Socialisez

FacebookTwitterRSS

Quand Sarkozy décore Ali Bongo incognito

Auteur/Source: · Date: 3 Mar 2010
Catégorie(s): Coopération,Françafrique

Lors de son déplacement au Gabon, en février dernier, Nicolas Sarkozy a fait Ali Bongo Grand Officier de la légion d’honneur. Les étrangers qui se sont signalés par les services qu’ils ont rendus à la France ou aux causes qu’elle soutient peuvent recevoir une distinction de la Légion d’honneur “, selon l’article R128 du code de la légion d’honneur.
Lors de sa troisième visite (en trois ans) au Gabon, le 24 février dernier, Nicolas Sarkozy a décoré discrètement de la légion d’honneur, son président fraîchement élu Ali Bongo, et la présidente du Sénat Rose Rogombé. Le premier a été fait Grand Officier et la seconde Commandeur.

Cité de la démocratie

Sur son blog, Bruno Ben Moubamba, vice-président du parti d’opposition l’Union Nationale signe un billet à ce sujet, intitulé : “Nicolas Sarkozy remet en catimini la légion d’honneur française à un dictateur gabonais”. Et de s’interroger: “on ne voit guère en quoi les actions professionnelles d’Ali Bongo et de Rose Rogombé ont pu servir la gloire de la France.”
Sa tribune est accompagnée d’une photo, prise au palais présidentiel, publiée par le quotidien Gabon Matin dans son édition de mars.
Pierre Régent, responsable des relations internationales au pôle communication de l’Elysée confirme cette information. “Ils ont tous deux été décorés par le président” affirme-t-il.”Rose Rogombé a été décorée pour son rôle joué dans la transition”, explique-t-il, “Nicolas Sarkozy lui a rendu hommage dans son discours à la cité de la démocratie”.
“Je veux d’ailleurs, Cher Ali, dire à Madame Rose Francine Rogombé combien la France veut rendre hommage à la qualité de son intérim.”, souligne Nicolas Sarkozy dans son allocution.
A la mort d’Omar Bongo, le 9 juin 2009, au pouvoir depuis 41 ans, Rose Francine Rogombé, alors présidente du Sénat est chargée d’assurer l’intérim dans l’attente de nouvelles élections. Le 30 aout 2009, Ali Bongo, le fils, est élu lors de l’unique tour des présidentielles avec 41,73%, victoire validée le 3 septembre par la Cour constitutionnelle.
A l’annonce des résultats, deux candidats de l’opposition revendiquent également la victoire, des émeutes éclatent et les intérêts français sont pris pour cible. A plusieurs reprises l’opposition accuse la France d’avoir soutenu Ali Bongo. Ces affrontements feront deux morts selon le bilan officiel.

Candidat

Une information que dément Nicolas Sarkozy lors de ce même discours du 24 février “J’ai une grande confiance dans votre Président, mais je défie quiconque de penser ou de pouvoir démontrer que la France avait un candidat lors de la dernière élection présidentielle.”déclare-t-il.
Robert Bourgi, conseiller du président, autoproclamé fils spirituel de Jacques Foccart, l’homme des réseaux africains du Général de Gaulle, déclarait dans un article du journal Le Monde, le 30 aout dernier : “Au Gabon, la France n’a pas de candidat, mais le candidat de Robert Bourgi, c’est Ali Bongo, explique-t-il en souriant. Or je suis un ami très écouté de Nicolas Sarkozy. De façon subliminale, l’électeur le comprendra.” Il accompagnait par ailleurs Nicolas Sarkozy lors de sa visite.
“Les Gabonais ont été humiliés par un vrai-faux discours sur la fin de la Françafrique quand dans le même temps on avait dans ses bagages la fine fleur de la mafia françafricaine on décorait de la Légion d’honneur Ali Bongo et Rose Rogombé” dénonce Bruno Ben Moubamba.
L’Elysée n’a pas souhaité commenter la décoration d’Ali Bongo.

(Estelle Gross, Nouvelobs.com)  


