabon les 24 et 25 février.

Pour lui, les sujets que les ONGs gabonaises veulent débattre avec la délégation hexagonale sont si cruciaux que seul le numéro Un français est la meilleure oreille : « En nous proposant de discuter avec le Secrétaire d’Etat à la Coopération, vous rabaissez le niveau de la place que la société civile gabonaise occupe sur le chéquier national .

Nous sommes des acteurs au même titre que les partis politiques. Si ce n’est pas le président français, pas de rencontre ! » a martelé Marc Ona au téléphone de son interlocuteur.

Dans un mémorandum surles relations franco-gabonaises qu’ils ont publié le 23 à Libreville, ils recommandent la mise à plat et la révision intégrale des accords et traités régissant « les relations franco-gabonaises et leur refonte » , la participation de la société civile et toute les forces politiques de la Nation dans le processus de ces nouveaux accords ,la promotion « d’une coopération basée seulement sur les relations d’Etat à Etat mettant ainsi un terme à une coopération souterraine gérée par les réseaux .»

Dans ledit pamphlet, ils exigent non seulement la mise en place d’un comité tripartite composé « de l’Etat gabonais, l’Etat français et la société civile relatif à l’impact humain et environnemental lié aux industries extractives. »

Mais surtout « la réparation totale pat le groupe AREVA, Total, Rougier, Comilog et autres de tous les types de dommages causés aux populations et à l’environnement dans les zones d’extractions. »

Sont aussi pointés « l’arrêt de l’ingérence française dans le choix des dirigeants gabonais, l’application de la diplomatie de la réciprocité en matière d’immigration » et « la restitution des biens mal acquis qui ne cessent de fructifier les banques françaises. »

