Socialisez

FacebookTwitterRSS

Congrès extraordinaire du PDG/ La redynamisation du parti : un impératif

Auteur/Source: · Date: 12 Mar 2010
Catégorie(s): Politique

Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) tient, du 13 au 14 mars 2010, un congrès extraordinaire placé sous le signe de la «redynamisation». Deux faits importants justifient sa convocation: la disparition, le 8 juin 2009 à Barcelone, du Président-Fondateur du PDG, Hadj Omar Bongo Ondimba ; l’avènement d’un des Vice-présidents du parti à la Magistrature suprême, en la personne d’Ali Bongo Ondimba.

Le décès d’Omar Bongo Ondimba, qui a privé le PDG de son Président-Fondateur, la deuxième instance du parti selon l’ordre hiérarchique, après le congrès, constituait en lui-même un motif suffisant pour revisiter les statuts et restructurer le parti. S’il est désormais acquis que le poste de Président-Fondateur n’a plus lieu d’être, on peut raisonnablement penser que ce congrès extraordinaire du PDG s’emploiera à doter le parti d’un Président au moins, qui sera son responsable numéro un.
Le déterminatif «Redynamisation» qui est affecté audit congrès sied fort bien quand on sait que l’élection présidentielle anticipée du 30 août dernier a créé une hémorragie au sein du parti, qu’il faut arrêter et panser. En effet, en raison des ambitions des uns et des autres, plusieurs cadres de valeur du PDG, faisant preuve d’indiscipline, ont quitté ses rangs. Volontairement ou involontairement.

Il s’agit de: le Premier ministre en fonction Jean Eyéghé Ndong; l’ex-Premier ministre Casimir Oyé Mba; les ex-ministres André Mba Obame et Paulette Missambo; l’ex-vice-président du groupe parlementaire PDG au Sénat, Victoire Lassény Duboze; l’ex-maire adjoint de la commune de Libreville, Mehdi Teale; l’ex-vice-Premier ministre Simon Essimengane, etc. Certains parmi eux se sont portés candidats indépendants à l’élection présidentielle anticipée; d’autres se sont rangés derrière un candidat indépendant.
L’on sait par ailleurs qu’il se trouve d’autres cadres du PDG qui n’ont pas apprécié d’avoir été écartés de la gestion de la chose publique par le nouveau chef de l’Etat gabonais. Sans avoir le courage de démissionner du PDG, ils continuent de ruminer leur frustration dans l’ombre. En vérité, ils n’ont plus réellement le cœur au parti. C’est vers eux qu’il faut avant tout aller dans le cadre de cette redynamisation que le PDG recherche. Il est nécessaire de leur redonner espoir et confiance. Le spectre de l’opposition regroupée
Cette redynamisation revêt une importance particulière au moment où l’opposition est en train de se doper en s’organisant autour de deux pôles majeurs: l’Union Nationale (UN) comportant les gros calibres qui ont démissionné du PDG, les anciens de l’Union Gabonaise pour le Développement et la Démocratie (UGDD), du Mouvement Africain pour le Développement (MAD) et du Rassemblement National des Républicains (RNR), d’une part; l’Alliance pour le Changement et la Restauration formée de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), du RNB, de l’UPNR, du PSG et de l’Alliance Nationale des Bâtisseurs (ANB), d’autre part. Le PDG doit s’attendre à trouver en face de lui une opposition farouche de ces deux blocs compacts adverses au cours des prochaines échéances électorales.

D’où l’impérieuse nécessité de sa réorganisation, de la mobilisation de ses troupes. La redynamisation que les plus hauts responsables du parti veulent opérer suppose aussi plus de discipline dans les rangs et le respect de l’obligation pour les militants de payer leurs cotisations pour financer le fonctionnement du parti et sa participation dans les joutes électorales à venir.

Dans son discours d’ouverture du 9e congrès ordinaire tenu du 19 au 21 septembre 2008, le Président-Fondateur avait dit ceci : «(…) Notre parti doit inspirer, impulser, promouvoir l’action politique au Gabon. Il doit être la locomotive du train gabonais dans sa progression sur les rails du futur (…) Nos victoires doivent se traduire dans votre capacité à insuffler à tout moment une dynamique constante à l’évolution de notre société, à la modernisation de notre pays.

