Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ben Moubamba dénonce la «fausse» rupture de Sarkozy

Auteur/Source: · Date: 25 fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Politique

Le vice-président de l’Union nationale, Bruno Ben Moubamba, a dénoncé ce matin dans la presse française le séjour gabonais du président Nicolas Sarkozy, qui ne remplirait pas ses promesses de rupture avec la Françafrique entretenue par ses prédécesseurs.

Brandi en étendard par le président français lors de sa visite au Gabon, le renouveau des relations franco-gabonaises consacré par la série de nouveaux accords entre les deux pays ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique locale.

Ce 25 février, la presse française publie une interview du vice-président de l’Union nationale (UN, opposition), Bruno Ben Moubamba, candidat malheureux à l’élection présidentielle, qui dénonce le séjour de Nicolas Sarkozy au Gabon, où «il se comporte exactement comme Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing», estime-t-il.

«Lorsqu’il était candidat, il avait déclaré au cours d’un de ses meetings, en janvier 2007, qu’il ne serait jamais complice d’une dictature. (…)Il promettait la rupture et ringardisait Chirac et sa politique Françafrique», rappelle Bruno Ben Moubamba.

«Jacques Chirac comme Valéry Giscard d’Estaing chantaient les louanges du maréchal Mobutu. Ils pratiquaient une forme d’autisme diplomatique tant le maréchal était impopulaire et pillait littéralement le pays. On les voyait à l’époque en VRP de réseaux privés, (…) en défenseurs d’intérêts privés», explique-t-il.

«Ce voyage au Gabon marque le soutien au régime d’Ali Bongo et je le crains, c’est considérer le Gabon comme une vache à lait», s’est-il indigné.

«A titre personnel, Nicolas Sarkozy est peut-être contre la dictature et pour les droits de l’homme en Afrique, mais il est inscrit dans ce même processus qui consiste à renvoyer l’ascenseur à ceux qui l’ont soutenu», a-t-il poursuivi.

Evoquant la présence de Pascaline Bongo au Conseil d’administration de Bolloré au Gabon, Ben Moubamba a dénoncé le fait que «la plupart des gens que nous combattons, nous, dans l’opposition, siègent au conseil d’administration des sociétés françaises installées dans le pays».

Concernant la rencontre organisée en catimini entre le président français et l’opposition gabonaise le 24 février dernier, le vice président de l’UN estime qu’«il n’y a dans cette rencontre aucun caractère officiel. Ce n’est pas public, pas publié, pas assumé. C’est une méthode d’un autre âge».

Face à cette rencontre «humiliante», «La moindre des choses aurait été de soigner les formes. Au Gabon, ça ressemble à une convocation soumise à la magnanimité du maître», a-t-il déclaré.

