Socialisez

FacebookTwitterRSS

Politique : Séraphin Ndaot dénonce les traîtres de son parti

Auteur/Source: · Date: 16 Mar 2010
Catégorie(s): Politique

Le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), Me Séraphin Ndaot, a qualifié de ‘’traîtres’’ les militants de son mouvement nommés à la présidence de la République et minimisé l’impact de leur départ sur le parti.

Le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), Me Séraphin Ndaot, a qualifié de ‘’traîtres’’ les militants de son mouvement nommés à la présidence de la République, dans une déclaration, samedi dernier, à l’occasion d’une rencontre avec les associations féminines du 4ème arrondissement de la commune de Port-Gentil (ouest) venues lui réaffirmer leur soutien.
‘’Les militants sombres qui ont été achetés vont tomber dans les poubelles de l’histoire’’, a déclaré Me Ndaot, soulignant que ‘’ceux-ci ne sont ni plus ni moins que des traîtres qui paieront le moment venu leur acte de trahison’’. L’ancien maire de Port-Gentil a d’ailleurs minimisé l’impact de leur départ sur son parti.

‘’Vous savez, un baobab peut être secoué par un vent fort, perdre quelques branches et des feuilles mortes, mais le baobab reste debout (…)’’, a-t-il dit. Par ailleurs, le président de l’ANB a justifié la rencontre avec les responsables de l’ANB et les associations féminines par le souci de maintenir les contacts avec la base et la reconnaissance de la justesse du combat mené depuis des siècles par les femmes pour la conquête de leurs droits.
‘’Nous sommes là pour deux raisons. La première est qu’on célèbre ce mois, partout dans le monde, comme vous le savez, la journée internationale de la femme, qui est une journée importante à laquelle j’ai voulu m’associer pour magnifier vos valeurs, vos qualités, vous rendre hommage et, à travers vous, les responsables des associations du quatrième arrondissement, rendre hommage à toutes les Port-Gentillaises et, particulièrement, aux bâtisseuses’’, a-t-il expliqué.
‘’La femme qui s’est battue à travers des âges a acquis des droits importants, en dépit de quelques insuffisances’’, a-t-il dit, invitant les femmes à s’impliquer dans la conquête des droits nouveaux’’. ‘’Ne comptez pas sur les autres, comptez sur vous-mêmes (…)’’, a déclaré Me Ndaot, affirmant qu’au sein de sa formation politique, ‘’les femmes ont les même droits que les hommes ‘’.
‘’La deuxième raison de cette rencontre tient à la volonté des responsables de l’ANB de raviver, rallumer la flamme du militantisme dans l’arrondissement’’, a-t-il conclu. Intervenant la première, la présidente de l’Association des jeunes dames dynamiques (AJDD), Laetitia Ozouaki Ebako, a indiqué que dès la création de l’association en 2007, les femmes ont volontairement, sans contrainte, accepté de soutenir l’action politique de M. Ndaot, en adhérant à l’ANB.
‘’M. le président, fortes de notre engagement dans votre parti et en dépit des nombreuses sollicitudes dont nous sommes l’objet de la part de vos adversaires politiques (…), nous réitérons notre attachement le plus sincère à vos côtés, car nous avons vu les actes que vous avez posés, lors de votre passage à la tête de la commune de Port-Gentil’’, a déclaré Mme Ebako.
‘’L’AJDD est d’abord une association de femmes (…). Elles restent des mères. Sachez donc, M. le président, que comme toute mère, elle saura vous protéger, vous encourager, vous soutenir en toutes circonstances et vous défendre le moment venu ‘’, a encore déclaré la présidente de l’AJDD.
Au nom de l’Association, elle a sollicité une aide pour les femmes qui exercent des petits métiers et celles désireuses de s’y lancer. Laetitia Ozouaki Ebaka a, en outre, déploré et dénoncé le coût excessivement élevé des produits de première nécessité et des aliments de base à Port-Gentil.
Intervenant à la suite de Mme Ozouaki, la présidente de l’association ‘’Diagou-Rédiami’’, Colette Manga, et celle de l’association ‘’Dua-va-tsie’’, Catherine Bakoudissa, ont également renouvelé leur fidélité au président de l’ANB et leur engagement à œuvrer à ses côtés.
Mmes Manga et Bakoudissa ont aussi sollicité l’aide de M. Ndaot pour le financement de micro-projets, dénonçant au passage l’insuffisance des canaux d’évacuation des eaux, la dégradation continue des voies publiques dans les zones enclavées, l’absence d’adduction d’eau et d’électricité dans les zones reculées de Port-Gentil. Elles ont, en outre, plaidé pour la construction d’une garderie et des aires de jeux dans le 4ème arrondissement.


