Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon et le Maroc signent cinq accords

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2010
Catégorie(s): Coopération

Le Gabon et le Maroc ont signé mardi cinq accords de coopération portant sur la formation professionnelle, les mines et hydrocarbures, l’énergie et ressources hydrauliques, l’environnement et l’eau, ainsi que le tourisme, à l’occasion de la visite d’Etat qu’effectue le président gabonais, Ali Bongo Ondimba à Tanger (nord du pays), depuis lundi 15 mars 2010.

On a noté, lors de la signature de ces accords au palais royal, la présence du chef de l’Etat gabonais et du souverain marocain Mohammed VI, du prince Moulay Rachid et des délégations des gouvernements des deux pays,

Le premier accord destiné à la formation professionnelle des Gabonais a été signé par le ministre de la formation professionnelle Léon Nzouba et le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri. Il doit favoriser la formation de nos compatriotes dans un secteur pratique devant répondre à l’ambition du président gabonais, Ali Bongo, d’accroître l’expertise et le savoir-faire de nos compatriotes dans différents métiers.
Le second, le troisième et le quatrième accord ont été paraphés par le ministre gabonais des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Paul Toungui et celui de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Mme Amina Benkhadra. Le cinquième accord de coopération touristique a été signé, côté gabonais, par le ministre de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Magloire Ngambia, et côté marocain, par son homologue ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yassir Znagui.
Ces importants textes sont destinés à la dynamisation de la coopération sectorielle qui lie les deux pays depuis plus de trois décennies. Ils doivent permettre, d’une part, à la partie gabonaise de disposer de l’expérience marocaine dans des secteurs, où ce pays bénéficie de davantage d’atouts et d’autre part, de favoriser, dans d’autres domaines, des perspectives de coopération plus étendues.

La cérémonie présidée par les deux chefs d’Etat s’inscrit tout naturellement dans le droit fil de la nécessité exprimée à Libreville et Rabat d’édifier un partenariat stratégique entre les deux pays frères, nonobstant le niveau actuel des relations bilatérales jugées au beau fixe. Les deux parties entendent consolider et diversifier leur coopération. Le choix porté sur la formation professionnelle se fonde sur l’urgence pour le Gabon, qui compte bien favoriser et répondre au souhait fortement exprimé par de nombreux jeunes sans qualification aucune et d’accroître les possibilités de développement de domaines qui exigent le savoir-faire.

L’expertise de l’office de formation professionnelle et de promotion du travail du Maroc ne peut être que porteuse pour la concrétisation de l’offre de formation professionnelle initiale et continue. Idem, pour le volet touristique surtout lorsqu’on sait que dans la réalisation du Gabon des services, notamment, un des trois piliers sur la base duquel devra s’appuyer le Gabon émergent que propose le chef de l’Etat, le tourisme ainsi que l’écotourisme exigent que notre pays se dote d’un réel potentiel en la matière. Sur ce point, il est de notoriété que le royaume de Maroc jouit d’une bonne réputation, il est doté non seulement d’infrastructures hôtelières de bonne facture, mais également, d’établissements de formation de haut niveau. Par ailleurs, il est à noter que peu avant la signature de ces accords de coopération, le président Ali Bongo Ondimba et le roi du Maroc, ont eu un long entretien en tête-à-tête, au deuxième jour de sa visite d’Etat.

Les sujets abordés ne manquent pas tant les deux hommes sont soucieux de consolider les acquis obtenus dans le cadre de la coopération économique et commerciale et aussi de hisser les relations qu’entretiennent leurs deux pays à un niveau jusque-là pas encore atteint. L’objectif étant de bâtir un partenariat exemplaire qui soit un modèle de coopération Sud-Sud.
Il est évident qu’ils ont procédé à un sérieux échange de vues approfondi sur les relations bilatérales, notamment, différents dossiers, examiné les attentes de l’une et de l’autre partie avant d’instruire les gouvernements gabonais et marocains d’œuvrer dans le sens de leurs intérêts communs et de tirer profit des grandes opportunités de partenariat qui ne sont pas encore pleinement exploitées.

Ils ont aussi engagé les deux parties à accroître davantage les échanges. Certes, si au niveau des échanges commerciaux, il y a eu une augmentation du volume des échanges entre les années 2000 et 2008, ceux-ci sont relativement importants en comparaison avec d’autres pays du continent. Mais, ils sont marqués par un fort déséquilibre au profit du Gabon qui occupe la 2ème place parmi les fournisseurs du Maroc en Afrique subsaharienne et se situe au 10ème rang en tant que client de ce royaume.

