Socialisez

FacebookTwitterRSS

Plus de 23 milliards de Fcfa pour l’électrification du Woleu-Ntem

Auteur/Source: · Date: 26 Fév 2010
Catégorie(s): Développement,Société

Une convention de financement et du contrat commercial des travaux de construction du réseau interconnecté de la province du Woleu-Ntem a été signée jeudi au palais du bord de mer en présence du président de la république Ali Bongo Ondimba, selon un communiqué de la presse présidentielle.

Le document a été paraphé entre le Premier ministre Paul Biyoghé, le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Régis Immaugault pour la partie gabonaise et l’Ambassadeur de France au Gabon Jean Didier Roisin et le directeur général délégué de la société ETDE, filiale du groupe Bouygues électricité, Patrick Eveillard, côté français.

La convention concerne la réalisation des travaux d’interconnexion dans la partie septentrionale de notre pays, notamment sur l’axe Mitzic, Oyem et de Bitam, ainsi que la mise en place de réseaux dans les villages environnants.

Les travaux seront exécutés par l’entreprise ETDE, sur un financement assuré par la BNP Paribas, de l’ordre de 23 milliards 700 millions de Fcfa. Des négociations avec l’Agence française de développement (AFD) devaient se poursuivre pour éventuellement compléter ce financement.
Il faut dire que la vision du gouvernement s’inscrit dans une démarche de désenclavement, d’amélioration des conditions de vie des citoyens en zones rurales et de développement durable. Ce projet vise trois objectifs majeurs : désenclaver le nord Gabon, zone relativement peuplée pour laquelle cet investissement permettrait d’apporter une capacité de développement orientée vers les activités de la petite industrie (transformation du bois, hévéaculture, service), de l’artisanat, de l’agriculture et du commerce et de fixer ainsi les populations sur cette zone.

Le deuxième objectif est de supprimer progressivement la production d’électricité produite à partir d’énergie fossile. Enfin, il s’agit de mettre en valeur le potentiel hydroélectrique national et éviter l’utilisation des énergies fossiles.


