Socialisez

FacebookTwitterRSS

Togo : une vague d’arrestations dans les milieux de l’opposition et des médias

Auteur/Source: · Date: 12 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique

Selon koaci.com, le site panafricain d’informations, « l’atmosphère qui règne actuellement au Togo est de plus en plus inquiétante ; les journalistes eux-mêmes ont d’ailleurs de plus en plus peur face à la vague d’arrestations sommaires constatées depuis la proclamation des résultats sous couverts de sûreté de l’État ».
Chasse à l’homme
Depuis le scrutin, les forces de sécurité ont lancé une véritable chasse aux leaders de l’opposition. « Les arrêtés ont été déportés de la prison de Lomé dans la nuit de vendredi à samedi à celle de Kara au nord du pays sans justification à cette heure du pouvoir. Initialement, le doyen des juges avait assigné un mandat de dépôt pour la prison civile de Lomé. Selon nos toutes dernières informations, ont également été déportés à Kara deux membres de l’UFC (Union des forces pour le changement) issus de la diaspora, Jacob Benisson et Augustin Gbolokpi soupçonnés d’être les financiers du Mouvement citoyen pour l’alternance ».
Fabrique de faux résultats ?
Lors d’une rafle au siège de l’UFC, huit employés ont été interpellés par les forces de l’ordre. Selon koaci.com, ils ont été auditionnés par le procureur Robert Bakaî qui les a inculpés de faux et usage de faux. Ce dernier lors d’une déclaration à la télévision nationale, mercredi soir, a expliqué que les huit inculpés « étaient entrain de fabriquer des faux résultats en scannant des signatures sur des procès-verbaux ». Ces militants ont été remis en liberté mais restent inculpés.
« Nous avons peur »
Dans un article mis en ligne ce jeudi soir, koaci.com assure que « la peur gagne donc le pays, les inquiétudes d’arrestation sont nombreuses. » Un de nos confrères de la presse togolaise nous avoue: « nous avons peur d’être arrêtés. D’autres nous livrent les mêmes témoignages de peur ».
Nombreux sont les Togolais qui redoutent les jours à venir. Le parti au pouvoir et l’opposition ont lancé des mots d’ordre pour des rassemblements samedi. Jour où la cour constitutionnelle aurait dû se pencher sur les recours de l’opposition.
 


