Socialisez

FacebookTwitterRSS

L'”Emergence” oublie les étudiants gabonais du Brésil

Auteur/Source: · Date: 10 mar 2010
Catégorie(s): Commentaire,Education,Griffaronades

Une “émergence” n’arrive jamais toute seule. Voilà que le Grand Emergeur du Gabon a semblé oublier les pauvres étudiants du Brésil qui tirent le diable par la queue, désespérés qu’ils sont de n’avoir vu aucun signe des bourses de l’émergence depuis que le Biaffre émergeatoire masturbe la tête des Gabonais avec des discours submergeants à vous donner le rhume de cerveau.

Le téléphone du BDP n’a pas arrêté de sonner depuis quelques jours tellement les jeunes oubliés gabonais du Brésil, méritants de bourse comme le commande leur statut d’étudiants boursiers, ne savent plus à quel sain se vouer pour se faire entendre. Ayant pu parler au Dr. Daniel Mengara en personne, ce dernier leur a recommandé de mettre sur écrit leurs griefs que le BDP se chargera de publier sur son site, dans l’espoir de réveiller le Grand Emergeant déjà comateux du Gabon qui se pavanne actuellement de part le monde en gaspillant l’argent du Gabon chez les lobbyistes américains pour des poignées de main qui ne servent strictement rien d’autre que la grosse tête du Roi nègre assoiffé de photos aux côtés des petits blancs. Le roi nègre émergiféré du Gabon semble penser que c’est avec des photos avec des Blancs qu’on dirige un pays.

On commence à même se demander où son passés les fameux 900 milliards de budget d’investissement tant vantés par l’Emergeur en chef? Mais quand on se permet de payer 10 millions de dollars à des lobbysites pour rencontrer des Blancs qui, eux au moins, travaillent dans leur pays pour l’honneur de leur pays, on se demande où est la dignité. Ces blancs eux, sont des stars mondiales pour le travail qu’ils font pour leurs peuples. Alors, quand ces rois nègres africains se comportent comme des paparazzi à recherher des photos comme si les photos allaient en faire des hommes, on se demande ce qui passe par la tête d’émergeanimaux comme celui du Gabon.

En tous les cas, voici ci-dessous l’intégralité du petit texte désespéré que notre mouvement a reçu de nos jeunes du Brésil abandonnés à leur compte par le Grand Emergé de l’Emergence émergente, dont les grands discours ne sont finalement qu’une grossse émerjouissure que les spécialistes trouvent déjà trop pompeux pour être vrais, vu qu’on prédit déjà chez les spécialistes de Standard & Poor’s Ratings Services (S&P) qu’il ne sera même pas capable d’accomplir la moitié de ce qu’il a annoncé, une manière gentille de dire qu’il ne sera pas capable d’accomplir quoique ce soit au vu des limitations structurelles qui rendent impossible toute idée de progrès réel dans le Gabon émergé de l’Emergé. Et voilà que le Grand Emergentissime montre déjà ses limites, ne sachant pas apparemment programmer les bourses des étudiants gabonais qui continuent, comme sous feu “papa Coma”, à souffrir de l’incapacité des éternels “émergeurs” du Gabon à ne fût-ce qu’assurer la constance du paiement des bourses de nos pauvres jeunes éparpillés dans le monde. Qu’est-ce que cela demande, hein, de simplement payer toutes ces bourses d’avance pour la durée d’un an?

Voici le texte de nos pauvres étudiants du Brésil en attente de l’émergence de notre Emergentisseur déclaré:

La soufrance des etudiants gabonais au bresil,
Chers freres les etudiants gabonais au bresil se sentent humilies par notre pays.Depuis deja 2005 ,les etudiants gabonais du bresil n’ont jamais eu de billet , la bourse est toujours payees en mai alors que nos cours commencent en fevrier. Il ya un mois nous avons envoyé nos resultats a l’ambassade du gabon pour etre transmis au Gabon monsieur Lignongo Bejamin , qui d’ailleurs repond comme conseiller culturel deja nous en avons pas ya 6 mois ne veux pas envoyer ces resultats. En telephonant a l’ambassade du gabon monsieur Lignogno Bejamin dit qu’il les en verrai quand il voudra alors que notre bourse est ici ya un mois. En contact avec le Gabon on nous fait entendre que nos resultats ne sont pas arrivés et qu’il fallait les envoyer en urgence pour faire un etat pour paiement.Nous avons envoyé nos resultats pas scanner mais rien il ya 2 mois. Les bourses et staes nous disent que les pays comme la france sont leur priorité. Nous avons des etudiants qui ont terminé et qui passent les moment dificils deja que le bresil nous refuse le visa travail ici comme l’etabli la convention.Nous avons un etudiant menacé de mort pour non payer son loyer alors que nous sommes dans un pays extrement violent. nous demandons juste au Gabon de prendre ses responsabilités si nous brulons l’ambassade ou si nous fermons les activités de celui ci. Nous pretendons aller a la presidence du Bresil et au affaire etrangere pour informer ce qui se passe avec nous. nous sommes ici comme des bandits alors que nous sommes arrivés ici etudier.
merci beaucoup. nous ne sommes pas responsables de ce qui va arriver.

