Socialisez

FacebookTwitterRSS

Politique : Ali Bongo Ondimba porté à la présidence du parti par les congressistes

Auteur/Source: · Date: 15 Mar 2010
Catégorie(s): Politique

L’ancien vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG) a été élu par les congressistes à l’issue des travaux du 10ème congrès extraordinaire qui se sont déroulés du 13 au 14 mars à la cité de la démocratie.

Le 10ème congrès du parti démocratique gabonais (PDG), qui s’est ouvert samedi dernier à la cité de la démocratie de Libreville, a porté hier Ali Bongo Ondimba à la présidence du parti, au terme de deux jours des travaux.
Jusque-là vice-président de cette principale force politique du Gabon, Ali Bongo Ondimba succède ainsi au président fondateur du parti, feu Omar Bongo Ondimba, neuf mois après sa disparition à Barcelone en Espagne. Le congrès, qui a mobilisé les militants des neuf provinces du pays, avait pour mission de procéder au renouvellement des statuts et règlements intérieurs du parti, mais également des instances dirigeantes de la formation politique, notamment le secrétariat exécutif et les autres organes que sont le bureau politique et le conseil national au niveau des fédérations réparties sur l’ensemble du territoire (Nous y reviendrons).
Il faut dire que toutes ces mutations intervenues à l’issue des travaux de ce congrès étaient attendues, à la lecture des déclarations prononcées à l’ouverture de ces assises. C’est différents pans de l’organigramme du parti qui ont été ainsi modifiés, et adaptés à la nouvelle donne créée par le décès du président Omar Bongo Ondimba, considéré jusque-là comme le candidat naturel du parti à toute élection présidentielle.

Mais le réaménagement intervenu au sein de la structure dirigeante du parti tient aussi compte de la nouvelle configuration du paysage politique du pays, avec toute la dynamique des adhésions et peut être aussi des défections enregistrées au PDG. On avait besoin d’un parti aux instances renouvelées, redynamisées et en adéquation avec les préoccupations de l’heure marquées notamment par la politique de l’émergence. Laquelle exigeait du parti de président de la République, nouvellement en poste, à s’adapter à la nouvelle donne politique de façon à l’aider à mettre en œuvre son programme pour le mandat entamé il y a un peu plus de trois mois.
Le congrès du PDG a donné l’occasion au secrétaire général du parti, Faustin Boukoubi, de dénoncer les conflits internes et les luttes d’influence qui n’auront pas été sans nuire au bon fonctionnement de l’appareil politique, avec, malheureusement, des répercussions sur les résultats des consultations électorales organisées… Il a notamment fait dans un discours bilan prononcé devant les milliers de militants venus de toutes les fédérations du pays. Pour sa part, Ali Bongo Ondimba, lui a souhaité un parti revigoré capable d’impulser au gouvernement une dynamique nouvelle.
 


