Socialisez

FacebookTwitterRSS

« Le projet de la zone franche de l’île Mandji à trop trainé », Honorine Dossou Naki, Haut représentant du chef de l’Etat, en charge de la zone franche de l’île Mandji

Auteur/Source: · Date: 6 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

Le Haut représentant du chef de l’Etat, en charge de la zone franche de l’île Mandji, Madame Honorine Dossou Naki, a confié, ce vendredi, à GABONEWS, que « Le projet de la zone franche de l’île Mandji à trop trainé ».

RAPPEL HISTORIQUE

« Le projet a débuté en 1996 mais, le projet des projets a été présenté au défunt chef de l’Etat en 1986. A l’époque c’étaient les ministres d’Etat Moussirou Saturnin Nang Nguéma et Joseph Inama qui ont eu l’idée de venir présenter ce projet au chef de l’Etat et, on a attendu 10 ans avant que le Président ne le reprenne lors d’un discours à la nation ».

« Il a repris ce projet et a mis en place une structure avec un comité de réflexion et à l’an 2000 l’on a pris une loi créant la structure ».

« On a mis en place une commission nationale, mais il y a eu des difficultés techniques, mais aussi au niveau politique ».

« La volonté du chef de l’Etat était bien présente, mais les difficultés liées au choix du site ont entraîné des lenteurs à tel point que les habitants de l’Ogooué-Maritime ne croyaient plus tellement à ce projet. Aussi, avec l’arrivée de l’actuel chef de l’Etat qui a remis ce projet au goût du jour en l’annonçant d’abord lors de la campagne avant et de me désigner, après son investiture, au poste de Haut Représentant personnel du Chef de l’Etat chargé de la Zone franche de l’île Mandji ».

DETERMINATION DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

« Et là, comme vous l’avez constaté il a été sur place, il a survolé la zone, il a été jusqu’à la plage, on a longé une partie de la zone et, comme vous le savez c’est un projet phare pour l’avenir de cette province ».

BUT DU PROJET DE LA ZONE FRANCHE DE L’ÎLE MANDJI

« Le but du projet était en fait de trouver un nouveau pool de croissance économique en essayant de trouver de nouvelles activités génératrices d’emplois pour faire face au déclin de l’activité pétrolière. Donc, le nouveau Président de la République, en arrivant, a pris le projet pour le mettre dans le cadre de sa vision du ‘‘ Gabon Industrielle’’ avec pour objectif de transformer la plupart de nos ressources localement ».

« Donc, ce projet se base sur les ressources que nous avons sur place liées au pétrole, la forêt et celles dites halieutiques ».

CHRONOGRAMME ET DIFFICULTES

« Nous sommes entrain de travailler sur un programme, actuellement nous sommes au niveau des études de la nouvelle parcelle, car sur les 8 existantes, les premières études étaient concentrées sur la parcelle A pour une superficie d’environ 15 mille 500 hectares. Celle-ci présentait beaucoup d’inconvénients, elle est sur le prolongement de l’aéroport notamment de la piste, ce qui devait poser des problèmes de sécurité car il est à côté des installations pétrolières et compte tenu de ces installations et le fait qu’à ce niveau là, la ville se trouve au niveau 0 de la mer, ce qui a nécessité beaucoup de remblai d’à peu près 12 millions de m3 de sable soit l’équivalent de plus de 120 milliards de FCFA pour la viabilisation d’environ 420 hectares ».

« On a trouvé que c’était un peu cher d’où la décision d’aller un peu plus au nord dans le site que le Président a visité que l’on appelle la parcelle F, où on est mieux situé car les industriels voulaient d’une parcelle avec les pieds dans l’eau contrairement à la parcelle A qui se trouve loin derrière le port ».

ETUDES DE TERRAIN

« Le gouvernement a signé une convention d’études avec un cabinet canadien et espagnole, celle -ci a été signée au début du mois de décembre 2009 et le 26 du même mois, les experts sont arrivés pour commencer les travaux sur le site et, actuellement on est à près de 40% de leurs exécutions ».

« Dès que l’étude sera remise, nous allons poursuivre avec les travaux de terrassements qui sont à la charge de l’Etat qui, une fois terminés ou pendant ces travaux on commencera déjà à lancer les appels d’offres ».

