- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Jacques Adiahénot démissionne du Parti Démocratique Gabonais

A l’issue d’une longue période de cogitation, à la fois ancien ministre de la Marine Marchande et Secrétaire Général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) – sous Omar Bongo Ondimba – Jacques Adiahénot a finalement ‘’pris le large’’, lundi, à Libreville, laissant planer sur lui des soupçons qui annoncent sa future adhésion au nouveau-né des formations politiques gabonaises, l’Union Nationale en l’occurrence, rapporte le quotidien étatique « Gabon Matin », dans sa livraison de ce mardi.

Ce départ sans trop grande surprise constituerait, à en croire notre confrère, un ouf de soulagement pour les anciens camarades militants du Parti Démocratique Gabonais du démissionnaire, en ce sens que, précise le journal, ces derniers se sentent désormais libérés d’un faix encombrant.

Dans cette logique, il est notamment reproché à celui qui est pressenti grossir prochainement les rangs des unionistes d’avoir affiché son hostilité et son désintéressement à la désignation d’Ali Bongo Ondimba par les membres du Comité permanent pour porter l’étendard du Parti démocratique Gabonais à l’élection présidentielle écoulée que celui-ci a d’ailleurs remportée avec brio dans la circonscription de Jacques Adiahénot qui, à l’occasion, s’est refusé à toute consigne de vote et/ou autre propagande électorale à l’endroit des électeurs de son bled.

Aussi, Jacques Adiahénot ne serait-il pas à son premier coup de trahison et de traîtrise à l’encontre du PDG, d’autant que le journal rappelle « qu’au plus fort de la campagne électorale de l’élection présidentielle de 1993, remportée par Omar Bongo Ondimba face à 13 candidats de l’opposition, il n’avait pas hésité, à la surprise générale, à annoncer son départ du parti ».

Toujours est-il que sa démission du Parti Démocratique Gabonais y est plus salué que déploré, au motif que ses collaborateurs ne vont plus « subir le diktat d’un homme politique dont la présence au quatrième arrondissement de la capitale (comme député issu du PDG) ne signifie pas forcément qu’il jouit d’une popularité indémontable ».

A rappeler que Jacques Adiahénot a successivement occupé, au-delà du poste politique stratégique de Secrétaire Général du PDG, les fonctions de Secrétaire d’Etat aux TP, ministre de la Communication, ministre de l’Habitat, avant de boucler son aventure ministérielle au faîte de la Marine marchande dans le tout dernier gouvernement d’Omar Bongo Ondimba.