Chaque militante et chaque militant porte en lui une part du destin de notre pays. Il porte aussi en lui une part des espoirs que nous plaçons en l’avenir». Ce discours est toujours d’actualité. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP), formation de la majorité présidentielle, organisera  son congrès extraordinaire, le 1er mai à Makokou (Nord-est), a- t- on appris,  le week-end écoulé  lors de la rentrée politique de ce parti. Les assises du RDP seront placées sous le signe de la « renaissance », a annoncé le président par intérim de ce parti, Eustache Mahissé, qui a succédé à Pierre Emboni, démissionnaire.   Après le départ de Pierre Emboni, désormais pasteur, le RDP a officiellement enregistré l’arrivée d’Alain Claude Bilié –Bi-Nzé, député,  transfuge du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), qui, dans ses nouveaux habits, a déclaré : « notre ...
Lire l'article
Paul Biyoghé Mba, a présidé vendredi dernier à l’immeuble Arambo de Libreville une réunion politique avec les militants et cadres du parti de la province de l’Estuaire. La rencontre portait sur trois points : présenter les élus du 10ème congrès extraordinaire tenu récemment, procéder à la délimitation de nouvelles fédérations et arrêter le programme de fête en différé du 42ème anniversaire du PDG. Paul Biyoghé Mba a effectivement présenté aux autres membres du parti les camarades qui ont été élus pendant ces assises du parti. C’est plus d’une soixantaine de militants qui ont reçu la confiance du PDG dans l’Estuaire, ...
Lire l'article
Camarades Vice-présidents du Parti ; Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs et Représentants des Missions diplomatiques et des organisations internationales ; Distingués invités ; Mesdames et Messieurs les Communicateurs ; Camarades Militantes et Militants. Nous nous sentons profondément honorés de votre présence massive à cette cérémonie d’ouverture du 10e Congrès Extraordinaire, un Congrès historique et déterminant pour l’avenir de notre Parti, voire du Gabon. Aussi, au nom des Militantes et Militants du Parti, permettez-moi tout d’abord d’exprimer notre profonde gratitude au Camarade Ali BONGO ONDIMBA, Vice-président du Parti et par ailleurs Président de la République, Chef de l’Etat, pour avoir bien voulu rehausser de ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Parti démocratique (PDG, au pouvoir), face aux média nationaux et internationaux, dans le cadre d’un point de presse, ce mercredi à Libreville, en prélude à l’organisation conjointe du 10ème Congrès extraordinaire et du 42ème anniversaire de cette formation, a tenu à édifier le peuple gabonais sur les objectifs de ces événements, ainsi que les innovations qui y ont été apportées. A l’entame de cette rencontre avec la presse, le Secrétaire général de la première formation politique du pays, Faustin Bokoubi, n’a pas manqué de rappeler son adhésion aux questions fondamentales qui constituent le fils aiguilleur des ...
Lire l'article
L’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition) de Zacharie Myboto se réunira en congrès extraordinaire mardi à Libreville, a indiqué lundi une source proche de cette formation politique. Selon la source, ce congrès est convoqué dans le but de faire le point sur les derniers événements, notamment la dernière élection présidentielle et envisager l’avenir du parti. De source digne de foi, ce congrès extraordinaire pourrait examiner la possibilité de la fusion entre l’UGDD, le Mouvement africain pour le développement (MAD) de Pierre Claver Zeng Ebome qui avait soutenu l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba à l’élection présidentielle du 30 ...
Lire l'article
Le Secrétaire exécutif du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi a annoncé, lors d’une rencontre avec des agents de permanence du Parti, vendredi dernier à Libreville, qu’un congrès extraordinaire de cette formation politique aura lieu les 13 et 14 mars prochains, rapporte ce lundi notre confrère du quotidien l’Union. Pour M. Boukoubi, ce congrès s’inscrit dans le contexte de la victoire du candidat PDG, Ali Bongo Ondimba, à la dernière élection présidentielle, et est placé sous l’autorité de Samuel Nzé Ndong, président du comité d’organisation. Revenant sur la dernière présidentielle, Faustin Boukoubi a également observé ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) tiendra les 13 et 14 mars prochains son congrès extraordinaire. Les travaux de ce congrès seront consacrés à la revitalisation des structures du parti afin de coller aux réalités du nouvel espace politique. Ce congrès sera l’occasion de régler la crise de leadership mis au grand jour lors de la dernière élection présidentielle. Souhaité par nombre de ces cadres et très attendu par les militants de base, c’est les 13 et 14 mars prochains que le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) tiendra son congrès extraordinaire, pour la première fois sans la présence tutélaire ...
Lire l'article
Jean-Francçois Ntoutoume Emane, vice –président honoraire du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pourvoir), par ailleurs maire de la capitale, a été désigné par acclamations président du bureau du Congrès extraordinaire du parti réuni ce dimanche à la Cité de la Démocratie à Libreville.
Lire l'article
Le Congrès extraordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG-au pouvoir) ouvre ses portes ce samedi avec la distribution des documents et atteindra son apogée dimanche avec l’investiture officielle d’Ali Bongo Ondimba comme candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle. Le discours, dimanche, du candidat Ali Bongo Ondimba, sera le temps fort de ce congrès extraordinaire en l’absence pour la première fois de son président-fondateur, Omar Bongo Ondimba décédé le 8 juin, à Barcelone, en Espagne. Malgré le deuil de 30 jours qui a pris fin le 8 juillet et les promesses d’unité des dirigeants héritiers de la première formation politique du ...
Lire l'article
Le président du Rassemblement pour le Gabon (RPG), Paul Mba Abessole a procédé ce samedi à Libreville à l’ouverture des travaux du 11ème congrès extraordinaire de son parti, devant une foule immense des militants. Ce congrès d’un jour doit notamment investir le candidat du parti à la prochaine élection présidentielle prévue pour se dérouler le 6 septembre 2009 au plus tard. Au cours de ces travaux, les congressistes venus des neuf provinces du Gabon et de l’intérieur de la province de l’Estuaire où se trouve Libreville, doivent également adopter les grandes idées à développer lors de la campagne présidentielle à venir. Mba ...
Lire l'article
Le RDP tiendra son congrès extraordinaire le 1er mai à Makokou
Les conclusions du congrès extraordinaire présentées
Discours intégral du Secrétaire général du Parti démocratique gabonais, Faustin Boukoubi, lors du Congrès extraordinaire
Faustin Boukoubi, face à la presse, édifie le peuple sur le 10ème Congrès extraordinaire du PDG et le 42ème anniversaire de ce parti
L’UGDD en congrès extraordinaire à Libreville mardi
Congrès extraordinaire du PDG les 13 et 14 mars prochains
Gabon : Le PDG prépare son congrès extraordinaire de mars
Gabon: URGENT / La présidence du Congrès extraordinaire du PDG confié à Jean-Francçois Ntoutoume Emane
Gabon : Le congrès extraordinaire du PDG s’ouvre ce dimanche
Congrès-présidentielle : Ouverture du 11ème congrès extraordinaire du RPG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Mar 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*