Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Wu tangue à Plysorol

Auteur/Source: · Date: 18 Mar 2010
Catégorie(s): Economie,Monde

Le repreneur chinois du géant français du contreplaqué, Plysorol, a été contraint le 17 mars par le tribunal de grande instance de Lisieux de publier les comptes de l’entreprise. Depuis la reprise du groupe il y a un an, les investissements promis tardent à arriver et les semaines de chômage partiel s’enchaînent sur les trois sites de production français.

Les masques tombent à Plysorol, le repreneur du géant français du contreplaqué, le chinois François Wu, a été contraint de publier les chiffres sous sept jours afin de faire la lumière sur la situation de l’entreprise.

Le tribunal de grande instance de Lisieux a rendu son verdict le 17 mars, accédant à la requête des employés des trois sites français de production afin de connaître la situation financière réelle de l’entreprise face à la succession des semaines de chômage partiel depuis l’été dernier.

La justice lui a donné «sept jours pour communiquer les comptes sous peine d’une amende de 1 500 euros à partir du 7e jour», a indiqué la représentante syndicale Force ouvrière (FO) de l’usine de Lisieux, Michèle Lemazurier.

Lors de l’audience du 11 mars, l’avocat des salariés, Philippe Brun, avait souligné qu’«aucun des éléments nécessaires à la compréhension des comptes n’a jamais été communiqué ni au comité d’entreprise ni au cabinet d’expertise» mandaté par le comité central d’entreprise (CCE), malgré plusieurs demandes depuis septembre 2009, date de lancement de la procédure d’alerte sur la santé financière de Plysorol.

Les salariés avaient lancé cette procédure d’alerte car ils s’inquiétaient de la situation économique de l’entreprise qui affichait en septembre un trou de 7,1 millions d’euros de trésorerie sans voir se concrétiser les promesses d’investissement faites lors du rachat de Plysorol par le groupe chinois Guohua Zhang en avril 2009.

Les syndicats français soupçonnent l’investisseur chinois d’avoir racheté Plysorol pour mettre la main sur 600 000 hectares de forêt au Gabon dont la société détient les droits d’exploitation, et de vouloir mettre les activités françaises en liquidation.

Si le directeur général, François Wu, dément ses accusations et continue d’affirmer vouloir «restructurer» l’entreprise pour baisser les coûts de production, seule la publication des chiffres de l’entreprise devrait permettre de faire la lumière sur les intentions du repreneur chinois de l’entreprise qui emploie 500 personnes en France et autant au Gabon.