LES SOCIETES S’IMPATIENTENT

« Il y a déjà des sociétés industrielles nationales et internationale qui piaffent d’impatience. Une société Allemande, une autre chinoise et bien d’autres voudraient déjà s’installer ».

ADHESION INTERNATIONALE POUR SE CREDIBILISER

« Le Gabon, est membre de la fédération mondiale des zones franches qui est un observateur au niveau des Nations-Unies et, nous avons travaillé avec eux pour qu’ils nous encadrent afin qu’on parvienne à la mise en place de la structure de gestion parce que jusque-là , une loi créant cette structure a été prise en 2000, mais aucune structure de fonctionnement et d’organisation de la zone franche n’a été mise en place ».

TRAVAIL POUR TOUS LES GABONAIS ET TRANSPARENCE OBLIGENT

« En matière d’emploi, c’est chaque société qui nous communiquera son nombre en fonction des besoins et, ce projet n’est pas uniquement réservé à Port-Gentil mais, plutôt à tous les gabonais et, la loi prévoit même que ces entreprises peuvent même recruter des experts à l’extérieur ».

« Aussi, a-t-on prévu des structures de formation à l’intérieur de la zone franche afin d’avoir plus de mains d’œuvre qualifiées ».


SUR LE MÊME SUJET
L’édification de la zone franche Ile Mandji, à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (sud-ouest), aura des impacts pour lesquels des mesures d’atténuation doivent être envisagées, selon le Centre national des données et de l’information océanographiques (CNDIO). ‘’Les travaux de viabilisation du site concerneront le défrichement, le décapage et le remblai’’, a expliqué Nicaise Rabenkogo, Docteur en géographie et aménagement de l’espace, qui a conduit une étude d’impact environnementale et sociale sur une des parcelles devant accueillir la zone franche. ‘’A chacune de ces opérations correspondent des impacts pour lesquels il faudra prévoir des mesures d’atténuation’’, a indiqué M. Rabenkogo, à ...
Lire l'article
Face à l’imminence du démarrage des travaux de la Zone franche de l’Ile Mandji, le coordinateur général de ce projet invite les personnes ayant des constructions sur ledit site, à se faire recenser au 2e étage de l’immeuble Arambo à Libreville ou au secrétariat général du gouvernorat de Port-Gentil. Cette opération, qui s’achève le 30 juin prochain, s’inscrit dans le cadre de leur dédommagement. Dans le cadre du démarrage imminent des travaux d’aménagement de la parcelle «F» où sera érigée la Zone franche de l’Ile Mandji, située dans la baie du Cap Lopez, il est demandé aux personnes ayant des constructions ...
Lire l'article
Le groupe singapourien Olam et le groupe indien Tata Chemicals sont associés dans le projet de construction d’une usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon. Estimé à 1,3 milliards de dollars américains, (entre 650 et 750 milliards de FCFA), le projet va démarrer par une étude d’impact environnementale et une étude d’impact sociale. Les travaux de construction vont durer trois ans et générer de nombreux emplois directs et indirects. M. Théophile Ogandaga, coordonnateur du projet Olam International, s’est rendu à Port-Gentil jeudi dernier pour présenter le projet au maire André ...
Lire l'article
A deux jours de la tenue du Congrès extraordinaire du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Honorine Dossou Naki, membre du Bureau permanent de cette formation politique, sollicite la solidarité des autres fédérations provinciales en faveur de l’Ogooué-Maritime, sa province d’origine. « Nos camarades savent ce que l’Oogooué-Maritime a subi et je l’ai dit lors des dernières échéances politiques, mais la fédération PDG de l’Ogooué-Maritime est toujours présente ; ce que nous demandons aux autres camarades, aux autres fédérations et aux autres provinces, c’est de nous apporter aussi leur solidarité et leur soutien afin de comprendre les difficultés ...
Lire l'article
