Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ali Bongo veut recruter 9000 nouveaux policiers

Auteur/Source: · Date: 2 Mar 2010
Catégorie(s): Société

Ali Bongo a présidé le 1er mars à Libreville le premier Conseil supérieur de la Défense et de la Sécurité publique, qui doit planifier la sécurisation de l’environnement national des affaires, le maintien de la paix et de l’unité nationale. Dans l’immédiat, le président souhaite une programmation budgétaire nécessaire pour le recrutement et la formation sur trois ans de 9000 nouveaux agents de police.

«La préservation de l’intégrité territoriale et la consolidation des rapports bilatéraux avec les pays voisins et amis», quatrième axe du projet de société du chef de l’Etat, était au centre du premier Conseil supérieur de la Défense et de la Sécurité publique tenu le 1er mars dernier à Libreville.

Ali Bongo, qui a occupé le portefeuille de la Défense de 1999 jusqu’à son élection à la tête de l’Etat, a invité à cette occasion les militaires à repenser le concept de la défense, afin que les forces nationales de défense et de sécurité soient à même d’assurer la sécurisation de l’environnement national des affaires, le maintien de la paix et de l’unité nationale.

Le chef de l’Etat a également souhaité que le Parlement puisse adopter une programmation budgétaire adéquate compatible avec les exigences d’une armée moderne et opérationnelle, notamment sur le volet de la protection des personnes et des biens et particulièrement la sécurité des investissements sur le territoire national.

Le président Ali Bongo a présenté un programme de sécurité qui prévoit le recrutement et la formation de 9000 agents de police échelonné sur trois ans. Des effectifs supplémentaires qui devraient par ailleurs permettre de garantir le niveau de sécurité requis pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2012.

Ce programme répond aux engagements du chef de l’Etat pour «la professionnalisation de l’armée et l’opérationnalité effective de toutes les composantes de nos forces», contenus dans son projet de société.


