Socialisez

FacebookTwitterRSS

WOLEU-NTEM : Le violent orage qui s’est abattu sur la ville d’Oyem va coûter près de 150 millions de FCFA à la SEEG

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2010
Catégorie(s): Société

AGP° – ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne endommagé par le violent orage qui s’est abattu sur Oyem. Ici, sur place, nous ne pouvons rien faire’’, a indiqué M. Kum-Ntsundu, ajoutant toutefois que le prestataire de la SEEG basé à Oyem a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé.
‘’Nous attendons tout de Libreville. Donc, entre l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre, ça va coûter entre 120 à 150 millions de FCFA’’, a-t-il dit, soulignant que les dégâts causés par l’orage sont très importants pour la SEEG.
Les toitures des maisons arrachées par la bourrasque sont allées atterrir sur les lignes SEEG provoquant la rupture des supports, notamment de certains poteaux qui étaient déjà très vieux. ‘’Nous avons paré au plus pressé et avons travaillé avec beaucoup de doigté pour avoir réalimenté dans la nuit les zones les plus importantes, notamment l’hôpital et une partie du centre ville’’, a poursuivi le contremaître distribution électricité.
‘’Nous avons eu d’importants dégâts sur la ligne principale et avons pu rétablir l’eau. Après avoir essayé de 22h00 à 23h00 sans succès, nous sommes revenus vers 5heures et avons découvert des tôles sur la ligne. Vers 06h30-07 heures, nous avons pu remettre en service la station de traitement d’eau’’, a-t-il expliqué.
Mardi, l’équipe de la SEEG placée sous la direction de M. Kum-Ntsundu a nettoyé les voies obstruées par des poteaux et des câbles. Elle a dû remplacer quelques poteaux et procéder à certaines réparations pour mettre en service le réseau basse tension, afin de réalimenter en électricité certains clients, surtout du côté du quartier Akoakam où les réseaux sont très anciens.
Mardi vers 13 h00, toute la ville était presque réalimentée, a affirmé M. Kum-Ntsundu, soulignant que la priorité était de réalimenter les clients le plus rapidement possible. Il a déploré le manque de coordination avec les clients après les dépannages effectués mercredi, jeudi et vendredi.
‘’De nombreux clients sont restés chez eux et ne se sont pas rapprochés de nos équipes pour nous dire leurs problème’’, a-t-il indiqué, ajoutant: ‘’c’est en nous rendant sur les zones de dépannage que nous avions découvert nous-mêmes les dégâts causés dans certains foyers’’. Il reste des cas ponctuels et des cas particuliers, mais en général toute la ville sera réhabilitée, même de manière provisoire, a affirmé le technicien.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les travaux d’électrification du canton Woleu, dans le département du Woleu, dans la province du Woleu-Ntem (nord), ont démarré sur l’axe Oyem-Bibass, long de 25 km, a constaté un journaliste de l’AGP. La société qui exécute les travaux, a commencé à poser les poteaux électriques le long de la voie. Pour les populations des villages Bikoko vers le pont Woleu, de Mvome Ayop, Alene Mbone, un rêve est en train de devenir réalité. Les villageois espèrent fortement que l’électrification de leur contrée va marquer le début de la concrétisation des nombreux projets prévus dans la province. Procédant, le lundi ...
Lire l'article
Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem ont exprimé leur ras le bol jeudi pour contester contre l’insalubrité grandissante dans la commune où les ordures placées dans des bacs depuis plusieurs semaines n’ont pas été évacuées, a constaté le correspondant de l’AGP. Pour attirer l’attention des maires respectifs de la commune d’Oyem et du premier arrondissement de cette même ville, les jeunes de ce quartier, situé entre deux autres quartiers, Tsougou-Tsougou et Akouakam, ont déversé sur la chaussée les bacs et les ordures qui ont obstrué la voie, rendant difficile la circulation. Interrogés par rapport à cet acte, ...
Lire l'article
Le concert acoustique intitulé, ‘’le retour de la guitare sèche’’ organisé samedi dernier à Oyem, au palais Omnisports Bongo Ondimba (POBO) à l’initiative du sénateur du département du Woleu, Charles Mba, a séduit le public venu prendre part à cette soirée culturelle animée par des artistes invités et locaux qui ne se sont pas fait prier pour servir un menu constitué, entre autres, de chansons diverses ayant marqué les années 70 et 80 dans le monde musical gabonais, africain et international. Ces artistes invités venus de Libreville et ceux du terroir, Rigobert Malalou (Congolais), Bruno Mba, Arnaud Eyaga, Quentin Minko, ...
Lire l'article