SUR LE MÊME SUJET
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Selon un proche de l'ancien président du Gabon, ce dernier aurait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Bis repetita. Le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 est à nouveau visé. Dans un livre à paraître jeudi, Le scandale des biens mal acquis (éd. La Découverte), Mike Jocktane, ancien conseiller personnel et directeur adjoint du cabinet d'Omar Bongo affirme que l'ancien président gabonais a financé la campagne présidentielle de l'actuel chef de l'État français. Dans l'ouvrage, signé des journalistes Xavier Harel et Thomas Hofnung, Mike Jocktane contredit les mots de Robert Bourgi. En septembre, l'avocat franco-libanais ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy recevra lundi son homologue gabonais Ali Bongo, qui a succédé à son père Omar Bongo en août 2009 à l'issue d'un scrutin contesté, a annoncé vendredi l'Elysée. "L'entretien portera sur les relations bilatérales entre nos deux pays ainsi que sur les questions régionales", écrit la présidence française dans un communiqué. Nicolas Sarkozy s'était rendu il y a un an au Gabon pour relancer la coopération entre Paris et Libreville et apporter son soutien au nouvel homme fort du pays. La France, ancienne puissance coloniale, a toujours été très proche de la famille Bongo. Omar Bongo a lontemps été considéré ...
Lire l'article
A priori, difficile de faire pire que le discours de Dakar de 2007, qui par ses grossières approches avait déchaîné un tollé à travers toute l'Afrique. Or voici que le comble de la falsification historique vient d'être accompli tout récemment par Nicolas Sarkozy, face à des centaines de personnes, cette fois à Libreville, au Gabon. Encore par ignorance ? En tout cas, cette fois, les énormités sarkozyennes n'ont eu le don de révolter personne… Le 24 février 2010, à Libreville donc, Nicolas Sarkozy, apparemment très à l'aise, à tu et à toi avec son homologue gabonais, Ali Bongo, avait pourtant bien commencé, puisque ...
Lire l'article
En déplacement au Gabon la semaine dernière, Nicolas Sarkozy a célébré l’amitié franco-gabonaise. Sa vision des relations entre les deux pays n’a pourtant pas toujours été aussi idyllique. Au cours de l’été 1995, sous le pseudonyme de Mazarin, Nicolas­ ­Sarkozy s’était amusé, pour le quotidien « Les Echos », à écrire une lettre imaginaire adressée par le président du Gabon, Omar Bongo, à un Jacques Chirac fraîchement élu. Voici quelques extraits de cette correspondance : «Cher et très estimé confrère, Guide de l’Afrique et Phare de la pensée, mon frère, mon ami, mon cher Jacques. [...] La place de la ...
Lire l'article
A l’occasion de la visite officielle de Nicolas Sarkozy au Gabon les 24 et 25 février, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, et la présidente du Sénat, Rose Rogombé, ont été décorés de la légion d’honneur par le président français. La cérémonie de cette haute distinction s’est pourtant déroulée dans la plus grande discrétion, loin des caméras, et n’a presque pas été relayée par les médias. Qu’a valu à Ali Bongo et Rose Rogombé de se voir décerner la légion d’honneur française le 24 février dernier ? C’est la question qui taraude les esprits à Libreville depuis ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba est à Franceville (capitale provinciale du Haut – Ogooué, sud – est) depuis ce mardi, en début d’après – midi, où il va accueillir, mercredi en matinée, son homologue Français, Nicolas Sarkozy, en mini tournée africaine. Le Gabon par Franceville et Libreville, sa capitale, vont constituer la première étape de la tournée africaine de Nicolas Sarkozy qui va ensuite se rendre à Kigali, au Rwanda. La visite de 48 heures du chef de l’Etat français au Gabon sera marquée de symboles du point de vue des relations qu’entretiennent Paris et Libreville. Car de ...
Lire l'article
THOMAS HOFNUNG Le conseiller de Nicolas Sarkozy a dévoilé quelques secrets de la Françafrique lundi matin sur RTL, et notamment les circonstances de l'éviction de Jean-Marie Bockel, ex-secrétaire d'Etat à la Coopération. C’est une éminence de moins en moins grise. Qualifié jusqu’ici de conseiller occulte du président Nicolas Sarkozy pour les questions africaines, l’avocat Robert Bourgi multiplie désormais les interventions à visage découvert dans les médias. Lundi matin, il était sur RTL. La veille, on l’avait vu sur Canal+. Ces dernières semaines, Libération et Le Monde ont dressé son portrait. Considéré comme le dernier des gardiens de la «Françafrique», cet homme rond ...
Lire l'article
Libreville, 18 août (GABONEWS) - Le président français, Nicolas Sarkozy, dans une correspondance publiée ce mardi dans le quotidien l’Union, a précisé à l’intension de son homologue gabonais, Rose Francine Rogombé, à l’occasion de la célébration du 49ème anniversaire de l’accession du Gabon à l’indépendance qu’« Il appartient aux Gabonais et à eux seuls de choisir leur avenir ». « Madame la présidente, La fête nationale de la République du Gabon m’offre l’occasion de vous adresser, ainsi qu’à tous vos compatriotes, mes plus sincères félicitations et mes vœux de prospérité et de réussite. Au moment où votre pays vit un tournant de son ...
Lire l'article
Comment les valeurs républicaines de la France peuvent-elles trouver des accointances avec une dictature vieille de 40 ans ? J'adresse ici ici une série d'interrogations au nouveau président élu, futur chef de l'état Français. - quel conseil Omar Bongo peut-il donner à Nicolas Sarkozy alors qu'il a lamentablement échoué dans son pays sur tous les plans' - quelle expérience positive Omar Bongo a-t-il à transmettre à Nicolas Sarkozy pour la gestion de son pays si ce n'est celle de sa pérennité cynique et perverse au pouvoir ? - quel sérieux omar bongo peut-il inspirer aux gens qui connaissent son dossier, c'est-à-dire des gens ...
Lire l'article
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Nicolas Sarkozy reçoit Ali Bongo lundi à l’Elysée
Quand Sarkozy réécrit l’histoire de la décolonisation au Gabon
Quand Sarkozy se moquait d’Omar Bongo
Gabon : Ali Bongo et Rose Rogombé décorés par la France
Ali Bongo Ondimba à Franceville pour accueillir mercredi son homologue français, Nicolas Sarkozy
Bongo Doit Partir
Quand Robert Bourgi, le «M. Afrique» de Sarkozy, ne tient pas sa langue
Gabon: Nicolas Sarkozy à Rose Francine Rogombé: « Il appartient aux Gabonais, et à eux seuls, de choisir leur avenir »
La France des paradoxes et des ambiguïtés démocratiques: Quand Omar Bongo donne des conseils électoraux à Nicolas Sarkozy


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Mar 2010
Catégorie(s): Coopération,Françafrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*