SUR LE MÊME SUJET
Renforcement des contrôles policiers au Cap Estérias
Les éléments des forces de sécurité du département du Cap Estérias (30 km au nord de Libreville) ont renforcé leur présence sur le terrain en cette période de la Coupe d’Afrique des Nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale depuis le 21 janvier dernier. Les agents de forces de sécurité ont multiplié les patrouilles dans la zone du Cap Estérias, peut-on constaté sur place. Cette présence accrue des hommes en tenue sur le terrain vise selon des sources policières à empêcher les immigrés clandestins de rallier Libreville en cette période de la CAN, via le Cap Estérias. Tous ...
Lire l'article
Nommés par décret présidentiel vendredi dernier, le nouveau commandant en chef de la Gendarmerie nationale, le Général de Brigade, Jean Ekoua et celui de la Police nationale, le Général Léon Mistoul prendront respectivement officiellement leurs fonctions ce matin au camp de Gendarmerie de Gros-bouquet et de celui de la FOPI. La cérémonie de passation de commandement sera présidée par le président de la République en sa qualité de Chef suprême des forces de Défense et de sécurité. Les deux nouveaux commandants en chef succèdent aux Généraux Abel Sougou et Antoine Embinga.
Lire l'article
Le Ministère de l’Education Nationale organisera à partir du 25 mai prochain dans chaque province du pays, un concours pour le recrutement de 500 instituteurs adjoints à former à l’Ecole Nationale des Instituteurs (ENI), indique un communiqué dudit ministère parvenu à la Rédaction de GABONEWS. Selon une source syndicale de la Convention nationale des Syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED), le recrutement de ces instituteurs adjoints va permettre de renforcer la capacité des enseignants dans les pré-primaires et primaires disséminées dans le pays. A noter que les candidats qui se présenteront pour le compte d’une province de leur choix devront ...
Lire l'article
Avant le coup d'envoi de la 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football, le Gabon entend sécuriser ses aéroports. L'opération devra concerner surtout les aéroports de Libreville et de Franceville (sud-est), deux sites où se dérouleront les matchs d'une CAN, co-organisée avec la Guinée équatoriale. Le pays compte équiper ses aéroports de systèmes de sécurité ultra modernes, assure-t-on. La société Falconeye, spécialisée dans la vidéosurveillance, devrait fournir les systèmes de caméras et d'alertes d'intrusions suspectes. Les responsables de cette société annoncent avoir visité récemment ces deux aéroports, pour recueillir les informations susceptibles de permettre la conception et l'installation ...
Lire l'article
Les aéroports de Libreville et de Franceville (sud est) vont être équipés de systèmes de sécurité ultra modernes dans la perspective de la 28ème coupe d’Afrique des Nations (CAN) que le Gabon va co-organiser avec la Guinée Equatoriale en 2012, a appris à l’AGP. Installés par la société Falconeye, les systèmes comprennent différents capteurs de cameras disposées autour du périmètre de l’aéroport de manière à assurer la surveillance et fournir des alertes en cas d’intrusions suspectes. Les responsables de la société Falconeye ont visité récemment les deux aéroports, afin de recueillir les informations susceptibles de permettre la conception et l’installation des ...
Lire l'article
Les Forces de sécurité gabonaises, renforcent depuis lundi à Libreville, leurs capacités opérationnelles à lutter contre la traite des enfants à la faveur d’une formation de trois jours s’inscrivant dans le cadre de l’opération « Bana». Cette formation entre dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la 11ème réunion du Comité des Chefs de Police d’Afrique Centrale (CCPAC), et du forum des Ministres en charge des questions de sécurité en Afrique Centrale, tenue à Yaoundé, au Cameroun en 2009. Ces assises avaient débouché sur un certain nombre de mesure tendant à lutter contre la criminalité transfrontalière, d’où la ...
Lire l'article
Neuf-mille hommes et femmes seront recruté d’ici trois ans Les effectifs des policiers vont être fortement renforcés d’ici 2013, ont annoncé les autorités gabonaises. 9000 hommes et femmes seront recrutés pendant cette période afin d’apporter une réponse musclée aux problèmes d’insécurité au Gabon, notamment dans les grandes villes comme Libreville où les cas de viol, de vol et d’assassinat sont récurrents. La nouvelle été donnée par le ministre de l’intérieur, Jean-François Ndongou, dans une interview parue dans le quotidien l’Union de vendredi : " Le président Ali Bongo Ondimba, dans son projet de société, a indiqué les grands axes de la politique ...
Lire l'article
Neuf-mille hommes et femmes seront recruté d’ici trois ans. Les effectifs des policiers vont être fortement renforcés d’ici 2013, ont annoncé les autorités gabonaises. 9000 hommes et femmes seront recrutés pendant cette période afin d’apporter une réponse musclée aux problèmes d’insécurité au Gabon, notamment dans les grandes villes comme Libreville où les cas de viol, de vol et d’assassinat sont récurrents. par Pierre Eric Mbog Batassi, Notre correspondant au Gabon La nouvelle été donnée par le ministre de l’intérieur, Jean-François Ndongou, dans une interview parue dans le quotidien l’Union de vendredi : " Le président Ali Bongo Ondimba, dans son projet de société, ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé l’organisation, dans les prochains jours, dans les chefs-lieux des neuf provinces du Gabon, d’un concours pour le recrutement de 3000 policiers, dans un communiqué rendu public, vendredi soir à Libreville, à l’issue du conseil des ministres présidé par le président Ali Bongo Ondimba. Le concours est ouvert aux jeunes Gabonais, âgés de 25 ans au plus, et titulaires du Brevet d’études premier cycles (BEPEC), du Baccalauréat ou de tout titre équivalent, indique le communiqué du conseil des ministres. Le texte précise que 370 places sont disponibles pour la province de l’Estuaire (ouest), où se trouve Libreville, la ...
Lire l'article
Des affrontements violents ont opposé vendredi à Libreville plusieurs milliers de manifestants aux forces de l'ordre après la dispersion d'un rassemblement interdit par les autorités gabonaises, faisant plusieurs blessés, a constaté un journaliste de l'AFP. Ces heurts ont éclaté après la dispersion dans la matinée par les forces de l'ordre d'un rassemblement de plusieurs centaines d'opposants qui demandaient la démission du gouvernement du ministre de la Défense Ali Ben Bongo, fils du défunt président Omar Bongo et candidat à la présidentielle du 30 août. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants qui ont répliqué par des jets ...
Lire l'article
Renforcement des contrôles policiers au Cap Estérias
Prise de fonction des nouveaux commandants en chef de la Gendarmerie et de la police ce matin
Le ministère de l’éducation national va recruter 500 nouveaux enseignants
En perspective de la CAN 2012, le Gabon envisage de sécuriser ses aéroports
Les aéroports de Libreville et de Franceville bientôt équipés de systèmes de sécurité ultra-modernes
Sécurité – Interpol: les policiers gabonais renforcent leurs capacités en lutte contre la traite des enfants
Vers un renforcement des effectifs policiers au Gabon
Vers un renforcement des effectifs policiers au Gabon
La police va recruter 3000 jeunes gabonais
Gabon: affrontements entre plusieurs milliers de manifestants et policiers

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Mar 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*