Selon le contremaître de distribution d’électricité de la Société d’Eau et d’Electricité du Gabon (SEEG) à Oyem, Kum-Ntsundu, la réhabilitation des installations de l’entreprise, après les dégâts qu’elles ont subis lors de l’orage intervenu il y a plusieurs jours dans la localité, le coût de la réhabilitation des installations de son entreprise est estimé « entre 120 et 150 millions FCA », rapporte ce lundi l’Agence Gabonaise de Presse. Pour M. Ntsundu, la représentation locale est dans l’incapacité de restaurer ces installations sur place, et attend « tout de Libreville ». Aussi, précise-t-il, « l’achat du matériel, le transport et ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a indiqué le 19 mars que les dégâts causés par l’orage qui s’est abattu dans la nuit du 15 au 16 mars à Oyem, au Nord, s’élèvent à près de 150 millions de francs CFA. Le bilan est lourd pour la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) après le violent orage qui s’est abattu dans la ville d’Oyem, chef-lieu du Woleu-Ntem au Nord, dans la nuit du 15 au 16 mars. 3 jours après la tempête, la société a publié une ardoise salée d’environ 150 millions de francs ...
Lire l'article
Les dégâts causés par l’orage qui a soufflé dans la nuit de lundi à mardi dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) coûteraient une bagatelle de près de 150 millions de FCFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a déclaré vendredi à Oyem, le contremaître distribution électricité, Gabriel Kum-Ntsundu. ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne, ici sur place nous ne pouvons rien faire, notre prestataire basé ici a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé, nous attendons tout de Libreville, donc entre l’achat du matériel, le transport ...
Lire l'article
La ville d’Oyem affiche un triste visage depuis la matinée du 16 mars, après le violent orage qui s’est abattu toute la nuit causant d’importants dommages matériels. Les autorités dénombrent au moins 174 maisons ravagées par les vents violents et les inondations, ainsi que d’importants dégâts sur le réseau électrique. La capitale provinciale du Woleu-Ntem, dans le Nord du pays, a été frappée de plein fouet dans la nuit du 15 au 16 mars par un violent orage qui a causé d’importants dégâts et fait de nombreux sans-abris. Les premiers bilans font état de 174 habitations ravagées, ...
Lire l'article
Dans le cadre du programme national d’électrification rurale, une convention de financement de plus de 23 milliards de francs CFA a été signée le 25 février entre le ministre gabonais de l’Energie, Régis Immongault, et le directeur général délégué de la société ETDE, filiale du groupe français Bouygues électricité, Patrick Eveillard, pour l’électrification de la province du Woleu-Ntem, dans le Nord du pays. La lutte contre l’exode rural devrait connaître une étape significative dans la partie septentrionale du pays, avec le projet d’électrification du Woleu-Ntem dont la convention de financement a été signée le 25 février dernier ...
Lire l'article
Une convention de financement et du contrat commercial des travaux de construction du réseau interconnecté de la province du Woleu-Ntem a été signée jeudi au palais du bord de mer en présence du président de la république Ali Bongo Ondimba, selon un communiqué de la presse présidentielle. Le document a été paraphé entre le Premier ministre Paul Biyoghé, le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Régis Immaugault pour la partie gabonaise et l’Ambassadeur de France au Gabon Jean Didier Roisin et le directeur général délégué de la société ETDE, filiale du groupe Bouygues électricité, Patrick Eveillard, côté français. La convention ...
Lire l'article
Le bilan du violent orage qui s’est abattu samedi dernier en fin d’après midi sur le chef-lieu de la province de la Ngounié (sud du Gabon) révèle qu’environ cinq cents personnes sont sans abri, selon un premier recensement du service provincial des Affaires sociales diligenté par le maire de la commune de Mouila, Christian Kombila. Toitures emportées à des dizaines de mètres, plafonds effondrés, arbres cassés et même déracinés, lignes électriques et téléphoniques endommagées. Tels sont les dommages constatés par les autorités de la commune, qui ont reçu pour la circonstance le soutien du Gouverneur de la province, Michel Mouguiama, ...
Lire l'article
Début des travaux d’électrification du canton Woleu à Oyem
Woleu-Ntem : Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem expriment leur ras-le-bol face l’insalubrité dans la ville
Woleu-Ntem-culture : Un concert acoustique ‘’le retour de la guitare sèche’’ séduit le public à Oyem
Après l’orage d’Oyem : 150 millions nécessaires pour la réhabilitation des installations de la SEEG
Gabon : Facture salée pour la SEEG à Oyem
Woleu-Ntem : Les dégâts causés à la SEEG par l’orage estimés à près 150 millions de FCFA
Gabon : 174 maisons ravagés par un violent orage à Oyem
Gabon : 23,7 milliards FCFA pour électrifier le Woleu-Ntem
Plus de 23 milliards de Fcfa pour l’électrification du Woleu-Ntem
Gabon: Près de cinq cents personnes sans abri après un violent orage à Mouila


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*