Socialisez

FacebookTwitterRSS

Otage au Mali : la fabrication d’un héros présidentiel

Auteur/Source: · Date: 25 Fév 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde

Partager:Changer mon statut sur ‘Twitter’Partager sur ‘Facebook’Partager sur ‘del.icio.us’Partager sur ‘Reddit’Partager sur ‘Digg’Partager sur ‘Blogmarks’Partager sur ‘LinkedIn’Partager sur ‘Viadeo’Partager sur ‘Netvibes’Partager sur ‘Google’Changer mon statut sur ‘HelloTxt’Buzzer !sur Yahoo!…

Que faut-il comprendre derrière cette photo d’un Président aux côtés d’un otage libéré ? Certitude : Nicolas Sarkozy a fait le forcing pour assurer ce cliché. Entre le Gabon et le Rwanda, il a fait un saut à Bamako (Mali), avec une escorte de journalistes embarqués sur un jet de la République. Histoire d’être sûr que la France se réveillerait bien avec cette image.

Sans oublier le commentaire :

« Nous ne laisserons tomber aucun de nos compatriotes pris par des terroristes. Nous ne laisserons tomber aucun Français, quelles que soient par ailleurs les erreurs qu’ils aient pu faire, qui se trouve dans l’épreuve. »

Au cas où de récentes déclarations, comme celle du chef d’Etat-major des armées, auraient pu nous en faire douter.

Seconde certitude : Pierre Camatte, 61 ans, libéré après trois mois de captivité dans le désert, aux mains des partisans de d’Al Qaeda au Maghreb islamique (AQMI), n’est pas passé loin de la mort. Son premier récit fait état d’une détention difficile.

Face à la polémique naissante, le Président malien Amadou Toumani Touré (ATT) s’est d’ailleurs justifié mercredi soir :

« Vous savez combien d’hommes nous avons perdus dans ces opérations anti-terroristes ? Alors, je le répète : j’assume cette libération, ils allaient exécuter Pierre Camatte, je le sais, ils allaient le faire. »

Car l’ensemble de la presse de la région, côté malien comme côté algérien, critique sévèrement le troc d’otages qui a présidé à cette libération. Dans la Tribune, les pressions françaises sont vivement mises en cause :

« On ne peut pas lutter contre le terrorisme et exiger la libération de terroristes pour sauver un otage. »

•La France a-t-elle payé une rançon ?
•Y-a-t-il une autre contrepartie ?
•Quel sera le coût de cette libération sur le cours des relations franco-algériennes, en ce moment au plus bas ?
Autant de questions que soulevaient déjà, sur Rue89, une tribune de l’anthropologue britannique Jeremy Keenan.

