Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ngounié-culture : Les groupes traditionnels enflamment le public à la soirée de la ’’rentrée culturelle’’

Auteur/Source: · Date: 9 Mar 2010
Catégorie(s): Culture

Les groupes traditionnels, particulièrement les danseurs de bwiti Monzénguè (d’ethnie Apindji) et du groupe Bovia na bomongo (ethnie Tsogo), invités à participer à la cérémonie de ’’rentrée culturelle’’ ont enflammé le week-end dernier le public estimé à environ 500 personnes à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud).

Maquillés comme le veut la tradition bwitiste, les danseurs pour la plupart jeunes ont présenté une chorégraphie spectaculaire. La présence obligatoire du feu au milieu de la scène a donné des frayeurs au public qui n’a pas pu contenir ses émotions. En dix minutes de prestation, les groupes ont laissé une très bonne impression. A leur sortie, les spectateurs malgré la trouille en demandaient encore.

Le cithariste Marius Osseye était là pour adoucir l’atmosphère et ramener les esprits qui semblaient se disperser au fur et à mesure que la soirée prenait de l’ampleur. Tel un maître initiateur, cet artiste reconnu sur le plan national a su ramener le calme et le silence et chacun a pu, malgré la mauvaise qualité de la sonorisation, apprécier le son de la cithare comme au corps de garde d’un village bwiti.

Avant eux, d’autres groupes traditionnels ont également captivé le public. On peut citer le groupe Maguila de l’ethnie Akélé avec la danse lichimbou. Le groupe Biabola, très connu dans la ville pour sa pratique des danses traditionnelles Laka et Lingouala chez les Nzébi a pour sa part séduit les jeunes et les adultes vénus ce soir. Le jeune artiste Mohamed Massimba et son groupe Babatchindegha ont montré qu’on pouvait concilier la musique moderne tout en sauvegardant la culture traditionnelle. Son aîné, Francis Kanza, dans la rubrique musicale tradi-moderne a réussi à faire danser les autorités présentes dans la salle.

Pour établir les équilibres, les jeunes du club Francophonie Arthur Rimbaud du collège Val Marie (CFAR) ont présenté trois ateliers comportant le théâtre avec un sketch d’un ’’Père inconscient’’, un de danse tradi-moderne et un de danse moderne. Le talent de ces jeunes a laissé pantois les adultes qui ont eu du mal à se reconnaître en cette nouvelle génération portant les pantalons et culottes en dessous de la ceinture.

C’est au son du ’’Djazé’’ (danse populaire du moment chez les jeunes) dansé par le public enfant que la soirée a pris fin vers minuit. Prévu pour commencer à 19h30, c’est finalement vers 21h30 que le spectacle a débuté suite à une défaillance de dernière minute liée à une panne de la sonorisation. Toutefois, les invités se sont montrés patients à cette soirée, pour laquelle le maire de la commune, Christian Kombila Kombila a répondu favorablement à l’invitation des organisateurs.

A son tour, il a reconnu le talent des artistes et exprimé sa volonté de les soutenir tout au long de l’année. Quant au maire du premier arrondissement, Alphonse Moussavou Douckaga, parrain de cette première édition de la ’’rentrée culturelle’’, il a dit s’engager totalement en faveur de l’épanouissement des artistes de la commune. M Moussavou Douckaga, en démarrant la soirée, a indiqué que ’’désormais la salle polyvalente du Complexe administratif sera à leur disposition et gratuite’’.

Pour le chef de service provincial de la Culture, Paul Boucka Rembo, la ’’rentrée Culturelle’’ marque le début des activités culturelles dans la province. Après cette soirée d’autres vont suivre dans la commune comme dans le reste de la province en fonction de la volonté des artistes, mais également des partenaires intéressés à la culture.

Enfin, le chargé de la Communication de « Muyissi environnement », Danny Tolé Kouélé qui n’espérait pas tant de monde a déclaré que ’’l’ONG continuera à militer pour la promotion de la culture gabonaise’’. ’’Engagés dans l’écotourisme, dans notre ONG nous pensons que la culture de chez nous est un bon produit pour les touristes, alors il faut que nous soutenions tous les artistes qu’ils soient musiciens, sculpteurs, peintres ou simples artisans’’ a-t-il précisé.