SUR LE MÊME SUJET
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, faisait en mai le forcing auprès des autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Cette démarche a-t-elle abouti ? Une question d’autant importante que Plysorol vient d’être mis en liquidation judiciaire et que les personnels des filiales gabonaises ont été assurés par leur direction générale du maintien de leurs emplois La mise en liquidation judiciaire de l’ancien leader européen du contreplaqué, Plysorol, a suscité une question cruciale : les filiales ...
Lire l'article
Le Comité central d’entreprise (CCE) de Plysorol a annoncé qu’il allait intenter une action en justice contre le repreneur chinois de l’entreprise, Guohua Zhang, pour délit de banqueroute. Mais les employés craignent que le processus judiciaire soit trop lent pour empêcher le transfert vers une autre filiale de l’industriel chinois des droits d’exploitation des concessions forestières de la société au Gabon. Course contre la montre pour les avocats du Comité central d’entreprise (CCE) de Plysorol, en France, qui doivent parvenir à bloquer le tacite processus de démantèlement de la société par le repreneur chinois avant la fuite des actifs de ...
Lire l'article
LEROY Gabon et PROGAB, les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, traversent une grave crise financière suite à la saisie des comptes par la justice. Réclamé par la justice française pour faire la lumière sur la situation catastrophique du groupe, le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, serait actuellement incarcéré à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) pour faux et usage de faux. Le casse-tête chinois de Plysorol en France commence à faire gratter les têtes à Libreville, avec la saisie des comptes des filiales gabonaises du groupe, LEROY Gabon et PROGAB par la ...
Lire l'article
L’industriel chinois Guohua Zhang, qui s’était porté acquéreur en avril dernier du leader français du contreplaqué Plysorol, a été interpellé le 25 mars à Libreville par les autorités locales pour faux, usage de faux et emploi de clandestins. En France, la société est sur le point s’être mise en redressement judiciaire et les employés accusent le repreneur chinois d’avoir monté une opération visant à mettre la main sur les concessions forestières du groupe au Gabon. Les employés du groupe Plysorol n’en ont pas fini avec le casse-tête chinois qui plonge la société dans le chaos depuis sa reprise il y ...
Lire l'article
Face à la procédure de redressement judiciaire déclenchée par l’Etat, le repreneur chinois de Plysorol, François Wu, a indiqué à la presse française le 24 mars qu’il comptait abandonner deux des trois sites français de production de la société. Cette démarche confirme les suspicions qui pèsent depuis plusieurs mois sur une opération visant à sacrifier les sites français de production pour mettre la main sur les concessions forestières au Gabon. Les intentions du repreneur chinois de Plysorol se confirment. La société française de contreplaqué vient d’être mise en redressement judiciaire par l’Etat français sur demande de l’URSSAF qui accuse de lourds ...
Lire l'article
Les employés s’inquiètent sur les intentions du repreneur chinois du géant français du contreplaqué, Plysorol, alors que les semaines de chômage partiel se succèdent et que l’opacité s’épaissit sur les comptes de l’entreprise. De nombreux syndicalistes estiment que monsieur Wu pourrait sacrifier les trois usines françaises pour transférer les moyens de production dans ses filiales gabonaises où il dispose d’un important domaine forestier. «Le grand méchant Wu», alertent des pancartes placardées devant l’entrée du site de Fontenay-le comte, en France, où les employés dénoncent l’opacité des comptes depuis la reprise de Plysorol par le groupe chinois il ...
Lire l'article
Le géant européen du contreplaqué, Plysorol, se précipite dans l’impasse sur ses trois sites de production en France, où certains employés menacent de bloquer les usines pour réclamer la transparence sur les comptes de l’entreprise et les intentions réelles du repreneur chinois. De nombreux employés sur les sites français estiment que le nouveau PDG, monsieur Wu, compte sacrifier les usines françaises pour récupérer les stocks de bois de la filiale gabonaise. Le repreneur chinois de Plysorol manigance-t-il le dépôt de bilan des usines françaises pour s’emparer des stocks de bois de la filiale gabonaise ? C’est la question qui ...
Lire l'article
Les réformes d’Ali Bongo sur l’interdiction des grumes commencent à se faire sentir dans certaines usines du leader français du contreplaqué en Europe comme Plysorol. Dans le site de Lisieux, en France, les syndicats des travailleurs de l’importateur du bois gabonais viennent d’annoncer un chômage technique du 15 au 26 février prochain suite au «manque de matières premières et d’approvisionnement en bois de commandes». Décidé en Conseil des ministres du 5 novembre 2009, l’impact de l’interdiction d’exportation du bois commence à se faire ressentir outre-manche, notamment dans les usines françaises de Plysorol, leader français du contreplaqué en Europe et importateur ...
Lire l'article
Le leader français du contreplaqué, Plysorol, concédé en avril dernier au repreneur chinois Zhang, va connaître deux semaines de chômage technique sur un de ses trois sites français de production. Depuis la reprise, le repreneur chinois tarde à mettre en oeuvre ses engagements en matière d'investissement et les le comité d'entreprise s'inquiète d'une manœuvre de rachat visant à récupérer les deux filiales gabonaises du groupe français, potentiellement plus rentables. Dès le 28 septembre prochain, près de 150 employés du groupe Plysorol, sur site français de Fontenay, connaîtront de nouveau deux nouvelles semaines de chômage technique imposées. Les 1000 employés de Plysorol en ...
Lire l'article
L’entreprise Plysorol à Fontenay va connaître deux semaines de chômage technique à partir du 28 septembre. Plysorol (454 salariés dont 140 à Fontenay) a été racheté en avril par un entrepreneur chinois qui tarde à honorer ses promesses en ce qui concerne les investissements. « Il nous apparaît aujourd’hui que la principale motivation de M. Zhang pour reprendre notre entreprise repose sur l’intérêt que représentent les deux filiales gabonaises Leroy Gabon et Pogab entreprise de découpage et de placage de bois Okoumé », indique le comité central d’entreprise (CCE) dans une lettre ouverte. « Il est possible d’imaginer que pour mettre ...
Lire l'article
Gabon : Pogab et Leroy Gabon toujours aux mains de Plysorol ?
Gabon : La justice française parviendra-t-elle à sauver Plysorol ?
Gabon : Les filiales gabonaises de Plysorol dans la tourmente
Gabon : Le repreneur chinois de Plysorol derrière les barreaux à Libreville
Gabon : Plysorol veut se délester de deux de ses sites français
Gabon : Wu prépare-t-il la délocalisation des usines Plysorol ?
Gabon : Le casse-tête chinois de Plysorol
Gabon : Plysorol broie du noir dans ses usines françaises
Gabon : Plysorol rit jaune
Plysorol : « inquiets des motivations de l’actionnaire »

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Mar 2010
Catégorie(s): Economie,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : Wu tangue à Plysorol

  1. infoply

    25 Mar 2010 a 06:13

    Une information lancée sur http://infoply.wordpres.com inique que Guohua Zhang a été arrêté par la police gabonaise pour « manœuvre illégale » et « utilisation de faux passeport ».
    Avez vous des informations sur ce point ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*