Lettre reçue des étudiants gabonais au Brésil, mercredi 10 mars 2010.

Alors, où est le Biaffre national, Grand Emerjouisseur émergé de l’Emergence émergalomane?

Source: Bongo Doit Partir / http://www.bdpgabon.org


SUR LE MÊME SUJET
AMICAL/GABON-BRESIL (0-2): Le Brésil griffe les Panthères
Victime de son retard à l'allumage, le Gabon s'est logiquement incliné contre le Brésil (0-2), ce jeudi à Libreville. Cette rencontre de gala a ensuite vu les Panthères, ressoudées, faire meilleure figure, mais il était trop tard. Compte-rendu. A un peu plus de deux mois de la CAN Orange 2012 que le pays coorganise avec la Guinée Equatoriale, le Gabon recevait ce jeudi soir le Brésil. Ce match amical de gala, disputé dans le cadre de l’inauguration du Stade de l’Amitié sino-gabonaise, a vu les visiteurs imposer leur loi (0-2). Après que des problèmes d'éclairage aient retardé le coup d'envoi, la ...
Lire l'article
La rencontre amicale internationale Gabon Brésil sera, selon l’histoire, la 27e rencontre du Brésil contre une équipe africaine depuis le 29 avril 1960. Dans l’histoire du football, la Seleçao a joué pour la première fois sur le sol africain au Caire, le 29 avril 1960, contre l’Egypte. Un match qui a vu les Brésiliens laminer leur adversaire par 5 buts à 0. Ainsi, tous les matchs livrés par l’équipe nationale brésilienne contre les pays africains, se sont soldés par des victoires. A l’exception d’un seul, face au Cameroun (0-1) lors de la Coupe des Confédérations 2003 ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé, mardi à Libreville, la revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais poursuivant leurs études au pays, dans un discours à la Nation à l’occasion de la fête nationale du 17 août. "Le taux des bourses sera immédiatement revalorisé de 25% pour les étudiants inscrits localement", a déclaré le chef de l’Etat, dans un discours fleuve à la télévision nationale. Le montant de la bourse est actuellement de 66.000 FCFA par mois pour tous les étudiants gabonais inscrits au pays dans les universités et les grandes écoles. ‘’Faire des études au Gabon ne ...
Lire l'article
A la veille de la célébration de la fête nationale, le président de la République, dans son traditionnel discours à la nation, a annoncé que les bourses des étudiants gabonais à l’étranger se verraient augmenter de 10%, tandis que ceux effectuant leurs études dans le pays, auront un surplus de 25% afin qu’étudier au Gabon ne soit plus considéré comme une punition.
Lire l'article
L’Etat gabonais est dans l’illégalité totale du fait que la bourse perçue par les étudiants gabonais, a été votée par la loi des finances 2009-2010 qui prend effet jusqu’à la prochaine loi des finances de février ou mars 2011. Pendant ce temps, tous les ayants droits de la République Gabonaise doivent bénéficier de leurs allocations ou prestations, à l’instar des étudiants boursiers Je rappelle au pouvoir adultérin gabonais que la loi dans une République qui se respecte n’est pas quelque chose que quelqu’un peut suspendre n’importe comment. La Commission nationale des bourses et stages, cherchant à tout mettre à plat, crée ...
Lire l'article
La population gabonaise, très touchée à l’annonce de la disparition de leur président, feu Omar Bongo Ondimba, le 8 juin 2009, à la clinique Quiron de Barcelone, en Espagne, à l’occasion de cette journée souvenir où l’on commémore sa première année de disparition, n’a pas oublié l’œuvre du Doyen des chefs d’Etats d’Afrique en indiquant que ce fut une « grande perte ». L’image du président Bongo Ondimba sera à jamais enfouit dans les têtes de tous les fils et filles de la génération Omar Bongo. « Depuis 40 ans, nous n’avons connu que lui comme président et c’est difficile de dire ce qu’il a ...
Lire l'article
Alors qu’elle aurait eu 46 ans le 10 mars, les souvenirs de Edith Lucie Bongo Ondimba, l’ex-première Dame gabonaise, disparue le 14 mars 2009 à Rabat au Maroc, pour qui une messe de requiem a été dite mercredi à la Cathédrale Sainte Marie de Libreville, n’ont pas disparu, un moment, de la mémoire des Gabonais qui estiment qu’elle a longuement œuvré en faveur du social, notamment des défavorisés dans le pays. A la faveur d’un micro-trottoir réalisé auprès de la population des quartiers de Libreville, l’on note d’emblée que la mémoire de l’ex première dame reste vive chez les Gabonais qui ...
Lire l'article
Communiqué des Etudiants Gabonais de France ! Chers compatriotes étudiants Gabonais de France, Depuis ce lundi 30 mars 2009, des rumeurs confirmées par un certain site « ujpdg de France » faisant état de la présence d’une délégation du CEDOC en France pour l’établissement des passeports biométriques. Après vérification, il ressort en effet que les équipes du CEDOC ont commencé les opérations du passeport biométrique au consulat du Gabon, sis au 26 bis Avenue Raphaël, Paris 16ème, métro la muette, ligne 9. Chers compatriotes est-il normalement qu’ à l’heure des nouveaux outils de communications et de télécommunications notre ambassade en France ...
Lire l'article
Le collectif des étudiants gabonais du Brésil a adressé le message de condoléances suivant au Président Omar Bongo Ondimba (lire la suite) Ayant appris avec une vive émotion la disparition subite de la première Dame du Gabon, Epouse du Président de la République, Son Excellence Hadj Omar BONGO ONDIMBA, le Collectif des étudiants Gabonais au Brésil présente au Chef de l´Etat, aux enfants, ainsi qu´à toute la famille éplorée, ses condoléances les plus attristées, et les assure de son soutien moral. Nous prions le Tout Puissant de leur donner force, courage et persévérance dans cette dure épreuve et douloureuse circonstance. À notre maman ...
Lire l'article
N’ayant pas perçu leurs bourses depuis plus de quatre mois, les étudiants gabonais au Brésil, menacés d’expulsion de leur logement et donc de se retrouver à la rue dans un pays à l’insécurité certaine, envisagent d’assiéger leur ambassade si à la date du 20 décembre leur situation demeure inchangée. Menacés d’être expulsés de leurs logements du fait de n’avoir pas pu honorer leurs loyers depuis bientôt cinq mois, la vingtaine d’étudiants gabonais au Brésil, ont lancé, à travers un communiqué de presse publié le 9 décembre dernier, un préavis de grève qui arrivera à échéance le 20 décembre courant. Ils ...
Lire l'article
AMICAL/GABON-BRESIL (0-2): Le Brésil griffe les Panthères
Gabon-Brésil sera la 27e rencontre du Brésil contre une équipe africaine depuis les années 60
Revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais inscrits au pays
Société / Les bourses des étudiants gabonais augmentées de 10 et 25%
Suppression abusive des bourses des étudiants gabonais à l’étranger: Qu’on arrête l’amalgame!
Omar Bongo Ondimba / Un an après: les Gabonais n’ont pas oublié et estiment que c’est « une grande perte »
Edith Lucie Bongo Ondimba: un an après, les Gabonais ne l’ont pas oublié
Communiqué des Etudiants Gabonais de France !
Gabon: Les étudiants gabonais du Brésil adressent leurs condoléances au Président Omar BONGO ONDIMBA
Gabon : Le cri de détresse des étudiants gabonais au Brésil

