Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) réagit à la Déclaration de l’Union Nationale à propos de l’interview d’André Mba Obame accordée à « l’Express »

Auteur/Source: · Date: 18 Mar 2010
Catégorie(s): Politique

A travers une déclaration officielle dont GABONEWS vous propose l’intégralité via la copie parvenue à sa rédaction, le Parti Démocratique Gabonais (PDG), a réagi, ce jeudi, à la déclaration faite par l’Union Nationale à propos de l’interview d’André Mba Obame accordée au journal français « l’Express » et ayant suscité un tollé de réactions d’indignation du côté des autorités administratives et de soutien dans les rangs de l’opposition en général.

TEXTE INTÉGRAL

« DÉCLARATION DU PARTI DÉMOCRATIQUE GABONAIS (PDG)

les récentes déclarations irresponsables faites par Monsieur André Mba Obame à l’hebdomadaire français « l’Express » envisageant un coup d’Etat à la fin de cette année, lesquelles ont créé stupeur et indignation dans l’opinion nationale, le parti Démocratique Gabonais tient à rappeler ce qui suit :

A l’issue de l’élection présidentielle de 2009, le Gabon dispose d’un Président de la République, Chef de l’Etat, légitimement élu et légalement installé dans ses fonctions.

Un Gouvernement a été formé et s’emploie à la mise en œuvre du programme « l’Avenir en confiance », dans l’optique de répondre aux attentes légitimes des populations.

Toutes les institutions de la République sont en place et fonctionnent convenablement.

Sous le fallacieux prétexte de constituer un contre-pouvoir à l’action gouvernementale, l’Opposition dont se sert finalement Monsieur André Mba Obame a choisi de ne pas respecter les règles du jeu qu’impose la démocratie et de franchir les limites non autorisées en appelant à la désobéissance civile, au non respect du pouvoir établi et à la déstabilisation des institutions républicaines.

Dans sa démarche obsessionnelle de la prise de pouvoir qui confine à l’hérésie, Monsieur André Mba Obame à la recherche d’une survie politique, n’a pas trouvé mieux que de se choisir une nouvelle terre d’accueil : la France pour annoncer l’éventualité d’un coup d’Etat au Gabon.

Aussi, le Parti Démocratique Gabonais tient-il à marquer sa vive réprobation au sujet de la légèreté avec laquelle les leaders de l’Opposition qualifient la déclaration de Monsieur André Mba Obame qui relève selon eux de la liberté de l’expression plurielle démocratique.

Faisant montre d’une légèreté accablante dans l’appréciation d’une situation qui pourrait conduire le pays vers une véritable catastrophe nationale, l’Opposition vient de démontrer sa volonté farouche d’arriver au pouvoir par tous les moyens, quitte à verser le sang des Gabonais et à marcher sur leurs cadavres.

La paix étant le bien le plus précieux légué par feu Omar Bongo Ondimba, le Parti Démocratique Gabonais exhorte le Gouvernement de la République à prendre dès aujourd’hui toutes les mesures nécessaires, afin de prévenir toutes éventualités de déstabilisation du Gabon.

Le Parti Démocratique Gabonais rappelle que le titre préliminaire de notre Constitution dispose, je cite : « chaque citoyen a le devoir de défendre la Patrie et l’obligation de protéger et de respecter la Constitution, les lois et les règlements de la République.

En conséquence, le Parti Démocratique Gabonais invite tous les compatriotes à faire preuve de vigilance et à faire barrage à tous ces vendeurs d’illusions.

Les Gabonaises et les Gabonais ne peuvent pas continuer à se complaire dans une situation qui menace leur avenir.

En réalité, l’intérêt supérieur de la nation commande un rassemblement de toutes les forces vives au-delà de nos différences et de nos sensibilités politiques.

Aujourd’hui, chacun a pris la pleine mesure des dangers qui nous menacent et il y a lieu d’aller à l’essentiel, c’est-à-dire inviter les uns et les autres à partager une vision politique claire et généreuse qui ouvre les voies de progrès à un Gabon émergent.

Le Secrétaire Général Adjoint
Porte-parole du Parti
Charles Mvé Ellah »


