Socialisez

FacebookTwitterRSS

CEEAC : 2 milliards FCFA pour le développement de l’Agriculture

Auteur/Source: · Date: 1 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique

Les experts de la banque mondiale, du secrétariat du NEPAD, du bureau régional de la FAO et de la CEEAC se sont concertés du 22 au 26 à Libreville sur l’établissement d’un fonds subsidiaire de 2 milliards de francs CFA. Ce fonds financé par la banque mondiale au profit de la CEEAC et de ses Etats membres est destiné à la mise en œuvre du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA).

Une importante réunion technique s’est tenue du 22 au 26 février dernier au siège de la CEEAC à Libreville entre les délégués de la banque mondiale, du bureau régional de la FAO et des experts de la CEEAC.

L’objectif de cette réunion conjointe était d’examiner les modalités pratiques de la mise en place d’un Fonds subsidiaire de la CEEAC, destiné au Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA).

« Ce fonds est mis à la disposition de la CEEAC et des pays membres pour financer toutes les activités relatives à la mise en œuvre du PDDAA. Hormis la RDC et le Burundi qui ont déjà démarré ce processus, les huit autres pays de la CEEAC seront inclus dans l’enveloppe prévisionnelle de 2 milliards de francs à répartir sur les trois ans à venir », a indiqué le coordonnateur du programme régional de sécurité alimentaire (PRSA), Joël Beassem.

Cette réunion technique entre la CEEAC et les partenaires au développement devrait déboucher sur l’accord de ce financement prévu en juillet 2010 avant la signature, au niveau de chaque Etat, du pacte national du PDDAA, étape fondamentale pour les futurs engagement des bailleurs de fonds en ce qui concerne le secteur agricole.

« Nous souhaitons vivement que nos Etats s’engagent politiquement dans le processus de mise en place des points focaux nationaux. C’est un processus très important et la CEEAC a une très grande responsabilité dans sa mise en œuvre. Au niveau continental, la CEDEAO a pris de l’avance. La CEEAC est en pole position avec la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et le Comesa devant les autres communautés africaines » a souligné Joël Beassem.

Selon la vision générale adoptée sous l’égide du Nepad en 2003 par les chefs d’Etats et de gouvernements africains, le continent africain devrait, d’ici à 2015, atteindre la sécurité alimentaire à la fois en termes de disponibilités et de coûts et assurer l’accès des pauvres à une alimentation et une nutrition adéquates. Il s’agit d’améliorer la productivité agricole afin d’arriver à un taux annuel de 6% et d’amener les Etats africains à consacrer 10% de leur budget annuel au développement de l’agriculture.

Le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA) a pour objectif d’aider les pays africains à accélérer la croissance économique par la promotion du développement agricole, afin de réduire la famine, la pauvreté et l’insécurité alimentaire.


