Socialisez

FacebookTwitterRSS

Après l’orage d’Oyem : 150 millions nécessaires pour la réhabilitation des installations de la SEEG

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2010
Catégorie(s): Divers

Selon le contremaître de distribution d’électricité de la Société d’Eau et d’Electricité du Gabon (SEEG) à Oyem, Kum-Ntsundu, la réhabilitation des installations de l’entreprise, après les dégâts qu’elles ont subis lors de l’orage intervenu il y a plusieurs jours dans la localité, le coût de la réhabilitation des installations de son entreprise est estimé « entre 120 et 150 millions FCA », rapporte ce lundi l’Agence Gabonaise de Presse.

Pour M. Ntsundu, la représentation locale est dans l’incapacité de restaurer ces installations sur place, et attend « tout de Libreville ». Aussi, précise-t-il, « l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre oscillent entre 120 et 150 millions FCA », vu l’importance des dégâts.

Toutefois, précise-t-il, après l’orage, la SEEG aurait « paré au plus pressé » et réalimenté nuitamment les zones les plus importantes, dont l’hôpital et une partie du centre-ville.

En dépit d’importantes atteintes sur la ligne principale, après des heures de travail, la station de traitement d’eau a pu être remise en service.

En début de la semaine passée, une équipe de la SEEG a procédé au nettoyage des voies de passage, où gisaient de nombreux poteaux et câbles électriques. Des travaux ont permis la remise en service du réseau basse tension, dont profite entre autres le quartier Akoakam connecté aux réseaux « très anciens ».

Aussi, M. Tsundu s’est-il félicité de la réalimentation quasi-totale de la ville. Néanmoins, il a déploré le « manque de coordination » avec les usagers.

« De nombreux clients sont restés chez eux et ne se sont pas rapprochés de nos équipes pour nous dire leur problème », a-t-il déploré.

Dans la nuit du 15 au 16 mars courant, un violent orage s’abattait sur Oyem, causant d’importants dégâts matériels. A l’heure actuelle, 200 sinistrés ont été recensés.

Une première évaluation des besoins doit être remise par le ministre de l’Intérieur, Jean-François Ndongou, au Premier ministre, Paul Biyoghé Mba. Ce rapport servira de base pour financer la construction ou la réhabilitation des habitations.

L’étude chiffrée des dégâts devrait être connue dans les prochains jours.