Quant aux exportations gabonaises se sont élevées en 2008 à 290 millions de dirham, elles sont essentiellement constituées du bois et de produits divers d’origine animale et végétale. Le Maroc, pour sa part, a exporté vers notre pays pour la même année, 194 millions de dirham, de produits des industries alimentaires, les demi-produits, les biens d’équipement industriel, les fils et câbles électriques, les vêtements et les chaussures.
Sur un tout autre plan, Ali Bongo Ondimba n’a pas manqué de renouveler l’appui ferme et constant du Gabon au Maroc à propos de la marocanité du Sahara occidental, en partageant l’approche de Rabat indiquant que le règlement pacifique et durable de ce différend régional ne se peut se faire que sur la base de l’initiative marocaine tendant à doter la région du Sahara d’une autonomie élargie dans ce cadre de la souveraineté, de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du royaume du Maroc constitue la voie idoine pour le règlement de ce différend.
Cette initiative qualifiée d’innovante et constructive par les milieux diplomatiques, est compatible avec les normes applicables de la légalité internationale et s’inscrit parfaitement dans la logique des recommandations du Conseil de sécurité y afférentes pour lesquelles le chef de l’Etat gabonais, s’est déclaré pleinement solidaire. En tout cas, le soutien du Gabon reste ferme et constant, la position gabonaise selon laquelle le Sahara fait partie intégrante du royaume chérifien qui y exerce la pleine souveraineté.
Notons que hier après-midi, le président Ali Bongo Ondimba a reçu plusieurs personnalités marocaines. Le Premier ministre Abbas El Fassi, le président de la Chambre des représentants, Mustapha Manouri, le président de la Chambre des conseillers, Mohammed Cheik Diadillah, le président du Conseil consultatif de la région du Sahara, Khalli Hana. Un dîner de gala devait être organisé dans la soirée en l’honneur du président gabonais. Lequel se rend, ce matin, à Rabat, capitale politique et administrative du Maroc. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Haj Ali Bongo Ondimba effectue une visite de travail mardi au Maroc et discutera avec les hauts responsables marocains du renforcement des relations entre les deux pays. Le Maroc et le Gabon entretiennent des relations diplomatiques soutenues par un cadre juridique assez riche, depuis 1961. Aujourd’hui, le dialogue politique et diplomatique instauré depuis lors entre les deux pays traduit la complémentarité dans leur approche des questions bilatérales, régionales et internationales. Une commission mixte est régulièrement coprésidée par le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération et son homologue gabonais. Si la convergence entre le Gabon et le Maroc ...
Lire l'article
Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, entamera mardi une visite de travail au Maroc au cours de laquelle il aura des entretiens avec le roi Mohammed VI, annonce un communiqué officielle, soulignant qu'il arrivera la veille à Marrakech. Sa première et dernière visite au Maroc, en tant que chef de l'Etat, remonte à mars 2010, rappelle-t-on. Le Maroc et le Gabon entretiennent «d'excellentes relations», notamment sur les plan politiques et économiques, inique le communiqué. Le Maroc importe du Gabon des produits d'origine animale et végétale, ainsi que du bois.
Lire l'article
Les moyens de renforcer les relations économiques et commerciales entre le Maroc et le Gabon ont été au centre d'une rencontre à Libreville entre le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et à la Coopération, Mohamed Ouzzine, et le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba. Au cours de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc Ali Bojji, le Premier ministre gabonais a souligné l'importance que revêt le renforcement des relations commerciales et économiques, particulièrement dans des domaines comme l'agriculture, la pêche et les services, «secteurs prioritaires pouvant faire l'objet d'une coopération fructueuse». Evoquant les Journées économiques maroco-gabonaises prévues les ...
Lire l'article
Le Gabon et la Chine ont signé deux accords de coopération d'un montant de huit milliards de francs CFA à l'occasion de la visite à Libreville du vice-ministre chinois du Commerce, Fu Ziying, a appris la PANA de source officielle. Le premier accord d'un montant de cinq milliards de FCFA porte sur l'assistance économique et technique, le second d'un montant de trois milliards de FCFA sur la construction d'écoles primaires et d'un stade à Angondjé, au nord de Libreville. Outre ces accords, le gouvernement chinois a fait au Gabon plusieurs dons dans le domaine de la santé d'un montant global de neuf ...