«Le simple fait que le Gabon soit une étape sur la route du Rwanda devrait faire réfléchir l’opposition. Il faut se défendre pour être respecté. Kagamé s’est défendu et Sarkozy va donc aller à Canossa [s’humilier] en se rendant au Rwanda», a conclu Bruno Ben Moubamba.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Bruno Ben Moubamba admis à l’UPG
Suite à sa demande d’adhésion à l’Union du Peuple Gabonais (UPG) il y a quelques mois, Bruno Ben Moubamba vient de voir son vœu exaucé par le Conseil exécutif de ce parti réuni le mardi 3 janvier dernier à Libreville. L’ancien candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août 2009 et ancien vice président de l’ex-Union Nationale (UN) est officiellement et désormais militant de ce grand parti de l’Opposition fondé par le défunt Pierre Mamboundou. A-t-on appris de sources proches de l’UPG. Selon lui, il a été longuement auditionné par les responsables du Conseil exécutif dont il a également reçu des ...
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba au Gabon pour finaliser son adhésion à l’UPG
L’ancien candidat malheureux aux élections présidentielles de 2009, Bruno Ben Moubamba, est de retour au Gabon pour apporter un message d’espoir et finaliser son adhésion à l’Union du Peuple Gabon (UPG, opposition), du défunt Pierre Mamboundou en proie depuis à des soubresauts. Selon son responsable de la communication, Bruno Ben Moubamba, absent du Gabon depuis 2 ans, a prévu d’organiser plusieurs activités dont une rencontre avec la presse. Nous y reviendrons.
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba, un homme" déterminé ", annonce son retour au Gabon, et promet aux gabonais « de vaincre le bongoïsme et cela malgré les vicissitudes de l’heure ».Malgré sa double nationalité le Franco-Gabonais, dit « c’est en étant au pays qu’il combattra mieux le system PDG. En effet, c’est pendant la période de la fin du sommet France Afrique de juin 2010, qui aura lieu à Nice en France. Que Bruno Ben Moubamba, membre de l’Union Nationale « UN », selon ses détracteurs « C’est en cette période que l’exorciste politique du Gabon viendra chasser les vieux démons ...
Lire l'article
Quelle urgence avait Nicolas Sarkozy à se rendre une troisième fois au Gabon depuis son élection? A l’issue de sa courte visite sur place, la réponse n’est pas évidente. Pour l’essentiel, le chef de l’Etat a paraphé, ce mercredi, un nouvel accord de défense qui confirme le maintien de la base militaire tricolore à Libreville (au détriment de Dakar, qui sera fermée) et institue des rapports plus transparents entre les deux pays. Le document sera soumis au Parlement, puis rendu public, a promis le chef de l’Etat. Critiqué pour avoir renié ses promesses de rupture avec les usages de la Françafrique, ...
Lire l'article
Six accords de partenariat ont été signés ce 24 février à Libreville par le président français, Nicolas Sarkozy, et son homologue gabonais, Ali Bongo, pour un montant global de 56,33 milliards de francs CFA. Ces accords qui couvrent principalement les domaines économiques et militaires sont censés poser les bases de nouvelles relations plus transparentes et moins «paternalistes» entre la France et le Gabon. Au terme de sa visite éclair de 24 heures sur le sol gabonais, le président français Nicolas Sarkozy a signé ce 24 février à Libreville une série d’accords de partenariat avec son homologue gabonais, Ali Bongo. Le ...
Lire l'article
Lors de sa visite au Gabon, le chef de l'Etat a apporté ce mercredi son soutien au nouveau président Ali Bongo, le fils d'Omar Bongo, tout en affirmant que la politique de la France avait changé. Franceville, fief de la famille Ali Bongo, gros bourg africain flanqué d'un aéroport international, accueille Nicolas Sarkozy en début de matinée. "Un ami", peut-on lire sur les banderoles tendues sur la façade en béton du terminal. La rupture avec la "Françafrique", annoncée par le président français au début de son quinquennat, semble loin. C'est sa troisième visite depuis son élection. Dans un univers africain instable, ...
Lire l'article
Nicolas Sarkozy est attendu au Gabon mercredi puis au Rwanda jeudi. A Libreville, le président de la République signera de nouveaux accords de défense avec le Gabon, censés incarner la "rupture" souhaitée par la France en Afrique. A Kigali, il s'agira avant tout d'une visite symbolique, supposée marquer la détente des relations franco-rwandaises. Deux visites déjà très commentées. La dernière fois qu'il s'est rendu en Afrique, c'était déjà au Gabon. Nicolas Sarkozy avait alors été sifflé par une dizaine de jeunes à son entrée dans le palais présidentiel de Libreville, où se tenaient les obsèques du président Omar Bongo, le ...
Lire l'article
La précampagne pour les élections présidentielles anticipée du 30 aout 2009 au Gabon bat son plein. C’est l’occasion pour les unités médiatiques, de mettre en place des nouvelles grilles de programmes adaptées à la circonstance. C’est dans cet optique que c’est inscrite la chaine de télévision gabonaise « TéléAfrica », dans le cadre de son émission « Edition Spéciale » présenté par un jeune journaliste du nom de Snélla Ange Pambo. L’invité du Jour, Bruno Ben Moubamba, candidat à l’élection présidentielle anticipée. Mais aussi deux autres invités qui se réclamaient d’être partisans du candidat Ali Bongo Ondimba. Cette configuration, d’après Ben ...
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba , porte- parole des Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise, candidat au prochain scrutin présidentiel, a regagné plutout "discrètement" Libreville, samedi soir. Venant de France où il est installé, Bruno Ben Moubamba a été salué à son arrivée par des membres de la Société civile conduits par Marc Ona Essangui, responsable de Publiez ce que vous payez et de l'Ong Brainforest, mais la "ferveur populaire" n'était pas au rendez-vous. Dès l’annonce , le 8 juin dernier du décès du Président Omar Bongo Ondimba, rappelle-t-on, Bruno Ben Moubamba "inondait" la toile et les rédactions des médias français d'appels ...
Lire l'article
Un an après un voyage éclair de six heures à Luanda, Nicolas Sarkozy renoue jeudi et vendredi avec l'Afrique pour un périple tout aussi minuté à Kinshasa, Brazzaville et Niamey conçu comme un exemple des liens rénovés qu'il veut instaurer avec le continent noir. En visite en Afrique du Sud en février 2008, le chef de l'Etat avait jeté les bases d'un nouveau "modèle de relations" franco-africaines, enfin débarrassé des outrances de la "Françafrique". Mais la rupture annoncée reste balbutiante, illustrée par le départ précipité il y a un an du secrétaire d'Etat à la Coopération, Jean-Marie Bockel. C'est donc avec ...
Lire l'article
Gabon : Bruno Ben Moubamba admis à l’UPG
Bruno Ben Moubamba au Gabon pour finaliser son adhésion à l’UPG
Gabon / Politique : Ben Moubamba annonce son retour au Gabon…
Au Gabon, Sarkozy rejoue l’air de la rupture
Gabon : La rupture à 56 milliards FCFA de Sarkozy
Sarkozy au Gabon, entre tradition et rupture
Afrique: La rupture selon Sarkozy
Gabon: Bruno Ben Moubamba est-il présidentiable?
Gabon: Retour discret de Bruno Ben Moubamba à Libreville
Sarkozy de retour en Afrique pour y réaffirmer le virage de la rupture

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 fév 2010
Catégorie(s): Coopération,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>