Socialisez

FacebookTwitterRSS

Woleu Ntem : Les mesures urgentes du gouvernement dans les 72 heures

Auteur/Source: · Date: 18 Mar 2010
Catégorie(s): Société

OYEM : Le ministre de l’Intérieur chargé de la prévention et des calamités, Jean François Ndongou a annoncé, mercredi, que le gouvernement va apporter, dans les 72 heures, des mesures urgentes aux populations sinistrées d’Oyem après le passage d’un violent orage. qui s’est rendu hier sur les lieux du sinistre à Oyem où un violent orage s’était abattu dans la nuit de lundi à mardi, causant d’importants dégâts matériels.

Le constat est unanime : poteaux électriques détruits, panneaux publicitaires et toits emportés, maisons inondées… c’est ce qu’a laissé un orage d’une rare violence qui a ravagé 174 habitations dans la ville d’Oyem. Plusieurs personnes passent leurs nuits à la belle étoile depuis deux jours. D’Akouakam à Mont-Miyélé, en passant par Angoné, Adjougou, le centre-ville… plusieurs maisons ont perdu leurs toits.

C’est également le cas par exemple des camps de la Brigade de gendarmerie et de la police construits dans les années 60. Cet orage n’a pas non plus épargné l’école catholique Saint-Eloi dont la toiture a été emportée. La direction de l’établissement a annoncé l’arrêt momentané des cours jusqu’à lundi prochain. Les élèves sont contraints de suivre les cours dans des églises. Sur le terrain, des techniciens de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) sont à pied d’œuvre pour rétablir les câbles endommagés. Plusieurs autres techniciens en provenance de Libreville viendront également en renfort, selon la direction de la SEEG à Oyem.
C’est donc après avoir été alerté par les autorités locales que le ministre de l’Intérieur, en charge des calamités naturelles, Jean-François Ndoungou, s’est rendu hier dans cette ville pour évaluer les dégâts. Au terme de cette visite qui a duré environ 5 heures, Jean François Ndoungou a dit avoir fait un constat désolant, avant d’annoncer que des mesures seront prises dans un délai de 72 heures.
Le patron de ce département ministériel qui était accompagné des représentants des ministères des Affaires sociales, du Budget, des TP, de l’Energie et des représentants du HCR a sillonné toutes les maisons qui ont été durement frappées par ce vent. ’’C’est un constat désolant. Nous allons prendre des dispositions dans les 72 heures à venir. Nous n’allons pas les laisser dans des situations aussi difficiles dont j’ai été témoin. Il faut trouver des moyens pour qu’ils se relogent’’, a assuré le ministre de l’Intérieur.

’’L’arrivée du ministre de l’Intérieur a été une satisfaction non seulement pour moi qui suis le premier magistrat de la ville mais aussi pour les compatriotes touchés par cet orage’’, a souligné pour sa part Rose Allogo Mengara, maire de la commune d’Oyem. Après avoir eu une séance de travail avec les autorités de la ville, M. Ndoungou a regagné Libreville hier en fin d’après-midi. Une équipe est chargée d’enregistrer et de produire des données chiffrées.