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5, 00 sur 5)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 mar 2010
Catégorie(s): Commentaire,Education,Griffaronades
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à L'”Emergence” oublie les étudiants gabonais du Brésil

  1. gabonais de cuba

    8 avr 2010 a 20:39

    SOS.SOS.
    DETOURRNEMENT DES BOURSES DES ETUDIANTS GABONAIS DE CUBA
    CUBA , avril 2010
    Detourrnement des bourses des etudiants gabonais de cuba .
    A l heure actuelle ou les autorites gabonaises parlent de GABON emergent les realitees sont tout autres sur le terrain. En effet depuis deja plus de 7 ans les etudiants gabonais de CUBA sont confrontes aux memes problemes le GABON n ayant pas de representation diplomatique dans ce pays le payement des bourses se fait par virrement bancaire. Pour la petite histoire il faut reconnaitre que depuis 7 annees succecives
    le taux de reusite des etudiants gabonais a CUBA avoisine les 99% comment expilquer que les etats des bourses de tout les 28 etudiants se font aux meme moment et que seul 10 sur 28 recoivent leurs bourses c est le cas du dernier payement de decembre 2009 , le probleme se trouverait entre les bourses et stages , les finances et le tresor ou certains individus virent ces bourses dans leurs comptes personels et cela date de plus de 7 ans la bourse etant un
    droit les
    etudiants exigent que la lumiere soit
    faite. Imaginez vous que certains etudiants et pourtant en situation reguliere n ont
    pas percus plus de 2 trimestre de l an denier alorque nous sommes deja en 2010.« nous voulons que l on nous disent qui est notre payeur car nous savons que ce dernier est a l origine de nos problemes , prive un etudiant de sa bourse c est
    un crime sachant que seul la bourse nous permet
    de subvenir a nos besoin , la direction des afffaires americaines du ministere des affaires etrangeres du GABON ne fait plus signe de vie alors que nous savons que beneficiant tous d une bourse de cooperation l ambassadeur devrait etre notre intermediaire il est pourtant venu plusieurs fois a CUBA mais il n a jamais voulu reencontré les etudiants . cette fois nous interpelons les autorites gabonaises

  2. simplice

    13 mar 2010 a 14:08

    mais pitié des pauvres.l’Afrique depuis que vous avez opté pour la rose croix la soufrance des autres pour vous est indispensalbe pour assoir vos pouvoir ocultes torturant les pauvres enfants sans issu… que dieu aide ses jeunes la..
    je voudrais juste savoir comment faire un don pour ceux la qui rentrer au Gabon a qui dois je m’adresser???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>