SUR LE MÊME SUJET
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
A l’issue de la concertation initiée, hier à la primature par le Premier-Ministre avec tous les partis politiques du pays dans la perspective des élections législatives de décembre prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou (président du Parti Social Démocrate, opposition), a déclaré qu’ « on attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion ». « Il n’y aura pas d’élection dans ces conditions. C'est-à-dire que nous avons dit : pas de biométrie, pas de transparence et pas d’élection au Gabon», a réaffirmé, Pierre Claver Maganga Moussavou d’un ton ferme ajoutant qu’ « on a toujours dit qu’il fallait reporter ...
Lire l'article
par Pierre Eric Mbog Batassi Trois faux médecins ont été emprisonnés à Libreville, a annoncé mercredi l’inspecteur général de la Santé, Stéphane Iloko. Une opération de lutte contre la pratique illégale de la médecine moderne et la prolifération incontrôlée des cliniques privées à Libreville a débuté au mois de septembre dernier. De notre correspondant Trois faux médecins expatriés qui exerçaient clandestinement le métier viennent d’être écroués à la maison d’arrêt de Libreville pour usurpation de titre, a révélé le 17 novembre l’inspecteur général de la Santé, Stéphane Iloko. Ce dernier a annoncé également la fermeture de 30 cliniques privées de la capitale ...
Lire l'article
Togo: L’opposition sous silence
Cinq jours après le scrutin présidentiel togolais contesté par l'opposition, une manifestation, interdite par le pouvoir, a été rapidement dispersée mardi, à Lomé, la capitale du pays. A l'étranger, l'Union africaine (UA) a validé la réélection de Faure Gnassingbé, tandis que Paris, appelant au calme, a rendu hommage "au sens civique" du peuple togolais. Des gaz lacrymogènes contre quelques centaines de manifestants. Tel a été le scenario du rassemblement qui a eu lieu ce mardi dans les rues de Lomé, la capitale du Togo. A l'appel de l'opposition au président Faure Gnassingbé, la population était invitée à braver l'interdit du ...
Lire l'article
Faure Gnassingbé réélu président du Togo
Le fils de l'ancien dictateur Gnassingbé Eyadéma aurait reçu 60,9% des voix, selon la commission électorale. Un résultat annoncé dans un climat de tension au Togo, où l'on craint une nouvelle flambée de violence dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest. Le Togo va-t-il renouer avec ses vieux démons ? Deux jours après le scrutin pour la présidentielle, la commission électorale a annoncé samedi soir que le chef de l'Etat sortant Faure Gnassingbé avait été réélu président avec 60,9% des voix. Un résultat annoncé alors qu'un peu plus tôt dans la journée, les deux camps revendiquaient chacun la victoire. Selon ...
Lire l'article
Selon les résultats annoncés par la Ceni pour la présidentielle du 4 mars, le président sortant Faure Gnassingbé est reconduit. Mais des manifestations ont éclaté dans la capitale au cours desquelles Jean-Pierre-Fabre et Kofi Yamgnane ont été blessés. Le président sortant Faure Essozimna Gnassingbé, candidat du Rassemblement du peuple togolais (RPT), a remporté la présidentielle du 4 mars au Togo, selon les résultats rendus publics samedi soir vers 10h (heure locale) par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) sur la base des rapports des 35 Commissions électorales locales indépendantes (Celi). Il a obtenu 1 243 044 voix sur 2 040 546 ...
Lire l'article
Présidentielle au Togo: les deux camps crient victoire, la tension monte
Le camp présidentiel et le principal parti d'opposition togolais ont chacun revendiqué vendredi la victoire à l'élection présidentielle, provoquant une montée de la tension dans le pays, en l'absence de tout résultat officiel plus de 24 heures après le scrutin. Le principal opposant Jean-Pierre Fabre, candidat du parti UFC (Union des Forces de Changement), a été le premier à crier victoire vendredi après-midi, une attitude qualifiée d'"inacceptable" par le parti au pouvoir RPT (Rassemblement du peuple togolais) du président sortant Faure Gnassingbé, qui a mis en garde contre le risque de "violences". Mais quelques heures plus tard, le porte-parole du gouvernement Pascal ...
Lire l'article
L’Université Omar Bongo par l’entremise de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) a rendu public mardi, la première phase de délibération des examens de première session 2008, dont les étudiants les plus concernés pour le moment sont ceux des départements d’anthropologie, d’anglais, et de sociologie. « Nous sommes venus ce soir nous informer sur nos résultats d’examen de première session, il faut toujours être présent car on ne sait jamais, il peut avoir des erreurs lorsqu’on reporte les notes sur les relevés», a confié Madougou Audrey, étudiant en 2ème année lettres modernes, venu personnellement s’enquérir de ses résultats ...
Lire l'article
Une délégation togolaise dépêchée à Libreville par le président togolais Faure Gnassingbé Eyadema et conduite par son ministre conseiller spécial, Barry Moussa Barqué, a été reçue par le président gabonais Bongo Ondimba. Cette délégation est venue faire le point sur la médiation du chef de l’Etat gabonais dans la crise de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Porteur d’un message de remerciement de son président, le ministre togolais conseiller du président Faure Gnassingbé, Barry Moussa Barqué, est récemment arrivé à Libreville à la tête d’une importante délégation dans le cadre du ...
Lire l'article
Pour lire ce document en version PDF, cliquez ici. Dr. Daniel Mengara Coordonnateur et leader du BDP-Gabon Nouveau C'est à croire que l'opposition gabonaise n'a jamais voulu prendre le pouvoir dans un Gabon où le régime Bongo n'a plus rien à offrir de viable à la nation. L?élection du 27 novembre 2005 était, pour les pacifistes de tous bords, la seule occasion restante de pouvoir encore en finir avec la dictature bongoïste par des moyens révolutionnaires pacifiques, avec un minimum de dégâts mais avec la promesse d'un changement immédiat. Tout ce que cela demandait, c'était une opposition courageuse sachant véritablement ce qu'elle veut. L?opposition ...
Lire l'article
According to the exiled Gabonese opposition group BDP-Gabon Nouveau, a fifth member of its party has now been imprisoned in Gabon. The group claims its member has been jailed for purely political reasons. In Gabon, where a multi-party political system only exists in theory, several political prisoners are said to be in detention of the regime of President Omar Bongo, who came to power in 1967. The exiled and militant group BDP-Gabon Nouveau now claims that five of its members are political prisoners of the Bongo regime. According to the group, on Friday (11 July) Hugues Bessaques, President of the National Coordinating ...
Lire l'article
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
Chasse aux faux médecins au Gabon: Arrestations d’usurpateurs et fermetures de cliniques à Libreville
Togo: L’opposition sous silence
Faure Gnassingbé réélu président du Togo
Togo : Faure Gnassingbé réélu, Fabre et Yamgnane blessés
Présidentielle au Togo: les deux camps crient victoire, la tension monte
Gabon: Enseignement Supérieur: l’Université Omar Bongo publie la première vague des résultats de première session 2008
Gabon : Le Togo salue l’intervention de Bongo Ondimba dans la crise de l’ASECNA
C’est quoi cette opposition ? Le malheur du Gabon, c’est d’avoir eu une opposition inepte
More Gabonese opposition members jailed


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*