SUR LE MÊME SUJET
Le gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Gustave Meviane M’Obiang, vient d’interdire les voyages de nuit au départ des différentes localités de la province du Woleu-Ntem (Nord), dans le but de réduire les accidents de la route qui ont endeuillé de nombreuses familles ces derniers temps. Selon Gustave Meviane M’Obiang, cette décision résulte du lourd bilan des accidents de la route qui ont endeuillé de nombreuses familles gabonaises ces derniers temps. Le dernier en date remonte au mois d’août, à hauteur de Lalara, où un minibus de la compagnie Bitam Express, a fait 17 morts. Pour le premier responsable de la province ...
Lire l'article
Le nombre de jeunes filles en grossesse est en nette augmentation dans les lycées, les collèges et même les écoles primaires d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, attestant de la persistance des rapports sexuels non protégés, en dépit des opérations se sensibilisation, menées dans le cadre de la lutte contre le SIDA. ‘’Nous avons eu à faire des sensibilisations au CES public deux fois et au lycée d’Etat une fois, mais la mobilisation n’était pas au rendez-vous’’, a confié le médecin chef du Centre de traitement ambulatoire (CTA) d’Oyem, le Dr Sylvain ...
Lire l'article
Vingt volontaires de la Croix-Rouge gabonaise (CRG) ont reçu une formation en premiers secours au cours d’un séminaire de formation qui s’est achevé vendredi dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord). Le séminaire de trois jours (10-12 novembre) avait pour but de renforcer les capacités en matière de premiers secours d’urgence, de santé communautaire et de gestion des catastrophes. Une cinquantaine de participants ont pris part à la formation, organisée par le département secourisme et catastrophes de la Croix-Rouge gabonaise (CRG), avec l’appui du comité international de la Croix-Rouge (CICR). La force de la Croix-Rouge repose ...
Lire l'article
AGP° - ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne endommagé par le violent orage qui s’est abattu sur Oyem. Ici, sur place, nous ne pouvons rien faire’’, a indiqué M. Kum-Ntsundu, ajoutant toutefois que le prestataire de la SEEG basé à Oyem a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé. ‘’Nous attendons tout de Libreville. Donc, entre l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre, ça va coûter entre 120 à 150 millions de FCFA’’, a-t-il dit, soulignant que les dégâts causés par l’orage sont très importants pour la SEEG. Les toitures ...
Lire l'article
André Mba Obame, Arrivé 3è à la présidentielle d’août dernier, a poursuivi le 5 décembre dans la province du Woleu-Ntem la tournée de remerciement et d’explication qu’il avait débuté à Lambaréné une semaine avant. Si l’étape de la province septentrionale confirme que l’homme est dans son bastion électoral, elle ne révèle pas moins les résistances du système que combat désormais l’ancien ministre de l’Intérieur. La tournée nationale commencée par André Mba Obame le 28 novembre dernier à Lambaréné s’est poursuivie durant le week-end dernier dans la province du Woleu-Ntem. Les principales étapes de ce périple étaient les villes d’Oyem, Bitam et ...
Lire l'article
OYEM (nord), (AGP) - Le calme clair obscur observé dans le Woleu-Ntem la semaine dernière après la proclamation de l'élection présidentielle du 30 août dernier, se transforme progressivement en normalisation totale de la situation tant sur le plan social, économique qu'administratif. En ce début de semaine, toutes les administrations sont désormais ouvertes à Oyem ainsi que l'unique banque commerciale de la place, l'Union gabonaise de banque (UGB), sans oublier la Banque gabonaise de développement (BGD) et la succursale provinciale de la BEAC. Ces trois établissements financiers qui constituent les principaux supports de l'économie du septentrion, avaient également baissé leurs rideaux la semaine ...
Lire l'article
Une délégation du Ministère de l’environnement séjourne depuis quelques jours dans la province du Woleu-Ntem (Nord) pour établir un audit sur la gestion des ordures biomédicales et ménagères . « Plusieurs personnes souffrent de diarrhée et de problèmes de peau » , a diagnostiqué le médecin chef du Centre médical de Mitzic. Selon lui, cette situation découle de la pollution des cours d’eau qui avoisinent les unités industrielles installées dans la zone. La mission du ministère de l’environnement est conduite par le directeur des études, Rodrigue Abourou Otogo. Elle sillonne depuis quelques jours les départements de l’Okano (Mitzic) du Ntem (Bitam) et ...
Lire l'article
Depuis deux semaines, la province du Woleu – Ntem (nord), qui voit battre le rappel de ces fils et filles en ce temps de vacances, vit au rythme des cérémonies de retrait des deuils. A Oyem, en ville ou en milieu rural, le constat est le même. Des retraits de deuils sont organisés un peu partout. Des voies publiques sont barrées pour la circonstance. D’Adjougou en passant par le quartier sud, Peloton, Akouakam… des danses traditionnelles égaient l’assistance, de jour comme de nuit, aux sons des tambours et des chants la cité. « Chez nous dans le Woleu, la fin du mois de ...
Lire l'article
L’Association gabonaise des œuvres sociales (AGOS) a récemment convoqué une assemblée générale à Oyem, dans la province du Woleu-Ntem, pour statuer sur les demandes de financement des opérateurs économiques de la province pour le développement de micro projets commerciaux ou agricoles visant à relancer l’activité socio économique locale. Lutter contre le chômage et l’exode rurale en soutenant la micro finance en province est au titre des principaux objectifs de l’association gabonaise des œuvres sociales, qui s’est récemment réunie en assemblée générale à Oyem, chef lieu du Woleu-Ntem, pour examiner la vingtaine de demandes de financements adressées à l’association par des opérateurs ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris des mesures urgentes en vue de sauvegarder le pouvoir d'achat des gabonais, a annoncé le communiqué final du conseil des ministres tenu jeudi dernier, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a arrêté les mesures suivantes, sur ces cinq produits : La suspension pour 6 mois de tous les droits et taxes à l'importation ; suspension pour 6 mois de la TVA sur l'huile et le poisson importé, le lait et la farine. La suspension de toutes les taxes relevant de la parafiscalité prélevées et perçues par les administrations suivantes : l’ONADER, la direction générale de l'agriculture, les douanes ...
Lire l'article
Les voyages de nuit interdits dans le Woleu-Ntem
Les grossesses précoces en hausse en milieu scolaire dans la province du Woleu-Ntem
Vingt volontaires de la Croix-rouge formés dans le Woleu-Ntem
WOLEU-NTEM : Le violent orage qui s’est abattu sur la ville d’Oyem va coûter près de 150 millions de FCFA à la SEEG
Gabon : Mba Obame crée l’euphorie dans le Woleu-Ntem
Gabon-politique- Woleu-Ntem : la normalisation se confirme
Gabon: Pollution autour des unités industrielles dans le Woleu-Ntem
Gabon: Les cérémonies de retrait de deuils battent leur plein dans le Woleu – Ntem
Gabon : L’AGOS soutient les micro projets dans le Woleu-Ntem
Le gouvernement gabonais prend des mesures urgentes face à la hausse des prix

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Mar 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*