SUR LE MÊME SUJET
Au cours d’une conférence de presse jeudi à Libreville, le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais, Faustin Boukoubi, a expliqué aux journalistes les raisons de victoire écrasante de son parti lors des législatives du 17 décembre. Ce succès politique est "la reconnaissance de tout le travail accompli depuis 2009 et le renouvellement d’un mandat clair et sans ambigüité au chef de l’Etat’’, a-t-il soutenu. Le 22 décembre dernier, le secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi est revenu largement sur les raisons et les arguments qui expliquent le succès de son parti aux élections législatives du 17 ...
Lire l'article
Le Parti Démocratique Gabonais (PDG), parti au pouvoir), s’active au tour de son Chef de fil, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre des prochaines élections législatives à venir attendues par le peuple Gabonais. Deux grandes rencontres sont prévues dans l’agenda du PDG, ce mercredi, celle du comité permanent du bureau politique, programmée en matinée autour du premier responsable du parti, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et la seconde réunion, réservée exclusivement aux membres du bureau politique, se tiendra cet après-midi à la Cité de la démocratie. Même si, l’ordre du jour n’a été révélé, il n’en demeure pas moins que ...
Lire l'article
Suite à plusieurs appels et emails que nous avons reçus des membres et sympathisants de l’UPG diaspora, emails et appels manifestant la rage et la déception sur les accointances du Président Mamboundou avec Monsieur Ali Bongo, et surtout concernant le voyage du Président Pierre Mamboundou et du Père Mba Abessole avec Monsieur Ali Bongo aux USA. L’UPG Amérique du Nord est choqué par ces actes que nous qualifions de maladresse politique. Il est décevant de constater – qu’après les 45 ans au pouvoir du Bongoisme, le hold up électoral de 2009, la révision machiavélique de la constitution par Ali Bongo, ...
Lire l'article
Le ministre Gabonais de l’Intérieur a procédé ce mercredi, à la proclamation officielle des résultats des élections partielles législatives du 6 juin dernier au Gabon, en présence du président de la Commission nationale électorale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella, où le Parti Démocratique Gabonais et l’opposition se sont partagé les sièges. Pour le premier siège du deuxième arrondissement de Libreville, province de l’Estuaire, c’est le ticket Jean Eyeghe Ndong / Bekale Georges de l’Union Nationale (UN, opposition), qui l’emporte, avec 80,64%, contre 19,36% pour le ticket Rassemblement pour le Gabon, RPG/PDG, représenté par Paul Mba Abessole et Meyo ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Déclaré vainqueur au cours d’un long processus de contestation du scrutin présidentiel du 30 août 2009 au Gabon, Ali Bongo avait décidé de placer son mandat sous le signe de la rupture. Du côté de ses adversaires, si le Front du refus du coup d’Etat électoral a perdu quelques membres au passage, six anciens candidats ont décidé de créer un grand parti d’opposition. Pour eux, il s’agit de proposer une alternance politique crédible face au PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir. mais aussi, il s’agit de disposer d’une tribune légale pour faire entendre les voix de ceux qui continuent de ...
Lire l'article
« L'union de l'opposition est en marche (...). La manoeuvre ou l'initiative n'est pas dirigée contre une personne, elle est plutôt pour atteindre un objectif : l'alternance. » L'opposition gabonaise, qui n'a toujours pas digéré l'élection d'Ali Bongo, le 30 août dernier, se lance dans la formation d'un grand parti unifié face au régime du PDG, le parti au pouvoir. Plusieurs figures de la vie politique gabonaise, dont six candidats à l'élection présidentielle du 30 août 2009, ont décidé de créer un grand parti dont le nom reste à trouver. André Mba Obame, ancien candidat à l'élection présidentielle est l'un des ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, 3e à l'élection présidentielle du Gabon selon le nouveau comptage de la Cour constitutionnelle, reste gréviste de la faim mais oeuvre à la création d'un parti politique, a-t-il affirmé mercredi à l'AFP. "Je continue de jeûner", a-t-il affirmé à son domicile, précisant qu'il avait reçu une assistance médicale et une perfusion mardi. "J'arrêterai quand la situation politique sera apaisée. J'ai craint des violences", a-t-il poursuivi, restant énigmatique sur ce qui motivera l'arrêt de sa grève entamée le 12 octobre. "Nous travaillons à la création d'un parti (politique). J'ai obtenu 90.000 voix, pourquoi ne le ferais-je pas ?", ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), tient vendredi prochain au gymnase président Omar Bongo Ondimba de Libreville son 9ème Congrès. Ce 9ème Congrès ordinaire du PDG qui prendra fin le 21 septembre prochain, sera placé sous la présidence du président fondateur du PDG, Omar Bongo Ondimba. Pour la mobilisation des militants, toutes les sections de Libreville et ses environs sont mis à contribution. Les participants viendront également des sections de l'intérieur du pays. Créé le 12 mars 1968, le PDG est resté au pouvoir en discontinu. Egalement appelé « Parti de masse », le PDG est majoritaire à l'Assemblée nationale et au ...
Lire l'article
Le premier vice - président du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), a invité vendredi dernier, l'ensemble des cadres du parti, originaire de la province de l'Estuaire à s'investir financièrement et matériellement en vue de la commémoration et de la réussite du 40ème anniversaire de leur formation politique, créée le 12 mars 1968 à Koulamoutou (Chef lieu de la province de l'Ogooué - Lolo, sud -est). En appel à une mobilisation sans faille des militants, Jean Eyeghe Ndong par ailleurs premier ministre, a souhaité que la tradition soit respectée: « Nous devons tous contribuer à la réussite de cette manifestation », ...
Lire l'article
Gabon : Pourquoi la victoire du Parti Démocratique Gabonais ?
Politique / élections législatives : Le Parti Démocratique Gabonais s’active
Déclaration de Monsieur André Bouassa: “L’UPG Amérique du Nord se désolidarise de toute action du parti ayant pour rôle de consolider le pouvoir Bongoiste”
Législative partielle du 6 juin 2010: le parti Démocratique Gabonais et l’Opposition font part égale
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, candidat malheureux contre Ali Bongo, parle du grand parti d’opposition
André Mba Obame, ancien candidat à l’élection présidentielle gabonaise
Gabon: André Mba Obame, toujours en grève de la faim, veut créer un parti
Gabon: Le 9ème Congrès du Parti démocratique gabonais PDG vendredi prochain à Libreville
Gabon: Les dirigeants du Parti démocratique gabonais (Majorité) préoccupés par les manifestations du 40ème anniversaire du parti

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Mar 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*