Source : Gabon Matin


SUR LE MÊME SUJET
L’Ambassadeur du Japon, Motoi Kato, et le directeur de l’école publique d’Awoungou, dans la commune d’Owendo, Jean Jacques Mbadinga, ont procédé mardi, à Libreville, à la signature d’une convention du projet de réfection et d’extension de cette école, en présence du représentant du ministre en charge de l’Education nationale, et des enseignants de cet établissement scolaire, a constaté GABONEWS. La signature de cette convention qui est la résultante de la réponse favorable du gouvernement Japonais, suite aux doléances faites par le directeur de cette école publique, va permettre de construire un nouveau bâtiment d’une capacité de trois salles de classes, en ...
Lire l'article
AGP° - ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne endommagé par le violent orage qui s’est abattu sur Oyem. Ici, sur place, nous ne pouvons rien faire’’, a indiqué M. Kum-Ntsundu, ajoutant toutefois que le prestataire de la SEEG basé à Oyem a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé. ‘’Nous attendons tout de Libreville. Donc, entre l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre, ça va coûter entre 120 à 150 millions de FCFA’’, a-t-il dit, soulignant que les dégâts causés par l’orage sont très importants pour la SEEG. Les toitures ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a indiqué le 19 mars que les dégâts causés par l’orage qui s’est abattu dans la nuit du 15 au 16 mars à Oyem, au Nord, s’élèvent à près de 150 millions de francs CFA. Le bilan est lourd pour la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) après le violent orage qui s’est abattu dans la ville d’Oyem, chef-lieu du Woleu-Ntem au Nord, dans la nuit du 15 au 16 mars. 3 jours après la tempête, la société a publié une ardoise salée d’environ 150 millions de francs ...
Lire l'article
Les dégâts causés par l’orage qui a soufflé dans la nuit de lundi à mardi dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) coûteraient une bagatelle de près de 150 millions de FCFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a déclaré vendredi à Oyem, le contremaître distribution électricité, Gabriel Kum-Ntsundu. ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne, ici sur place nous ne pouvons rien faire, notre prestataire basé ici a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé, nous attendons tout de Libreville, donc entre l’achat du matériel, le transport ...
Lire l'article
La ville d’Oyem affiche un triste visage depuis la matinée du 16 mars, après le violent orage qui s’est abattu toute la nuit causant d’importants dommages matériels. Les autorités dénombrent au moins 174 maisons ravagées par les vents violents et les inondations, ainsi que d’importants dégâts sur le réseau électrique. La capitale provinciale du Woleu-Ntem, dans le Nord du pays, a été frappée de plein fouet dans la nuit du 15 au 16 mars par un violent orage qui a causé d’importants dégâts et fait de nombreux sans-abris. Les premiers bilans font état de 174 habitations ravagées, ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de de l’Energie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies, Franck Issozé Ngondet, a annoncé lors de l’interpellation du gouvernement par l’Assemblée Nationale, ce mardi après-midi, que les nouveaux investissements de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon(SEEG) portaient sur 576 milliards de francs CFA pour les années à venir, en réponse à un député qui évoquait « la question cruciale de l’accès des populations à l’eau potable et à l’électricité de même que la situation générale de la SEEG ». Dans un rappel de la politique du Gabon en matière énergétique pour les prochaines années, le ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Finances, Blaise Louembé, a dégagé une enveloppe d'un montant de 21 million de FCFA, en qualité de fils de la province de l'Ogooué-Lolo, pour la réhabilitation de l'école catholique salette garçon de Koulamoutou dont la toiture avait été emportée en janvier dernier par un violent orage, rapporte samedi le correspondant local de l’AGP. Le gouverneur de l'Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye, et le directeur général de la société Dobone, Karamoko Moutou Kaunda N'Dang, ont signé, à cet effet, un protocole d'accord pour l'exécution des travaux. Le protocole d'accord stipule que la réhabilitation devrait se faire dans un délai raisonnable, ...
Lire l'article
Le bilan du violent orage qui s’est abattu samedi dernier en fin d’après midi sur le chef-lieu de la province de la Ngounié (sud du Gabon) révèle qu’environ cinq cents personnes sont sans abri, selon un premier recensement du service provincial des Affaires sociales diligenté par le maire de la commune de Mouila, Christian Kombila. Toitures emportées à des dizaines de mètres, plafonds effondrés, arbres cassés et même déracinés, lignes électriques et téléphoniques endommagées. Tels sont les dommages constatés par les autorités de la commune, qui ont reçu pour la circonstance le soutien du Gouverneur de la province, Michel Mouguiama, ...
Lire l'article
La plupart des maisons de l’Etat détruites lors de violents orages qui ont soufflé sur Franceville et remise en neuf ont été livrées la semaine dernière par les entreprises adjudicataires des marchés, a constaté un journaliste de l’AGP. Ces maisons ont été complètement remises à neuf et réaffectées aux anciens occupants. Ces derniers ont poussé des ’’ouf !’’ de soulagement pour avoir retrouvé leurs domiciles après 3 mois de squat chez des voisins ou parents. Le 24 septembre 2008 dernier, Franceville et Moanda ont été victimes de violents orages qui ont détruit plusieurs dizaines d’habitations et endommagé le réseau électrique de ...
Lire l'article
L’antenne provinciale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) qui fonctionnait avec 2 groupes électrogènes sur 5, éprouvant des difficultés à couvrir toute la ville, a réussi à réhabiliter la totalité des groupes de sa centrale, rapporte la radio nationale. « Ces pannes qui ont duré plus d’un mois avaient considérablement ralentis l’activité dans la ville d’Oyem », a déclaré un commerçant avant de souhaiter que « cela dure pour le bien des riverains ».
Lire l'article
Coopération Gabon – Japon / Près de 49 millions de francs CFA pour la réhabilitation d’une école de Libreville
WOLEU-NTEM : Le violent orage qui s’est abattu sur la ville d’Oyem va coûter près de 150 millions de FCFA à la SEEG
Gabon : Facture salée pour la SEEG à Oyem
Woleu-Ntem : Les dégâts causés à la SEEG par l’orage estimés à près 150 millions de FCFA
Gabon : 174 maisons ravagés par un violent orage à Oyem
Gabon: 576 milliards de Francs Cfa nécessaires pour les nouveaux investissements de la SEEG
Gabon: Ogooué-Lolo/Education : 21 millions de FCFA pour la réhabilitation de l’école catholique notre dame de la salette
Gabon: Près de cinq cents personnes sans abri après un violent orage à Mouila
Gabon: Société : Les maisons remises en neuf au lendemain d’un orage à Franceville livrées à leurs propriétaires
Gabon: La SEEG réhabilite ses installations dans la ville d’Oyem

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2010
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*