Ce spectacle inédit a été organisé par le service provincial de la Culture, en partenariat avec la mairie du 1er arrondissement de Mouila et l’ONG « Muyissi environnement 


SUR LE MÊME SUJET
Le club francophonie Arthur Rimbaud de Mouila (centre sud) a effectué sa rentrée culturelle avec un spectacle offert lors de la célébration de la fête de l’Immaculée Conception. Ce spectacle fait suite à une assemblée générale une semaine plus tôt qui a permis de faire le bilan de la saison précédente marquée par la participation du club au forum inter-provincial à Tchibanga (sud) et l’organisation des soirées culturelles et autres conférences débats à Mouila. Le club francophonie Arthur Rimbaud, dont l’un des objectifs est d’apprendre aux élèves à vivre ensemble et à se prendre en charge, participe activement à l’animation culturelle ...
Lire l'article
Le concert acoustique intitulé, ‘’le retour de la guitare sèche’’ organisé samedi dernier à Oyem, au palais Omnisports Bongo Ondimba (POBO) à l’initiative du sénateur du département du Woleu, Charles Mba, a séduit le public venu prendre part à cette soirée culturelle animée par des artistes invités et locaux qui ne se sont pas fait prier pour servir un menu constitué, entre autres, de chansons diverses ayant marqué les années 70 et 80 dans le monde musical gabonais, africain et international. Ces artistes invités venus de Libreville et ceux du terroir, Rigobert Malalou (Congolais), Bruno Mba, Arnaud Eyaga, Quentin Minko, ...
Lire l'article
L’artiste gabonais, Van Stéphane Moupassi, alias Van Dollar s’est confié à l’AGP samedi à Mouila suite à la présentation de son nouvel album au public intitulé « Juste quelques coup bits » qui comprend 18 titres, rapporte lundi l’AGP. Invité à l’initiative du Club Francophonie Arthur Rimbaud (CFAR) du collège Val Marie de Mouila, l’artiste musicien Van Dollar est venu présenter son nouvel album à la jeunesse de cette capitale provinciale de la Ngounié dont le contenu sert d’interpellation par rapport aux méfaits de la société et d’invite à la lucidité. Cet album est un mélange de genres musicaux, notamment le Rap, ...
Lire l'article
Un forum regroupant les provinces de la Nyanga et de la Ngounié (sud) de la Francophonie, sur le thème ‘’Jeunesse francophone au cœur du volontariat et de la solidarité : préparer la Francophonie de demain avec l’OIF’’ aura lieu du 10 au 14 mars prochain à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, rapporte mardi le correspondant de l'AGP citant les organisateurs. Au cours de ces journées, douze communications seront dites, suivie d’une table ronde. Dans leur vaste programme, il est aussi prévu un concours inter établissement, un exercice littéraire qui conduira les élèves à rédiger une dissertation chronométrée, un ...
Lire l'article
Les membres de l’atelier Théâtre et les ’’slameurs’’ du club Francophonie Arthur Rimbaud (CFAR) du collège Val Marie de Mouila ont offert au public au cours d’un spectacle le week-end dernier au cinéma « le Bantu » un récital poétique, rapporte mercredi l’AGP. Le récital poétique a été une déclamation de textes écrits par les élèves eux-mêmes ou ceux des auteurs choisis. Sans passer inaperçu, ’’Le fils du griot’’ de Maurice Carême a été récité avec maestria par le responsable de l’atelier Théâtre, Vanicolas Koumba Mboungou. Sur la scène théâtrale, une pièce a captivé le public, celle du ’’Sénateur’’, une improvisation du ...
Lire l'article
La première édition caravane découverte des chants traditionnels a débuté mercredi à Lambaréné capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre). Organisée par l’artiste-producteur Yves de Sahoty, cette caravane découverte s’étendra dans un premier temps dans toute la commune de Lambaréné, dont la première étape s’est déroulée au quartier Adouma sur la rive droite et à chaque prestation 3 candidats seront retenus, au total 17 prestations sont prévues, soient 51 candidats retenus. Pendant un mois la caravane sillonnera la ville du docteur Albert Schweitzer et à partir du 18 Mars, à chaque prestation un candidat sera éliminé et il en restera 34 et pendant les ...
