Socialisez

FacebookTwitterRSS

Habitat social : L’opération de viabilisation de parcelles largement avancée

Auteur/Source: · Date: 9 Mar 2010
Catégorie(s): Développement

La société responsable de l’opération, Construction et Consulting Compagny (CCC), a rassuré les autorités qu’une bonne partie des parcelles viables sera livrée cette fin du mois.

La CCC a été chargée par le ministère de l’habitat, du logement et de l’urbanisme de viabiliser une superficie de 60 hectares dans la zone nord de Libreville. ’’Une bonne partie de parcelles viabilisées seront livrées d’ici fin mars 2010’’, a déclaré M. Samir, le conducteur des travaux, ajoutant que le nombre de parcelles viabilisées n’est pas encore connu.

Les livraisons se feront au fur et à mesure, compte tenu de l’urgence des plus hautes autorités du pays, dans leur souci de régler une bonne fois pour tous les problèmes du logement dans notre pays, notamment à Libreville.
Pour coller à cette exigence, les responsables de CCC ont mis les bouchées doubles. Ils ont augmenté le personnel sur le chantier pour faire avancer les travaux, afin de respecter les délais fixés pour la livraison de l’ensemble des parcelles viabilisées dans la zone nord de Libreville.

’’Les travaux ont démarré l’an dernier et ont dû être interrompus à cause des constructions anarchiques des populations’’, a indiqué Samir, ajoutant que’’ nous avons repris les travaux au mois de février dernier, grâce aux instructions du ministre de l’Habitat’’. En dépit de tous ces problèmes, les délais de livraison seront toujours respectés. ’’Nous avons été contraints de choisir un autre site et de reprendre les études, sinon, toutes les dispositions sont prises pour tenir notre parole’’, a-t-il assuré.
Il est également prévu sur le site la construction de deux grandes voies et de trois voies secondaires dont le profilage rapide, la remise en forme et le rechargement sont en cours de réalisation.

‘’Tous les Gabonais doivent avoir accès à un logement décent conformément à la politique du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de faire du Gabon un pays émergent’’, a déclaré un riverain, M. Obame, estimant que le développement passe nécessairement par une bonne politique de l’habitat.
Le jeune Jiss a fait remarquer, pour sa part, que les coûts des logements sociaux n’ont jamais été à la portée des Gabonais à faible revenu. ’’Nous espérons qu’avec l’arrivée d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir, les choses pourront changer, notamment dans la politique du logement’’, a-t-il dit.. 


