Socialisez

FacebookTwitterRSS

Faure Gnassingbé réélu président du Togo

Auteur/Source: · Date: 6 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique

Le fils de l’ancien dictateur Gnassingbé Eyadéma aurait reçu 60,9% des voix, selon la commission électorale. Un résultat annoncé dans un climat de tension au Togo, où l’on craint une nouvelle flambée de violence dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest.

Le Togo va-t-il renouer avec ses vieux démons ? Deux jours après le scrutin pour la présidentielle, la commission électorale a annoncé samedi soir que le chef de l’Etat sortant Faure Gnassingbé avait été réélu président avec 60,9% des voix. Un résultat annoncé alors qu’un peu plus tôt dans la journée, les deux camps revendiquaient chacun la victoire.

Selon le président de la commission électorale, Issifou Tabio, le fils de l’ancien dictateur Gnassingbé Eyadéma a recueilli 1,2 million des suffrages exprimés jeudi, contre 692.584 à Jean-Pierre Fabre, le candidat du premier parti d’opposition. Très loin derrière, arrivé en troisième position, l’ancien premier ministre Yawovi Agboyibo a recueilli 2,96% des votes. Le taux de participation à cette élection a été de 64,68%.

«Nous avons gagné la présidentielle du 4 mars 2010», avait pourtant affirmé vendredi après-midi lors d’une conférence de presse Jean-Pierre Fabre, le candidat du parti UFC (Union des Forces de Changement). «La compilation des procès verbaux des bureaux de vote en notre possession donne une avance confortable au candidat de l’Union des forces de changement», avait-t-il poursuivi, affirmant avoir recueilli «une moyenne entre 75 et 80% des voix». L’opposant avait également évoqué des «irrégularités constatées» dans le processus de vote, notamment des «bourrages d’urnes».

Mais quelques heures plus tard, c’était au tour du porte-parole du gouvernement, Pascal Bodjona, d’annoncer sur la radio RFI que le président sortant Faure Gnassingbé, du RPT (Rassemblement du peuple togolais), avait «largement remporté» l’élection. «Je pense que c’est une plaisanterie, avait-t-il déclaré à propos de l’annonce du camp adverse. Je pense que l’UFC a connu une déroute totale au regard de tout ce qu’on a comme procès verbaux». «Tous les résultats que nous avons nous confirment que le président Faure a largement, je dis bien largement, remporté cette élection», avait asséné celui qui est aussi ministre de l’Administration du territoire.

Une manifestation dispersée

Samedi après-midi, une manifestation pour protester contre la façon dont sont décomptés les résultats de l’élection et à laquelle participait Jean-Pierre Fabre avait été dispersée à coups de grenades lacrymogènes dans le centre de Lomé. Une dispersion qui avait fait monter un peu plus la tension à Lomé dans l’attente des résultats de l’élection.

Il y a cinq ans, une vague de violences avait éclaté à Lomé après l’annonce de la victoire contestée à la présidentielle de Faure Gnassingbé, quelques mois après la mort de son père, le général Gnassingbé Eyadéma, qui a régné sans partage sur le Togo pendant 38 ans. Les violences avaient fait 400 à 500 morts selon l’ONU. Selon Amnesty international des militaires avaient attaqué les domiciles de présumés opposants avant et après le scrutin, les frappant à coups de gourdin ou les tuant par balles.