Lire l'article
En visite  à Libreville, le Vice ministre chinois du Commerce en charge de la Coopération Economique avec l’Etranger, Fu Ziying, à la tête d’une importante délégation d’hommes d’affaires et le ministre gabonais des Affaires Etrangères, Paul Toungui, ont procédé, ce lundi, à la signature de plusieurs accords de coopération économique et technique, à la Primature, en présence du Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba, a constaté GABONEWS. Ces accords concernent, entre autres,  le financement, à hauteur de 70 millions Chine Yuan Renminbi (RMB), 5 milliards de francs CFA, pour l’édification  du stade d’Agondjé ( Nord de Libreville); 40 millions RMB ( ...
Lire l'article
La visite d’Etat que le président Ali Bongo Ondimba a effectuée du 15 au 17 mars au Maroc a débouché sur l’engagement des deux pays à faire de leur relation un modèle de coopération Sud-Sud. Ils ont notamment encouragé les milieux d’affaires à saisir les opportunités qui s’offrent à eux, de manière à avoir une coopération économique de même niveau que les liens fraternels et historiques qui lient les dirigeants du Gabon et du Maroc. Cette orientation que devront traduire en actes les gouvernements gabonais et marocains, instruits par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et le roi Mohammed VI, ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a quitté, mercredi après-midi Tanger (nord du Maroc), à l'issue d'une visite officielle de trois jours dans le royaume alaouite au cours de laquelle il a eu des entretiens avec le roi Mohammed VI, a appris la PANA de source officielle à Rabat. Lors de cette visite, la première au Maroc depuis son élection à la magistrature suprême de son pays en octobre dernier, M. Ali Bongo Ondimba a présidé, mardi à Tanger, avec le roi Mohammed VI, la cérémonie de signature de cinq accords de coopération dans les domaines de la formation professionnelle, de ...
Lire l'article
Dans le cadre de la visite d’Etat au Maroc du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, la partie gabonaise et le Royaume chérifien ont procédé mardi à Tanger, au paraphe d’une série d’accords bilatéraux portant sur la formation professionnelle, les secteurs des mines, énergie et des ressources hydrauliques, de l’environnement  et du tourisme, rapporte ce mercredi le quotidien Gabon Matin. En présence du Chef de l’Etat gabonais, du souverain marocain, Mohamed VI, et du Prince  Moulay Rachid, le ministre de la formation professionnelle, Léon Nzouba et le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, ont ...
Lire l'article
En visite officielle au Maroc depuis le 15 mars, le chef de l’Etat gabonais a signé le 16 mars à Tanger avec le roi marocain cinq nouveaux accords de coopération recouvrant les domaines de la formation professionnelle, de l'énergie et des ressources hydrauliques, des mines et des hydrocarbures, de l'environnement et du tourisme. La coopération maroco-gabonaise vient de se doter de cinq nouveaux accords signés le 16 mars à Tanger par le président Ali Bongo et le roi Mohammed VI, au lendemain de l’arrivée du chef de l’Etat gabonais dans le royaume chérifien. Ces nouveaux accords portent ...
Lire l'article
L'organisation internationale pour la défense des droits humains Amnesty International (AI, basée à Londres) a salué les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine des droits de l'homme durant les dernières années, rapporte la MAP. Au cours des dix dernières années, le Maroc a réalisé d'importants progrès sur la voie du renforcement des droits de l'homme, a indiqué à la MAP M. Philip Luther, Directeur adjoint au sein d'AI chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord. S'exprimant en marge de la présentation du rapport-2008 d'Amnesty sur la situation des droits de l'homme dans le monde, M. Luther a ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo entame mardi une visite de travail au Maroc
Maroc: Le président du Gabon entamera mardi une visite de travail
Renforcement de la coopération économique entre le Gabon et le Maroc
Le Gabon et la Chine signent plusieurs accords de coopération
Le Gabon et la Chine signent plusieurs accords de coopération économique et technique
Gabon/Maroc : Faire de cet axe un modèle de coopération Sud Sud
Le Maroc et le Gabon signent plusieurs accords de coopération
Cinq accords de coopération paraphés entre le Gabon et le Maroc
Gabon : 5 nouveaux accords avec le Maroc
Maroc: Amnesty International salue les progrès du Maroc dans le domaine des droits de l’homme


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2010
Catégorie(s): Coopération
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*