SUR LE MÊME SUJET
L’Etat gabonais vient de recevoir de la Banque africaine de développement (BAD) une cagnotte de plus de 25 milliards de francs CFA. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, Séraphin Moundounga, cette enveloppe est destinée au financement des universités de Mouila et Oyem. Le projet de construction des universités à l’intérieur du pays sort peu à peu de tiroir et l’on s’achemine vers le début de construction de certaines d’entre elles. La Banque africaine de développement (BAD) a en effet débloqué une enveloppe de 25,2 milliards de francs CFA pour la construction des universités de Mouila et Oyem. «Techniquement et fonctionnellement, la ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé le 17 juin à Libreville avec la société française DTP Terrassement un contrat de 58 milliards de francs CFA pour la réhabilitation de la route nationale 2 entre Ndjolé et Médoumane, dernier tronçon non restauré de cet axe qui relie Libreville à Yaoundé au Cameroun. La Route nationale 2 qui relie Libreville à Yaoundé en desservant la province Nord du Woleu-Ntem verra-t-elle enfin son dernier tronçon réhabilité entre Ndjolé et Médoumane ? Après plusieurs projets de réhabilitation avortés sur ce tronçon, c’est la société française DTP Terrassement qui a signé hier, 17 juin, avec le ...
Lire l'article
La commission d’attribution des marchés publics a attribué le 14 juin à Libreville une nouvelle enveloppe de 53 milliards de FCFA pour le financement de 52 projets concernant huit départements ministériels différents. 53 milliards de francs CFA ont été débloqués le 14 juin derniers pour le financement de 52 marchés publics dans les domaines de la Défense nationale, de l’Intérieur, de l’Equipement, du Logement, des Transports, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Santé. Trois autres marchés ont été approuvés pour le compte de la Primature pour un montant de 91 millions de FCFA. C’est le ministère des Transports qui ...
Lire l'article
AGP° - ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne endommagé par le violent orage qui s’est abattu sur Oyem. Ici, sur place, nous ne pouvons rien faire’’, a indiqué M. Kum-Ntsundu, ajoutant toutefois que le prestataire de la SEEG basé à Oyem a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé. ‘’Nous attendons tout de Libreville. Donc, entre l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre, ça va coûter entre 120 à 150 millions de FCFA’’, a-t-il dit, soulignant que les dégâts causés par l’orage sont très importants pour la SEEG. Les toitures ...
Lire l'article
Les dégâts causés par l’orage qui a soufflé dans la nuit de lundi à mardi dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) coûteraient une bagatelle de près de 150 millions de FCFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a déclaré vendredi à Oyem, le contremaître distribution électricité, Gabriel Kum-Ntsundu. ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne, ici sur place nous ne pouvons rien faire, notre prestataire basé ici a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé, nous attendons tout de Libreville, donc entre l’achat du matériel, le transport ...
Lire l'article
La filiale électricité et maintenance de Bouygues Construction (ETDE) vient de signer avec le ministère gabonais de l'Energie un contrat pour l’élaboration et la construction du projet d’électrification rurale de la partie Nord du pays. D’un montant de près de 21 milliards de francs CFA financés par la coopération française, les travaux qui doivent débuter dès juin prochain devraient s’achever fin 2012. La province Nord du Gabon va bénéficier d’un puissant levier de développement avec le contrat récemment signé entre la filiale électricité de Bouygues Construction et le ministère gabonais de l’Energie pour la mise en œuvre du projet ...
Lire l'article
Dans le cadre du programme national d’électrification rurale, une convention de financement de plus de 23 milliards de francs CFA a été signée le 25 février entre le ministre gabonais de l’Energie, Régis Immongault, et le directeur général délégué de la société ETDE, filiale du groupe français Bouygues électricité, Patrick Eveillard, pour l’électrification de la province du Woleu-Ntem, dans le Nord du pays. La lutte contre l’exode rural devrait connaître une étape significative dans la partie septentrionale du pays, avec le projet d’électrification du Woleu-Ntem dont la convention de financement a été signée le 25 février dernier ...
Lire l'article
Les Petites et moyennes entreprises vont désormais compter sur un appui de poids. La Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) et l’Agence française de développement (AFD) doivent signer un protocole d’accord ce 24 février pour le financement des PME et PMI. Cet accord prévoit notamment une enveloppe de 6.56 milliards de FCFA de prêts pour financer les activités des PME et PMI. La Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) et l’Agence française de développement (AFD) viennent de voler au secours des Petites et moyennes entreprises et moyennes industries (PME/PMI). Dans ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de financer 15 milliards de FCFA pour améliorer la distribution de l’eau dans la partie nord de Libreville, au terme d’une convention signé lundi à au palais présidentiel, en présence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondiimba. Une partie du financement soit 9 milliards de FCFA sera injectée grâce à un prêt contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD). L’accord pour cet apport a été paraphé entre le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Roisin, représentant l’AFD. Le remboursement de prêt sera fait par la Société d’énergie et d’eau du Gabon ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Finances, Paul Toungui, son homologue des Travaux Publics, Flavien Nziengui Nzoundou, l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon ainsi que le directeur de l’Agence française de développement au Gabon, Eric Bollard, ont signé le 11 juillet dernier à Libreville deux conventions de financement d’un montant global de près de 30 milliards de francs CFA. La première convention concerne la réhabilitation de la route nationale 2 et la seconde constitue un fond d’expertise et de renforcement des capacités. Réunis le 11 juillet dernier au cabinet du ministre des Finances, Paul Toungui, les représentants français ont paraphé ...
Lire l'article
Gabon : 25,2 milliards de FCFA pour les universités d’Oyem et Mouila
Gabon : 58 milliards FCFA pour l’axe routier Ndjolé-Médoumane
Gabon : Encore 50 milliards FCFA pour les marchés public
WOLEU-NTEM : Le violent orage qui s’est abattu sur la ville d’Oyem va coûter près de 150 millions de FCFA à la SEEG
Woleu-Ntem : Les dégâts causés à la SEEG par l’orage estimés à près 150 millions de FCFA
Gabon : Le Woleu-Ntem électrifié avant 2013
Gabon : 23,7 milliards FCFA pour électrifier le Woleu-Ntem
Gabon : 6, 56 milliards FCFA de l’AFD pour les PME
Gabon: 15 milliards de FCFA pour améliorer l’adduction d’eau dans la partie nord de Libreville
Gabon : 30 milliards de FCFA de la France pour le développement

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Fév 2010
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*