Réagissant au lendemain des décisions prises par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en faveur des marigovéens (populations de la province de l’Ogooué – Maritime, ouest), Madame Honorine Dossou Naki, Haut cadre de cette région, a déclaré, ce vendredi, dans un entretien exclusif accordé à GABONEWS, que : « Le chef de l’Etat a donc pris des mesures fortes de la situation». « En tant que ressortissante de la province de l’Ogooué-Maritime, je ne peux qu’être satisfaite du séjour du Président de la République dans la capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime, car en se rendant ici, le chef de ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a marqué, mercredi pendant séjour dans la ville de Port Gentil, une escale sur le site où va être installée la zone franche de l’Île Mandji. Le projet est prometteur pour le pays, avec des retombées attendues sur le plan économique et social. Les études topographiques et géotechniques sont actuellement en cours sur ce site. Les travaux d’aménagement de la parcelle A sont terminés. La parcelle F, d’une superficie de 900 hectares, est actuellement en étude. Au total, huit parcelles vont être aménagées sur le site. On estime que toutes les études sur de différentes ...
Lire l'article
Les membres du Commissariat chargé de la mise en place de la zone franche de l’Ile Mandji ont été auditionnés, mardi matin, au Palais Léon Mba, siège de l’Assemblée nationale, par la Commission des lois et finances de la chambre des députés. La création d’une zone franche au Gabon reste encore à l’étape de projet. Adossé au port et à l’aéroport de Port-Gentil (île de Mandji, sud-ouest), le site retenu pour accueillir la zone franche de Mandji couvre une surface totale de 1500 hectares composée de cinq (5) parcelles différentes dont une d’environ 500 ha devrait être développée en première phase. La ...
Lire l'article
Le championnat national de handball, dénommée « Challenge Honorine Dossou Naki » du nom du ministre du contrôle d’Etat, des inspections, de la Lutte contre la corruption et de la Lutte contre l’Enrichissement illicite, aura lieu du 20 au 27 juillet à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon; à cet effet, les différents encadreurs de la compétition sont à l’œuvre. Organisé par la Fédération gabonaise de handball (FEGAHAND), le championnat national dans sa 20ème édition, sous le sceau d’Honorine Dossou Naki , promet d’être une belle fête sous le haut patronage du ministère de la jeunesse et des sports. Soulignons que cette ...
Lire l'article
Ouverts le 2 avril dernier à Libreville, les travaux du séminaire de formation des contrôleurs d'Etat qui doivent jouer un rôle clé dans la lutte contre l'enrichissement illicite ont été clos le 4 avril dernier par la vice premier ministre en charge du Contrôle d'Etat, Honorine Dossou Naki. Elle a invité les agents à exécuter leurs contrôles dans le respect de la légalité, dans la transparence en toute indépendance et dans un esprit d'honnêteté, car plus que jamais le contrôle sera au cœur de la bonne gouvernance. Renforcer les capacités de contrôle des agents du Contrôle général d'Etat et de ...
Lire l'article
Gabon : Honorine Dossou Naki fixe le cap aux contrôleurs d’Etat
Ouverts le 2 avril dernier à Libreville, les travaux du séminaire de formation des contrôleurs d'Etat qui doivent jouer un rôle clé dans la lutte contre l'enrichissement illicite ont été clos le 4 avril dernier par la vice premier ministre en charge du Contrôle d'Etat, Honorine Dossou Naki. Elle a invité les agents à exécuter leurs contrôles dans le respect de la légalité, dans la transparence en toute indépendance et dans un esprit d'honnêteté, car plus que jamais le contrôle sera au cœur de la bonne gouvernance. Renforcer les capacités de contrôle des agents du Contrôle général d'Etat et ...
Lire l'article
La construction de la zone franche Ile Mandji aura des impacts sur l’environnement à Port-Gentil
Gabon : Identification des délogés de la Zone franche de l’Ile Mandji
Projet d’usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil
Congrès du PDG J-2: Honorine Dossou Naki appelle à la solidarité militante en faveur de la fédération de l’Ogooué-Maritme
« Le chef de l’Etat a donc pris des mesures fortes de la situation », Honorine Dossou Naki (Haut cadre de l’Ogooué – Maritime)
Ali Bongo Ondimba sur le site de la zone franche de l’Ile Mandji
Gabon: Activité du parlement / Le commissariat de la zone franche de L’Ile Mandji auditionné par les députés
Gabon: Handball: le Championnat national « challenge Honorine Dossou Naki » à Port-Gentil du 20 au 27 juillet
Gabon : Honorine Dossou Naki fixe le cap aux contrôleurs d’Etat
Gabon : Honorine Dossou Naki fixe le cap aux contrôleurs d’Etat

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*