SUR LE MÊME SUJET
Le Parti Démocratique Gabonais (PDG), parti au pouvoir), s’active au tour de son Chef de fil, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre des prochaines élections législatives à venir attendues par le peuple Gabonais. Deux grandes rencontres sont prévues dans l’agenda du PDG, ce mercredi, celle du comité permanent du bureau politique, programmée en matinée autour du premier responsable du parti, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et la seconde réunion, réservée exclusivement aux membres du bureau politique, se tiendra cet après-midi à la Cité de la démocratie. Même si, l’ordre du jour n’a été révélé, il n’en demeure pas moins que ...
Lire l'article [1]
Le président du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, a procédé à une série de nominations au sein de son Cabinet, où l’on annonce ce mardi de nouveaux entrants. Le Secrétaire Général Adjoint, Porte-parole de la Présidence de la République, Guy Bertrand Mapangou, a ainsi été désigné au poste de Directeur de Cabinet du Président de la formation. Il sera assisté dans ses fonctions par un adjoint en la personne de Pacôme Moubelet Boubeya. L’on enregistre également la nomination de Florence Mabaga en tant que Secrétaire particulière, tandis que Patrick Ndomba et Clay Parfait Abessolo ...
Lire l'article [2]
Le député du parti démocratique gabonais (PDG), Jacques Adiahénot, qui est resté longtemps en retrait de la vie politique, a réaffirmé vendredi dernier son appartenance à ce parti politique, au cours de la célébration en différé du 42ème anniversaire de cette formation politique dans le 4ème arrondissement de Libreville. Jacques Adiahénot est sorti de son silence. Vendredi dernier, au cours de la célébration en différé du 42ème anniversaire du parti démocratique gabonais (PDG), le député du 4ème arrondissement de Libreville est apparu à la fois offensif et un peu amer. Devant une foule enthousiaste, l’homme a réaffirmé son appartenance au ...
Lire l'article [3]
4 jours après l’annonce de sa prétendue démission du Parti démocratique gabonais (PDG), Jacques Adiahénot, a réitéré sa fidélité au parti au pouvoir, à l’occasion de la célébration en différé du 42e anniversaire du parti le 27 mars au 4e arrondissement de Libreville. Si cette sortie a rassuré les partisans du hiérarque du PDG, elle ne lui assure pas pour autant un avenir politique doré au sein de cette formation bien décidée à faire peau neuve. Le suspense n’aura duré que 4 jours, Jacques Adiahénot a levé l’équivoque sur son destin politique. Annoncé démissionnaire le 23 mars, l’ancien secrétaire général ...
Lire l'article [4]
Sur la base des dépêches d’agences, nous avons relayé hier l’information faisant état de la démission du député du 4e arrondissement de Libreville, Jacques Adiahénot, du Parti démocratique gabonais (PDG). Si le concerné a démenti ces affirmations dans la presse nationale, la direction de l’AGP persiste cependant en soutenant que «l’information est fondée». De nombreux médias en ligne ont relayé le 23 mars dernier l’annonce relayée par l’Agence gabonaise de presse (AGP) de la démission de Jacques Adiahénot du Parti démocratique gabonais (PDG). Dans la matinée de ce 24 mars, le quotidien "L’union" a pourtant publié un démenti de l’ancien ...
Lire l'article [5]
Le député du 4e arrondissement de Libreville, Jacques Adiahénot, vient de démissionner du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), quelques jours seulement après le dernier congrès du parti. Si ce dernier ne s’est pas encore prononcé sur son avenir politique, certains estiment déjà que l’ancien hiérarque du parti au pouvoir pourrait bien rejoindre les rangs l’opposition. Nouvelle défection, et pas des moindres au sein du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Jacques Adiahénot, l’un des barons du parti, vient de prendre sa liberté quelques jours seulement après le 10e Congrès extraordinaire. Proche des barons du PDG qui ont démissionné du parti ...
Lire l'article [6]
L’ancien ministre et secrétaire général du Parti démocratique gabonais, actuel député du 4ème arrondissement de Libreville, qui a longtemps nourri l’envie de quitter ses anciens camarades du parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir) pour aller grossir les rangs de l’Union nationale (UN) : le « Club des anciens », a finalement vidé le plancher. A la grande satisfaction des ‘’pédégistes’’ et cadres de l’Estuaire qui se sentent du coup libérés Jacques Adiahénot, ancien ministre et secrétaire général du PDG et actuel député du 4ème arrondissement de Libreville, a finalement décidé le tourner le dos au PDG, pour l’Union nationale (UN), ...
Lire l'article [7]
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), tient vendredi prochain au gymnase président Omar Bongo Ondimba de Libreville son 9ème Congrès. Ce 9ème Congrès ordinaire du PDG qui prendra fin le 21 septembre prochain, sera placé sous la présidence du président fondateur du PDG, Omar Bongo Ondimba. Pour la mobilisation des militants, toutes les sections de Libreville et ses environs sont mis à contribution. Les participants viendront également des sections de l'intérieur du pays. Créé le 12 mars 1968, le PDG est resté au pouvoir en discontinu. Egalement appelé « Parti de masse », le PDG est majoritaire à l'Assemblée nationale et au ...
Lire l'article [8]
Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), prépare depuis quelques temps l'organisation de son 9ème congrès, après celui tenu en juillet 2003. Selon un communique lu a la télévision nationale, la présidence du Comité d'organisation sera dirigée par l'actuel président de l'Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, suivi du ministre de la Défense Ali Bongo Ondimba, tous deux hiérarques cette formation politique. Le communique précise que le comité d'organisation sera étoffé par d'autres grandes figures du parti notamment Jean Eyeghe Ndong, (premier ministre), Paul Toungui, Léonard Andjembé, Jean François Ntoutoume Emane, (nouveau maire de Libreville) Paulette Missambo, Séraphin Moundounga, Daniel Ona Ondo, Michel ...
Lire l'article [9]
Le premier vice - président du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), a invité vendredi dernier, l'ensemble des cadres du parti, originaire de la province de l'Estuaire à s'investir financièrement et matériellement en vue de la commémoration et de la réussite du 40ème anniversaire de leur formation politique, créée le 12 mars 1968 à Koulamoutou (Chef lieu de la province de l'Ogooué - Lolo, sud -est). En appel à une mobilisation sans faille des militants, Jean Eyeghe Ndong par ailleurs premier ministre, a souhaité que la tradition soit respectée: « Nous devons tous contribuer à la réussite de cette manifestation », ...
Lire l'article [10]
Politique / élections législatives : Le Parti Démocratique Gabonais s’active
Des nominations au Cabinet du Président du Parti Démocratique Gabonais
Gabon: Jacques Adiahénot annonce son retour sur la scène politique
Gabon : Jacques Adiahénot reste au PDG mais pour combien de temps ?
Gabon : L’AGP confirme la dissidence de Jacques Adiahénot
Gabon : Jacques Adiahénot quitte le PDG
Après plusieurs mois d’hésitations Jacques Adiahénot tourne le dos au PDG
Gabon: Le 9ème Congrès du Parti démocratique gabonais PDG vendredi prochain à Libreville
Gabon: Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) prépare son 9ème Congrès
Gabon: Les dirigeants du Parti démocratique gabonais (Majorité) préoccupés par les manifestations du 40ème anniversaire du parti