Par David Servenay 


SUR LE MÊME SUJET
Le géant indien Tata Chemicals a fait part de son intention de participer, avec la multinationale Singapourienne Olam international limited, au projet de construction d’une usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji, au nord de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime (ouest). Le groupe indien compte injecter près de 130 milliards de FCFA pour acquérir 25% du capital de la coentreprise entre Olam, dont la part va passer de 80 à 62,9% et le gouvernement gabonais, dont la participation tombera de 20 à 12%. L’intérêt du groupe indien, troisième producteur ...
Lire l'article
Communiqué: Le Mouvement « Bongo Doit Partir » condamne la énième prise en otage du Gabon par les Bongo, et soutient l’Union Nationale
Communiqué de presse pour diffusion immédiate Le mouvement en exil « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) exprime sa vive inquiétude devant la montée actuelle de la répression et de l’arbitraire politiques au Gabon et s'étonne de la dissolution de l'Union Nationale. La dissolution d’un parti politique, quel qu’il soit, et la répression policière à l’endroit de citoyens exprimant leur souveraineté devant l’arbitraire et la dictature, sont des actes extrêmement graves et inacceptables qui ne peuvent laisser aucun Gabonais indifférent. Ces actes de dictature avérée commandent que chaque citoyen se rende désormais compte, plus que jamais, et une bonne fois pour toutes, que le changement ...
Lire l'article
Vers l’implantation d’une usine de fabrication de pâte à papier et d’une industrie du pétrole au Gabon par le groupe Japonais Sojitz Corporation Une délégation du groupe Japonais Sojitz Corporation a été introduite, jeudi dernier, au cabinet de travail du premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, par l’Ambassadeur du Gabon au Japon, Jean Christian Obame, en vue de l’implantation d’une usine de fabrication de pâte à papier et d’une industrie du pétrole au Gabon, a constaté GABONEWS. Le président de la zone Est et centrale d’Afrique du groupe japonais Sojitz Corporation, Shuhei Inoue, à l’issue de cette rencontre, a soutenu ...
Lire l'article
Shell Gabon va lancer un projet de fabrication de gaz naturel liquéfié, a annoncé le PDG de la société, Adrian Drewett, à l'occasion de la célébration des 50 ans de présence de cette filiale du Groupe Royal Dutch Shell Plc dans ce pays. Shell Gabon travaillera avec le gouvernement gabonais sur ce projet de développement de gaz naturel liquéfié à partir du gaz qui brûle à l'air libre sur les champs existantS. "C'est un projet qui va contribuer à créer une nouvelle branche d'activités dans l'industrie des hydrocarbures au Gabon, tout en réduisant l'impact sur l'environnement par l'arrêt du brûlage du gaz ...
Lire l'article
Les transporteurs ont pris en otage les populations à Franceville et Moanda, les deux principales villes de la province du Haut-Ogooué (sud-est) depuis plusieurs mois. L’extension sans cesse croissante de ces localités, oblige les habitants à partir de loin pour atteindre les pôles de concentration humaine, notamment les hôpitaux, les marchés et les établissements scolaires. S’y rendre semble plus facile que de faire le voyage inverse. A Franceville par exemple, il n’est plus aisé de quitter le quartier commerçant de Potos pour se rendre dans les quartiers. Il faut dorénavant 30 à 45 minutes d’attente voire plus et une sacrée lutte à la ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy est venu mercredi apporter son soutien au "nouveau" Gabon du fils d'Omar Bongo, élu il y a moins de six mois à l'issue d'un scrutin contesté, avec l'ambition d'en faire la vitrine d'un nouveau partenariat entre la France et l'Afrique. Nicolas Sarkozy a d'autre part annoncé qu'il se rendrait dans la soirée à Bamako pour rencontrer l'ex-otage français Pierre Camatte, relâché mardi au Mali par un groupe d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), et remercier le président malien Amadi Toumani Touré. M. Sarkozy se rendra ensuite jeudi à Kigali pour sceller la réconciliation entre la France et le ...
Lire l'article
Nelson Mandela, le premier président noir sud-africain, fêtait samedi ses 91 ans, entouré de proches et de fidèles chez lui à Johannesburg, tandis que des milliers d'inconnus lui rendaient hommage et que des concerts en son honneur étaient organisés dans son pays et à New York. M. Mandela, symbole de la réconciliation dans un pays marqué par des années de ségrégation entre Noirs et Blancs, a réuni dans sa maison du quartier de Houghton (dans le nord de Johannesburg) des amis et des fidèles de la lutte anti-apartheid, dont son compagnon de lutte devenu président, Jacob Zuma. De santé fragile, les déplacements ...
Lire l'article
Cela fait plusieurs jours que les défenseurs des sans-papiers tirent la sonnette d'alarme. Selon la Cimade et l'Association malienne des expulsés (AME), le gouvernement français exercerait des «pressions considérables et sans précédent pour que le Mali signe avec Brice Hortefeux, ministre français de l'immigration, (un) accord bilatéral de gestion concertée des flux migratoires». En substance, les termes de cet accord sont les suivants: la France entrouvrirait son marché du travail au Mali, celui-ci acceptant en retour qu'elle lui réexpédie ses ressortissants en situation irrégulière. Cette signature interviendrait en marge de la Conférence interministérielle euro-africaine sur la migration et le développement ...
Lire l'article
Dix membres d'équipage, dont six français, un tunisien, un sénégalais et deux camerounais d'un navire du groupe français Bourbon, travaillant pour Total et opérant sur un terminal pétrolier dans les eaux territoriales camerounaises au large de Bakassi, ont été pris en otage dans la nuit du 31 octobre. Le groupe rebelle camerounais Bakassi Freedom Fighters a revendiqué l’opération et menacé de tuer les otages si le gouvernement camerounais n’ouvrait pas les négociations sous trois jours. Des miliciens de la péninsule de Bakassi, à la frontière entre le Camerounaise et le Nigéria, ont revendiqué le 31 octobre l'enlèvement de dix employés ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau a changé plusieurs fois de sites. Malheureusement, des milliers d'articles sont souvent restés sur les anciens sites que nous n'avons pas pu transférer, mais que vous pouvez encore consulter sur les anciens sites. La version actuelle de notre site a été lancée par soucis de modernisation et de meilleure gestion de l'information. Par ailleurs, le Gabon étant en deuil depuis 40 ans, notre site conservera sa couleur de fond noire--signe de deuil--tant que le dictateur nommé Bongo s'imposera au pouvoir. Tôt ou tard, l'heure de la libération sonnera. Pour accéder au contenu resté sur les anciens sites, cliquez sur ...
Lire l'article
Le géant indien Tata Chemicals va injecter 130 milliards de FCFA dans la construction d’une usine de fabrication d’engrais au Gabon
Communiqué: Le Mouvement « Bongo Doit Partir » condamne la énième prise en otage du Gabon par les Bongo, et soutient l’Union Nationale
Vers l’implantation d’une usine de fabrication de pâte à papier et d’une industrie du pétrole au Gabon
Shell Gabon va lancer un projet de fabrication de gaz naturel liquéfié
Les transporteurs prennent les populations en otage à Franceville et à Moanda
Sarkozy au Gabon pour soutenir le fils Bongo, détour au Mali pour voir l’ex-otage français
Le monde célèbre les 91 ans de Nelson Mandela, “héros de l’humanité”
Le Mali ne veut pas faire de cadeau à Hortefeux
Cameroun : Dix employés de Total pris en otage par des pirates
Anciens Sites


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Fév 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*