SUR LE MÊME SUJET
Le Parti pour le développement de la solidarité sociale (PDS, opposition) de Me Séraphin Ndaot Rembogo a effectué, samedi dernier, sa rentrée politique dans la commune du Cap-Estérias, à une trentaine de km au nord de Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP. A cette occasion, le vice-président national du parti, Mme Lylie Obame, a demandé aux militants d’être vigilants et de se mobiliser en cette période pré-électorale, afin d’apporter un soutien fort au PDS, qui ambitionne de devenir l’une des principales forces politiques du département du Cap Estérias. Mme Obame a remercié les militants pour leur fidélité ...
Lire l'article
Suite au lancement par le président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba , des grands travaux dont la construction de la route Mayumba-Tchibanga, du pont sur la Banio et prochainement de l’axe Libreville-Franceville, Maître Séraphin Ndaot Rembogo, président du Parti pour le Développement de la Solidarité Sociale (PDS, opposition ) a indiqué, dans un entretien, vendredi dernier, au quotidien ‘’L’union ‘’ : « tout projet sur la route ne peut être que porteur » mais non sans regretter qu’il soit un peu « opaque» en ce sens ...
Lire l'article
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS. Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes ...
Lire l'article
Au terme de la première convention nationale de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) tenue le week-end dernier à Port-Gentil, Guy Roger Reteno Ndiaye, a été porté à la présidence du parti. L’ancien président, Séraphin Ndaot Rembogo, est quant à lui pressenti pour prendre les rennes du Parti pour le développement et la solidarité (PDS, opposition). Guy Roger Reteno Ndiaye a été porté à la tête de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) au terme la convention nationale de ce parti tenue le week-end écoulé dans la capitale économique. Il remplace le fondateur et leader charismatique de ce parti, Séraphin ...
Lire l'article
Après la levée du couvre-feu sur la ville de Port-Gentil, le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition), maître Ndaot Rembogo, a récemment dressé un bilan partiel de la situation actuelle de la capitale économique. Le leader de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), Séraphin Ndaot Rembogo, a dressé un bilan social, économique et politique de Port-Gentil, après la levée récente du couvre-feu qui étouffait la ville depuis le 4 septembre dernier. «L’étau est desserré, les activités économique de nuit peuvent donc reprendre normalement. Il reste que malgré la mesure de la levée de cette mesure d’exception ...
Lire l'article
Alors que le nouveau gouvernement vient de procéder à un nouvel allègement du couvre-feu dans la capitale économique du Gabon, Port-Gentil, le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB) et ancien maire de la cité pétrolière, Séraphin Ndaot, a demandé une levée totale de cette mesure décrétée suite aux émeutes post électorales qui avaient éclaté du 3 au 6 septembre dernier. Le contentieux électoral étant vidé et le nouveau président installé, le leader politique de la capitale économique estime que le maintien de cette mesure préventive sur Port-Gentil s'assimile à une punition et un frein pour la reprise optimale des ...
Lire l'article
Comme dit l’adage : « il n’ya pas de fumée sans feu ». En effet, la capitale Economique, la Cité Pétrole vit au rythme de la « psychose » d’une rumeur persistante selon laquelle : deux mercenaires Européens seraient depuis un mois logés dans les bâtiments qui abritent la Présidence de la République construite lors des festivités de la fête de l’indépendance 2005. Il ressort que lesdits locataires de la Présidence auraient pour mission d’éliminer physiquement le Président de l’Alliance des Bâtisseurs, Maître Séraphin NDAOT REMBOGO. Depuis le holdup up de certains leaders de l’opposition Gabonaise du 27 Mai 2008 conclu au ...
Lire l'article
L’Alliance du Groupe les Bâtisseurs dont le leader est Me Séraphin Ndaot Rembogo (maire central sortant de la commune de Port – Gentil), après s’être désistée, dimanche au vote des maires du 2ème et 3ème arrondissement de la capitale économique du pays, a finalement pris sa revanche lundi en remportant les postes en jeu dans ces deux circonscriptions électorales où il a obtenu 19 conseillers sur les 28 qui composent cette circonscription politique, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil
Le nouveau maire de la grande commune de Port – Gentil, André - Jules Djambé succédant à Me Séraphin Ndaot Rembogo, a été élu samedi à la majorité absolue des conseillers grâce au collège électoral constitué par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et le groupe indépendant Tchango, a constaté GABONEWS. Comme annoncé vendredi dernier, c’est sans surprise que le nouveau maire de la commune de Port – Gentil, André – Jules Djambé a été élu samedi par l’ensemble des 35 conseillers municipaux ayant signé un accord de cogestion, à la veille de ce scrutin, à la Présidence de la ...
Lire l'article
Conformément à l’accord de cogestion signé le le 23 mai par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et la liste Tchango pour la cogestion de la commune de Port-Gentil, les conseillers municipaux ont élu le 24 mai André Jules Ndjambé(PDG) à la tête de la mairie centrale de la capitale économique. Le vote s’est déroulé à l’absence des 28 conseillers municipaux de la liste du maire sortant séraphin Ndaot Rembogo qui appelait déjà la veille les populations à refuser cet accord. La ville de Port-Gentil n’aurait eu qu’un répit de quelques heures pour connaître le nom de son nouveau ...
Lire l'article
Rentrée politique d’un parti d’opposition dans un département au nord de Libreville
Grands travaux : le « oui, mais » de Me Séraphin Ndaot Rembogo , leader du PDS (Opposition)
Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti
Gabon : Séraphin Ndaot cède le fauteuil de l’ANB
Gabon : Le bilan de Ndaot sur Port-Gentil
Gabon : Ndaot réclame la levée des «punitions» sur Port-Gentil
Gabon: Qui veut éliminer l’ancien édile, Maître Séraphin NDAOT ?
Gabon: A Port-Gentil, l’Alliance des bâtisseurs de Me Séraphin Ndaot Rembogo prend sa revanche avec les mairies du 2ème et 3ème arrondissement
Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil
Gabon : Ndaot, un grain de sable de l’accord de cogestion de Port-Gentil ?

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Mar 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*