Par Thomas Vampouille  


SUR LE MÊME SUJET
Paul Biya réélu président du Cameroun avec 77,9% des voix
Paul Biya a été réélu président du Cameroun lors de l'élection du 9 octobre avec 77,9% des suffrages, a annoncé vendredi la Cour suprême. Celle-ci avait rejeté jeudi un appel présenté par l'opposition pour faire annuler les résultats du scrutin. Sept candidats de l'opposition estiment que l'élection a été entachée de fraudes et ont demandé la tenue d'un nouveau scrutin. Ils ont menacé d'organiser des manifestations si leur demande était repoussée. Paul Biya, 78 ans, qui dirige le Cameroun depuis près de trente ans, a reconnu qu'il y avait peut-être eu des "imperfections" dans le déroulement du vote mais a nié les ...
Lire l'article
Togo: L’opposition sous silence
Cinq jours après le scrutin présidentiel togolais contesté par l'opposition, une manifestation, interdite par le pouvoir, a été rapidement dispersée mardi, à Lomé, la capitale du pays. A l'étranger, l'Union africaine (UA) a validé la réélection de Faure Gnassingbé, tandis que Paris, appelant au calme, a rendu hommage "au sens civique" du peuple togolais. Des gaz lacrymogènes contre quelques centaines de manifestants. Tel a été le scenario du rassemblement qui a eu lieu ce mardi dans les rues de Lomé, la capitale du Togo. A l'appel de l'opposition au président Faure Gnassingbé, la population était invitée à braver l'interdit du ...
Lire l'article
Selon les résultats annoncés par la Ceni pour la présidentielle du 4 mars, le président sortant Faure Gnassingbé est reconduit. Mais des manifestations ont éclaté dans la capitale au cours desquelles Jean-Pierre-Fabre et Kofi Yamgnane ont été blessés. Le président sortant Faure Essozimna Gnassingbé, candidat du Rassemblement du peuple togolais (RPT), a remporté la présidentielle du 4 mars au Togo, selon les résultats rendus publics samedi soir vers 10h (heure locale) par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) sur la base des rapports des 35 Commissions électorales locales indépendantes (Celi). Il a obtenu 1 243 044 voix sur 2 040 546 ...
Lire l'article
Le président sortant du Togo Faure Gnassingbé a remporté l'élection présidentielle du 4 mars avec 60,92% des voix, a annoncé samedi la Commission électorale nationale indépendante (Céni) AFP - Issouf Sanogo Photo-montage de l'opposant togolais Jean-Pierre Fabre (G) et du président sortant Faure Gnassingbé Vendredi soir, M. Fabre, qui s'est présenté comme le candidat du changement, avait crié victoire, assurant avoir battu M. Faure. Le Rassemblement du peuple togolais (RPT), au pouvoir, avait ensuite également revendiqué la victoire pour Faure Gnassingbé. AFP/Archives - Issouf SanogoLe président sortant du Togo Faure Gnassingbé a remporté l'élection présidentielle du 4 mars avec 60,92% des voix, a annoncé ...
Lire l'article
Présidentielle au Togo: les deux camps crient victoire, la tension monte
Le camp présidentiel et le principal parti d'opposition togolais ont chacun revendiqué vendredi la victoire à l'élection présidentielle, provoquant une montée de la tension dans le pays, en l'absence de tout résultat officiel plus de 24 heures après le scrutin. Le principal opposant Jean-Pierre Fabre, candidat du parti UFC (Union des Forces de Changement), a été le premier à crier victoire vendredi après-midi, une attitude qualifiée d'"inacceptable" par le parti au pouvoir RPT (Rassemblement du peuple togolais) du président sortant Faure Gnassingbé, qui a mis en garde contre le risque de "violences". Mais quelques heures plus tard, le porte-parole du gouvernement Pascal ...
Lire l'article
En raison de retards dus aux contentieux sur les listes électorales, l’élection présidentielle initialement prévue le 28 février est reportée. L’élection présidentielle togolaise ne pourra pas se tenir à la date initialement prévue. Les retards accumulés lors de l’étude des contentieux sur les listes électorales ont forcé les autorités du pays à repousser le scrutin au jeudi 4 mars. Demande de l'opposition D'après le décret, lu à la télévision jeudi 11 février, ce report s'est fait à la demande de l'opposition et "après consultation avec M. Compaoré", le président burkinabè et facilitateur du dialogue intertogolais. L'opposition réclamait que le scrutin soit décalé ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a exprimé ses condoléances à son homologue togolais, le président Faure Gnassigbé, suite au décès, par agression vendredi dernier, de deux membres de la délégation du Togo dans l’enclave du Cabinda. Le président gabonais a présenté les condoléances et la compassion à Faure Gnassigbé dans un entretien téléphonique, suite au décès de deux membres de la délégation togolaise devant prendre part à la CAN 2010 qui se déroule en Angola. Sensible à l’élan de solidarité du président gabonais, Faure Gnassigbé a exprimé la gratitude du Togo avant d’annoncer le retrait de la compétition de ...
Lire l'article
Abbo (Ali Ben Bongo Ondimba) et Faure Essozimna Gnassingbé ont succédé à leurs pères respectifs à l’issue d’élections contestées. Quand bien même l’accession du premier à la magistrature suprême a été encadrée d’un semblant de légalité que celle du second. L’heure est maintenant aux projections dans le futur pour Abbo alors que Faure Gnassingbé est pratiquement à la fin de son premier mandat. Le locataire du Palais du bord de mer de Libreville va-t-il mieux réussir pour autant son séjour présidentiel qui a commencé à la mi-octobre que son pair togolais ? Rien n’est moins sûr car tout dépend de ...
Lire l'article
Le président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, a adressé un message de condoléances au président gabonais, Omar Bongo Ondimba, suite au décès, samedi au Maroc, de son épouse Edith Lucie Bongo Ondimba, rapporte la PANA reçu ce lundi à Libreville, citant à Lomé des sources officielles. « Je mesure à quel point la disparition prématurée de cette femme dynamique, qui a investi des efforts remarquables dans la recherche du bien-être de ses concitoyens, affecte tout le Gabon », a écrit le président Faure Gnassingbé, exprimant « ses condoléances les plus attristées » au chef de l'Etat gabonais. Edith Lucie Bongo ...
Lire l'article
Une délégation togolaise dépêchée à Libreville par le président togolais Faure Gnassingbé Eyadema et conduite par son ministre conseiller spécial, Barry Moussa Barqué, a été reçue par le président gabonais Bongo Ondimba. Cette délégation est venue faire le point sur la médiation du chef de l’Etat gabonais dans la crise de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Porteur d’un message de remerciement de son président, le ministre togolais conseiller du président Faure Gnassingbé, Barry Moussa Barqué, est récemment arrivé à Libreville à la tête d’une importante délégation dans le cadre du ...
Lire l'article
Paul Biya réélu président du Cameroun avec 77,9% des voix
Togo: L’opposition sous silence
Togo : Faure Gnassingbé réélu, Fabre et Yamgnane blessés
Togo: Faure Gnassingbé remporte la présidentielle avec 60,92% des voix
Présidentielle au Togo: les deux camps crient victoire, la tension monte
Togo: La présidentielle reportée au 4 mars
Ali Bongo Ondimba présente ses condoléances à Faure Gnassigbé
Gabon/Togo : quand tout rapproche et divise Ali Bongo et Faure Gnassingbé
Gabon: Décès de la Première Dame du Gabon: Faure Gnassingbé adresse son soutien à Omar Bongo Ondimba
Gabon : Le Togo salue l’intervention de Bongo Ondimba dans la crise de l’ASECNA


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*