source: Gabonpage


SUR LE MÊME SUJET
La Coalition de la Société Civile Gabonaise a animé une Conférence Publique ce samedi à Libreville sous le thème : « Société Civile, Ethique et Civisme » en présence de nombreux invités parmi lesquels des professeurs et membres d’ONG. Dans son intervention, le Porte Parole de cette coalition, Guy René Mombo Lembomba a donné l’objectif de ces assises qui se tiennent quatre jours après l’ouverture de la campagne électorale des Législatives au Gabon. « Nous organisons cette conférence publique dans un processus de dynamisation de la Société Civile afin de la rendre plus professionnelle qu’elle ne l’est déjà », a-t-il déclaré. Cette Coalition ...
Lire l'article
La Coalition de la Société Civile par la voix de son porte parole, Guy René Mombo Lembomba a fustigé ce lundi à Libreville le comportement de certains de leurs membres qui selon eux, sème la confusion au sein des organisations de la société civile. Ce comportement concourt à jeter l’opprobre sur la société civile en appelant les populations à l’incivisme et programmer le chaos. Dans son allocution, le porte parole a indiqué qu’«il avait été convenu que les prochaines élections au Gabon s’organiseraient autour de la crédibilité et de la transparence. Condition sine qua non et gage d’un réel développement du ...
Lire l'article
Le secrétaire d'Etat français à la Coopération, Alain Joyandet, est arrivé à Libreville depuis le 15 octobre dernier pour prendre part à l'investiture du nouveau chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba. La France avait été un des premiers pays à adressé ses félicitations à Ali Bongo après l'annonce des premiers résultats le 3 septembre dernier. La France est représentée à l'investiture d'Ali Bongo par son secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet, arrivé à Libreville depuis le 15 octobre dernier. Près d'une dizaine de chefs d'Etats sont attendus à cette passation de pouvoir entre Rose Rogombé, qui assure l'intérim depuis le ...
Lire l'article
Des leaders de la société civile gabonaise, réunis ce jeudi après – midi à la Chambre de commerce de Libreville, ont appelé les plus hautes autorités du pays à la mise sur pieds d’un « Fonds de vigilance démocratique » en vue de crédibiliser la future élection présidentielle anticipée devant mettre un terme à la période de transition de 30 à 45 jours. Selon Marc Ona Essangui, l’un des leaders de la société civile, ledit Fonds veillera à la bonne tenue des élections présidentielles anticipées. « Ce qui nous anime, c’est l’assainissement de la situation économique sociale et politique du pays ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Six figures de la société civile gabonaises, parmi lesquelles se trouve un signataire de la plainte déposée en France mettant en cause le patrimoine immobilier du président Omar Bongo Ondimba, ont été interpellées mardi 30 et mercredi 31 décembre 2008, à Libreville (Gabon). Mardi 6 janvier au matin, trois d'entre eux demeuraient détenus par la police judiciaire pour des motifs qui n'ont pas été signifiés. Alors que la loi gabonaise fixe à 48 heures la durée de la garde à vue, le ministre de l'intérieur André Mba Obame a déclaré lundi à l'AFP que "les jours non ouvrables" incluant "le 1er ...
Lire l'article
Communiqué BDP-Canada: La société civile gabonaise est en danger au Gabon
Le mercredi 31 décembre 2008  vers 12h 30mn, au siège de Brainforest, un débarquement de 3 voitures  sans immatriculations avec plus d'une dizaine d'hommes armés ont envahi le domicile professionnel de Mr Marc Ona Essangui. Ces larbins et voleurs du régime cannibale d'Omar Bongo ont défoncé les portes de Brainforest emportant avec eux les ordinateurs portables, les cellulaires et autres clés USB de l'association de protection de l'environnement et de lutte contre la corruption et l'enrichissement illicite au Gabon. Messieurs Marc Ona, Georges Mpaga, NGBWA Mintsa et deux autres journalistes ont été arrêtés. Avec leurs armes à feu, les FAMAS (les assassins ...
Lire l'article
COMMUNIQUE DE PRESSE Ce 31 décembre 2008, les forces de sécurité gabonaises ont arrêté simultanément plusieurs membres d’ONG (Georges Mpaga, président du Rolbg, Alain Moupopa, Président d’Afrique Horizon, Marc Ona, Coordonateur de PWYP Gabon et Président de Brainforest, etc. et d’autres citoyens (Grégory Gbwa Mintsa, plaignant gabonais dans l’affaire des biens mal acquis et Gaston Asséko, directeur technique de Radio Sainte Marie, une personne n’ayant rien à voir avec les Acteurs Libres de la Société Civile). De plus, les bureaux de PWYP Gabon et de l’ONG Brainforest ont été violemment saccagés et les ordinateurs volés. Cette opération, semble-t-il coordonnée, est préparée depuis ...
Lire l'article
Son prédécesseur, Jean-Marie Bockel, avait pris au mot le président Sarkozy et voulu rompre avec la tradition de la Françafrique. En renouant avec la realpolitik, le nouveau ministre de la Coopération français, Alain Joyandet, sert mieux les intérêts de la France en Afrique, écrit L'Observateur Paalga, de Ouagadougou. En voulant signer "l'acte de décès de la Françafrique", l'ancien ministre de la Coopération, Jean-Marie Bockel, a été tout simplement remercié – pardon, redéployé à la Défense. "Le sacrifié" avait été amnésique sur plusieurs sujets. D'abord il a occupé la rue Monsieur avec un préjugé défavorable : son patron, Bernard Kouchner, semble-t-il, ...
Lire l'article
Ethique et Civisme au centre d’une Conférence publique de la Coalition de la Société Civile Gabonaise
La société civile gabonaise fustige le comportement de certains de ses membres
Gabon : Alain Joyandet à Libreville pour l’adoubement d’Ali Bongo
Gabon: Période de transition: La société civile gabonaise veut la création d’un « Fonds de vigilance démocratique »
Plan de Paix
Communiqués de Presse
Trois leaders de la société civile gabonaise sont détenus par la police
Communiqué BDP-Canada: La société civile gabonaise est en danger au Gabon
Communiqué des Acteurs libres de la Société Civile Gabonaise
FRANCE • Alain Joyandet sait s’y prendre avec les dictateurs africains

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*