SUR LE MÊME SUJET
A l’initiative de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), un atelier de deux jours (du 18 au 20 avril) axé sur le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA), se tient depuis ce lundi dans la capitale gabonaise. L’atelier qui regroupe des experts venus des pays membres de la CEEAC est géré par le secrétariat général du département de l’intégration physique, économique et monétaire de ladite institution. C’est le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Roger Tchoungui qui a ouvert les travaux en lieu et place de son supérieur, le général Louis Sylvain Goma empêché. Durant ...
Lire l'article
La Communauté Economique et des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) ont décidé ce vendredi, au terme de l’atelier régional de renforcement des capacités nationales dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation (STI), en Afrique centrale d’œuvrer pour un développement durable. Plusieurs thématiques en rapport avec les STI ont été abordées par les délégations de la CEEAC afin d’apporter un appui multiforme à la mise en œuvre d’un plan d’action en faveur d’un développement durable en Afrique centrale. Durant les quatre jours de travaux (de ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
Le ministère de la l’Agriculture vient de valider le document de la Politique agricole commune de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (PAC-CEAAC). Ca y est, le Gabon s’est arrimé le 9 juin à la Politique agricole commune de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (PAC-CEAAC), en validant le document relatif à cette politique. Cette décision intervient au terme d’un atelier qui tenu dans la capitale gabonaise. La validation de ce document par le Gabon s’inscrit dans le cadre de sa contribution à l’élaboration de la politique menée par les 10 Etats de la CEEAC. Pour le ...
Lire l'article
A l’occasion du Conseil des ministres des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui s’est tenu du 26 au 29 mars à N’Djamena, au Tchad, le conseil a tablé sur un budget de fonctionnement de 34 milliards de francs CFA pour l’exercice 2010, soit une augmentation de 74% par rapport à l’année écoulé. Les recettes mobilisées pour le budget 2009 de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) n’a permis de réaliser que 42 % des actions prévues. Pour donner une impulsion plus significative aux efforts de l’intégration régionale, les Etats-membres ont décidé ...
Lire l'article
Le directeur du bureau sous-régional de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), Mamadou Hachim Koumaré, a estimé le 16 mars à N’Djamena, au Tchad, que 3205 milliards de francs CFA sont nécessaires pour compléter le bitumage de l'ensemble des liaisons routières inter-capitales des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). Dans le cadre du Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale (PDCT-AC), le directeur du bureau sous-régional de la CEA, Mamadou Hachim Koumaré, a indiqué le 16 mars que l’achèvement du bitumage des axes routiers inter-capitales des pays membres de ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé le 30 avril dernier un don de 23,6 milliards de F.CFA à la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) pour la conservation des écosystèmes des forêts du bassin du Congo. Ces fonds doivent permettre de renforcer la gestion durable de ce bassin forestier, le deuxième plus grand de la planète, qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique. Face à l'importance de la préservation des forêts du Bassin du Congo au regard des impératifs du réchauffement climatique, la Banque africaine de développement (BAD) a ...
Lire l'article
La Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) et la Banque africaine de développement (BAD) ont procédé jeudi dernier, à Libreville, à la signature d’un accord de financement et d’appui à la conservation des écosystèmes du Bassin du Congo. Cette signature a eu lieu présence de Bassary Touré, représentant régional de la BAD et de Louis Sylvain Ngoma, secrétaire général de la CEEAC. Cet accord de 23, 6 milliards de francs CFA qui sera débloqué sur cinq ans sera affecté pour la protection des ressources forestières et l’appui aux institutions spécialisée de la CEEAC, précisément la Commission des forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC). Aussi, ...
Lire l'article
La Commission de l'Union Européenne (UE) à Libreville a signé samedi dernier au siège de la CEEAC de Libreville, une convention de contribution d'un montant de 9,6 milliards de francs CFA à la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). La signature de cette convention a été faite par Thierry Mathisse, ambassadeur chef de délégation de la Commission de l'UE à Libreville et le secrétaire général de la CEEAC Louis sylvain Goma, en présence de certains représentants diplomatiques au Gabon. Cette convention entre dans le cadre de la coopération en matière de paix et de sécurité avec la CEEAC ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Finances, Paul Toungui, son homologue des Travaux Publics, Flavien Nziengui Nzoundou, l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon ainsi que le directeur de l’Agence française de développement au Gabon, Eric Bollard, ont signé le 11 juillet dernier à Libreville deux conventions de financement d’un montant global de près de 30 milliards de francs CFA. La première convention concerne la réhabilitation de la route nationale 2 et la seconde constitue un fond d’expertise et de renforcement des capacités. Réunis le 11 juillet dernier au cabinet du ministre des Finances, Paul Toungui, les représentants français ont paraphé ...
Lire l'article
Le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA) au centre d’un atelier de la CEEAC à Libreville
Coopération / Technologie : La CEEAC et l’UNESCO œuvrent pour un développement durable
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
Gabon : Libreville adhère à la Politique agricole de la CEEAC
CEEAC : 34 milliards de FCFA pour le budget 2010
CEEAC : La CEA table sur 3205 milliards de FCFA pour le bitumage inter-capitales
CEEAC : 23,6 milliards de F.CFA de la BAD pour les forêts du Bassin du Congo
Gabon: Coopération: la BAD signe un accord de 23, 6 milliards FCFA avec la CEEAC
Gabon: L’Union Européenne octroie une subvention de 9,6 milliards de francs CFA pour des missions de paix à la CEEAC
Gabon : 30 milliards de FCFA de la France pour le développement

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*