Lire l'article
Le Vice premier ministre, ministre de la Culture des Arts, de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’homme sera face aux créateurs des œuvres de l’esprit gabonais, désireux de participer à la 3ème édition du Festival mondial des arts nègres (FESMAN), vendredi prochain à Libreville. Cette réunion entend préparer les modalités de participation à l’édition 2009 du FESMAN qui aura lieu à Dakar au Sénégal du 1er au 21 décembre. Ce rendez-vous culturel du continent en 2009 accueillera comme invité d’honneur, le Brésil qui représente la deuxième plus grande communauté noire au monde. Pendant deux semaines, sans retenue, ...
Lire l'article
L'ambassade de la République fédérale d'Allemagne au Gabon, a ouvert ce jeudi au Centre culturel français de Libreville, les manifestations marquant la semaine culturelle d'Allemagne.Cette semaine qui s'inscrit dans le programme (Action Afrique) se déroulera pendant trois jours autour des spectacles, de la projection de films allemands en français. Elle visent également à intensifier l'échange culturel entre les artistes allemands et gabonais. Les initiateurs entendent présenter durant la semaine, non seulement la culture allemande mais aussi susciter un dialogue interculturel qui profitera aux deux parties. Le public aura droit à la projection du film ''Fair Trade'', marché équitable. Diverses activités sont aussi prévues ...
Lire l'article
La 4ème édition de la « Grande Nuit de la musique », organisée par la Fondation Albertine Amissa Bongo et IrisCom international s’inscrit désormais comme une plate forme musicale internationale, mais également comme une tribune d’expression de la diversité culturelle. Cet événement culturel qui a la particularité de réunir autour d’une même scène des artistes locaux, entre autres, Patience Dabany, Kaki Disco, Bertrand Epepe, Movaizhaleine, Baponga, ceux d’Afrique, à l’exemple de Fally Ipoupa, Lokua kanza, et ceux du monde à l’exemple des rappeurs Kerry James, Oxmo Pucino, du Guadeloupéen, Jacob Desvarieux, des américains, Fat Joe etc. reste un moment fort de ...
Lire l'article
La troupe de danse « No-Fear », en collaboration avec le réseau des Jeunes Volontaires Francophones du Gabon (JVF) a organisé au cinéma le Komo, mercredi dernier la 3ème édition du concert: « Danser la diversité culturelle ». Cette manifestation, riche en couleurs, au regard de la diversité culturelle qui y a prévalu, principale pierre angulaire des chorégraphies présentées par cette troupe de danse s’est articulée autour de deux idées fortes: « l’esprit crée, le corps exprime ». On a donc assisté aux chorégraphies présentées par No-Fear autour des musiques sénégalaises notamment celle de Youssou Ndour, de la camerounaise, Angélina Tézanou, de ...
Lire l'article
Rentrée culturelle à Mouila
Woleu-Ntem-culture : Un concert acoustique ‘’le retour de la guitare sèche’’ séduit le public à Oyem
Ngounié-culture : L’artiste gabonais Van Dollar présente son nouvel album au public de Mouila
Ngounié-Culture : Un forum de la Francophonie regroupant les provinces de la Nyanga et de la Ngounié aura lieu du 10 au 14 mars à
Ngounié-culture : Un spectacle de Théâtre et de poésie organisé dans une salle de cinéma à Mouila
Gabon : Une caravane découverte des chants traditionnels est actuellement à l’œuvre à Lambaréné
Gabon: Le Vice premier ministre en charge de la Culture des Arts face aux artistes vendredi prochain
Gabon: Lancement au CCF de Libreville de la semaine culturelle allemande
Gabon: Culture: « Grande Nuit de la musique », plate forme d’expression de la diversité culturelle
Gabon: “No-Fear » s’est révélé au public à l’occasion de la 3ème édition de « Danser la diversité culturelle »


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Mar 2010
Catégorie(s): Culture
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*