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS. Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes ...
Lire l'article
La coordination des jeunes du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) a organisée une marche en fanfare et en sons, mercredi, dans l’enceinte de la Cité de la démocratie, en vue de la célébration du premier anniversaire du décès du père Fondateur de cette formation politique, Omar Bongo Ondimba, disparu le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, en présence des hiérarques du PDG. Avec une importante mobilisation des grands jours, les jeunes du Parti Démocratique Gabonais vêtus de tee-shirts blanc et de pagnes spécialement confectionnés, frappés de l’effigie du président défunt, ont battu le bitume sur le trajet Place ...
Lire l'article
Brice Ikamba Maloko a procédé, ce vendredi, à Libreville, à l’ouverture des travaux du congrès constitutif d’un nouveau parti politique dénommé les Sept Merveilles du Peuple (7MP) gabonais, a constaté un reporter de GABONEWS. Pour les initiateurs de ce congrès, il n’est pas question de se liguer à un quelconque bord politique. L’objectif recherché à travers cette initiative, n’est autre que la participation à la concertation politique du pays sans verser dans l’agitation. C’est ainsi, que le président du bureau d’organisation de ces assises Ngoueneni Ndzengouma, a précisé : « Nous avons simplement l’ambition de prôner ‘‘Gabon ...
Lire l'article
Des hommes de Dieu tiennent depuis ce vendredi à Libreville et ce, jusqu’à dimanche prochain, un congrès constitutif en vu de la création d’un nouveau parti politique dénommé les Sept Merveilles du Peuple (7MP) gabonais, a constaté AfriSCOOP. Les 7 merveilles du peuple (7MP) gabonais tirées de la Constitution de la République gabonaise à savoir : l’hymne national, la devise nationale et le sceau de la République, ont pour objectif, concourir à l’expression du suffrage universel dans le respect des principes fondamentaux en vigueur au Gabon. Pour les responsables de ce nouveau mouvement politique, il s’agira de manifester sa conscience devant Dieu ...
Lire l'article
Un séminaire axé sur le thème : « Qu’est-ce qu’être un militant du PDG aujourd’hui et demain », a été organisé samedi à la mairie du 6ème arrondissement, à l’intention des secrétaires fédéraux et de sections du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), des communes de Libreville et d’Owendo dans la perspective du futur congrès de cette formation politique prévu les 13 et 14 mars prochains dans la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS. Ce premier rendez-vous du genre selon l’initiatrice, Annie Flore Dingalt (Secrétaire fédérale), permet de renforcer la cohésion et mieux se connaître pour acquérir ensemble les bases des nouvelles ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba s’est dit très touché par le décès de l’étudiant Wilfried Mebiame dont le corps sans vie a été retrouvé dans le canal de St-Denis en région parisienne, a annoncé vendredi, le porte-parole de la présidence, Guy Bertrand Mapangou. ‘’Le président de la République s’est dit très touché par cette disparition et présente ses condoléances les plus émues à la communauté estudiantine de France ainsi qu’à la famille éplorée’’, a déclaré M. Mapangou au cours de son point de presse hebdomadaire portant sur le compte rendu des activités du chef de l’Etat. Selon le porte-parole ...
Lire l'article
Le porte-parole de la présidence gabonaise, Guy Bertrand Mapangou, par ailleurs secrétaire général de ladite institution, animera vendredi après-midi, une conférence de presse, a appris l’AGP de source autorisée. Selon la source, au cours de cet échange avec la presse nationale et internationale, M. Mapangou informera des activités hebdomadaires du président, Ali Bongo Ondimba. Cette activité de la présidence se tiendra le plus souvent possible, indique t-on. Ce sera la première fois que le porte-parole de la présidence de la République discutera avec la presse de manière officielle depuis l’arrivée au pouvoir du président, Ali Bongo Ondimba.
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Le président fondateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) Omar Bongo Ondimba, ouvrant officiellement le 9ème congrès ordinaire de cette formation politique, a exprimé, vendredi à l’esplanade du gymnase Omar Bongo, sa volonté de moderniser le parti. Pour le président fondateur, il faut insuffler une nouvelle dynamique au parti afin de le moderniser et rénover en prélude aux échéances à venir. Il s’agit pour Bongo Ondimba de relever ainsi les défis de l’heure et à faire face, avec les moyens adéquats, à l’avenir.
Lire l'article
Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti
Hommage à Omar Bongo Ondimba: les jeunes du Parti démocratique Gabonais célèbrent la mémoire du président fondateur
Vers la création d’un nouveau parti politique au Gabon
Gabon : Des hommes de Dieu créent un parti politique
PDG : Les Secrétaires Fédéraux et de Sections de Libreville et d’Owendo à l’école du savoir politique à deux semaines de la tenue du congrès
Ali Bongo Ondimba attristé par le décès d’un étudiant gabonais en France (Porte-parole de la présidence)
Bongo Doit Partir
Politique : Le Porte-parole de la présidence de la République anime une conférence de presse vendredi après-midi
Plan de Paix
Gabon: Ouverture du 9ème congrès du PDG: Bongo Ondimba veut la modernisation du Parti


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Mar 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*