SUR LE MÊME SUJET
Les travaux du premier forum national sur le foncier au Gabon, organisés du 13 au 15 du mois en cours dans la capitale gabonaise, se sont achevés ce vendredi par une nouvelle réorientation de la politique du foncier en vue de répondre aux attentes des plus hautes du pays. Nous y reviendrons.
Lire l'article
37% des ménages à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), sont propriétaires des parcelles sur lesquelles ils vivent, 59% sont des locataires et 4% sont hébergés, selon une étude réalisée par l'Organisation non gouvernementale française (ONG) Toilettes du Monde. Les conclusions de l’enquête, réalisée entre janvier 2010 et mars 2011 dans le cadre des études préliminaires du projet "Assainissement des eaux usées et des excrétas à Port-Gentil" ont été remises, mardi dernier, au maire André Jules Ndjambé, par le chargé d’études de l’ONG française, Bardia Thiombiano. Selon M. Bardia, l’étude, qui a porté sur 16415 parcelles de la commune de ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement s'est engagé à viabiliser 5000 parcelles à Libreville d’ici à fin 2011, dans le cadre d'un projet de construction de 5000 logements par an, annoncé en 2009 par le président Ali Bongo Ondimba. Le programme, qui devait démarrer en 2010, a enregistré un léger retard en raison notamment de l’absence de terrains viabilisés, du manque de moyens financiers et roulants, a-t-on indiqué au ministère de l’Habitat et de l’urbanisme. Au terme d’une réunion mardi dernier, le ministre de l’habitat et du logement, Blaise Louembé, s’est toutefois montré confiant quant à ...
Lire l'article
Le président de la République Ali Bongo Ondimba a annoncé ce jeudi, au cours de la conférence de presse tenue après le troisième Conseil des ministres décentralisé de Tchibanga, son engagement à créer dans la province de la Nyanga, des lotissements sur de deux sites dont l’un d’une superficie de 23 hectares pour 231 parcelles et à l’autre d’une superficie de 20 hectares pour 216 parcelles. Hormis le programme de lotissement dans la province de la Nyanga, le chef de l’Etat s’est également appesanti sur de nombreuses autres questions d’infrastructures à savoir les problèmes du réseau routier, l’aboutissement du projet de ...
Lire l'article
Le directeur général des travaux topographiques et du cadastre au ministère gabonais de l'Habitat, Yves Mfoundi, a annoncé, mardi à Libreville, que 200 à 400 parcelles sont en cours de viabilisation à Franceville (sud-est), Oyem (nord), Tchibanga (sud) et Libreville (ouest). Une fois aménagés et cadastrés, certains lotissements vont accueillir des logements alors que d'autres seront attribués aux personnes ayant fait une demande d'acquisition de parcelle, a indiqué M. Mfoundi, lors des journées portes ouvertes du ministère de l'habitat, organisées à l'occasion de la journée mondiale de l'Habitat, célébrée le 5 octobre. Pour obtenir une parcelle, tout citoyen doit adresser une demande ...
Lire l'article
Dans sa volonté de concrétiser le projet de société du Président de la République ‘‘ l’Avenir en confiance’’, en matière de logements à travers les activités menées par son département ministériel, le ministre de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Pacôme-Rufin Ondzounga, a récemment déclaré, à la presse nationale et internationale, que l’«L’Etat d’avancement des projets actuels se situent autour de 30 à 40% de la première phase », a constaté un journaliste de GABONEWS. D’emblée, le ministre Pacôme Rufin Ondzounga, a rappelé qu’il y a des travaux effectués en amont pour la construction de 5000 logements. Des travaux, ...
Lire l'article
Gabon : Les petits pas de la politique nationale de logement
L’entreprise Construction et Consulting Company (CCC) vient d’annoncer que plusieurs parcelles viabilisées devraient être prêtes dès cette fin du mois. Deux mois après les nouvelles mesures gouvernementales pour faciliter la viabilisation des terrains, cette première livraison concrétise la nouvelle politique nationale de lutte contre la crise du logement à Libreville, où le déficit est évalué à près de 160 000 habitations. Les premiers fruits des mesures incitatives dans le secteur de l’habitat et du logement commencent à mûrir avec la livraison dès cette fin de mois des premières parcelles de terrains viabilisées dans le Nord de la capitale gabonaise, où ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement a rétrocédé 219 maisons et parcelles aux personnes louant ces logements à Libreville et Port-Gentil, la capitale économique depuis 20 ans. La rétrocession de ces maisons était arrivée à terme, selon la convention location vente signée entre l’Etat et les locataires. Jeudi au cours du conseil des ministres, le gouvernement s’est réjoui de ce que la décision du président Omar Bongo Ondimba, ces logements on été rétrocédés à leurs occupants, après plusieurs années de location. A Libreville, l’opération concerne les 207 maisons en briques de terre stabilisées des quartiers Nzeng Ayong (chantier moderne) et Mindoubé. ...
Lire l'article
La Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), procède depuis lundi à Tchibanga (Sud), au paiement de l’Allocation de rentrée scolaire aux enfants scolarisés des Gabonais économiquement faibles recensés en 1997, dans l’ensemble de la Province de la Nyanga, a constaté le correspondant local de l’AGP. Le Conseil des Ministres en sa séance du 25 Septembre 2008, a décidé du paiement de l’Allocation de rentrée scolaire aux enfants de cette frange des Gabonais, par la CNAMGS, conformément aux dispositions de l’ordonnance n° 0023/PR/2007 du 21 août 2007, fixant un régime des prestations familiales des Gabonais économiquement faibles. « IL ...
Lire l'article
Les habitants de la « la ferme » à quelques mètres de Ntoum, sur la Nationale 1, font louer des parcelles de terrain cultivables aux agriculteurs. « Nous faisons louer des parcelles de terre en fonction des produits qu’un agriculteur veut cultiver. Pour une plantation de gombos, nous demandons environ 100.000 francs CFA, exploitable en six mois et selon les dimensions des terrains. S’agissant du maïs c’est de 50 à 60.000 francs CFA que nous laissons nos terrains aux exploitants pour environ 3 mois… » a déclaré Jean Remy Moubelé, propriétaire d’environ 7 hectares de terrain. Selon lui, cette activité est ...
Lire l'article
Habitat: Vers une nouvelle politique du foncier au Gabon
37% des ménages sont propriétaires de leurs parcelles à Port-Gentil, selon une étude
5000 parcelles viabilisées à Libreville d’ici à fin 2011
Société / Plus de 500 parcelles sur 40 hectares seront réalisées dans la province de la Nyanga
Environ 400 parcelles en cours de viabilisation dans quatre villes du Gabon
Habitat- Logement : « L’Etat d’avancement des projets se situent autour de 30 à 40% », Pacôme-Rufin Ondzounga (Ministre)
Gabon : Les petits pas de la politique nationale de logement
Gabon: Social : L’Etat rétrocède plus de 200 maisons à Libreville et Port-Gentil
Social :Opération de paiement de l’Allocation de rentrée scolaire aux enfants des Gabonais économiquement faibles
Gabon: A Ntoum, des parcelles de terre louées pour l’agriculture


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Mar 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*